Annonces gratuites, encheres, jeux, immobilier, clemox.fr
Zelda soluce, secrets, aides de jeux ...
Mai Hime, Mai Otome, les mangas et anime
MaiHiME Index du Forum Mai HiME
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Utena, la fillette révolutionnaire/ Shoujo Kakumei Utena
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    MaiHiME Index du Forum -> Shoujo-Ai
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Avez-vous été plus boulversés
par le film, cette oeuvre d'art extrémiste qui surpasse nos délires les plus fous
33%
 33%  [ 2 ]
ou par la série, qui, plus sobre et suggestive, a percé notre âme d'enfant *_*
66%
 66%  [ 4 ]
Total des votes : 6

Auteur Message
Keisha
P'tite Patat'


Inscrit le: 16 Mar 2006
Messages: 2349

MessagePosté le: Sam Mai 03, 2008 8:35 pm    Sujet du message: Utena, la fillette révolutionnaire/ Shoujo Kakumei Utena Répondre en citant



Titre Original: Shoujo Kakumei Utena
Année de production : 1997
Genres : Shoujoi ai, fantastique, action, et tout le reste >_>
Réalisateur : Kunihiki Ikuhara
Auteur : Be-Papas, Saito Chiho
Chara Designer : Shinya Asegawa
Musique : J.A Seazer (thèmes des duels), Shinkichi Mitsumune
Supports :Anime: 1 saison de 39 épisodes
Le film : Apocalypse d'adolescence
Manga: 5 volumes chez Pika

Synopsis
Enfant, Utena Tenjou a perdu ses parents. Depuis, ne croyant plus à la vie elle trouve refuge dans un cercueil pour s’y laisser mourir. Un prince charmant apparaît devant elle et lui offre une bague : le sceau de la rose. Il lui déclare, que si elle arrive à garder sa noblesse et sa détermination en grandissant, la bague la mènera à lui...
Après cette rencontre, Utena décide qu'elle aussi deviendra un prince plus tard, dans l'espoir de le retrouver.

Adolescente, à 14 ans plus précisément, Utena est une lycéenne de l’académie Ohtori. Elle a pour habitude de s'habiller avec l'uniforme réservé à la gente masculine pour imiter son prince dont elle est amoureuse en secret. Son attitude rend ses professeurs hystériques.

Tout commence par un événement anodin :Wakaba , la meilleure amie d'Utena a écrit une lettre à Saionji dont elle est amoureuse. Il le dévoilera à ses camarades de classes qui n'auront de cesse de la brimer.
Utena, outrée par le comportement outrageux de Saionji décide de le provoquer en duel bien qu'il soit capitaine du club de Kendo . S'apercevant qu'elle porte le sceau de la rose, marque des "duellistes" il l'invite à se battre dans un lieu qui lui était jusqu'alors inconnu : l'aire de duel. Au-dessus de ce lieux mystérieux flotte un château renversé, nommé le château de l'éternité. Ce lieu caché est réservé aux "duellistes". Elle va ainsi faire connaissance de la fiancé de la rose : Anthy Himemiya. Le cadeau offert au vainqueur des duels. Eprise de justice et de compassion elle décide de la libérer de son sort.
Le gagnant ultime de ses duels hors-normes recevra en récompense le pouvoir de Dios, personnage mystérieux : le pouvoir de révolutionner le monde....
Ainsi commence l'épopée de Utena, la fillette Révolutionnaire, où le conte de fée devient cauchemar ....


Personnages
Sans eux, leur évolution, leur histoire, Utena ne serait pas cet anime mythique qu'il est devenu aujourd'hui. Les personnages, ils sont "l'histoire"
Utena Tenjou

Elle a perdu ses parents toute jeune, et à leur mort, s'est enfermée dans un couffin, à leur côté. Elle était décidée à y rester, jusqu'à ce qu'un "Prince" la sauve de cet état en lui offrant une bague qui la mènera à lui un jour prochain.
Impressionnée par ce Prince, elle décide d'en devenir un.
Elle s'habille toujours en homme ce qui la rend populaire auprès des autres filles.
Elle a du caractère, n'est pas du genre à se laisser faire et est toujours là pour protéger ses amis ou toutes personnes se trouvant en danger. Un vrai petit Prince : )
Elle est est également fonceuse et naïve mais sa rencontre avec Anthy, et les nombreuses épreuves qui l'attendent vont lui permettre de murir.

Anthy Himemiya

Elle est la fiancée de la rose, celle que l'on offre au vainqueur des duels. Elle doit obéissance et dévotion à son maître. Utena est la première à la considérer comme un être humain et non pas un simple objet là pour accomplir ses désirs. Elle est de nature introvertie, passe son temps à s'occuper de la serre et aime beaucoup les animaux. Son meilleur ami en est un d'ailleurs, Chuchu, un singe (ou une souris?) qui ne pense qu'à manger et auquel on doit de nombreuses scènes légères et drôles.

Akio Ohtori

Le frère ainé d'Anthy. Il dégage une forte présence et sait jouer de son charme auprès des femmes. Fiancé à la fille du directeur du Lycée, il le remplace durant ses nombreuses absences.
Il est de nature calme et paraît plus adulte que la plupart des protagonistes de la série. Il est passionné d'astronomie. Il est très proche de sa sœur et va apprendre à connaître et apprécier Utena. Et pour en savoir plus sur ce personnage il va falloir regarder la série : )


Le conseil des élèves :

Tōga Kiryū


Il est le Président du conseil des élèves. Toutes les lycéennes sont folles de lui et il profite bien de cette situation. Il va rapidement s'intéresser à Utena.
Il est assez manipulateur, et se soucie peu des autres. C'est un adepte du Kendo

Miki Kaoru


Plutôt réservé, et gentil, c'est un virtuose du piano. Il pratique l'escrime à un haut niveau (national). Il a vécu des moments difficiles dans sa jeunesse, avec ses parents, et entretient une relation houleuse avec sa sœur jumelle, Kozue. Il a pour particularité d'avoir toujours un chronomètre sur lui.


Juri Arisugawa

Elle est le capitaine du club d'escrime auquel appartient Miki. De nature froide et solitaire, c'est la plus mature du Conseil. Elle cache un lourd secret qui lui pèse énormément. Sans doute celle parmi les membres du conseil qui a le plus de fans parmi les afficianodos de Utena ... Il faut dire qu'elle bénéficie de l'histoire la plus touchante, triste, et qu'elle dégage une certaine classe.

Nanami Kiryū

La sœur de Touga. C'est l'élément comique de la série avec Chuchu. On remarquera d'ailleurs que le thème des animaux, lui est souvent réservé. A ses dépends. Elle est celle dont toutes les filles aimeraient être l'amie, se croit classe et supérieure à tout le monde. Elle est toujours là pour les mauvais coups, surtout quand c'est contre Anthy...
Elle voue un amour sans borne à son frère, et jalouse toutes celles qui s'approchent de trop près de lui. Elle a pour "laquais" Mitsuru Tsuwabuki, un ado plus jeune qu'elle qui en est tombé amoureux dès leur première rencontre. La seule chose qui réussisse à la rendre un tant soit peu attachante, et encore...

Kyōichi Saionji


Il est le président du club de Kendo auquel appartient Touga. Il est également le vice-président du Conseil.
Au début de lé série il est l'actuel fiancé de Anthy. Suite à son duel avec Utena il va perdre Anthy. Il traite Anthy comme une moins que rien, ce qui n'a fait qu'empirer la rancœur qu'Utena nourrit à son égard. Comme la plupart des membres du Conseil, il a la côte auprès des lycéennes.
C'est l'archétype du personnage antipathique et imbu de sa personne. Ami d'enfance de Touga, leur relation est assez complexe.

Les thèmes abordés :

Attention SPOILS

Il y a en toute une flopée et c'est en partie à eux que Utena doit son succès.
On peut commencer par les habituels : l'adolescence qui a pour corollaire le passage à l'âge adulte, les combats à travers les duels, le conflit homme/femme (féminité/masculinité) avec Utena qui incarne la dualité : Prince/Princesse jeune fille/jeune homme, une personne à la recherche d'elle même.
Mais ceux qui retiendront le plus notre attention sont sans aucuns doutes les suivants, plus durs, qui donnent un ton adulte à l'anime et fait d'Utena un anime à ne pas mettre entre toutes les mains: l'inceste, l'homosexualité, le suicide, les relations sexuelles qui même si elles ne sont pas montrées sont plus qu'explicites et très présentes etc....

L'ambiance :
De nombreux éléments la rendent unique, dérangeante, malsaine.
Déjà on peut noter les scènes de "théâtre", mise en abyme de l'épisode (ou d'une partie tout au moins) qui est on ne peut plus original, atypique.
De plus il se passent souvent des événements absurdes, irréels, surtout concernant les animaux qui sont là où ils ne devraient pas, au lycée par exemple...C'est souvent lors des réunions du Conseil que de tels événements se produisent, par exemple à un moment un train surgissant de nulle part passe.
De même que "l'arène": avec le château renversé flottant etc... Ou encore les épées qui sont prises directement dans le torse des personnes.
Tous ces éléments mis les uns à côté des autres renforcent le malaise qu'on éprouve en regardant Utena.
Les graphismes y contribuent aussi, ils en rebutent beaucoup, mais il va de soi que de jolis petits dessins à la Clamp n'auraient pas été dans le ton. Les traits sont anguleux, durs...

Les symboles/métaphores

Ils sont partout, on les retrouve à chaque moment pour ainsi dire. Ce sont par exemple la renaissance ou l'éclosion, le temps, l'eau, les roses, les épées également, le théâtre, la voiture, les astres, les animaux, les escaliers montant, l'ascenseur montant/descendant, la forêt, le château, les contes de fées... etc pour plus d'infos aller jeter un oeil au site conseillé par Kohei http://pagesperso-orange.fr/tenshi-androgynous/

Bon on va déjà commencer par 3 des symboles qui me semble incontournables:
La métaphore du conte de Fée sous-titré: comment pervertir un Prince Charmant >_>
Spoiler:


On retrouve tous les éléments des conte de Fée:
-un Prince, Dios, avec tous les clichés l'accompagnant: l'épée, le cheval blanc, les filles en détresse, la bravoure etc
- une fille destinée à devenir Princesse : Utena
- une sorcière, Anthy
- un château mystique
- une forêt interdite
- des combats
- un côté "merveilleux" fantastique, surnaturel
- impossibilité de le situer dans le temps ni dans l'espace
- un "méchant"
- des épreuves à traverser

Mais si ils sont présents, c'est uniquement pour que l'auteur puisse prendre un malin plaisir à les détourner ou les détruire :

Là il n'y a pas de grenouille devenant Prince après un baiser, mais un Prince qui devient le "méchant" du conte, et couche avec sa sœur....

Le château est renversé. Puis s'écroule. Le but n'étant ainsi pas d'y vivre pour y faire une ribambelle de marmots, mais de le détruire pour se libérer de ses chaînes.

La Princesse devient un Prince est finie avec la sorcière. Je défie quiconque de trouver plus original lol

L'épée ne sert pas à vaincre le Boss final, elle se révèle même complètement stérile (aucun rapport avec la symbolique de l'épée censée représenter les attributs masculins bien sûr, c'était totalement fortuit :p ).

Le monde réel au lieu d'être inexistant dans le conte, a un rôle à part entier, il est même le but que doivent atteindre les personnages pour accomplir leur "révolution".

Le mot révolution peut ainsi faire double emploi : il signifie le passage de Utena et Anthy à l'âge adulte et en même temps la révolution qu'est faite au conte de Fée, la destruction des anciens pour laisser place à un genre tout nouveau de conte. Dans le sens figuratif du terme bien sûr. C'est mon interprétation personnelle (influencé par ce que j'ai lu sur le sujet), privilège du créateur de la fiche lol.



Le phallus eh oui il est partout !!!!
Spoiler:


Il est principalement présent à travers les épées, symboles fort de la virilité masculine, pi la forme aide bien hein : ) Souvenez-vous de toutes ces scènes où la lame était retirée d'une poitrine..
On le voit également par le biais de la tour de l'Académie qu'on nous montre assez souvent ( et toujours en train de monter hum)
Dans l'un de derniers épisodes, Touga offre, de la part d'Akio, a Utena deux boucles d'oreilles. Alors même qu'Utena porte ces boucles, de forme sphériques, lui place une carotte, tête en haut, sur son front. Quelle belle image >_>
Enfin, bon, je vais m'arrêter là, pour les exemples, j'ai pas fini si je dois tous les mettre ...
Et le plus important, que représente symboliquement ces phallus... La virilité, l'homme, l'épée, en plus symbolise le Prince etc. Et qu'est ce que cela apporte à l'anime? He bien, je vous le demande ! Ah non j'ai pas envie de réfléchir, là tout de suite, pour le coup ...Jamais sans doute même :p



L'éclosion ou le passage à l'âge adulte
Bon en tant que grand flemmarde je vais laisser les deux pro d'Utena en parler pour moi
Spoiler:


Je résume vite fait : on retrouve des clins d'œil un peu partout: les membres du conseil avant leur réunion qui parle de briser la coquille de l'œuf, le fameux épisode sur Nanami et l'œuf etc.
Lors du 2 ème arc, Mikage, a une conversation avec, une femme dont je retrouverai le rôle sans doute un jour hum. Elle lui fait remarqué qu'il n'a pas vieilli, contrairement à elle, qui a quitté l'Académie. Idem pour Akio. On comprend bien qu'il est impossible de grandir en restant enfermé dans ce lycée.
Et surtout, bien sûr, la fin de la série, Utena qui, ayant enfin muri, quitte le Lycée pour rejoindre le monde réel, suivit de près par Anthy qui grâce à cette dernière peut également "devenir adulte".
Parfois j'ai l'impression qu'Utena et Anthy se sont sauvées mutuellement: Utena à la base voulait protéger Anthy, mais c'est grâce à tout ce qu'elle a vécu avec elle qu'elle a pu murir, et Anthy, a enfin compris, grâce à Utena qu'elle pouvait elle aussi arrêter ce jeu qui la confinait à ce rôle de Fiancée de la Rose pour voguer vers d'autres horizons.




La bande son
Utena bénéficie d'une musique chiadée, celle accompagnant la montée des marches avant les duels. Je ne m'en lasse pas! Idem pour celle qu'on entend lors de ces fameux duels. Pour faire simple elles sont toutes bien. Je dirais bien qu'elles me rappelles la musique classique mais n'y connaissant rien, je vais éviter de froisser certaines personnes lol

L'histoire

Elle se découpe en 3 arcs, qui suivent un peu le même schéma :
Spoiler:

1 personnage, son background, le duel... Dans me premier et le 3 ème arc ce sont les membres du Conseil, dans le second ce sont des personnes proche d'eux.


Le premier arc:Episode 1 à 13
Spoiler:


Il sert principalement à introduire les personnages, leur background, l'histoire, et à nous expliquer le fonctionnement de ces duels, le rôle d'Anthy etc. Une mise en bouche ^^ C'est par le biais de ces premiers épisodes qu'on commence à s'imprégner, savourer l'ambiance d'Utena (je dis bien commencer...)
A travers ces épisodes on va donc faire connaissance avec les duellistes qui sont les membres du Conseil des élèves. Chacun à sa propre raison de combattre : Utena pour venger l'honneur bafouer de Wakaba, Saoinji pour récupérer Anthy; Miki pour libérer Anthy; Jury pour prouver que les miracles n'existent pas; Touga (le seul à battre Utena) pour...une raison qui m'échappe actuellement Very Happy faire de Utena sa princesse, une fille qui ne se battrait plus ? et à nouveau Utena, pour retrouver Anthy ^_^ Lors du dernier épisode on s'aperçoit que chaque combat avait une signification (faudrait que je les récupère je me souviens que de soi, amour raison et.. peut etre amitié?) , et qu'ils étaient une épreuve que devait traverser "l'élue", avant l'ultime étape permettant de révolutionner le monde..


Le 2ème arc se déroule des épisodes 14 à 24
Spoiler:

Il met en place l'histoire du Cercle de la Rose Noir, le Nemuro, dont le "Gourou" est Mikage Souji. Il a créé des faux sceaux de la rose, qui ont une durée de vie limitée et ils les donnent aux personnes qui éprouvent de la rancœur, de la haine envers une autre personne. Son but est d'éliminer la fiancée de la Rose. On apprend les tenants et aboutissants de tout ça dans le dernier épisode de l'arc. Et on y apprend surtout qui manipule qui...
Cet arc fait des personnes proches des duellistes des duelliste intérimaires en quelque sorte. Ce qui permet d'approfondir le background des personnages entamé lors du précédent arc.
C'est le moment que choisit Akio, le frère d'Anthy pour apparaître. Les prémices de l'histoire Akio/Anthy/Utena sont jetées !!!



Le 3ème arc recoupe tout le reste: épisode 25 à 39.
Personnellement j'aurais tendance à scinder cette partie en 2: l'une qui irait de l'épisode 25 à 29, et l'autre du 30 à la fin.
La première sous partie
Spoiler:

nous révèle un peu plus le rôle de Akio, et son côté sombre. Elle est faite de duel opposants les duelliste/membres du conseil à Utena.


La seconde sous partie
Spoiler:

est beaucoup plus centrée sur Akio/Utena/Anthy.
C'est là que se situe l'apogée de Utena, la série pas le perso, lol, encore que... C'est là où nos nerfs sont mis à mal, nos émotions sont retournées dans tous les sens, ou l'aspect glauque, malsain, dérangeant atteint son paroxysme. On apprend le réel but de ces duels, le vrai rôle de Akio, de Anthy. C'est là où Utena devra faire un choix, choix qui bouleversera pas mal de choses, surtout pour elle et Anthy.



Bien sur ces arcs servent surtout la relation Anthy/Utena qui est complexe. Ils nous permettent de les voir évoluer, progresser ...



Bon quand j'aurais le temps je rajouterai les scènes qui m'ont marquée. Kohei en a mis quelques unes dans le topic shojoai, ça va bien m'aider (moi, plagier? non jamais voyons ...)


Episodes marquants :1,12,13,14,23, 33, 34, 36,37,38,39
Reste plus qu'à retrouver les scènes. Dans 2 mois j'aurais fini sans doute ^^'

Bonus : le résumé version conte de Fée
Spoil sur toute la série, bien sûr puisqu'il s'agit d'un résumé intégral de la série ^^

Spoiler:

Il était une fois une petite fille, Utena, qui venant de perdre ses parents, décida de rester avec eux pour l'éternité en se cachant dans un cercueil à leur côté. Par une nuit orageuse, 2 jeunes garçons la trouvèrent et voulurent la sauver de sa funeste situation. Mais la petite fille refusa. Jamais de son cercueil elle ne sortira ! C'est ce qu'elle avait décidé. Déçus, les 2 garçons la laissèrent à son triste sort.

C'est là qu'un Prince charmant, Dios, monté sur son cheval blanc fit son apparition ! Il la vit, couchée dans son cercueil, mais elle ne voulu toujours pas sortir. Pourtant piquée par la curiosité, elle le suivit. C'est ainsi qu'il lui conta une histoire qui allait changer sa vie: celle du Prince de la Rose.

Celui-ci était le Prince de toutes les filles, qui l'appelaient sans cesse à leur secours. Malheureusement, épuisé par son devoir, il tombat malade, non sans avoir tenté de sauver une jeune fille proche de la noyade, et fut recueilli par sa sœur Anthy. Elle le cacha du peuple qui quémandait sans relâche son aide.
Mis en colère par ce comportement indécent, ils l'appelèrent Sorcière, tel était le sort réservé aux femmes, comme sa sœur, ne pouvant devenir Princesse. Pour finir ils la maudirent et de milles lames elle fut transpercées, corps et âme.
Depuis ce jour, à travers cette souffrance infinie, elle expie sa faute en endurant vaillamment le sinistre destin de la Fiancée de la Rose.

Ces actions plongèrent le Monde dans les ténèbres, et le Prince qui était alors bon et dévoué, devint La Fin du Monde (les Confins du Monde en français ), Akio, Prince déchu. Les tourments infligés à sa sœur qui ne souhaitait que le protéger des ces villageois qu'il avait passé sa vie à sauver furent trop durs à supporter.

Utena, voyant les souffrances subies par la Fiancée de la Rose décida de devenir un Prince à son tour pour la sauver. Akio/Dios lui offrit alors une bague, le sceau de la Rose qui, si elle conservait sa force et sa noblesse en grandissant, la ramènerait un jour à lui.

Le Prince mit en place un tournoi axé sur des duels dont le gagnant avait pour cadeau la Fiancée de la Rose. Mais ce n'était rien comparé au gain de l'Ultime gagnant : le pouvoir de Révolutionner le Monde !!!!


Utena a désormais 14 ans, et s'habille en garçon en souvenir de son Prince charmant. En voulant sauver l'honneur bafoué de sa meilleure amie elle devint malgré elle, l'une de participantes du Tournoi.
Là, défiée par de valeureux combattants, elle remporta de nombreux duels et se vit offrir le droit d'entrer dans le château de son Prince tant aimé.

Il lui demanda de devenir sa Princesse mais elle vit sa désormais amie, la Fiancée de la Rose, souffrir et se souvint de cette promesse qu'elle lui avait faite: devenir son Prince pour la sauver. Que devait-elle faire? Devenir Princesse et partir avec son Prince? Ou devenir Prince et sauver Anthy.
Elle choisi la plus noble des solutions, et se fit Prince. Mais pour Anthy, Utena n'étant pas un homme, elle ne pouvait en être un. Ainsi contre toute attente, elle trahit son amie en la poignardant avec l'épée imprégnée du pouvoir de Dios, protégeant de ce fait son soit-disant Prince, Akio et se condamnant sciemment à être de nouveau transpercée par les épées de la Haine.

La sorcière remit à l'imposteur, le faux Prince, l'épée de Dios, mais n'étant pas assez pur, il ne put ouvrir la porte de la Rose et apporter au monde sa révolution.
Utena, encouragée par Dios, vaillamment se leva, repris cet épée qui lui revenait de droit, mais comprenant son inutilité, la laissa derrière elle. Elle n'avais nul besoin d'épée pour ouvrir cette porte, il lui fallait juste du faire preuve de courage et écouter son cœur.
C'est ainsi qu'elle triompha de cette maudite porte, sans cet artifice inutile, et ce, malgré la douleur, malgré les épines qui lui lacéraient les doigts.

Et elle ne s'arrêta pas là et s'empressa d'aller sauver la personne qu'elle aimait de ces lances qui la traversaient. Mais alors même qu'elle était sur le point d'y parvenir, tout ce château chimérique s'écroula en même temps que ces rêves d'enfants. Le monde des adultes s'ouvrit à elle.

Retour au lycée d'où Utena fut peu à peu oubliée. La vie avait repris son cours comme si jamais rien n'était arrivé, et Akio, restait prisonnier de ce lycée, toujours en quête de son innocence perdue à jamais.
Rien n'avait changé. Ou plutôt presque rien. Une chose, une personne, était enfin libérée de sa funeste destinée. Ce Prince qui l'avait sauvée et que jamais elle ne pourrait oublier, elle était décidée à le retrouver. Ainsi elle quitta son monde bercé d'illusion pour rejoindre le monde réel ou sa bien aimé l'attendait. Elle venait de prendre son Destin en main.

Un Prince ce n'est pas toujours ce bel homme monté sur un cheval blanc, sauvant les fille en détresse avec sa belle épée, cet être parfait, sans défaut ni reproche comme veulent nous le faire croire les contes de Fée. Un Prince, c'est cette personne qui saura faire chavirer notre cœur, nous aimer et nous le prouver. Plus que notre corps, c'est notre âme et notre cœur qu'il sauve.
Finalement, un Prince, ce n'est rien de plus qu'une personne comme vous et moi.





* Le Film : L'Apocalypse de l'adolescence/Adolescence Mokushiroku




Synopsis : Utena, une adolescente toujours vêtue à la masculine, vient d'intégrer le prestigieux lycée Ohtori. Elle rencontre Wakaba qui la guide à travers cette école et l'amène à un match d'escrime où s'affrontent 2 des plus populaires des élèves Jury et Miky. Lors de ce match, elle aperçoit une ancienne connaissance, Touga. Partie le rejoindre, elle remarque qu'il porte une bague, le sceau de la Rose....
Suite du résumé en Spoiler :
Spoiler:


Touga lui explique que c'est cette bague qui la conduite jusqu'ici. Désorientée par cette rencontre, elle se retrouve au milieu d'un parterre de Rose rouges où de l'éclosion d'une Rose blanche, une bague née, lui appartenant désormais.
C'est là qu'elle fait la connaissance de Anthy Himemyia, la soeur du directeur de l'école, qui passe son temps à s'occuper de ces fleurs.

Saionji les surprend dans leur conversation, et ne supportant pas son attitude envers Anthy, elle le provoque. Saionji, remarquant qu'elle porte la bague, symbole des duellistes, la défie. Sans épée, Utena se bat à l'aide d'un bâton qui cède face au sabre de son adversaire. Anthy prétextant qu'il est contraire aux règles de se battre sans lame, lui en offre une, sortie tout droit de sa poitrine. Utena peut alors remporter le duel, ainsi que Anthy, la Fiancé de la Rose, et récompense du vainqueur. Anthy a pour coutume de s'offrir à son maître, mais Utena la rejette, encore troublée par Touga.

Le lendemain elle retrouve Anthy pour avoir des explications sur son rôle, sur sa relation avec Touga. Utena, au bord des larmes, Anthy lui offre sous un ciel étoilée, inondé de roses, une danse féérique (cette magistrale scène restera dans les annales, je crois, il faut bien dire qu'en plus d'être somptueuse, elle est servie par une sublime musique...Fin de l'aparté :p). Le lendemain, après une course poursuite lol, vient ma scène préférée du film, un cours de peinture des plus particulier qui nous apprend comment "capturer l'essence de son partenaire". Hot, sulfureux, sex...Qui aurait aimé être à la place de Anthy? lol Un peu de sérieux >_<

Pendant ce temps Shiori, la petite amie de Touga complote et monte Jury contre Utena, afin qu'elle la provoque en duel. Utena, transcendée, possédée par un mystérieux Prince remporte la victoire.

Vient ensuite le temps des révélations, les masques tombent et on voit Akio sous son vrai jour: le Prince drogue sa soeur chérie pour pouvoir abusé d'elle. Par malheur (vraiment c'est dommage...) ayant perdu les clés de sa voiture, celles qui mènent à la Fin du Monde, il abandonne la vie en se jetant dans le vide.

Utena qui n'avait rejoint ce lycée que dans l'espoir d'y retrouver son Prince, Touga, accepte enfin sa mort, des années, qui eut lieu des années plutot alors qu'il tentait de secourir une fille sur le point de se noyer.
Elle prend conscience qu'il est temps de grandir et décide de rejoindre le monde extérieur avec Anthy. Elle était devenue son Prince.

Mais il leur faudra passer de nombreux périls pour gagner le droit d'atteindre ce monde, épreuve symbolisée par une étrange course en voiture, avec Utena transfigurée en voiture emportant Anthy vers de nouveaux horizons.



Les Personnages :
Utena

Elle s'inscrit au Lycée Ohtori en espérant y retrouver son Prince qu'elle a jadis perdu.

Anthy

La fiancée de la Rose. Beaucoup plus féminine, et moins troublée que dans la série.

Critique du film : Ce film est un véritable petit chef d'oeuvre du point de vue de la réalisation, des graphismes, de la musique. Tout est là pour nous en mettre plein la vue. C'est une claque qu'on se prend en le voyant. On est immergé dans un maelström de couleurs, de scènes surréalistes, déjantées, où les symboles sont omniprésents.
Si vous trouviez la série décalée, dites vous que ce n'est rien comparé à ce film qui fourmille de scènes absurdes, métaphoriques. Ce n'est pas une critique, mais il faut être préparé lol

La réalisation frôle la perfection. Pour exemple, la fameuse scène où elles dansent. Époustouflante ! Que ce soit, le ciel, les 2 jeunes filles dansant au milieu des roses rouges, leur reflet, les montrant sous un autre jour, teinté d'effets de lumière saisissants, et le tout servi par une musique somptueuse. Je me souviens encore de cette pluie de rose....

Le surréalisme est aussi de mise, comme en témoigne la structure des bâtiments. Plus que de structure, j'aurais surtout envie de parler de déstructuration. Des escaliers, des passerelles à outrance qui se meuvent dans tous les sens. C'est du grand art !
Si quelqu'un a envie de comparer le film à la peinture ou l'architecture, il est le bienvenue... je ne m'y connais pas assez pour m'amuser à le rapprocher d'un quelconque mouvement artistique.

N'oublions pas les graphismes qui sont tout bonnement magnifiques, et une bande son inoubliable.

Ce film n'est pas regarder comme un simple film dans lequel on chercherait une suite logique aux choses, y trouverait un sens rationnel. Il faut se laisser envahir par son ambiance unique, transcendante, pour pouvoir espérer en saisir toutes les subtilités (encore que je doute que ce soit possible...)

Bref, un pur moment de plaisir irrationnel.

Après je dois dire que, pour comparer à la série, j'ai été plus touchée par cette dernière. Le film est splendide, une réussite en tout point, mais ce côté surréel poussif, symbolique à outrance provoque une certaine distanciation qui fait que je suis moins émue par les personnages. L'anime je le vivais en même temps que ces acteurs, le film est semblable à une peinture, je reste spectatrice.
Après, on le ressent tous de manière différente j'imagine.
Mais ça ne l'empêche pas d'être sublime : )
Ce film c'est une ode à l'art, un poème en son et lumière.
J'en ai fait trop je crois. Mais pour une oeuvre aussi outrancière c'est pas bien grave, je reste dans le ton hum
Les paroles des chansons : en spoil, ça prend moins de place (prises sur anime lyrics):
Toki ni ai wa
Spoiler:


This rose is our destiny hikisakare
futari no te wa hanarete-itta

This rose is our destiny, ripping us apart.
Our hands have been torn apart...

nemuru toki mo
anata e no yume idaki nagara
todoke! sekai no hate made

Even when I sleep,
as I embrace my thoughts and dreams for you,
they reach to the ends of the world!

toki ni ai wa tsuyoku
hito no kokoro wo kizutsuke mo suru keredo Ah
yume wo atae yuuki no naka ni
itsumo hikari kagayaki hanatsu
hitotsu no chikara ni...

At times, love is strong,
so much it even wounds people's hearts, but Ah
in the midst of the courage that grants our dreams,
a light always shines forth,
(becoming) a single power...

This rose is our destiny michibikare
futari wa ima mou ichido deau

This rose is our destiny, leading us
to now meet once again.

donna toki mo
ano yakusoku wasurenaide
yatto koko made kita yo


Because I've never forgotten
our promise,
I've finally made it this far!

toki ni ai kedakaku
hito no kokoro wo tsuranuku you ni motome Ah
mamoru mono ni mamorareru mono
itsumo hikari kagayaki hanatsu
hitotsu no chikara ni...

At times, love nobly
seeks out, to pierce people's hearts. Ah
The ones protected by the ones who protect
They always shine forth
To become a single power...

toki ni ai wa tsuyoku
hito no kokoro wo kizutsuke mo suru keredo Ah
yume wo atae yuuki no naka ni
itsumo hikari kagayaite
ai wa tsuyoku
hito no kokoro wo ugokashite yuku dakara Ah
futari de iru kitto sekai wo
kaeru tame ni soshite subete wa
hitotsu no chikara ni naru



At times, love is strong,
so much it even wounds people's hearts, but Ah
in the midst of the courage that grants our dreams,
a light always shines forth.
Love is strong,
so much so that it can move people's hearts, but Ah
If we are together, then without a doubt
we can change the world, and everything will
become one power.



Zettai Unmei Mokushiroku
Spoiler:


zettai unmei mokushiroku
zettai unmei mokushiroku
shussei touroku, senrei meibo, shibou touroku
zettai unmei mokushiroku
zettai unmei mokushiroku
watashi no tanjou, zettai tanjou, mokushiroku

The absolute destiny: apocalypse
The absolute destiny: apocalypse
Birth records, baptismal registry, death records
The absolute destiny: apocalypse
The absolute destiny: apocalypse
My birth, Absolute birth, Apocalypse

yami no sabaku ni sanba, uba
kin no mekki no tougenkyou
hiru to yoru to ga gyakumawari
toki no mekki no shitsurakuen

A wet-nurse and a midwife in a dark desert
A gold-gilded Shangri-La
Day and night turning in on each other
A time-gilded lost paradise

SODOMU no yami
hikari no yami
kanata no yami
hatenaki yami
zettai unmei mokushiroku
zettai unmei mokushiyami, mokushiroku

Darkness over Sodom
Darkness in the light
Darkness over yonder
Darkness never ending
The absolute destiny: apocalypse
The absolute destiny: apocalyptic darkness, apocalypse

mokushi kushimo
shimoku kumoshi
moshiku shikumo
mokushi kushimo
shimoku kumoshi
moshiku shikumo



Pour les connaisseurs(ses..) de ce petit chef d'œuvre, n'hésitez pas à venir ajouter votre pierre dans ce topic, et à me signaler les sans doutes nombreuses erreurs que j'ai pu faire (merci Kohei d'ailleurs ^^ )
Enfin si vous voulez ajouter quoi que ce soit, dites-le moi. Y a trop de choses à dire pour que je puisse y arriver seule T_T

_________________
Membre de la ALES
Association de Lutte contre les Emoticones Smileys et autre "lol" en tout genre!!!!


Dernière édition par Keisha le Dim Mar 21, 2010 6:53 pm; édité 34 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Kohei
Evil Overlord


Inscrit le: 29 Oct 2005
Messages: 1431

MessagePosté le: Sam Mai 03, 2008 9:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

** passe par là **
Oh un topic Utena...
Voyons, je ne vais pas te laisser en parler seule, quoique... ça pourrait être marrant.

Pour les "p'tites" erreurs, je te dis ça en mp.

En tout cas, je te félicite.
C'est une très très belle fiche, et dieu sait que faire une fiche sur Utena ce n'est pas simple.

Les photos aussi que tu as mises ( les 1ères avec Atnhy et Utena ) sont très jolies.
Bonne idée de les avoir prises dans le générique.

Pour le peine, après en avoir reparlé sur le topic shoujo-ai, Utena est l'un de mes anime favoris, dans une catégorie bien à part.
Le couple Utena/Anthy est THE couple shoujo-ai par excellence.

Comme je l'ai souvent lu, Utena, on aime ou on n'aime pas.
J'avais tendance à m'offusquer très vite face à ceux qui "n'aiment pas" mais finalement je prends ça pour un compliment.
L'anime bénéficie d'une réalisation, d'une mise en scène où rien n'a été laissé au hasard, et on est bien loin d'un anime sans âme, sans ambiance, ni empreinte, ce qui rebutent si farouchement certains.
Là où un anime lambda se laisse facilement abordé jusqu'à se faire oublier par son manque d'originalité, Utena marque dès les 1ers épisodes par sa "griffe".

Quelle misère, je déteste répondre en 1er après la présentation d'un anime.

En tout cas, Kesha, très très belle fiche, je suis charmée ^^.

_________________
"Who prays for Satan? Who, in eighteen centuries, has had the common humanity to pray for the one sinner that needed it most ?" — Mark Twain
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dark Satsuki
Trias


Inscrit le: 27 Juil 2005
Messages: 657
Localisation: Out!

MessagePosté le: Sam Mai 03, 2008 10:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je n'ai pas encore lu la fiche que vient de nous pondre Keshou, ça tient de l'encyclopédie là!
Mais tout comme Kohei, Utena est un des mes titres favoris, et au delà de l'icône shoujoaiesque qui lui pend au nez, c'est un anime blindé de qualités, de références et surtout d'audaces (maitrisées... cela va de soi!).
Et Utena/Anthy explose sans mal toute la niaiserie apparente Shizuru/Natsuki Smile... non j'avoue qu'elle était gratuite celle-là^^, mais Mai-Otome a salement entâché le truc.

Un anime déroutant au 1er abord, voire presque repoussant... mais le continuer, c'est l'adopter, et à chaque vision, c'est une redécouverte^^. Un peu le Mulholland Drive du dessin animé Smile (oui, fallait que je la place celle-ci^^).

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Kohei
Evil Overlord


Inscrit le: 29 Oct 2005
Messages: 1431

MessagePosté le: Sam Mai 03, 2008 10:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Dark Satsuki, tu l'as vu quand toi Utena ?
Il y a longtemps ?
Tu es fan de shoujo/shoujo-ai ?

_________________
"Who prays for Satan? Who, in eighteen centuries, has had the common humanity to pray for the one sinner that needed it most ?" — Mark Twain
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Keisha
P'tite Patat'


Inscrit le: 16 Mar 2006
Messages: 2349

MessagePosté le: Sam Mai 03, 2008 10:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Kohei a écrit:

Voyons, je ne vais pas te laisser en parler seule, quoique... ça pourrait être marrant.

Tu te venges pour c'est ça lol

Citation:
Pour les "p'tites" erreurs, je te dis ça en mp.

Hésite pas ^^ Mais moi qui pensais être parfaite, quelle déception lol
En tout cas, je te félicite.

Citation:

Pour le peine, après en avoir reparlé sur le topic shoujo-ai, Utena est l'un de mes anime favoris, dans une catégorie bien à part.
Le couple Utena/Anthy est THE couple shoujo-ai par excellence.

Ben je dois avouer que je suis entrain de me refaire la série, et plus je les vois plus je les trouve craquantes ^^' Elles vont finir par passer devant Shizuru/Natsuki si ça continue ^^
Citation:

Comme je l'ai souvent lu, Utena, on aime ou on n'aime pas.
J'avais tendance à m'offusquer très vite face à ceux qui "n'aiment pas" mais finalement je prends ça pour un compliment.
L'anime bénéficie d'une réalisation, d'une mise en scène où rien n'a été laissé au hasard, et on est bien loin d'un anime sans âme, sans ambiance, ni empreinte, ce qui rebutent si farouchement certains.
Là où un anime lambda se laisse facilement abordé jusqu'à se faire oublier par son manque d'originalité, Utena marque dès les 1ers épisodes par sa "griffe".

Oui tout le monde n'a pas la sensibilité requise pour comprendre Utena Cool lol
Mais la réalisation, elle est soignée, chiadée, c'est clair, et je l'ai oublié dans mon topic hum. Ça se recoupait avec d'autres notions alors >_>
Enfin sans ses graphismes Utena y perdrait je crois. Comme tu le dis, ils marquent !!

Et pi, merci pour tes remarques, venant de toi, ça me fait très plaisir ^^

Darkounette> Je te remercierai bien mais tu as même pas lu la fiche, c'est du DS tout craché ça lol
Et moi aussi je veux voir Muhlolland Drive

_________________
Membre de la ALES
Association de Lutte contre les Emoticones Smileys et autre "lol" en tout genre!!!!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dark Satsuki
Trias


Inscrit le: 27 Juil 2005
Messages: 657
Localisation: Out!

MessagePosté le: Sam Mai 03, 2008 10:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Keshou> ben tu verras Mulholland Drive... je te forcerai presque Smile!

Kohei> j'ai vu la série la 1ère fois il y a bien des années de cela... p'te bien 6/7 ans, je ne me souviens plus trop, mais il m'est arrivé de la regarder de nouveau par la suite. Curieusement elle ne vieillit pas malgré une réalisation qui date, mais je pense que c'est surtout dû au fait qu'à ce jour, aucun anime n'a su condenser autant de choses avec subtilité et esthétisme.
Je n'aime pas le shoujoai en particulier, j'en regarde par ci par là, ce n'est pas un moteur essentiel pour moi, et ce n'est nullement garant de qualité à mes yeux. Utena se distingue pour multiples raisons, et le shoujoai n'est absolument pas la clé marketing de tout ça.
J'aime les personnages, tout autant qu'ils sont (même le chou-fleur tout moche du 1er épisode gagne ma compassion, c'est dire), l'effort de la mise en scène, malgré les moyens réduits (ça se sent au niveau des effets à répétitions), l'histoire taillée de références, de symboliques, de trames parallèles.
Probablement l'une des séries les plus touchantes et les plus intelligentes que j'ai pu voir jusque là, et s'arrêter au graphisme dès le début, c'est passer à côté d'une oeuvre magistrale.

Miya> si tu passes par là, je te filerai les dvd Utena, tu te dois de te refaire une santé, une purge après avoir vu Kakaduki Smile! Si t'aimes le kitch, autant le faire intelligemment Smile!

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Kohei
Evil Overlord


Inscrit le: 29 Oct 2005
Messages: 1431

MessagePosté le: Sam Mai 03, 2008 11:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Dark Satsuki a écrit:
Keshou> ben tu verras Mulholland Drive... je te forcerai presque Smile!

Kohei> j'ai vu la série la 1ère fois il y a bien des années de cela... p'te bien 6/7 ans, je ne me souviens plus trop, mais il m'est arrivé de la regarder de nouveau par la suite. Curieusement elle ne vieillit pas malgré une réalisation qui date, mais je pense que c'est surtout dû au fait qu'à ce jour, aucun anime n'a su condenser autant de choses avec subtilité et esthétisme.
Je n'aime pas le shoujoai en particulier, j'en regarde par ci par là, ce n'est pas un moteur essentiel pour moi, et ce n'est nullement garant de qualité à mes yeux. Utena se distingue pour multiples raisons, et le shoujoai n'est absolument pas la clé marketing de tout ça.
J'aime les personnages, tout autant qu'ils sont (même le chou-fleur tout moche du 1er épisode gagne ma compassion, c'est dire), l'effort de la mise en scène, malgré les moyens réduits (ça se sent au niveau des effets à répétitions), l'histoire taillée de références, de symboliques, de trames parallèles.
Probablement l'une des séries les plus touchantes et les plus intelligentes que j'ai pu voir jusque là, et s'arrêter au graphisme dès le début, c'est passer à côté d'une oeuvre magistrale.

Miya> si tu passes par là, je te filerai les dvd Utena, tu te dois de te refaire une santé, une purge après avoir vu Kakaduki Smile! Si t'aimes le kitch, autant le faire intelligemment Smile!

Ben dis donc, tu l'as vu très tôt Utena !
6-7 ans ?
Pour ma part, je ne regrette pas de l'avoir vu beaucoup plus tard.
Déjà Lady Oscar me donnait une "drole d'impression" quand je regardais l'anime enfant, Utena, je crois que j'aurais tourné de l'oeil.
Il y a trop de choses qui restent sugérées, implicites, et c'est déjà difficile de repérer les sous-entendu avec un oeil avisé, avec avec un oeil d'enfant, pas facile...

C'est vrai comme tu dis, le shoujo-ai dans Utena, c'est pas une clef marketting.
Si on retire le caractère shoujo-ai de la relation Utena et Anthy, certes, ça perd de son charme et on perd un merveilleux couple, mais l'anime pour autant ne se retrouve pas "sans rien".
Ce n'est pas comme KnM, où si l'on retire le shoujo-ai entre Himeko et Chikane, il ne reste plus que 2 perso sans caractéristiques, que notre mémoire ferait vite d'effacer par manque d'intéret ou des mecha au design qui ne mérite pas d'exister.

Une petite chose... et oui, Kohei est très délicate quand on parle de Utena...
Quand tu dis que l'anime a des scènes "répétitives", je pense que c'était réellement volontaire et non pas dû à un manque de moyen.
Les scènes répétitives sont dûes à la "griffe Sailor Moon" de Kunihiko Ikuhara.
Les répétitions de Utena, comme la manière dont Utena monte les marches vers l'aire de duel, dont le sabre sort du corps de Anthy, dont Utena est "transformée" dans sa tenue de prince ( particulièrement dans le dernier arc ) c'est très similaire de ce qu'il se passe dans Sailor Moon, les discours redondants des "méchants" quand ils mijotent leur mauvais coup, Usagi qui se transforme en sailor...
Bref tout ça c'est la la réalisation Ikuhara.
L'à priori redondance est un gros piège à mon avis, car malgré l'entrée en scène "typique" des perso, il se passe toujours quelque chose de nouveau et de pertinent.

Par contre Kesha, tu n'as pas compris pourquoi Utena perd face à Tôga ?
Twisted Evil

_________________
"Who prays for Satan? Who, in eighteen centuries, has had the common humanity to pray for the one sinner that needed it most ?" — Mark Twain
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dark Satsuki
Trias


Inscrit le: 27 Juil 2005
Messages: 657
Localisation: Out!

MessagePosté le: Dim Mai 04, 2008 12:21 am    Sujet du message: Répondre en citant

XD Non Kohei... je suis quand même un peu plus âgée que ça... je n'ai pas découvert Utena pendant le jardin d'enfant.

Lorsque je parlais des scènes à répétitions, je pense qu'Ikuhara a utilisé la manière économe et qu'il a su la réutiliser de manière suffisamment ingénieuse pour y apporter parfois une variante. A mon avis, il reste un aspect assez "cheap" dans ces effets à répétition. Autant cela peut renforcer l'idée de régularité dans les combats, comme si Utena était cloisonnée dans le cercle vicieux des duels, autant cela peut parfois lasser parce que ce n'est là que pour faire du remplissage.
En ne donnant que mon impression là-dessus, j'imagine qu'il a tenté au mieux de faire ce qu'il pouvait avec ce qu'il avait. C'est sans doute sa marque, mais il y a comme une sensation de faire le radin sur la chose quand même.

Après on a droit à des merveilles de mises en scène comme dans le film... même si le temps du support étant différant, cela change forcément la donne.

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Keisha
P'tite Patat'


Inscrit le: 16 Mar 2006
Messages: 2349

MessagePosté le: Dim Mai 04, 2008 2:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

A lire vos posts je m'en rends compte que j'ai oublié de parler de ces schémas répétitifs et variés lol, dans ma fiche.
Y a trop de choses à dire sur Utena, on ne peut pas tout mettre en une fiche c'est pas possible ^^'

Kohei> en fait ma phrase ne signifiait pas en soi que je n'avais pas compris mais que je ne men souvenais pas. Je ne sais plus si j'avais compris ou pas hum... et je t'interdis de te moquer >_>

Darkounette> oublie pas de les récupérer les DVD après parce que j'ai la vosta, et y a pas mal de phrases qui m'échappent. Enfin quelques unes... à chaque épisode Rolling Eyes

_________________
Membre de la ALES
Association de Lutte contre les Emoticones Smileys et autre "lol" en tout genre!!!!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Kohei
Evil Overlord


Inscrit le: 29 Oct 2005
Messages: 1431

MessagePosté le: Dim Mai 04, 2008 4:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Dark Satsuki a écrit:
XD Non Kohei... je suis quand même un peu plus âgée que ça... je n'ai pas découvert Utena pendant le jardin d'enfant.

Ah pardon DS ^^" j'avais mal compris.
Je me disais aussi que si tu avais vu Utena à 6-7 ans tu serais encore trop traumatisée pour venir en parler.

Dark Satsuki a écrit:
Lorsque je parlais des scènes à répétitions, je pense qu'Ikuhara a utilisé la manière économe et qu'il a su la réutiliser de manière suffisamment ingénieuse pour y apporter parfois une variante. A mon avis, il reste un aspect assez "cheap" dans ces effets à répétition. Autant cela peut renforcer l'idée de régularité dans les combats, comme si Utena était cloisonnée dans le cercle vicieux des duels, autant cela peut parfois lasser parce que ce n'est là que pour faire du remplissage.
En ne donnant que mon impression là-dessus, j'imagine qu'il a tenté au mieux de faire ce qu'il pouvait avec ce qu'il avait. C'est sans doute sa marque, mais il y a comme une sensation de faire le radin sur la chose quand même.

Maintenant que tu le dis, si j'en viens à comparer Utena et Sailor Moon, alors que Sailor Moon est un anime "bon marché" en effet il y a un côté "cheap" dans Utena aussi ^^".
Mais disons que les répétitions m'avaient si peu dérangé que je n'avais pas cherché à y voir un manque financier...

Dark Satsuki a écrit:
Après on a droit à des merveilles de mises en scène comme dans le film... même si le temps du support étant différant, cela change forcément la donne.

Ahh tu l'as vu le film ?
** jette un regard noir à une certaine personne qui n'a pas encore vu le film... oui oui, c'est bien toi **
Je ne suis toujours pas remise de la scène où l'ont voit les pétales de roses qui tombent de la roseraie...

Kesha a écrit:
A lire vos posts je m'en rends compte que j'ai oublié de parler de ces schémas répétitifs et variés lol, dans ma fiche.
Y a trop de choses à dire sur Utena, on ne peut pas tout mettre en une fiche c'est pas possible ^^'

Tu as encore du pain sur la planche pour compléter ta fiche ^^"
Gambatte !

Kesha a écrit:
Kohei> en fait ma phrase ne signifiait pas en soi que je n'avais pas compris mais que je ne men souvenais pas. Je ne sais plus si j'avais compris ou pas hum... et je t'interdis de te moquer >_>

Ah... mais je ne me moque pas, je ne me le permettrais pas ^^"
Spoiler:

Pour te rafraichir la mémoire, Utena perd contre Tôga, parce que cette vermine se fait passer pour son prince et essaie de la prendre dans ses bras pendant le duel.
En fait, un fois que l'on sait exactement ce qu'il s'est passé quand Utena était enfant et qu'elle s'était enfermée dans un cercueil, on y voir un peu plus clair.
Saionji et Tôga l'on d'abord découverte puis Dios est venu plus tard.
Grossomodo, on pourrait expliquer que Utena pense que Tôga est son prince, à cause d'une certaine confusion dans ses souvenirs.
Dios a effacé sa mémoire donc elle oublie Dios, mais en même temps, elle a vu 2 autres garçons dont un très charmant un peu plus tôt dans la soirée.
Elle sait qu'elle a vu son prince ce soir-là et le souvenir le plus proche qu'elle garde de ce moment, ben hop, c'est celui du moment avec Tôga.
D'ou le fait qu'elle pense que c'est lui le prince qu'elle a vu ce soir-là...

Par contre, je dois dire que le coup de la mémoire effacée et de la rencontre avec Anthy pendant son enfance, ça fait vraiment vraiment clichée et peu originale...
Même si c'est très romantique >_> drolement atteinte par les clichés du Shoujo...



Kesha a écrit:
Darkounette> oublie pas de les récupérer les DVD après parce que j'ai la vosta, et y a pas mal de phrases qui m'échappent. Enfin quelques unes... à chaque épisode Rolling Eyes

Par contre, toi qui a une vosta, c'est la question que je te posais en mp :
Spoiler:

pendant l'anime, à un moment comme tu me disais, Utena dit à Anthy que si elle a un problème de venir la voir tout de suite, parce qu'elles sont amies etc... et à la fin de l'anime, après le générique où l'on voit Anthy qui marche dans le décor, il y a une dernière "scène" avec un zoom sur la photo Utena/Anthy et on entend la suite de cette phrase d'Utena et on entend "Itsuka issho ni ...".
"Itsuka issho ni..." ça veut dire "un jour nous..." alors pourquoi dans ma version c'est traduit "un jour nous brillerons" ?
D'où sort le "brillerons" ?
Hum... j'ai pleuré devant cette scène avec la photo...
Pendant toute la dernière partie de l'anime, j'avais maudit Utena, mais bien comme il faut, alors que pendant tout ce temps... elle tenait la main d'Anthy sur la photo et elle l'aimait ...
ahhh c'était trop beau...


_________________
"Who prays for Satan? Who, in eighteen centuries, has had the common humanity to pray for the one sinner that needed it most ?" — Mark Twain
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dark Satsuki
Trias


Inscrit le: 27 Juil 2005
Messages: 657
Localisation: Out!

MessagePosté le: Dim Mai 04, 2008 10:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Kohei> Pour le dernier épisode:
Spoiler:

Si je me souviens bien, le titre de l'épisode c'est itsuka issho ni kagayaite. Ce qui signifie un jour nous brillerons ensemble. Je ne sais plus si à la fin de l'épisode cela a été dit en entier, mais cela fait évidemment référence au titre.
J'ai moi aussi pleuré à la fin d'Utena, en même temps c'est normal... c'est une telle charge émotionnelle. Rarement un anime m'aura autant pris au tripe jusqu'à la dernière seconde. J'aime cette phrase parce qu'elle offre une note positive. Utena et Anthy se retrouveront un jour, et elles seront heureuses^^.



Keshou> Evidemment, j'aurai les DVD avec moi Smile!

Effectivement j'ai vu le film... et quel film! C'est une merveille technique, une ingéniosité de réalisation, une frémissante composition musicale et il y a une sublime audace dans l'écriture.
Et même si l'on peut voir le film indépendamment de la série, j'ai toujours été convaincue qu'il fallait voir la série avant afin de comprendre les intentions d'Ikuhara. Ce film, c'est la continuité de la série. C'est tout ce qu'il avait omis dans le support télévisuel, tout ce qu'il s'était interdit auparavant. Il a été au bout de ses idées, et ça fait plaisir à voir. D'autant qu'on y retrouve des liens assez sensibles avec la série.
J'ai été très emballée de retrouver une oeuvre aussi bien intelligente dans sa construction que dans sa démarche d'émouvoir à travers les sens... on est pas loin d'un David Lynch à ce rythme Smile.

Toki ni ai wa... un moment inoubliable Smile.

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Keisha
P'tite Patat'


Inscrit le: 16 Mar 2006
Messages: 2349

MessagePosté le: Lun Mai 05, 2008 2:27 am    Sujet du message: Répondre en citant

Kohei a écrit:

Ah pardon DS ^^" j'avais mal compris.
Je me disais aussi que si tu avais vu Utena à 6-7 ans tu serais encore trop traumatisée pour venir en parler.

J'aurais plutôt dis l'inverse, à cet âge là je n'aurais rien compris ce qui fait que je n'aurais pas pu être choquée, encore moins traumatisée ...
Citation:

Ahh tu l'as vu le film ?
** jette un regard noir à une certaine personne qui n'a pas encore vu le film... oui oui, c'est bien toi **

Je me demande bien de qui tu parles Rolling Eyes
Citation:

Ah... mais je ne me moque pas, je ne me le permettrais pas ^^"
Spoiler:

Pour te rafraichir la mémoire, Utena perd contre Tôga, parce que cette vermine se fait passer pour son prince et essaie de la prendre dans ses bras pendant le duel.
En fait, un fois que l'on sait exactement ce qu'il s'est passé quand Utena était enfant et qu'elle s'était enfermée dans un cercueil, on y voir un peu plus clair.
Saionji et Tôga l'on d'abord découverte puis Dios est venu plus tard.
Grossomodo, on pourrait expliquer que Utena pense que Tôga est son prince, à cause d'une certaine confusion dans ses souvenirs.
Dios a effacé sa mémoire donc elle oublie Dios, mais en même temps, elle a vu 2 autres garçons dont un très charmant un peu plus tôt dans la soirée.
Elle sait qu'elle a vu son prince ce soir-là et le souvenir le plus proche qu'elle garde de ce moment, ben hop, c'est celui du moment avec Tôga.
D'ou le fait qu'elle pense que c'est lui le prince qu'elle a vu ce soir-là...

Par contre, je dois dire que le coup de la mémoire effacée et de la rencontre avec Anthy pendant son enfance, ça fait vraiment vraiment clichée et peu originale...
Même si c'est très romantique >_> drôlement atteinte par les clichés du Shoujo...


Merci, ça m'évitera d'avoir à chercher la scène lol Pour ce qui est des clichés, ma foi, quand ils sont bien traités j'ai rien contre ^^
Citation:

Par contre, toi qui a une vosta, c'est la question que je te posais en mp :
Spoiler:

pendant l'anime, à un moment comme tu me disais, Utena dit à Anthy que si elle a un problème de venir la voir tout de suite, parce qu'elles sont amies etc... et à la fin de l'anime, après le générique où l'on voit Anthy qui marche dans le décor, il y a une dernière "scène" avec un zoom sur la photo Utena/Anthy et on entend la suite de cette phrase d'Utena et on entend "Itsuka issho ni ...".
"Itsuka issho ni..." ça veut dire "un jour nous..." alors pourquoi dans ma version c'est traduit "un jour nous brillerons" ?
D'où sort le "brillerons" ?
Hum... j'ai pleuré devant cette scène avec la photo...
Pendant toute la dernière partie de l'anime, j'avais maudit Utena, mais bien comme il faut, alors que pendant tout ce temps... elle tenait la main d'Anthy sur la photo et elle l'aimait ...
ahhh c'était trop beau...


C'est dans ses moments là que je me dis qu'arrêter les animes au moment de l'ending c'est pas toujours une bonne idée. Enfin je crois que Darkounette a répondu à ta question ...

Citation:

Keshou> Evidemment, j'aurai les DVD avec moi !

Darkounette, tu es si parfaite *_* Je nous imagine déjà, toi et moi installées sur le canapé, regardant Utena sous une lumière tamisée...
Le rêve quoi : )

_________________
Membre de la ALES
Association de Lutte contre les Emoticones Smileys et autre "lol" en tout genre!!!!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dark Satsuki
Trias


Inscrit le: 27 Juil 2005
Messages: 657
Localisation: Out!

MessagePosté le: Lun Mai 05, 2008 2:38 am    Sujet du message: Répondre en citant

*mode je n'arrive pas à dormir*

Je viens de lire le résumé, tu t'es drôlement cassé le derrière pour écrire tout ça^^ Smile.
Il y a tellement à dire... je ne rebondirai pas sur tout ça, mais juste une question... tu n'aimes pas Nanami? C'est pourtant un personnage épatant sur bien des aspects, et probablement la plus lucide de tous.

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Kohei
Evil Overlord


Inscrit le: 29 Oct 2005
Messages: 1431

MessagePosté le: Lun Mai 05, 2008 2:54 am    Sujet du message: Répondre en citant

Kesha a écrit:
Kohei a écrit:

J'aurais plutôt dis l'inverse, à cet âge là je n'aurais rien compris ce qui fait que je n'aurais pas pu être choquée, encore moins traumatisée ...

Ah ben non.
Etant petite je me souviens que j'étais "assez mal à l'aise" devant Lady Oscar.
Justement parce je percevais très bien le côté dramatique de l'anime, mais sans le comprendre.
Utena, avec la mise en scène, la musique, je pense qu'un enfant peut très bien "sentir" qu'il y a quelque chose "d'étrange" qui se passe mais comme parallèlement les scènes ne sont pas explicites, je pense notamment aux scènes entre Anthy et Akio, il ne pourrait pas les "comprendre" ce qui serait d'autant plus troublant.

Kohei a écrit:
Ahh tu l'as vu le film ?
** jette un regard noir à une certaine personne qui n'a pas encore vu le film... oui oui, c'est bien toi **

Kesha a écrit:
Je me demande bien de qui tu parles Rolling Eyes

Hum Hum Hum... oui c'est bien toi Very Happy

Dark Satsuki a écrit:

Keshou> Evidemment, j'aurai les DVD avec moi !

Kesha a écrit:
Darkounette, tu es si parfaite *_* Je nous imagine déjà, toi et moi installées sur le canapé, regardant Utena sous une lumière tamisée...
Le rêve quoi : )

Bah c'est quoi c't'histoire ? Un rendez-vous galant ?
Dark Satsuki, je t'interdis d'éteindre la lumière pour regarder quoi que ce soit avec Kesha !!
Lumière allumée et fenêtres ouvertes s'il vous plait...
Non mais ! Very Happy

Au fait DS, tu as les dvd "séparément" ou les coffrets dvd noirs-là ?

_________________
"Who prays for Satan? Who, in eighteen centuries, has had the common humanity to pray for the one sinner that needed it most ?" — Mark Twain
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dark Satsuki
Trias


Inscrit le: 27 Juil 2005
Messages: 657
Localisation: Out!

MessagePosté le: Lun Mai 05, 2008 3:00 am    Sujet du message: Répondre en citant

Kohei> oui j'ai les DVD séparés, je les avais acheté bien avant qu'ils ne sortent en coffret... en même temps, hormis le box, il n'y avait pas de suppléments, c'était sensiblement la même chose.

Sinon pour Keshou et moi-même... je ne suis pas sûre que regarder Utena sous une lumière tamisée nous aidera beaucoup XD... ça risque plutôt de perturber :p... non non, pour qu'il se passe quelque chose, on mettra Kakaduki^^! (contre son gré, mais elle réclamera ensuite^^)

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    MaiHiME Index du Forum -> Shoujo-Ai Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Page 1 sur 7

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com