MaiHiME Index du Forum Mai HiME
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Sasameki Koto
Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    MaiHiME Index du Forum -> Shoujo-Ai
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Kuro
Neko du forum


Inscrit le: 31 Mai 2005
Messages: 2824

MessagePosté le: Dim Jan 31, 2010 10:06 am    Sujet du message: Répondre en citant

Natsukiii, utilise le mode éditer la prochaine fois que tu veux rajouter quelque chose.

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Natsukiii
Invité





MessagePosté le: Dim Jan 31, 2010 10:48 am    Sujet du message: Répondre en citant

ouii ok désoler je suis nouvelle sur le forum -_- ... je savais pas maintenant cebon.. ><
Revenir en haut de page
fandanHIME!
Trias


Inscrit le: 25 Avr 2007
Messages: 949
Localisation: 95

MessagePosté le: Sam Juin 12, 2021 7:22 pm    Sujet du message: Sasameki Koto Répondre en citant

Sasameki Koto est un manga yuri en 9 tomes de Takashi Ikeda paru au Japon de 2007 à 2012 et disponible en France aux éditions Clair de Lune:



L'adaptation en une série animée de 13 épisodes date quant à elle de 2009. (Ce n'est donc pas une nouveauté)
Elle ne concerne que les premiers tomes du manga.



Equipe technique, casting complet ici:
https://www.animenewsnetwork.com/encyclopedia/anime.php?id=10701

Comme pour "Citrus" et "Bloom into You" l'anime n'a connu qu'une seule saison, alors que le manga a continué ensuite. Par contre on notera que contrairement aux deux mangas précités, l'auteur est cette fois-ci un homme. Il ne reste plus qu'à juger sur pièces !

Lien pour le streaming ici:
http://www.anime-ultime.net/file-0-1/1810/Sasameki-Koto-vostfr
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
fandanHIME!
Trias


Inscrit le: 25 Avr 2007
Messages: 949
Localisation: 95

MessagePosté le: Sam Juin 12, 2021 7:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Episode 1 :

Séquence pré-générique sans aucun dialogue montrant, dans un lycée à la fin de la journée, deux amies cachées dans le couloir surprenant et observant dans une salle de cours deux autres lycéennes en train de s'embrasser. Réaction des deux filles : la blonde sourit, semble ravie de ce qu'elle voit, tandis que la brune à lunettes semble assez contrariée...

Générique !

Début de l'épisode, présentation du lycée (mixte) et des personnages principaux. C'est l'heure du déjeuner, Sumika Murasame la grande brune à lunettes est rejointe par ses amies : Kiyori d'abord , puis elle interpelle la blonde nommée Uschio Kazama, qui semble perdue dans ses pensées (souvenir de la scène du générique ou autre chose?) Les 3 filles sortent, sous le regard désabusé d'un garçon.

A l'extérieur tout le monde mange sur la pelouse autour du lycée, on doit approcher de l'été ?
Kazama entre dans le vif du sujet ! « Pourquoi une fille ne peut pas en aimer une autre ? » Regard effaré de Kyori, mais très blasé de Sumika. « ça te reprend encore ! » on sent qu'elles se connaissent depuis longtemps ! Kiyori est larguée et ne comprend rien : on lui explique, elle est encore plus effarée ! Petit flash-back sur la candidature rejetée de Kazama pour entrer dans une école de filles... serait-elle idiote ce point ? Non, c'est surtout pour faire un gag, à mon avis !
Kiyori demande en rigolant si elle lui plairait, mais se voit répondre « non je n'aime que les filles jolies » ! mais on n'en saura pas plus...

En fin de journée, Kazama est de permanence au bureau de prêt de la bibliothèque du lycée (une bibli à l'ancienne, ou on remplit encore à la main les fiches de lecteurs, comme si le Japon n'avait pas encore découvert les ordinateurs ??? C'est censé se passer quand déjà?!)

Bref, Kazama zyeute discrètement sur sa voisine, une fille à lunettes et à la coiffure élaborée qui semble la troubler... (elle appellera « sempai » donc elle est plus âgée). Se pourrait-il qu'elle soit l'élue ? On tend à le penser quand on voit se plan où Sumika les observe de loin avec un air renfrogné sinon réprobateur... elle semble avoir tiré ses conclusions sur le sujet elle aussi !

(ici déjà je lâche déjà le fil car pour moi Kiyori est plutôt jolie, et n'a rien à envier à la binoclarde de la bibliothèque, ça en devient incompréhensible ! Toujours cet absurde fétichisme des japonais pour les filles à lunettes qui sont rares donc sortent du lot alors que le look sage de Kiyori est très répandu et en fait une lycéenne sans doute très quelconque aux yeux des japonais... Des goûts et des couleurs... il faut vraiment s'immerger dans une culture bien différente pour suivre )

Le soir Murasame rentre chez elle (grande maison, gosse de riches?) et jette un œil à la fenêtre de la maison voisine, celle de Kazama sans doute, on imagine des amies d'enfance en raison de la proximité. (voir photo des 2 dans la chambre un peu plus tard) mais une fois rentrée elle regarde encore dehors pour voir la fenêtre. Par petites touches on nous suggère sans doute qu'elle déjà a plus que des sentiments d'amitié avec Kazama ? En tous cas elle essaie de lire et n'y arrive pas, elle est troublée !

Repas du lendemain : Kazame fait l'éloge de la « kawaitude » de sa sempai. Murasame mange du poulpe (symbolique de quoi, à part qu'elle est friquée ?) Kiyori fait remarquer que l'identité de l'élue était censée être un secret hier encore, et s'effare encore une fois de cette inconstance, voire incohérence. Mais Kazama est dans son trip et continue l'éloge de la belle, mais Murasame la calme direct : «si elle est si mignonne  elle a sans doute un petit copain ». Protestations de Kazame pour qui cette remarque de bon sens n'a aucune légitimité, elle est vraiment fâchée avec la logique, bref elle est amoureuse ! Et Murasame en rajoute « elle aime surement quelqu'un, tu vas encore être malheureuse ! C'est comme ça depuis le primaire ! Vexée, Kazama se lève et s'en va.

Retour à la bibliothèque, Kazama s'imagine demander à sa sempai si elle est lire et recevoir la réponse attendue puis roucouler avec elle après s'être avoués leurs sentiments. Mais ce n'est qu'un rêve et elle le sait, vu sa tête..

Le lendemain, à nouveau heure du repas. Moment de gêne car Kazama et Murasame ne se parlent plus. Murasame est vice-présidente du conseil des élèves et est réquisitionnée pour une corvée, et son collègue le garçon observateur qu'on a déjà vu lui parle de sa brouille avec son amie. (une sorte de double du personnage de Maki dans Bloom into you?) Ensuite scène absurde ou un carton va tomber sur la tête du garçon et elle donne un coup de pied dedans pour le sauver du choc. Bref elle est forte, sportive mais humble, et il est faible et reconnaissant, ils vont pouvoir être amis ?

Plus tard en fin de journée, Kiyori sortat du lycée avec ses copines, elle voit Murasame qui attend Kazama, encore à la bibliothèque. Elle l'encourage à se réconcilier, mais vu sa tête Murasame n'y croit guère, ou appréhende les efforts que ça lui demandera.
Elle regarde le titre du livre sur ses genoux et réagit, mais le titre n'est pas traduit alors... mais ensuite on voit Kazama réagir en voyant un livre à la bibliothèque (on suppose que c'est le même) qui doit représenter un souvenir commun...

La sempai aide Kazama a ranger les livres après la fermeture et lui dit : »tu aimes quelqu'un ? » L'autre en lâche tous les livres qu'elle tenait, balbutie «non , pas vraiment » et obtiens « je vois » pour toute réponse. Et la sempai lui dit « dans ma classe il y a quelqu'un qui t'aime » un garçon qui vient à la bibliothèque pour la voir, et lui a demandé de lui parler pour savoir si elle aimait quelqu'un ou pas. Mais en disant cela la sempai pleure (on en déduit qu'elle est jalouse et même sans doute qu'elle aimait précisément ce garçon-là) ! Kazama veut la réconforter et est vite rembarrée par une sempai furieuse. Laquelle s'enfuit en courant, croisant Murasame dans un couloir. Celle-ci va à la bibliothèque pour retrouver Kazama. On entend des pleurs. A nouveau un plan du livre qu'on a vu tout à l'heure.Elle trouve Kazama et la réconforte.

Sur le chemin du retour, elles en parlent, en mangeant des crêpes, elles sont réconciliées. Elles se prennent la main (comme quand elles étaient petites?) Long plan sur les mains enlacées. «si seulement la personne que j'aimais m'aimait aussi » et l'insistance des plans sur Murasame montre que ce sera son rôle et voilà comment les choses sont évoluer dans la série. Qui semble assez prévisible, dès lors.

Retour au lycée, heure du repas, Kiyori semble embarrassée du silence des 2 filles et essaie de meubler. Elles mangent en silence mais à ce moment il y a des inscriptions qui apparaissent à l'écran, non traduites. Ce n'est pas encore le générique de fin. De la pub ?
Enfin elles admettent s'être réconciliées, même si ça n'avait pas l'air évident un farce pour faire marcher Kiyori , et elle a marché (c'est une fille assez simple on dira !) et elles rient toutes ensemble.
Murasame semble heureuse et verse même une larme que les autres remarquent, mais elle ne dira rien à ce sujet.
Fin de l'épisode.

Bilan positif : une histoire simple délicate et des personnages intéressants, un chara-design atypique, mais très plaisant!
Mais aussi: pas de frisson particulier non plus, pas d'interrogation ni de fin haletante faisant penser « vivement la suite ». C'est une série très « tranche de vie » centrée sur toujours les mêmes moments de la journée au lycée, et la dramaturgie entre les 2 personnages principaux semble toute tracée... espérons des revers, des péripéties intéressantes et pas trop difficiles à décoder !

A suivre donc !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Antiope
Trias


Inscrit le: 14 Juil 2014
Messages: 615

MessagePosté le: Mer Juin 16, 2021 9:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci d'avoir lancé le sujet Smile

Encore un manga qui n'est pas adapté entièrement en anime ? Zut j'aime pas ça, c'est frustrant >_< Bon tant pis, on s'est lancé, alors... !
(N'empêche, j'avais dit que je lirais la fin de Citrus et je l'ai encore jamais fait...)


Citation:
Les 3 filles sortent, sous le regard désabusé d'un garçon.

Désabusé, j'aurais pas dit ça. Moi je pense qu'il est amoureux de l'une d'elle. Je sens qu'il va y avoir des triangles amoureux dans tous les sens dans cet anime !

Citation:
En fin de journée, Kazama est de permanence au bureau de prêt de la bibliothèque du lycée (une bibli à l'ancienne, ou on remplit encore à la main les fiches de lecteurs, comme si le Japon n'avait pas encore découvert les ordinateurs ??? C'est censé se passer quand déjà?!)

Le Japon, pays de tous les paradoxes Smile
Ceci dit, autant ils peuvent être très pointus en technologie, autant ils sont aussi souvent attachés à de vieilles habitudes (cf les sceaux personnels, les hanko, qui ont tant fait parler d'eux lors du premier confinement).
Et puis bon à moins que ce ne soit une école de riches, genre Fuuka dans Mai HiME, en général les écoles sont souvent à la traîne en termes de technologie...


Citation:
(ici déjà je lâche déjà le fil car pour moi Kiyori est plutôt jolie, et n'a rien à envier à la binoclarde de la bibliothèque, ça en devient incompréhensible ! Toujours cet absurde fétichisme des japonais pour les filles à lunettes qui sont rares donc sortent du lot alors que le look sage de Kiyori est très répandu et en fait une lycéenne sans doute très quelconque aux yeux des japonais... Des goûts et des couleurs... il faut vraiment s'immerger dans une culture bien différente pour suivre )

Intéressant comme interprétation ! Ceci dit Sumi aussi a des lunettes...
J'ai l'impression que la longueur des cheveux joue aussi. A part Mai (qui a d'autres attributs...) en général les jolies filles dans les animes ont les cheveux très longs. Kiyori m'a quand même l'air assez quelconque, par rapport à la senpai de la bibliothèque, qui a un petit côté "princesse".


Citation:
Le soir Murasame rentre chez elle (grande maison, gosse de riches?) et jette un œil à la fenêtre de la maison voisine, celle de Kazama sans doute, on imagine des amies d'enfance en raison de la proximité. (voir photo des 2 dans la chambre un peu plus tard) mais une fois rentrée elle regarde encore dehors pour voir la fenêtre. Par petites touches on nous suggère sans doute qu'elle déjà a plus que des sentiments d'amitié avec Kazama ? En tous cas elle essaie de lire et n'y arrive pas, elle est troublée !

Je n'ai pas compris ce qui la perturbe à l'extérieur. Quand elle rentre chez elle on entend des voix masculines, comme des sportifs qui s'entraînent. Sumi regarde à ce moment-là vers le bâtiment voisin d'où les voix semblent venir, mais on n'en sait pas plus à ce moment-là.
La personne qui l'accueille s'adresse à elle de manière plus polie qu'une mère ne le fait envers son enfant il me semble. Serait-ce une domestique ? Elle lui demande si Sumi veut manger quelque chose de particulier le lendemain, ce à quoi Sumi répond en murmurant "du poulpe" (influencée par la forme d'un aliment dans le bentô de Kazama, mais qui me semblait plutôt être une espèce de knacki découpée en forme de poulpe kawaii).


Citation:
Murasame mange du poulpe (symbolique de quoi, à part qu'elle est friquée ?)

La dame (gouvernante ou mère) qui a accueilli Sumi l'a prise au mot et lui a préparé du poulpe, du vrai, qui n'a rien à voir avec l'aliment kawaii dans le bentô de Kazama donc Sumi est désabusée.

Citation:
Retour à la bibliothèque, Kazama s'imagine demander à sa sempai si elle est lire et recevoir la réponse attendue puis roucouler avec elle après s'être avoués leurs sentiments. Mais ce n'est qu'un rêve et elle le sait, vu sa tête..

Si elle est lire Question
Le plus important, dans cette scène à la bibliothèque, c'est ce moment où la senpai tremble et bégaie devant un garçon venu emprunter un livre. Kazama comprend alors que sa senpai a probablement des sentiments pour lui (et donc ses espoirs s'évanouissent).


Citation:
Le lendemain, à nouveau heure du repas. Moment de gêne car Kazama et Murasame ne se parlent plus. Murasame est vice-présidente du conseil des élèves et est réquisitionnée pour une corvée, et son collègue le garçon observateur qu'on a déjà vu lui parle de sa brouille avec son amie. (une sorte de double du personnage de Maki dans Bloom into you?) Ensuite scène absurde ou un carton va tomber sur la tête du garçon et elle donne un coup de pied dedans pour le sauver du choc. Bref elle est forte, sportive mais humble, et il est faible et reconnaissant, ils vont pouvoir être amis ?

A moi aussi il m'a fait penser à Maki. Vu comme il regarde et complimente Sumi, j'imagine que c'est d'elle dont il est amoureux. On ne connaît pas leur niveau de proximité mais visiblement ils font tous les deux partie du BDE, ou d'un même club (la prof avait appelé le président et la vice-présidente (ou bien la présidente et le vice-président)). Ils doivent se connaître et se côtoyer un minimum.

Citation:
Elle regarde le titre du livre sur ses genoux et réagit, mais le titre n'est pas traduit alors... mais ensuite on voit Kazama réagir en voyant un livre à la bibliothèque (on suppose que c'est le même) qui doit représenter un souvenir commun...

Ce livre qu'on voit à plusieurs reprises dans les mains de Sumi, c'est "風立ちぬ, Kaze tachinu", ou en français "Le vent se lève", un roman japonais sorti en 1936-1937 et adapté en 2013 en long-métrage par Hayao Miyazaki.

Citation:
La sempai aide Kazama a ranger les livres après la fermeture et lui dit : »tu aimes quelqu'un ? » L'autre en lâche tous les livres qu'elle tenait, balbutie «non , pas vraiment » et obtiens « je vois » pour toute réponse. Et la sempai lui dit « dans ma classe il y a quelqu'un qui t'aime » un garçon qui vient à la bibliothèque pour la voir, et lui a demandé de lui parler pour savoir si elle aimait quelqu'un ou pas. Mais en disant cela la sempai pleure (on en déduit qu'elle est jalouse et même sans doute qu'elle aimait précisément ce garçon-là) ! Kazama veut la réconforter et est vite rembarrée par une sempai furieuse. Laquelle s'enfuit en courant, croisant Murasame dans un couloir. Celle-ci va à la bibliothèque pour retrouver Kazama. On entend des pleurs. A nouveau un plan du livre qu'on a vu tout à l'heure.Elle trouve Kazama et la réconforte.

Le livre que Kazama range avec émotion avant que sa senpai ne la rejoigne est "雨月物語, Ugetsu Monogatari", soit "Contes de pluie et de lune" (un chef d'oeuvre de la littérature japonaise). Peut-être est-ce le livre que le garçon qui plaît à la senpai de Kazama a emprunté ? (si oui il l'a rendu très vite !).
Vu le comportement de la senpai quand elle annonce que le garçon de la veille a des vues sur Kazama, c'est évident qu'elle-même est amoureuse de lui. Je me doutais bien qu'il allait y avoir des triangles amoureux !


Citation:
Sur le chemin du retour, elles en parlent, en mangeant des crêpes, elles sont réconciliées. Elles se prennent la main (comme quand elles étaient petites?) Long plan sur les mains enlacées. «si seulement la personne que j'aimais m'aimait aussi » et l'insistance des plans sur Murasame montre que ce sera son rôle et voilà comment les choses sont évoluer dans la série. Qui semble assez prévisible, dès lors.

Effectivement, les sentiments de Sumi semblent assez évidents à ce moment-là. Donc rétrospectivement on se dit que si elle a voulu éloigner Kazama de sa senpai, ce n'est pas uniquement pour éviter à Kazama de souffrir d'un éventuel rejet...

Citation:
Retour au lycée, heure du repas, Kiyori semble embarrassée du silence des 2 filles et essaie de meubler. Elles mangent en silence mais à ce moment il y a des inscriptions qui apparaissent à l'écran, non traduites. Ce n'est pas encore le générique de fin. De la pub ?
Enfin elles admettent s'être réconciliées, même si ça n'avait pas l'air évident un farce pour faire marcher Kiyori , et elle a marché (c'est une fille assez simple on dira !) et elles rient toutes ensemble.
Murasame semble heureuse et verse même une larme que les autres remarquent, mais elle ne dira rien à ce sujet.

Quand Kiyori, pour meubler, demande à piocher dans le bentô de Kazama, Sumi fait pareil et prend le 2ème petit poulpe kawaii. Enfin elle a son poulpe ! Et puis surtout, si elle a des sentiments pour Kazama, elle ne va pas manquer une occasion pareille, pouvoir partager sa nourriture...
Les inscriptions qui apparaissent, je pense que ce sont les noms de sponsors ou des choses comme ça.
Honnêtement je ne suis pas sûre que ce soit une larme de bonheur qui coule des yeux de Sumi... J'aurais dit souffrance / désespoir de devoir cacher ses sentiments en présence de la fille qu'elle aime (Shizuru knows it).


Citation:
Bilan positif : une histoire simple délicate et des personnages intéressants, un chara-design atypique, mais très plaisant!
Mais aussi: pas de frisson particulier non plus, pas d'interrogation ni de fin haletante faisant penser « vivement la suite ». C'est une série très « tranche de vie » centrée sur toujours les mêmes moments de la journée au lycée, et la dramaturgie entre les 2 personnages principaux semble toute tracée... espérons des revers, des péripéties intéressantes et pas trop difficiles à décoder !

A suivre donc !

C'est pas le meilleur chara design que j'ai pu voir mais pour un shôjo c'est pas si mal ^^
Effectivement, voyons la suite !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
fandanHIME!
Trias


Inscrit le: 25 Avr 2007
Messages: 949
Localisation: 95

MessagePosté le: Sam Juin 19, 2021 5:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Désabusé, j'aurais pas dit ça. Moi je pense qu'il est amoureux de l'une d'elle. Je sens qu'il va y avoir des triangles amoureux dans tous les sens dans cet anime !
Je n'y ai pas pensé, si tôt dans l'histoire, mais c'est peut-être à cause du fait d'avoir en tête le personnage de Maki, qui restait à distance des histoires sentimentales pour mieux observer celles des autres - or rien n'indique que ce garçon-là est comme ça, évidemment...

Citation:
J'ai l'impression que la longueur des cheveux joue aussi. A part Mai (qui a d'autres attributs...) en général les jolies filles dans les animes ont les cheveux très longs. Kiyori m'a quand même l'air assez quelconque, par rapport à la senpai de la bibliothèque, qui a un petit côté "princesse".
Sur les cheveux longs je suis d'accord, Natsuki fait plus "princesse' que Mai... mais la coiffure tressée-choucroutée de la fille du CDI serait plutôt un repoussoir pour moi - mais ce n'est justement pas de moi qu'il s'agit, le public japonais doit la voir effectivement comme sophistiquée et attirante.

Citation:

La personne qui l'accueille s'adresse à elle de manière plus polie qu'une mère ne le fait envers son enfant il me semble. Serait-ce une domestique ?
ça ne me dérange pas qu'on ne sache pas tout tout de suite mais j'espère qu'on aura des réponses plus tard! Je reste persuadé que toutes ces scènes à la maison ont pour but de montrer ses sentiments cachés - alors qu'on ne va pas chez Kazame dont on est censé suivre les mésaventures et qui est au centre de toute l'action, mais pas de la série elle-même: c'est Sumi le personnage central!

Citation:

Le plus important, dans cette scène à la bibliothèque, c'est ce moment où la senpai tremble et bégaie devant un garçon venu emprunter un livre. Kazama comprend alors que sa senpai a probablement des sentiments pour lui (et donc ses espoirs s'évanouissent).

j'ai regardé l'épisode deux fois et j'ai à peine remarqué cela, à cause de la façon dont c'est fait: le garçon est à peine entrevu, et la réaction de la "princesse" n'st montrée qu'à travers la réaction de sa voisine qui l'observe... bref ça ne crève pas les yeux si on suit d'un regard distrait (c'est mon cas mais c'est parce que jusque là rien de passionnant n'est encore apparu à l'écran) mais effectivement seule cette information permet de comprendre ses larmes de rage un peu plus tard (que je n'avais pas comprises non plus d'ailleurs, je suis cohérent! mais j'ai compris seulement un lisant un résumé sur Wiki... Ces aveux "tant faits , continuons !

Citation:
Ce livre qu'on voit à plusieurs reprises dans les mains de Sumi, c'est "風立ちぬ, Kaze tachinu", ou en français "Le vent se lève", un roman japonais sorti en 1936-1937 et adapté en 2013 en long-métrage par Hayao Miyazaki.
Merci pour l'éclaircissement mais que doit-on comprendre , que c'est son livre préféré? Les japonais peuvent peut-être en déduire des choses sur sa psychologie ?

Citation:
Le livre que Kazama range avec émotion avant que sa senpai ne la rejoigne est "雨月物語, Ugetsu Monogatari", soit "Contes de pluie et de lune" (un chef d'oeuvre de la littérature japonaise). Peut-être est-ce le livre que le garçon qui plaît à la senpai de Kazama a emprunté ? (si oui il l'a rendu très vite !).
Vu le comportement de la senpai quand elle annonce que le garçon de la veille a des vues sur Kazama, c'est évident qu'elle-même est amoureuse de lui. Je me doutais bien qu'il allait y avoir des triangles amoureux !

ça me dit quelque chose, j'ai dû voir le film !
(sans rire, c'est un classique de Mizogushi- en 1953) une histoire d'amour avec un fantôme je crois... Une allusion à l'amour impossible, à sens unique, dont il est aussi question entre ces personnages ?

Citation:
Effectivement, les sentiments de Sumi semblent assez évidents à ce moment-là. Donc rétrospectivement on se dit que si elle a voulu éloigner Kazama de sa senpai, ce n'est pas uniquement pour éviter à Kazama de souffrir d'un éventuel rejet...
Voilà ! Elle est partie prenante, ce n'est pas la bonne copine protectrice qu'elle veut faire croire, mais le plus dur une fois dans ce rôle est de réussir à en sortir...

Citation:
Quand Kiyori, pour meubler, demande à piocher dans le bentô de Kazama, Sumi fait pareil et prend le 2ème petit poulpe kawaii. Enfin elle a son poulpe ! Et puis surtout, si elle a des sentiments pour Kazama, elle ne va pas manquer une occasion pareille, pouvoir partager sa nourriture...

oui mais entre amies d'enfances est-ce que ce n'est pas possible voir fréquent, et surtout sans ambiguités ou arrière-pensées ?

Citation:
Les inscriptions qui apparaissent, je pense que ce sont les noms de sponsors ou des choses comme ça.

Merci ! Mais ça m'épate quand même, d'habitude c'est juste après le générique, pas en plein épisode. ça pourrait être aussi des annonces de la chaine télé sur les programmes à venir ?

Citation:
Honnêtement je ne suis pas sûre que ce soit une larme de bonheur qui coule des yeux de Sumi... J'aurais dit souffrance / désespoir de devoir cacher ses sentiments en présence de la fille qu'elle aime (Shizuru knows it).
Oui mais là on est en public (au lycée au milieu de dizaines d'élèves et en présence d'une copine pas concernée donc ça n'est ni le lieu ni le moment de toute façons! Même si elles étaient ensemble, à mon avis au lycée elles le cacheraient bien, donc, ces regrets me semblent absurdes dans ce contexte précis.

Citation:
Effectivement, voyons la suite !

J'espère que le deuxième épisode va apporter du neuf (pas forcément tout de suite une déclaration, mais du concret) car si on reste dans les non-dits comme ça longtemps je vais ronger mon frein!!!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Shinai
Pilier


Inscrit le: 12 Déc 2005
Messages: 3794
Localisation: Avec ma Master Winry

MessagePosté le: Dim Juin 20, 2021 7:32 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
C'est pas le meilleur chara design que j'ai pu voir mais pour un shôjo c'est pas si mal ^^


Ce que j'aime bien avec Sasameki Koto, c'est que justement c'est pas un shoujo, mais ça a été prépublié dans un magazine seinen. Very Happy En plus si je dis pas de bêtise, le mangaka est un homme. ^^

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
fandanHIME!
Trias


Inscrit le: 25 Avr 2007
Messages: 949
Localisation: 95

MessagePosté le: Dim Juin 20, 2021 1:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oups! Je n'avais pas encore remarqué, mais il y avait déjà un sujet sur Sasamaki Koto un peu plus bas sur ce forum ( qui date de l'époque de la sortie de l'anime je suppose) Alors on fusionne ou pas ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
-Natsuki-
ᴺᴷ


Inscrit le: 05 Nov 2006
Messages: 2488

MessagePosté le: Mar Juin 22, 2021 10:08 am    Sujet du message: Répondre en citant

fandan> Si tu veux fusionner les topics, tu n'as qu'à demander et ça sera fait :p

_________________

"Music is what feelings sound like."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
fandanHIME!
Trias


Inscrit le: 25 Avr 2007
Messages: 949
Localisation: 95

MessagePosté le: Mar Juin 22, 2021 12:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci de me laisser le choix mais la fusion irait quand même dans le sens du simple respect des règles du forum, que j'ai enfreintes en créant ce topic doublon sans vérifier qu'il y en avait déjà un.

Bien sûr on pourrait distinguer le nouveau du premier en ajoutant le mot Marathon quelque part dans le titre, comme on a fait pour MH et Mo. Mais on n'est pas du tout sûrs d'aller jusqu'au bout de l'exercice pour Sasameki Koto, en ce qui me concerne on est encore en phase de découverte ou de test, pour savoir ce que ça vaut. Et notre rythme laisse à désirer!

Je sais bien que la fréquentation très faible du forum incite à une certaine indulgence dans ce domaine, mais il ne faudrait pas trop se laisser aller non plus. Alors, fusion stp !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Antiope
Trias


Inscrit le: 14 Juil 2014
Messages: 615

MessagePosté le: Jeu Juin 24, 2021 9:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Citation:
Le livre que Kazama range avec émotion avant que sa senpai ne la rejoigne est "雨月物語, Ugetsu Monogatari", soit "Contes de pluie et de lune" (un chef d'oeuvre de la littérature japonaise). Peut-être est-ce le livre que le garçon qui plaît à la senpai de Kazama a emprunté ? (si oui il l'a rendu très vite !).
Vu le comportement de la senpai quand elle annonce que le garçon de la veille a des vues sur Kazama, c'est évident qu'elle-même est amoureuse de lui. Je me doutais bien qu'il allait y avoir des triangles amoureux !

ça me dit quelque chose, j'ai dû voir le film !
(sans rire, c'est un classique de Mizogushi- en 1953) une histoire d'amour avec un fantôme je crois... Une allusion à l'amour impossible, à sens unique, dont il est aussi question entre ces personnages ?

J'ai lu sur Wiki qu'il ne faut pas confondre le livre et le film Razz Même si le film s'en est inspiré, c'est pas non plus une adaptation fidèle.
Pour le coup moi j'ai dû lire le livre (mais pas vu le film) mais je ne m'en rappelle pas.


Citation:
Citation:
Quand Kiyori, pour meubler, demande à piocher dans le bentô de Kazama, Sumi fait pareil et prend le 2ème petit poulpe kawaii. Enfin elle a son poulpe ! Et puis surtout, si elle a des sentiments pour Kazama, elle ne va pas manquer une occasion pareille, pouvoir partager sa nourriture...

oui mais entre amies d'enfances est-ce que ce n'est pas possible voir fréquent, et surtout sans ambiguités ou arrière-pensées ?

Même si ça peut être possible entre amies d'enfance, vu comme Sumi a l'air réservée je ne suis pas sûre que ce soit si fréquent, et quand on est une ado amoureuse c'est une occasion qui ne se rate pas Wink
Le fait que ce soit sans arrière-pensées entre amies lui permet de le faire en toute impunité !


Citation:
Citation:
Les inscriptions qui apparaissent, je pense que ce sont les noms de sponsors ou des choses comme ça.

Merci ! Mais ça m'épate quand même, d'habitude c'est juste après le générique, pas en plein épisode. ça pourrait être aussi des annonces de la chaine télé sur les programmes à venir ?

N'exagère pas, on est sur la fin de l'épisode Wink Et ça m'est déjà arrivé de voir les noms des sponsors 2 min avant le générique.

Je lance l'épisode 2 avant de partir en déplacement professionnel pour une petite semaine !

2 filles sont en train de participer à un shooting photo. Une 3ème se prépare puis est appelée à son tour (Yamasaki). Et là je me dis que je n'ai tellement pas imprimé les visages de personnages que je me demande si on est censé les connaître ou pas ! Cette 3ème fille ressemble à Kazama mais la frange n'est pas la même. Elle ressemble aussi à Shizuru modulo la couleur des yeux (et en moins jolie quand même ^^).

Générique.

Kazama est dans une supérette à la recherche de ce qui me semble être un baume à lèvres. En partant elle voit un magazine avec en couverture 2 des 3 filles qui faisaient le shooting photo du début. L'une a la main sur l'épaule de l'autre, il y a un coeur à droite dans lequel il me semble voir le kanji de l'amour mais j'ai la flemme de chercher à traduire Mr. Green
Quoi qu'il en soit Kazama rougit en voyant cette couverture.
Arrivée au lycée elle brandit le magazine devant Sumi en s'extasiant devant la beauté du mannequin. Elle veut devenir son amie, appeler l'éditeur pour avoir son numéro (comme s'il allait le lui donner !) mais Sumi s'énerve et l'en empêche. Alors que Kazama s'éloigne, déçue, Sumi pense que c'est elle qui devrait faire "pfff".

La scène suivante est franchement bizarre... Sumi est debout au bureau de la prof (qui est debout contre la fenêtre ?). Tout le monde attend. Le vice-président (qui l'appelle présidente) lui dit qu'il faut faire l'appel. Kazama est extatique en lisant son magazine, Sumi rougit en la voyant rougir mais ne réagit toujours pas. Au final c'est le vice-président qui va faire l'appel. Je me demande si, plutôt que présidente et vice-président, ce ne serait pas plutôt des délégués de classe. Mais là je ne connais pas assez le système scolaire japonais, l'appel est fait par les délégués ?

En cours d'éducation physique (et match de basket) Sumi est survoltée. Elle impressionne tout le monde et marque sans difficulté. Le vice-président (j'ai pas retenu son nom, si tant est qu'on l'ait su) ne la quitte pas des yeux, au point de se prendre un ballon de basket sur la tête !

Affichage des résultats scolaires : Sumi est première (merci les kanjis !). Kazama la félicite mais elle trouve ça normal !
On entend des discussions entre élèves : la maison de Sumika (Murasame de son nom de famille) serait un dôjo de karate (c'était donc ça les bruits qu'on entendait quand elle rentrait chez elle dans l'épisode précédent !). Elle-même serait ceinture noire et aurait une solide réputation, qui semble faire trembler le pseudo-Maki. Visiblement c'est sur elle qu'il a des vues mais sa réputation l'impressionne.
D'ailleurs, aux garçons qui cancannent et ne la trouvent pas mignonne du fait de sa réputation, il lui suffit de faire les gros yeux pour qu'ils détalent.

Plus tard, séance shopping entre Sumi et Kazama. Kazama lui fait la leçon pour avoir fait peur à leurs camarades.
"Comme tu es grande, tu impressionnes tout le monde". Parlons-en ! Pourquoi faut-il toujours que dans les yuri ou les shoujo-ai l'une des deux filles soit beaucoup plus grande que l'autre ? ça m'avait déjà choquée avec les 2 filles qui s'embrassaient dans la scène avant le générique dans l'épisode 1 (et qu'on voit dans le générique, si je ne m'abuse). J'ai l'impression que ça sert juste à apporter un élément de couple hétéro dans un couple homo, avec cette différence de taille entre les deux personnes. Mais c'est tellement exagéré que j'ai l'impression de voir de la pédophilie Evil or Very Mad
Kazama propose un chemisier mignon à Sumi qui le refuse. Sumi n'est vraiment pas branchée mode...
Au retour de la séance shopping, alors qu'elles marchent toutes les deux dans la rue, Kazama s'arrête et s'extasie devant une jeune fille dont elle trouve qu'elle ressemble à l'une des mannequins de son magazine. Sumi proteste que la fille est à l'école primaire mais Kazama la trouve quand même mignonne. Sumi est blasée de la voir s'extasier devant n'importe quelle fille mignonne.
Sumi lui demande si elle ne s'intéresse qu'aux mignonnes petites filles. Kazama lui répond qu'elles sont petites, mignonnes, surtout quand elles portent des vêtements à frous-frous. Elle demande à Sumi si ça ne la rend pas heureuse de voir de telles filles ! Sumi ne répond pas, mais je trouve cette question vraiment bizarre, et limite pédophile. Si c'était un homme mûr qui disait ça on le traiterait de pervers !

Sumi ne répond pas, mais plus tard dans sa chambre cela lui trotte dans la tête. Elle déballe sa garde-robe et se rend compte qu'elle n'a que des vêtements simples, sobres, pour ne pas dire masculins (et aucune jupe).
Elle se précipite donc à la librairie et feuillette le magazine que Kazama a acheté plus tôt, pour observer les vêtements des filles. Elle se dit que les filles ne sont mignonnes que dans ce genre de vêtements. Elle ne se rend pas compte qu'une jeune fille se tient derrière elle (Sumi l'empêche d'accéder aux livres) et la bouscule involontairement. La fille s'enfuit et Sumi réalise qu'elle était super mignonne. Et moi je tique : cette fille c'était pas le mannequin du magazine ? Si ce n'est pas elle c'est son sosie !

Au lycée Sumika est du genre à aider les autres. Ses camarades de classe n'hésitent pas à la solliciter pour avoir de l'aide (en même temps c'est la première de la classe). Elle cartonne quel que soit le sport (on observe au passage que les filles sont quasiment en culottes pour leur tenue de sport !). Les garçons cancannent toujours, et disent qu'à être trop parfaite elle n'est pas mignonne. Je ne sais pas si elle les a entendus mais Sumi souhaite être née plus mignonne pour que Kazama la regarde...

Alors que Sumi est en réunion, Kazama et Kiyori discutent. Kazama a trouvé Sumi bizarre. Kiyori parle du magazine mais je n'ai pas vraiment compris... La fille qui est dessus est dans leur lycée ?!

Avant que la réunion ne commence, Sumi feuillette toujours ce magazine et trouve la fille vraiment mignonne. Elle doit parler à voix haute car son voisin le vice-président (Akemiya je crois) lui dit alors qu'il la trouve mignonne. Elle l'empoigne violemment pour s'expliquer dans le couloir (elle est bien plus grande que lui, pourrait le réduire en bouillie...) et pourtant il la trouve mignonne. Elle se retrouve alors sur un petit nuage de s'entendre dire ça. Bien sûr elle s'en fiche de lui mais se dit maintenant qu'elle a ses chances avec Kazama. "Kazama, je suis mignonne !"

Plus tard Sumi se rend chez Kazama, en portant une tenue féminine et et tenant un bouquet de fleurs. Elle hésite tellement à sonner que c'est finalement Kazama qui la découvre là en sortant pour aller faire une courses. Kazama trouve sa tenue mignonne (au grand bonheur de Sumika !) mais ne réagit pas au bouquet de fleurs que Sumi ne lâche pas. Elle lui fait plein de compliments (avec toi je n'ai pas peur, tu es grande, distinguée, tu serais une idole dans un lycée pour filles) puis la douche froide : "bon, tu n'es pas mon genre". Sumi décide alors de rentrer en plantant Kazama, alors qu'elles étaient arrivées à la supérette et que Kazama dit avoir peur seule. Alors que Sumi s'éloigne, Kazama croise le mannequin du magazine, qui s'enfuit. Kazama veut lui courir après mais elle se croûte. Les Japonais ne savent vraiment pas courir... Sauf Sumi qui s'élance en balançant son bouquet de fleurs à Kazama au passage. Elle court après la fille en lui disant de ne pas avoir peur de Kazama, quand soudain elle reçoit la perruque de la fille en pleine tête, et découvre que celle-ci est en fait le vice-président Akemiya ! (heureusement que j'ai enfin fini par enregistrer son nom, je n'aurais même pas percuté sinon !).
Akemiya explique alors à Sumi avoir des sentiments pour elle depuis le collège mais avoir remarqué qu'elle-même a des sentiments pour Kazama. Il a décidé de se travestir pour attirer son attention, mais sa petite soeur l'a surpris et a envoyé des photos à un magazine, qui l'a accepté. Il lui demande s'il a ses chances avec elle mais elle lui répond franchement que non. Malgré ça il ne peut pas simplement passer à autre chose, comme elle-même ne peut pas passer à autre chose même si elle sait que Kazama n'est pas attirée par elle.
Et puis Sumi réalise qu'elle a perdu face à un garçon, Kazama l'a trouvé plus mignon qu'elle ^^ Kazama quant à elle est quelque peu jalouse que Sumi soit devenue amie avec la fille avant elle.

Après le générique de fin, petit coup d'oeil chez Akemiya. A côté de son uniforme est suspendue sa robe de mannequin. Une incroyable collection de cosmétiques trône sur sa table. Sa mère n'a rien vu ? Shocked

Bon, je sais bien que c'est un anime "tranche de vie" mais pour le coup là on a quand même eu une succession de saynètes qui semblaient sans relation, avant que les différentes pièces ne s'assemblent à la fin ! Le travestissement, je ne m'y attendais pas !

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
fandanHIME!
Trias


Inscrit le: 25 Avr 2007
Messages: 949
Localisation: 95

MessagePosté le: Sam Juil 03, 2021 11:56 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai eu le temps de visionner l'épisode, mais pas encore trouvé celui de répondre à ton compte-rendu point par point... ce week-end sans faute !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
fandanHIME!
Trias


Inscrit le: 25 Avr 2007
Messages: 949
Localisation: 95

MessagePosté le: Dim Juil 04, 2021 7:37 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Arrivée au lycée elle brandit le magazine devant Sumi en s'extasiant devant la beauté du mannequin. Elle veut devenir son amie, appeler l'éditeur pour avoir son numéro (comme s'il allait le lui donner !) mais Sumi s'énerve et l'en empêche. Alors que Kazama s'éloigne, déçue, Sumi pense que c'est elle qui devrait faire "pfff".

Honnêtement le personnage de Kazama me surprend, c'est censée être l'objet de l'amour de l'héroine et plus on la connait plus elle apparait assez stupide et surtout incroyablement superficielle (elle ne s'attache qu'à l'apparence) Comment compatir à ses tourments dans ces conditions et surtout, comment comprendre les sentiments de Sumi à son égard, que voit-elle en elle? L'amie d'enfance, la camarade de jeu semble bien loin...pour Kazama elle ne compte pas!
Citation:
La scène suivante est franchement bizarre... Sumi est debout au bureau de la prof (qui est debout contre la fenêtre ?). Tout le monde attend. Le vice-président (qui l'appelle présidente) lui dit qu'il faut faire l'appel. Kazama est extatique en lisant son magazine, Sumi rougit en la voyant rougir mais ne réagit toujours pas.

Le trouble de Sumi face au comportement de Kazama est curieux, elle devrait l'exaspérer avec sa fixette sur la fille en photo, et au contraire cela la remue, comme si ça la rendait plus attirante... Ce serait un mec à la place qui zyeuerait les filles des magazines qu'est-ce qu'il se prendrait dans la tête !

Citation:
On entend des discussions entre élèves : la maison de Sumika (Murasame de son nom de famille) serait un dôjo de karate (c'était donc ça les bruits qu'on entendait quand elle rentrait chez elle dans l'épisode précédent !).
bruits que je n'avais pas remaqués mais toi si, comme d'hab!

Citation:
"Comme tu es grande, tu impressionnes tout le monde". Parlons-en ! Pourquoi faut-il toujours que dans les yuri ou les shoujo-ai l'une des deux filles soit beaucoup plus grande que l'autre ?

C'est mignon et ça ne veut pas dire que l'une est une gamine et l'autre une adulte comme tu le suggères, elle sont toutes au lycée en même temps! C'est juste un contraste visuel et psychologique intéressant !! L'une semble plus grande et donc plus responsable à première vue et on se rend ensuite compte que la "petite" est plus mature dans leur relation (c'était un peu ça dans "bloom into you') Je suis sur que c'est ce qui se prépare ici aussi, Kazama va évoluer , c'est obligé !

Citation:
Sumi lui demande si elle ne s'intéresse qu'aux mignonnes petites filles. Kazama lui répond qu'elles sont petites, mignonnes, surtout quand elles portent des vêtements à frous-frous. Elle demande à Sumi si ça ne la rend pas heureuse de voir de telles filles ! Sumi ne répond pas, mais je trouve cette question vraiment bizarre, et limite pédophile. Si c'était un homme mûr qui disait ça on le traiterait de pervers !

certes, mais il ne faut pas exagérer sur ce côté "petite filles"
! elles ne sont pas dans le primaire puisqu'on apprend plus loin que la fille qu'elle idolâtre dans le magazine est en fait garçon qui aime Sumi et qui est dans leur classe, et donc a le même âge qu'elles !

Citation:
La fille s'enfuit et Sumi réalise qu'elle était su
bien vu! c'était bien lui !!!

Citation:
Elle l'empoigne violemment pour s'expliquer dans le couloir (elle est bien plus grande que lui, pourrait le réduire en bouillie...) et pourtant il la trouve mignonne. Elle se retrouve alors sur un petit nuage de s'entendre dire ça. Bien sûr elle s'en fiche de lui mais se dit maintenant qu'elle a ses chances avec Kazama. "Kazama, je suis mignonne !"
c'est quand même une réaction assez excessive je trouve, même si ça lui a fait plaisir ça ne changera rien au regard de Kazama sur elle... je suppose que ça lui redonne de l'espoir, elle qui en manquait tant...

Citation:
Akemiya explique alors à Sumi avoir des sentiments pour elle depuis le collège mais avoir remarqué qu'elle-même a des sentiments pour Kazama. Il a décidé de se travestir pour attirer son attention, mais sa petite soeur l'a surpris et a envoyé des photos à un magazine, qui l'a accepté.

Avec cette histoire de travestissement on entre dans une dimension d'invraisemblance nouvelle, la série s'oriente vers la caricature et quitte le réalisme psychologique, peut-être la rançon du fait que l'auteur soit un homme !
J'ai déjà lu des personnages de jeunes garçons qui se déguisent en fille (dans "Genshiken" par exemple) mais ce n'était jamais pour essayer de séduire une autre fille ! On peut admettre que vu son allure, son comportement "viril" sans cesse rappelés dans l'épisode, et sa fixette sur Kazama, le fait que Sumi soit lesbienne soit évident, mais justement si il a compris cela le gars devrait laisser tomber, se travestir y changera quoi ? Là je trouve qu'on est dans l'invraisemblance pure. je suppose que c'est nécessaire pour expliquer ensuite la prise de conscience de kazama sur ses gouts superficiels... mais sera -t-elle mise au courant qu'elle a "flashé" sur un garçon ? C'est même pas sur !

Citation:
Et puis Sumi réalise qu'elle a perdu face à un garçon, Kazama l'a trouvé plus mignon qu'elle ^^ Kazama quant à elle est quelque peu jalouse que Sumi soit devenue amie avec la fille avant elle.

ce qui est sûr c'est que là on a un triangle amoureux improbable au sein de la même classe du lycée, mais parfait: Sumi aime Kazama qui aime Akemiya qui aime Sumi... personne n'est satisfait, et seule issue: que kazama ouvre les yeux et comprendre son erreur... on verra comment ce sera amené ensuite..

Citation:
Après le générique de fin, petit coup d'oeil chez Akemiya. A côté de son uniforme est suspendue sa robe de mannequin. Une incroyable collection de cosmétiques trône sur sa table. Sa mère n'a rien vu ? Shocked
peut-être qu'elle est d'accord ? Peut-être qu'elle voulait une fille ? Au point ou on en est de toute façon, tout est possible, du moment qu'on suspend son incrédulité avant le visionnage !

Citation:
Bon, je sais bien que c'est un anime "tranche de vie" mais pour le coup là on a quand même eu une succession de saynètes qui semblaient sans relation, avant que les différentes pièces ne s'assemblent à la fin ! Le travestissement, je ne m'y attendais pas !

C'est donc une série au ton assez différent des yuri habituels, plus tournée vers la comédie, les effets de surprise que sur la vraisemblance et la psychologie... Mais si c'est bien géré jusqu'au bout ça peut être une réussite, à suivre !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Antiope
Trias


Inscrit le: 14 Juil 2014
Messages: 615

MessagePosté le: Dim Juil 11, 2021 10:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Honnêtement le personnage de Kazama me surprend, c'est censée être l'objet de l'amour de l'héroine et plus on la connait plus elle apparait assez stupide et surtout incroyablement superficielle (elle ne s'attache qu'à l'apparence) Comment compatir à ses tourments dans ces conditions et surtout, comment comprendre les sentiments de Sumi à son égard, que voit-elle en elle? L'amie d'enfance, la camarade de jeu semble bien loin...pour Kazama elle ne compte pas!

Je suis d'accord avec toi mais bon il faut se dire qu'en 13 épisodes seulement, on n'a pas le temps de creuser la question de leur amitié. Faisons confiance à Sumi, il y a forcément des trucs qui lui plaisent chez Kazama...

Citation:
Citation:
"Comme tu es grande, tu impressionnes tout le monde". Parlons-en ! Pourquoi faut-il toujours que dans les yuri ou les shoujo-ai l'une des deux filles soit beaucoup plus grande que l'autre ?

C'est mignon et ça ne veut pas dire que l'une est une gamine et l'autre une adulte comme tu le suggères, elle sont toutes au lycée en même temps! C'est juste un contraste visuel et psychologique intéressant !! L'une semble plus grande et donc plus responsable à première vue et on se rend ensuite compte que la "petite" est plus mature dans leur relation (c'était un peu ça dans "bloom into you') Je suis sur que c'est ce qui se prépare ici aussi, Kazama va évoluer , c'est obligé !

Oui je me doute bien que Kazama va évoluer (sinon cet anime va tourner en rond), mais ça n'empêche, ces différences de taille si exagérées m'agacent ^^ Dans le couple de filles qu'elles voient s'embrasser au début du 1er épisode c'est pareil, il y en a une beaucoup plus grande que l'autre, alors qu'elles sont (si je ne m'abuse) dans la même classe. Et il me semble que la petite a une voix très criarde, le genre de choses qui m'exaspère tout autant ! M'enfin, on dirait qu'on ne peut pas échapper à ce genre de convention... (au moins on échappait à ça avec Citrus !).

Citation:
Citation:
Sumi lui demande si elle ne s'intéresse qu'aux mignonnes petites filles. Kazama lui répond qu'elles sont petites, mignonnes, surtout quand elles portent des vêtements à frous-frous. Elle demande à Sumi si ça ne la rend pas heureuse de voir de telles filles ! Sumi ne répond pas, mais je trouve cette question vraiment bizarre, et limite pédophile. Si c'était un homme mûr qui disait ça on le traiterait de pervers !

certes, mais il ne faut pas exagérer sur ce côté "petite filles"
! elles ne sont pas dans le primaire puisqu'on apprend plus loin que la fille qu'elle idolâtre dans le magazine est en fait garçon qui aime Sumi et qui est dans leur classe, et donc a le même âge qu'elles !

Oui on découvre plus tard que l'objet des fantasmes de Kazama a le même âge qu'elle, mais je me demande si elle le sait. Vu qu'elle aime les "mignonnes petites filles", je me demande dans quelle mesure elle les aime plus jeunes qu'elle. Encore une fois ça choquerait davantage (au moins le public occidental) si c'était un garçon ou un homme. Mais le fétichisme des jeunes filles est répandu au Japon et c'est un vrai problème...

Citation:
Citation:
Akemiya explique alors à Sumi avoir des sentiments pour elle depuis le collège mais avoir remarqué qu'elle-même a des sentiments pour Kazama. Il a décidé de se travestir pour attirer son attention, mais sa petite soeur l'a surpris et a envoyé des photos à un magazine, qui l'a accepté.

Avec cette histoire de travestissement on entre dans une dimension d'invraisemblance nouvelle, la série s'oriente vers la caricature et quitte le réalisme psychologique, peut-être la rançon du fait que l'auteur soit un homme !
J'ai déjà lu des personnages de jeunes garçons qui se déguisent en fille (dans "Genshiken" par exemple) mais ce n'était jamais pour essayer de séduire une autre fille ! On peut admettre que vu son allure, son comportement "viril" sans cesse rappelés dans l'épisode, et sa fixette sur Kazama, le fait que Sumi soit lesbienne soit évident, mais justement si il a compris cela le gars devrait laisser tomber, se travestir y changera quoi ? Là je trouve qu'on est dans l'invraisemblance pure. je suppose que c'est nécessaire pour expliquer ensuite la prise de conscience de kazama sur ses gouts superficiels... mais sera -t-elle mise au courant qu'elle a "flashé" sur un garçon ? C'est même pas sur !

ça me fait un peu penser à un recueil de témoignages que j'ai lu récemment : des militantes féministes et lesbiennes qui racontent leur "naissance lesbienne". Plusieurs indiquent être passées par une phase trans car comme elles avaient pris conscience de leur attirance pour des femmes, elles pensaient que devenir des hommes était la seule solution, avant de prendre conscience que l'homosexualité existe et qu'une femme peut être en couple avec une femme.
Bon, la situation est un peu inversée avec Akemiya mais c'est peut-être un peu la même idée : changer de sexe pour être avec l'être aimé. Le travestissement n'est peut-être que la première étape. ça collerait avec son caractère doux, timide, "féminin". Il y aurait moyen d'aborder une thématique intéressante mais encore une fois je doute que ça tienne en 13 épisodes...


Citation:
Citation:
Et puis Sumi réalise qu'elle a perdu face à un garçon, Kazama l'a trouvé plus mignon qu'elle ^^ Kazama quant à elle est quelque peu jalouse que Sumi soit devenue amie avec la fille avant elle.

ce qui est sûr c'est que là on a un triangle amoureux improbable au sein de la même classe du lycée, mais parfait: Sumi aime Kazama qui aime Akemiya qui aime Sumi... personne n'est satisfait, et seule issue: que kazama ouvre les yeux et comprendre son erreur... on verra comment ce sera amené ensuite..

Soit Kazama ouvrira les yeux, soit Sumi se lassera et trouvera quelqu'un qui lui correspond davantage. Dans tous les cas on voit difficilement comment Akemiya pourrait, en tant que garçon, rester dans le jeu (à moins d'un changement de sexe mais j'y crois pas du tout ^^).

Citation:
Citation:
Après le générique de fin, petit coup d'oeil chez Akemiya. A côté de son uniforme est suspendue sa robe de mannequin. Une incroyable collection de cosmétiques trône sur sa table. Sa mère n'a rien vu ? Shocked
peut-être qu'elle est d'accord ? Peut-être qu'elle voulait une fille ? Au point ou on en est de toute façon, tout est possible, du moment qu'on suspend son incrédulité avant le visionnage !

Ben elle en a une de fille puisque c'est la petite soeur qui a envoyé des photos d'Akemiya à ce magazine. D'ailleurs on entend sa voix (qui me paraît bien trop enfantine pour envoyer des photos de son frère travesti à un magazine, mais bon). J'aimerais bien en savoir plus sur l'acceptation ou non du hobby d'Akemiya de la part de sa famille, mais encore une fois je ne me fais pas d'illusions !

Citation:
Citation:
Bon, je sais bien que c'est un anime "tranche de vie" mais pour le coup là on a quand même eu une succession de saynètes qui semblaient sans relation, avant que les différentes pièces ne s'assemblent à la fin ! Le travestissement, je ne m'y attendais pas !

C'est donc une série au ton assez différent des yuri habituels, plus tournée vers la comédie, les effets de surprise que sur la vraisemblance et la psychologie... Mais si c'est bien géré jusqu'au bout ça peut être une réussite, à suivre !

A voir, de toute manière il faut que je continue pour me faire une idée plus précise ! Je vais regarder l'épisode 3 dans la semaine.

EDIT Episode 3 !

Retour sur la scène d'ouverture de l'épisode 1, avec un peu plus de contexte : Kazama s'est rendue compte qu'elle a oublié quelque chose, alors qu'elle était dans le bus avec Sumika (on imagine qu'elles ont dû sortir en toute vitesse). Sumi accompagne Kazama dans les couloirs du lycée, quand elles surprennent les 2 filles en train de s'embrasser. J'ai l'impression que les 2 filles sont dans leur classe, Sumi et Kazama s'apprêtaient à entrer dans leur salle de classe quand elles les ont surprises.
Sumi pense que tandis que Kazama aime les jolies filles, elle-même a toujours aimé Kazama. Ce n'est donc pas une amitié de longue date qui évolue progressivement en amour (en tout cas de la part de Sumi). Peut-être que ce sont ses sentiments amoureux qui l'ont conduite à rechercher l'amitié de Kazama.

Après le générique, on a les prénoms des deux filles qui s'embrassent en cachette : Tomoe la grande et Miyako la petite (une bonne tête d'écart de taille, sérieux...), Tomoe ayant cru voir quelque chose a rompu le baiser, mais les intruses étaient déjà parties.

Le lendemain, déjeuner sur l'herbe (sans rapport avec Manet ^^) entre les 3 filles, Sumika, Kazama et Kiyori. Kazama se lamente car elle est pressée de pouvoir embrasser une jolie fille. Ses amies sont blasées de cette nouvelle lubie, et de voir qu'elle pense toujours à peu près à la même chose !
Kiyori demande à Kazama à quel âge elle a eu son premier baiser, et si c'était une fille. Sumi suspend son geste, sa knacki-tako (elle a fini par l'avoir !) à quelques cm de sa bouche ! Le temps semble s'éterniser puis Kazama confesse qu'elle n'a encore jamais embrassé. Sumi reprend alors goulûment son repas, en pensant intérieurement à quel point Kazama est mignonne. Franchement, pour la trouver particulièrement mignonne à ce moment-là faut vraiment être toquée d'elle !
Kazama explique ensuite être nerveuse car le premier baiser c'est quelque chose d'unique et elle a peur de le foirer. Kiyori fait un parallèle avec la fanfare : "j'ai le trac mais si je me suis bien entraînée tout se passe bien."
Hallélujah, il suffit de s'entraîner ! pense Kazama. Avant de réaliser, debout en classe avec un bouquin à la main, que même si c'est un entraînement ce sera quand même son premier baiser. Même la prof a l'air blasée de ses lubies bizarres ! Kazama se sent honteuse mais un échange de regards complices avec Sumika l'aide à se détendre.

Le soir venu, dans sa chambre, Sumi repense aux 2 filles et se demande si elles sont dans sa classe (elle ne les a donc pas reconnues, avec la faible lumière du crépuscule). Puis elle rêvasse et s'imagine Kazama lui retourner ses sentiments.

Le lendemain, Kazama veut s'entraîner à embrasser, sur un miroir au lycée ! J'ai déjà vu ça dans d'autres films ou animes, les lavabos et miroirs dans les couloirs, c'est toujours aussi surprenant ! Bien entendu il y a plein de monde et Sumika l'en empêche.
Une autre fille (de leur classe ?) les regardant tout en montant les escaliers, elle bouscule involontairement le couple de filles mystérieuses, et se fait engueuler par la petite qui a l'air bien nerveuse ! (pour ne pas dire gamine).

Plus tard Kazama demande à Kiyori si elle accepterait de porter un masque mais celle-ci ne la laisse pas terminer, et lui propose de demander à Sumika. Mais non cela n'ira pas, elle est très grande ! (désespoir de Sumi). Kiyori propose alors le mannequin, Akemi, mais Akemi n'a jamais rappelé Kazama alors qu'elle lui a donné son numéro. Kazama n'est donc pas au courant du secret de Akemiya (qui n'a rien perdu de l'échange). Sumika foudroie Akemiya du regard et celui-ci ne sait plus où se mettre (est-ce que cela va mettre un frein à son hobby de travestissement ?).

Kazama demande alors la clé de la salle de biologie à Sumika. Elle veut s'entraîner sur un mannequin / squelette mais encore une fois, Sumika arrête ses bêtises.
Sur le chemin du retour, Sumi a des paroles pleines de sagesse : peu importe si le premier baiser n'est pas parfait, tant qu'il est fait avec la personne que tu aimes.
Moment romantique interrompu par l'arrivée d'Akemiya qui annonce à Sumi qu'un prof la cherche. Ils s'y rendent tous les deux, Sumi est blasée que ce moment intime ait été interrompu et marmonne qu'elle veut embrasser quelqu'un. Bien entendu Akemiya est d'accord mais ce n'est pas à lui qu'elle pensait !
Et je n'avais pas remarqué que l'écart est à ce point-là, mais Sumi fait également plus d'une tête de plus qu'Akemiya !

Au dojo, Sumika frappe comme une perdue sur (je ne sais même pas comment appeler ça !) une espèce de bouclier souple brandi par un autre élève. Les membres présents sont surpris, cela faisait longtemps que Sumi n'était pas venue. Petit flash-back et discussion avec son père, qui pensait et espérait que Sumi (qui s'entraîne aux arts martiaux depuis toujours) prendrait sa relève un jour. Si Sumika arrête, c'est parce que le karaté ce n'est pas mignon ! C'était il y a un an ! Donc l'obsession de Kazama pour ce qui est mignon et l'obsession de Sumika pour devenir mignonne, cela date !
Sumika évacue sa frustration du fait que Kazama ne pense pas du tout à elle et lui préférerais un squelette, au point que le lendemain elle a mal au bras (pourtant c'est avec le pied qu'elle frappait !).

Le lendemain matin à l'arrêt de bus, Kazama lui demande de la rejoindre dans la salle de classe après les cours. Comme il fait beau, Kazama pense que le coucher de soleil le soir-même sera beau aussi, du coup Sumi se fait des films. Se pourrait-il... ?
Elle imagine la scène, Kazama la rejoint dans la salle de classe à la nuit tombante, mais quand Sumi se retourne elle se retrouve nez à nez avec le squelette coiffé d'une perruque ! Cri d'effroi ("poitrine !") puis Sumi réalise qu'il fait jour et qu'elle est dans sa salle de classe (et bien sûr elle a vociféré devant tout le monde). La prof est toujours aussi blasée, mais je ne comprends pas sa remarque concernant la traduction (visiblement c'est un cours d'anglais).

Finalement le soir arrive pour de vrai. Sumi est plutôt résignée, elle pense que Kazama ne pense pas à elle de cette façon-là. Finalement Kazama commence comme dans les rêves de Sumi. "Pardon, je n'ai fait que penser à moi, je n'avais pas compris tes sentiments." Sumika jubile mais déchante en entendant la suite : Kazama a compris que Sumi a des sentiments pour quelqu'un mais elle n'a pas compris que c'est pour elle-même !
Elle veut être une bonne amie pour Sumi et la soutenir, et lui propose de s'entraîner à embrasser sur elle, avec un masque. Je pensais qu'elle parlait d'un masque chirurgical, mais non il s'agit d'un masque en métal ! Va sentir quelque chose avec ça ! Sumika hésite mais finalement elle le fait (l'occasion est trop belle pour être manquée).
Elles ne le savent pas, mais les deux autres filles (Tomoe et Miyako) les observent depuis le couloir.

Après le générique de fin, on voit Sumika dans sa chambre, parler au téléphone avec Kazama. Elle lui affirme n'aimer aucun garçon, mais Kazama pourrait avoir l'intuition de lui demander si elle aime une fille !
Sumi a dans les mains le baume à lèvres que Kazama lui a prêté. Baume à lèvres qu'elle a elle-même utilisé avant d'essayer de s'entraîner sur le miroir ! Sumi réalise alors le contact indirect qu'elle a eu avec les lèvres de Kazama grâce à ce baume, et semble évacuer son trop-plein d'énergie au dojo, sous les regards stupéfaits de son père et des autres élèves du dojo.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
fandanHIME!
Trias


Inscrit le: 25 Avr 2007
Messages: 949
Localisation: 95

MessagePosté le: Lun Juil 19, 2021 8:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je n'avais pas vu que tu avais posté l'épisode en éditant le message...
Je l'aurais remarqué si tu avais créé un autre message, ça me parait une meilleure méthode, ça permet de voir la date du denier message changer, et tant pis pour les doublons!

EDIT Episode 3 !

Citation:
Kiyori demande à Kazama à quel âge elle a eu son premier baiser, et si c'était une fille. Sumi suspend son geste, sa knacki-tako (elle a fini par l'avoir !) à quelques cm de sa bouche ! Le temps semble s'éterniser puis Kazama confesse qu'elle n'a encore jamais embrassé. Sumi reprend alors goulûment son repas, en pensant intérieurement à quel point Kazama est mignonne. Franchement, pour la trouver particulièrement mignonne à ce moment-là faut vraiment être toquée d'elle !
Kazama explique ensuite être nerveuse car le premier baiser c'est quelque chose d'unique et elle a peur de le foirer. Kiyori fait un parallèle avec la fanfare : "j'ai le trac mais si je me suis bien entraînée tout se passe bien."

A ce propos, j'adore Kiyori car elle est une observatrice bienveillante des idioties de Kazama mais refuse toujours de s'y laisser entrainer (quand elle lui propose le masque pour embrasser!) comme si elle avait compris instinctivement ce qui se prépare entre Sumi et Kazama, mais aussi comme pour dire que "vos histoires entre filles ça ne me concerne pas "!

Citation:
Le lendemain, Kazama veut s'entraîner à embrasser, sur un miroir au lycée ! J'ai déjà vu ça dans d'autres films ou animes, les lavabos et miroirs dans les couloirs, c'est toujours aussi surprenant ! Bien entendu il y a plein de monde et Sumika l'en empêche.

N'importe qui de censé ferait ça chez soi ou dans une pièce à l'abri des regards...Je sais que j'ai déjà dit que Kazama était stupide mais dans cet épisode franchement elle bat des records ! C'est évidemment pour les effets comiques que l'auteur la charge à ce point et il faut vraiment être très amoureuse pour lui passer tout ça (d'ailleurs Sumi s'énerve à plusieurs moments)

Citation:
Une autre fille (de leur classe ?) les regardant tout en montant les escaliers, elle bouscule involontairement le couple de filles mystérieuses, et se fait engueuler par la petite qui a l'air bien nerveuse ! (pour ne pas dire gamine).
la mise en cène insiste beaucoup sur cette fille à lunettes qui ne dit rien mais semble écouter les autres et je ne serais pas surpris de la voir devenir un personnage important très bientôt.

Citation:
Kiyori propose alors le mannequin, Akemi, mais Akemi n'a jamais rappelé Kazama alors qu'elle lui a donné son numéro. Kazama n'est donc pas au courant du secret de Akemiya (qui n'a rien perdu de l'échange). Sumika foudroie Akemiya du regard et celui-ci ne sait plus où se mettre (est-ce que cela va mettre un frein à son hobby de travestissement ?).

je me demande vraiment si on va revoir "Akemi" ! Le gag du travestissement de l'épisode précédent semble être oublié, comme si on était passé à autre chose (à chaque épisode ses délires...)


Citation:
Sumika évacue sa frustration du fait que Kazama ne pense pas du tout à elle et lui préférerais un squelette, au point que le lendemain elle a mal au bras (pourtant c'est avec le pied qu'elle frappait !).
il faut croire qu'elle n'a pas fait que frapper un sac, elle a dû faire des combats ensuite? Elle avait vraiment besoin de se défouler après une journée pareille !

Citation:
La prof est toujours aussi blasée, mais je ne comprends pas sa
Moi non plus je ne vois pas le lien entre le terme expliqué "poitrine" et le rêve de Sumi ! En tous cas elle relie cet incident avec celui de Kazama la veille, à force de se faire remarquer toutes les 2, ça va finir
par jaser! (les filles en couple, la fille à lunettes qui les observent...)

Citation:

Elles ne le savent pas, mais les deux autres filles (Tomoe et Miyako) les observent depuis le couloir.
et surtout elles sont plutôt ravies de de voir que ces deux-là partagent les même goûts qu'elles "alors, elles aussi?" et elles vont probablement se parler désormais!

Citation:
Après le générique de fin, on voit Sumika dans sa chambre, parler au téléphone avec Kazama. Elle lui affirme n'aimer aucun garçon, mais Kazama pourrait avoir l'intuition de lui demander si elle aime une fille !
Sumi a dans les mains le baume à lèvres que Kazama lui a prêté. Baume à lèvres qu'elle a elle-même utilisé avant d'essayer de s'entraîner sur le miroir ! Sumi réalise alors le contact indirect qu'elle a eu avec les lèvres de Kazama grâce à ce baume, et semble évacuer son trop-plein d'énergie au dojo, sous les regards stupéfaits de son père et des autres élèves du dojo.

D'abord merci de me rappeler l'existence de cette séquence post-générique que j'avais encore zappée! La conversation me parait anodine (je parie que Kazama aura tout oublié ensuite) mais le baume à lèvres, le baiser indirect, ça c'est magnifique, c'est à peine suggéré, rien n'est expliqué mais c'est ça (un grand classique dans les animes et les mangas)

Bref, toujours une histoire qui garde le cap de la comédie au risque de nous faire prendre nos distances avec un certain personnage (une héroîne bête à bouffer du foin pour les besoins de multiplier les gags dans le scénario!)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    MaiHiME Index du Forum -> Shoujo-Ai Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com