MaiHiME Index du Forum Mai HiME
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Citrus
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    MaiHiME Index du Forum -> Shoujo-Ai
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
fandanHIME!
Trias


Inscrit le: 25 Avr 2007
Messages: 956
Localisation: 95

MessagePosté le: Ven Juin 01, 2018 10:10 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:

Yuzu n'est pas du tout traumatisée par son père absent, elle a très bien vécu la situation sans se poser de questions jusqu'au remariage, etc. Elle-même n'est pas vraiment préoccupée par son rapport au père ou au beau-père, elle n'est préoccupée que par Mei !

au début de l'anime Yuzu semblait très complice avec sa mère.. depuis l'arrivée de Mei c'est fini, elle reste au fond du cadre; c'est clair que Yuzu n'y pense plus guère car Mei occupe toute son attention désormais!

Citation:
]Mouais, "l'inceste" avec Yuzu est acceptable puisque cela n'en est pas vraiment un, elles ne partagent pas de lien biologique. Mais bon, sans aller jusqu'à imaginer des trucs salaces, peut-être que Mei se dit qu'elle aurait pu/dû être plus proche, plus complice de son père, se rendre indispensable auprès de lui pour lui faire renoncer à partir. Et ce par exemple en étant une fille câline, démonstrative.

ouais... je suis sceptique, on ne change pas sa nature ! enfin on peut toujours rêver de refaire le passé en ayant été plus proches, sans tomber dans l'inceste, mais c'est trop tard !

Citation:
je n'y avais pas pensé mais on peut faire une hypothèse assez cynique : effectivement elle n'est peut-être pas amoureuse, mais s'est trouvé un riche gogo tout le temps en voyage (donc qui sera pas trop chiant), lui-même ayant peut-être juste voulu avoir un foyer accueillant pour les quelques fois où il rentre, ainsi qu'un meilleur environnement pour sa fille que la compagnie austère du grand-père.

je n'y pensais pas mais c'est plausible et ça explique bien des choses, en effet... un mariage d'intérêt, c'est courant, mais ça reste un peu tabou, personne n'en parle, comme si on en avait honte

Citation:
Arf, ça risque d'être compliqué de demander à une de mes profs de m'expliquer s'il y a une expression particulière ^^'

il faudrait demander à des japonais directement... s'ils en connaissent personnellement, ce qui est probable, ce serait jouable. Mais ça ne vaut pas forcément le dérangement, c'est un détail !

Citation:
Je ne pense pas qu'elle soit simple ouvrière, elle peut être cadre et être simplement en visite sur un chantier.

je suis d'accord, elle a plus l'air d'un chef de chantier ou d'une architecte, pas d'une simple manoeuvre, mais c'est quand même une surprise de la voir là!

Citation:
J'y ai retrouvé des choses que j'avais vues/lues/entendues ailleurs, comme le fait que les Japonais utilisent beaucoup plus les actes que les paroles pour exprimer leurs sentiments, et aussi le fait qu'un homme travaille dur pour faire vivre sa famille est considéré comme un acte d'amour pour sa femme, ainsi que le fait qu'une femme s'occupant de toute la maison c'est considéré comme un acte d'amour pour son mari...
ça fait très archaique, société traditionnelle, mais pourquoi pas, ça permet de comprendre comment un couple peut fonctionner à distance dans ces conditions!

Citation:
]ça fait des années que ce n'est plus le bureau du père et qu'il n'a pas mis les pieds au lycée, alors je vois pas comment ça pourrait l'atteindre. Au final, puisque le grand-père semble être toujours en convalescence et que c'est Mei qui assure son travail, c'est son propre travail qu'elle a foutu en l'air (et c'est elle-même qui devra assumer en rangeant tout), comme si elle voulait envoyer bouler ses propres responsabilités au moins l'espace d'un instant, et redevenir une petite fille, qui se morfond dans un fauteuil bien trop grand pour elle !

explication séduisante mais tu t'avances un peu, la place légitime de Mei c'est présider à la table du bureau des élèves où elle travaille avec Himeko et ses autres "sbires", on n'a aucune info sur son utilisation du bureau du proviseur pour du travail (comme lieu de rancart oui!) même en absence de celui-ci (qui est toujours censé avoir un adjoint, des assistantes, tout un personnel qu'on ne voit jamais!) Dire que cette pièce est la sienne en vertu de son statut d'héritière de la famille c'est possible, mais pas certain.

Citation:
J'attends de voir si par la suite il va à nouveau y avoir des pas en arrière, ou de la réserve de la part de Mei (j'ai l'impression que oui d'après la preview, on verra bien !). Avec elle c'est 2 pas en avant, 1 pas en arrière !
pas vu la preview mais ça ne m'étonne pas, c'est sa personnalité qui veut ça !

Citation:
Le drama avec une histoire similaire se termine bien, mais c'est un peu trop beau pour être vrai (et il n'y avait pas de différences de classe sociale et de rang à tenir).

je ne connais pas ce drama, tu pourras me donner la référence exacte, voir un lien de téléchargement si tu as ?

Citation:
S'il n'y a pas de saison 2, ce ne serait pas la première fois qu'un anime ne reprend pas l'intégralité de l'histoire du manga papier, et honnêtement pour ce que j'ai entendu de l'histoire dans le manga, si les 12 épisodes se terminent "bien", je ne suis pas sûre d'avoir besoin d'aller plus loin !
ah ah! après avoir pesté mille fois sur les finals de Mai-Hime et ses suites, voilà que tu réclames du happy-end à tout va, beau retournement de veste ! On dirait que l'investissement émotionnel dans Citrus est plus intense, mais bon.. c'est de la pure fiction aussi !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Antiope
Trias


Inscrit le: 14 Juil 2014
Messages: 619

MessagePosté le: Ven Juin 01, 2018 12:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Citation:
]Mouais, "l'inceste" avec Yuzu est acceptable puisque cela n'en est pas vraiment un, elles ne partagent pas de lien biologique. Mais bon, sans aller jusqu'à imaginer des trucs salaces, peut-être que Mei se dit qu'elle aurait pu/dû être plus proche, plus complice de son père, se rendre indispensable auprès de lui pour lui faire renoncer à partir. Et ce par exemple en étant une fille câline, démonstrative.

ouais... je suis sceptique, on ne change pas sa nature ! enfin on peut toujours rêver de refaire le passé en ayant été plus proches, sans tomber dans l'inceste, mais c'est trop tard !

Tout le problème avec Mei étant d'arriver à la cerner vraiment... On a déjà du mal à savoir si tout le travail qu'elle abat, elle le fait par sens du devoir ou parce qu'elle aime ça. Pour le reste c'est pareil, elle ne dit pas ce qu'elle pense, elle ment parfois pour embobiner Yuzu, alors qu'elle dit à voix haute qu'elle aurait dû faire ça plus tôt pour garder son père, difficile de penser qu'elle le pense vraiment, je pense qu'elle cherche juste à provoquer Yuzu, à la choquer peut-être.

Citation:
Citation:
Arf, ça risque d'être compliqué de demander à une de mes profs de m'expliquer s'il y a une expression particulière ^^'

il faudrait demander à des japonais directement... s'ils en connaissent personnellement, ce qui est probable, ce serait jouable. Mais ça ne vaut pas forcément le dérangement, c'est un détail !

Ma prof est japonaise. On a un ordinateur au local, j'arrive souvent en avance, je pourrais très bien lui montrer la scène et lui demander, mais je doute que ce soit productif car sans contexte, sans connaître l'histoire et les persos, cela peut être compliqué.
Déjà quand j'étais en 1ère année j'avais demandé à ma prof (c'en était une autre) si le "watashi wa omae ga suki da, Shizuru" de Natsuki dans l'église dans l'épisode 25 pouvait être une déclaration d'amour, elle m'avait répondu que c'est ambigu...


Citation:
Citation:
J'y ai retrouvé des choses que j'avais vues/lues/entendues ailleurs, comme le fait que les Japonais utilisent beaucoup plus les actes que les paroles pour exprimer leurs sentiments, et aussi le fait qu'un homme travaille dur pour faire vivre sa famille est considéré comme un acte d'amour pour sa femme, ainsi que le fait qu'une femme s'occupant de toute la maison c'est considéré comme un acte d'amour pour son mari...
ça fait très archaique, société traditionnelle, mais pourquoi pas, ça permet de comprendre comment un couple peut fonctionner à distance dans ces conditions!

Sur le plan des relations et des rôles hommes/femmes, le Japon est très archaïque pour des yeux d'Occidentaux...
Tiens, si tu veux un peu de lecture sur le sujet de l'amour, va voir ici.


Citation:
Citation:
]ça fait des années que ce n'est plus le bureau du père et qu'il n'a pas mis les pieds au lycée, alors je vois pas comment ça pourrait l'atteindre. Au final, puisque le grand-père semble être toujours en convalescence et que c'est Mei qui assure son travail, c'est son propre travail qu'elle a foutu en l'air (et c'est elle-même qui devra assumer en rangeant tout), comme si elle voulait envoyer bouler ses propres responsabilités au moins l'espace d'un instant, et redevenir une petite fille, qui se morfond dans un fauteuil bien trop grand pour elle !

explication séduisante mais tu t'avances un peu, la place légitime de Mei c'est présider à la table du bureau des élèves où elle travaille avec Himeko et ses autres "sbires", on n'a aucune info sur son utilisation du bureau du proviseur pour du travail (comme lieu de rancart oui!) même en absence de celui-ci (qui est toujours censé avoir un adjoint, des assistantes, tout un personnel qu'on ne voit jamais!) Dire que cette pièce est la sienne en vertu de son statut d'héritière de la famille c'est possible, mais pas certain.

Oui, possible que je m'avance, comme tu dis on ne sait pas quelle utilisation elle a de cette pièce. On l'a vue travailler dans son propre bureau, toutefois pour convoquer Yuzu suite à la découverte du manga dans son sac, c'est dans le bureau du provi que ça se passe (alors qu'elle a renvoyé Himeko et l'autre fille donc le BDE devrait être vide, mais on n'est jamais trop prudent).
Toutefois on nous a dit qu'en l'absence de son grand-père c'est elle qui fait son travail, et j'imagine qu'il est plus simple qu'elle vienne y travailler, ayant ainsi à portée de main tous les documents du proviseur dont elle pourrait avoir besoin, plutôt que de tout rapatrier dans son propre bureau.
Et puis même si elle n'y travaille pas, ce bureau ça a été celui de son père alors cela peut se comprendre qu'elle veuille s'y réfugier. La photo de famille qu'elle regarde, elle n'avait pas l'air de l'avoir à la main quand on l'a vue dans l'escalier, c'est donc le grand-père qui doit la garder sur son bureau (souvenir de l'époque où son fils n'était pas un baroudeur !). A défaut de son père, Mei n'a que son fauteuil, piètre remplacement des bras de son père dans lesquels elle ne peut plus se réfugier.


Citation:
Citation:
Le drama avec une histoire similaire se termine bien, mais c'est un peu trop beau pour être vrai (et il n'y avait pas de différences de classe sociale et de rang à tenir).

je ne connais pas ce drama, tu pourras me donner la référence exacte, voir un lien de téléchargement si tu as ?

Le drama s'appelle Transit Girl, je l'ai téléchargé ici (VOSTEN).

Citation:
Citation:
S'il n'y a pas de saison 2, ce ne serait pas la première fois qu'un anime ne reprend pas l'intégralité de l'histoire du manga papier, et honnêtement pour ce que j'ai entendu de l'histoire dans le manga, si les 12 épisodes se terminent "bien", je ne suis pas sûre d'avoir besoin d'aller plus loin !
ah ah! après avoir pesté mille fois sur les finals de Mai-Hime et ses suites, voilà que tu réclames du happy-end à tout va, beau retournement de veste ! On dirait que l'investissement émotionnel dans Citrus est plus intense, mais bon.. c'est de la pure fiction aussi !

Tu dois confondre avec quelqu'un d'autre là, moi j'ai toujours été pour les happy end ! Et puis c'est toi qui râles à tout bout de champ contre le pseudo happy end de Mai Otome où Erstin est toujours morte alors que Tomoe est vivante Mr. Green
Moi tout ce que je demande c'est un happy end pour mes personnages préférés Mr. Green Donc ShizNat et Yuzu x Mei.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
fandanHIME!
Trias


Inscrit le: 25 Avr 2007
Messages: 956
Localisation: 95

MessagePosté le: Sam Juin 02, 2018 6:29 am    Sujet du message: Répondre en citant

Tout d'abord merci pour les liens, j'essaierai de lire et visionner cela dimanche, là je n'ai pas encore le temps !

Citation:

Toutefois on nous a dit qu'en l'absence de son grand-père c'est elle qui fait son travail, et j'imagine qu'il est plus simple qu'elle vienne y travailler, ayant ainsi à portée de main tous les documents du proviseur dont elle pourrait avoir besoin, plutôt que de tout rapatrier dans son propre bureau.
je ne me souviens pas de ça, mais je te fais confiance. Cela dit c'est énorme car ça veut dire que l'héritière est plus légitime pour faire se travail , même si elle est mineure et elle-même élève du lycée, que tout le personnel adulte administratif du lycée (qu'on ne voit jamais mais qui doit bien exister!) et ça veut dire que pour tous cette école est un bien privé qui appartient à une famille, pas un servie public sur lequel l'Etat aurait des droits , imposerait des règles... Bref c'est assez déroutant, mais peut-être pas pour le Japon.

Citation:

[b][color=blue]Tu dois confondre avec quelqu'un d'autre là, moi j'ai toujours été pour les happy end ! Et puis c'est toi qui râles à tout bout de champ contre le pseudo happy end de Mai Otome où Erstin est toujours morte alors que Tomoe est vivante Mr. Green
Moi tout ce que je demande c'est un happy end pour mes personnages préférés Mr. Green Donc ShizNat et Yuzu x Mei.

Soit, je me suis trompé, ce n'est pas ton cas, mais la plupart des fans de MH ont pesté sur un happy-end artificiel et qui contredisait le contenu tragique précédent.
De toutes façons ça n'ira pas jusque là dans Citrus qui a une intrigue plus terre à terre, plus "tranche de vie" donc je vois mal comment ça finirait mal... soit elles vont rester soeurs et donc continuer à vivre sous le même toît, ce qui est bien pratique, soit le lien familial est rompu (si les parents divorcent ?) et elles peuvent enfin vivre leur relation au grand jour, donc elles sont gagnantes dans les 2 cas de figure ! Seule une mort subite pourrait tout chambouler mais jusqu'ici ce n'est pas la tonalité de la série, plutôt légère quand même... Cela dit je n'ai pas lu le manga, peut-être que ça change ensuite ? (c'est ce que ~Natsuki~ avait l'air de suggérer (au début de ce topic) mais sans préciser comment bien sûr. En tous cas mois j'aimerais vraiment une saison 2 !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Antiope
Trias


Inscrit le: 14 Juil 2014
Messages: 619

MessagePosté le: Dim Juin 03, 2018 10:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Citation:

Toutefois on nous a dit qu'en l'absence de son grand-père c'est elle qui fait son travail, et j'imagine qu'il est plus simple qu'elle vienne y travailler, ayant ainsi à portée de main tous les documents du proviseur dont elle pourrait avoir besoin, plutôt que de tout rapatrier dans son propre bureau.
je ne me souviens pas de ça, mais je te fais confiance. Cela dit c'est énorme car ça veut dire que l'héritière est plus légitime pour faire se travail , même si elle est mineure et elle-même élève du lycée, que tout le personnel adulte administratif du lycée (qu'on ne voit jamais mais qui doit bien exister!) et ça veut dire que pour tous cette école est un bien privé qui appartient à une famille, pas un servie public sur lequel l'Etat aurait des droits , imposerait des règles... Bref c'est assez déroutant, mais peut-être pas pour le Japon.

Il me semble que dans l'épisode précédent, quand Mei a fait un malaise dans les escaliers, Himeko avait déjà évoqué le travail supplémentaire accompli par Mei, et puis même simplement au début de cet épisode, quand Yuzu vante les mérites de Mei auprès de son père, elle dit aussi que Mei fait le travail du proviseur en attendant...
Cela doit sûrement être une école privée, alors à part probablement sur le contenu des programmes scolaires, je pense que l'Etat n'a pas trop son mot à dire.
Bien sûr c'est quand même étonnant que ce soit une ado d'environ 15 ans qui fasse le travail du proviseur en son absence (m'enfin dans Mai HiME, Mashiro, la directrice de l'école, n'a que 11 ans...). Je doute que cela se passe comme ça en vrai, cela doit être juste pour le scénario.


Citation:
Citation:
Tu dois confondre avec quelqu'un d'autre là, moi j'ai toujours été pour les happy end ! Et puis c'est toi qui râles à tout bout de champ contre le pseudo happy end de Mai Otome où Erstin est toujours morte alors que Tomoe est vivante Mr. Green
Moi tout ce que je demande c'est un happy end pour mes personnages préférés Mr. Green Donc ShizNat et Yuzu x Mei.

Soit, je me suis trompé, ce n'est pas ton cas, mais la plupart des fans de MH ont pesté sur un happy-end artificiel et qui contredisait le contenu tragique précédent.
De toutes façons ça n'ira pas jusque là dans Citrus qui a une intrigue plus terre à terre, plus "tranche de vie" donc je vois mal comment ça finirait mal... soit elles vont rester soeurs et donc continuer à vivre sous le même toît, ce qui est bien pratique, soit le lien familial est rompu (si les parents divorcent ?) et elles peuvent enfin vivre leur relation au grand jour, donc elles sont gagnantes dans les 2 cas de figure ! Seule une mort subite pourrait tout chambouler mais jusqu'ici ce n'est pas la tonalité de la série, plutôt légère quand même... Cela dit je n'ai pas lu le manga, peut-être que ça change ensuite ? (c'est ce que ~Natsuki~ avait l'air de suggérer (au début de ce topic) mais sans préciser comment bien sûr. En tous cas mois j'aimerais vraiment une saison 2 !


Mouais, je pense que ce que dit Harumi au début est globalement assez vrai : les filles au lycée peuvent s'amuser entre elles, cela reste une passade avant de passer aux choses sérieuses et de se marier. Mei porte sur ses épaules l'héritage de sa famille, elle va avoir la pression pour se marier et faire des enfants. Le mariage pour tous, la PMA pour les couples de femmes, cela n'existe pas au Japon. Si leur histoire doit se terminer, à mon avis c'est Mei qui y mettra fin, pour "rentrer dans le rang" Sad

On verra bien ! Episode 7 !

L'épisode commence par une scène très surprenante : les deux filles sont dans leur chambre, chemisier ouvert et soutif apparent. Mei est très entreprenante "Yuzu, si tu savais ce que je ressens pour toi"), Yuzu est plus timorée ("tu vas trop loin") mais sans la repousser, elle se contente de rougir jusqu'aux oreilles. J'ai l'impression de m'être trompée d'épisode, ou bien qu'il y a un problème avec ce que j'ai téléchargé (le numéro de l'épisode n'est peut-être pas le bon ?). Dernière hypothèse, qui semble la bonne : c'est un rêve ! Yuzu est en train de rêver ou de rêvasser, et se réveille alors qu'elle tombe et heurte le sol !
En fait, Mei est en train de faire réviser (des maths, de toute évidence) à Yuzu. Au début de la série Yuzu pensait que les seules matières dans lesquelles elle assure c'est la mode et les copines, cela semble se vérifier !
Yuzu n'arrive pas à se concentrer, elle repense à leur baiser de la veille, où elle a cru comprendre que les sentiments de Mei étaient les mêmes que les siens. Quand elle regarde Mei, celle-ci, loin de s'énerver, semble juste gênée, et tente de recadrer Yuzu en lui agitant le spectre du renvoi ou du redoublement.
Yuzu se rapproche alors de Mei, l'enlace et murmure à son oreille. On se rappelle que Mei est très sensible des oreilles, pourtant ici on dirait qu'il n'y a que les paroles de Yuzu qui la perturbent. Yuzu demande à Mei si elle a le droit d'espérer, elle demande la signification de ce baiser, déplore de ne pas savoir comment se comporter avec Mei puisque celle-ci ne lui dit rien. Mei est troublée, elle semble réfléchir un instant à sa réponse. Sa voix est très douce mais ses paroles sont fermes : "Non seulement nous sommes deux filles, mais nous sommes soeurs. Notre relation ne peut pas aller plus loin. Arrêtons ce genre de choses." (c'est la scène que j'avais vue dans la preview).

Évidemment les espoirs de Yuzu sont anéantis. Même le jeu auquel elle est en train de jouer en compagnie de Harumi le lui rappelle !
Encore une fois Harumi ne comprend rien à ce qui agite Yuzu, mais fait son possible pour la réconforter. "Les révisions se sont si mal passées ? - En plus c'est moi qui me suis fait sauter dessus ! - Bah en même temps c'est un peu le principe du jeu."
Harumi admire le style de jeu de Matsuri, qui joue à une machine proche d'elles, et Yuzu la reconnaît (Matsuri ne les avait pas vues ou bien elle a fait semblant de ne pas les voir et a fait en sorte de se faire remarquer ?).
Les présentations sont faites, Matsuri était la voisine de Yuzu quand elles étaient petites, et Yuzu la voit un peu comme sa petite soeur (tiens donc ? mais par rapport à Mei, leur relation n'a rien à voir ^^). On apprend au passage que Matsuri est en 4ème alors que Yuzu, Harumi, Mei... sont en seconde, Matsuri est donc plus jeune (ça a quel genre de voix, une fille de 13 ans ?)

Matsuri explique qu'elle a fait tout ce chemin pour trouver Yuzu, pour s'amuser avec elle. Mouais... Je ne sais pas depuis combien de temps elles ne se sont pas vues (a priori un bon moment), et puis Yuzu a déménagé, comment Matsuri a-t-elle pu la trouver si facilement ? Des salles d'arcade, ce n'est pas ça qui manque à Tokyo !
On apprend aussi très rapidement que Matsuri a un petit boulot pas très clean, consistant à faire des trucs cochons devant une caméra pour faire plaisir à des vieux pervers, mais elle ne va pas jusqu'à se compromettre elle-même, elle envoie des photos et des vidéos porno trouvées sur Internet. Quelque chose me dit qu'il va se passer des trucs craignos par la suite !
Yuzu essaie de lui faire la morale mais Matsuri s'en fiche complètement. Elle fouille dans le sac de Yuzu et lui pique son portable pour en savoir plus sur elle. Elle tombe sur une photo intéressante.
Spoiler:


Sur cette photo on voit Yuzu rougissante très proche de Mei, et derrière elles, Harumi et Himeko (qui a l'air d'être en train de râler). Sur la photo ont été ajoutés des étoiles, des fleurs, et surtout des coeurs notamment autour de Mei et Yuzu, ce qui n'échappe pas à Matsuri. Vu les 4 personnes présentes sur la photo, il faut croire que la sortie au parc d'attraction a bel et bien eu lieu (les filles ne portent pas leur uniforme, la photo a donc été prise hors de l'école).
En bas à droite, une flèche point sur Mei. Il y a quelque chose d'écrit, on ne voit pas le caractère en entier, surtout au début avant que l'image ne zoome dessus, et j'ai vraiment cru qu'il s'agissait du kanji de 好 ("suki", bien aimer, souvent utilisé comme pléonasme pour dire qu'on aime quelqu'un) ! Mais non, quand l'attention de Matsuri se concentre sur cette zone le kanji apparaît mieux, il s'agit de 妹 ("imouto" = petite soeur).
Matsuri percute tout de suite qu'il doit y avoir quelque chose de louche. Comme Yuzu lui confirme être dans un lycée pour filles, Matsuri lui demande si c'est vrai que les filles s'embrassent entre elles dans ces lycées, ce qui fait s'étouffer Yuzu (ah, le gag éculé...). Matsuri profite aussi de l'occasion pour fouiller dans le téléphone de Yuzu, elle ouvre une appli appelée "shine" qui doit être une sorte de parodie de "Line", un réseau social très populaire au Japon. Je suis sûre qu'elle va chercher des infos sur Mei ! Mais pour l'instant on ne sait pas si elle a réussi à trouver ce qu'elle cherchait : Yuzu reprend son téléphone et veut rentrer pour faire des courses, mais Matsuri les retient en rappelant à Yuzu qu'elle n'a pas fini de lui faire la morale...

Pendant ce temps-là au lycée, le trio de BDE a imprimé le classement des élèves (cela a l'air d'être courant au Japon d'afficher le classement dans le hall, au vu de tout le monde...).
A la surprise de Himeko, Yuzu a réussi à se classer dans le top 100 (97ème, pour être précise). Cela tombe bien, Mei avait dit à Yuzu que le grand-père ne serait pas content si Yuzu n'était pas au moins dans les 100 premières ! (bon ceci dit, on ne sait pas combien d'élèves il y a alors ce classement ne nous parle guère).
(et la 99ème s'appelle Fujiwara. Je fais une fixette sur le kanji de la glycine Mr. Green )
Mei semble surprise/songeuse, et ses deux acolytes s'étonnent de sa tête, mais je comprends pas trop là...

De retour chez elle, Mei constate que l'appartement est vide. D'après l'espèce d'assiette au mur (qu'on a déjà vue plusieurs fois), c'est Yuzu qui est responsable du repas du soir, mais Yuzu n'est pas là et Mei soupire. Elle va devoir gérer le repas !
De fait, Yuzu est à ce moment-là au karaoke avec Harumi et Matsuri. C'est Harumi qui endosse le rôle de la fille sérieuse et un peu rabat-joie, en signalant qu'il est l'heure de rentrer. Elle prend Yuzu à part pour lui dire qu'il faut absolument raccompagner Matsuri à la gare (pourquoi y met-elle un point d'honneur ? Elle ne la connaît pas finalement, cette fichue gamine !) mais à ce moment-là Harumi reçoit un message de sa grande soeur. Première nouvelle ! Harumi a une soeur ! Jusqu'ici elle vivait seule avec sa grand-mère ! Cela n'augure sûrement rien de bon ! Harumi doit filer en vitesse et laisse Yuzu et Matsuri seules. Matsuri en profite pour prolonger la session, en proposant de payer elle-même (avec son argent sale, comme dirait Yuzu !). En réalité elle est bien contente que Harumi soit partie, elle en profite pour poser des questions à Yuzu, notamment savoir si elle est amoureuse de quelqu'un. Yuzu répond par l'affirmative ("c'est normal à mon âge"), je n'aurais pas cru qu'elle avouerait aussi facilement. Et là Matsuri la renverse sur la banquette et lui dit qu'elle aussi elle aime quelqu'un : Yuzu ! Elle lui montre alors la photo qu'elle a volée sur le téléphone de Yuzu, et j'ai la confirmation du kanji en bas à droite. Il y a également le kanji de la grande soeur (姉) en bas à gauche qui pointe sur Yuzu. Matsuri comprend que c'est pour Mei que Yuzu a des sentiments. Elle comprend tout, très vite : sachant que Yuzu est fille unique, elle devine que sa mère s'est remariée, que Yuzu vit avec cette fille, elle pose plein de questions gênantes, et notamment celle qui fait mouche, et qui fait écho aux propos de Mei : elles sont soeurs, comment vont-elles faire plus tard ? Yuzu se résigne, Matsuri semble sur le point de l'embrasser et Yuzu ne compte pas l'arrêter, mais heureusement, sauvée non pas par le gong, mais par la sonnerie de son téléphone ! C'est Mei qui appelle depuis un téléphone public (vu comme les Japonais sont hyper-connectés, je n'aurais pas cru qu'il en reste encore au Japon !), elle va faire les courses et souhaite savoir ce dont Yuzu a besoin. Ce simple coup de fil met Yuzu en joie, simplement entendre la voix de Mei au téléphone lui donne envie de ne pas renoncer. Elle s'en va donc et laisse Matsuri qui semble absorbée par son téléphone.
Pourtant un instant plus tard dans la rue, elles sont encore ensemble, visiblement Matsuri a dû rattraper Yuzu pendant que celle-ci payait. Vu qu'on a vu Mei dans la rue un instant plus tôt, ce n'est pas dur de deviner que les deux filles vont tomber sur elle...
Bingo ! Mei est de l'autre côté de la rue, et Matsuri est la première à l'avoir vue. Elle attire alors Yuzu à elle, en lui disant qu'elle-même sera toujours sa seule et unique petite soeur, et elle l'embrasse, à quelques pas de Mei ! (tu crois vraiment que c'est ce que font des soeurs ? Mr. Green elle me rappelle un peu Shiho qui force Tate à l'embrasser)
Bien sûr Mei les voit, semble surprise, choquée (triste ? qui sait), et après un instant d'hésitation, reprend son chemin, en passant derrière Yuzu qui est toujours captive de Matsuri. Celle-ci retient Yuzu suffisamment longtemps pour que celle-ci ne voit pas Mei passer.
Assez surprenant, la première réaction de Yuzu, au lieu d'être quelque chose comme "je ne t'aime pas comme ça, j'aime quelqu'un d'autre", elle s'inquiète surtout de ce qu'on ait pu les voir.
Quant à Matsuri, je ne sais pas trop quel était son but en faisant cela, mais son geste a clairement rendu Mei jalouse donc au final, si cela l'aide à comprendre ses sentiments pour Yuzu, cela va peut-être aider la relation Mei x Yuzu...

De retour à l'appartement, Yuzu fait la vaisselle tandis que Mei étreint son ours géant (et se cache un peu derrière lui au passage). Mei annonce à Yuzu qu'elle est arrivée 97ème aux examens. Yuzu est surprise car ce n'est pas souvent Mei qui engage la conversation, m'enfin depuis quelques épisodes ce n'est plus si rare ! Mais surtout, Yuzu voit bien que Mei est troublée (à la manière qu'elle a de triturer les pattes de son ours). Mei demande pourquoi Yuzu est rentrée aussi tard, Yuzu lui explique être tombée sur une vieille copine qu'elle considère comme sa petite soeur, et comme une gamine bien qu'elle ait grandi. En relevant les yeux Yuzu réalise que Mei n'est plus sur sa chaise. Celle-ci s'est glissée derrière Yuzu, lui lèche le cou, glisse sa main dans son chemisier, et étonnamment Yuzu la repousse. Alors que Mei dit que ce n'est pas choquant que des soeurs fassent ce genre de choses, Yuzu pense que si. Décidément avec ces deux-là, quand l'une avance, l'autre recule ! Plus tôt, Yuzu semblait pourtant ne pas vouloir renoncer à ses sentiments. Maintenant que Mei semble aussi comprendre les siens, Yuzu recule. Je pense qu'elle trouve Mei trop entreprenante, et que pour l'instant elle se contenterait bien de baisers.

Le lendemain au lycée, la toujours aussi démonstrative Harumi saute dans les bras de Yuzu en s'excusant de l'avoir abandonnée la veille (et on n'en saura pas plus sur le coup de fil inopiné de sa soeur dont on n'avait jamais entendu parler avant !). Pour le peu qu'elle a vu Matsuri, elle est visiblement très inquiète de ce que celle-ci pourrait faire à Yuzu. "A part la pelle qu'elle m'a roulée il ne s'est rien passé de spécial" et Harumi de s'effondrer : "Adieu ma pure et innocente Yuzu". Si elle savait Laughing Laughing Laughing
"Déjà petite elle ne me lâchait pas d'une semelle - Alors tu ne dirais rien si la pres' t'embrassait tous les jours ?" Donc visiblement Harumi n'a rien compris, c'est dommage ! Elle avait pourtant eu plein d'indices !
Voyant que les autres filles semblent toutes regarder quelque chose, Yuzu et Harumi s'y dirigent, pour découvrir Matsuri ! Celle parle haut et fort "je voulais te revoir" "On se fait un rencard ce soir, toutes les deux ?" et les autres élèves, nombreuses aux alentours, murmurent. Yuzu accepte en espérant se débarrasser rapidement de Matsuri, et c'est là que débarque Mei (ça va barder, Yuzu est chasse gardée Laughing ).
Matsuri ne se laisse pas démonter. "Tu es la nouvelle petite soeur de Yuzu ? Enchantée, Mei-san". Au moins elle utilise le suffixe "san", mais elle l'appelle quand même par son prénom. Sans compter qu'elle a dévoilé à la cantonade la relation de famille entre Mei et Yuzu.
Avant qu'elles ne partent (visiblement Yuzu compte raccompagner Matsuri au moins à la grille de l'établissement), Mei remonte les bretelles de Yuzu, en lui rappelant de ne pas sortir le soir, tandis que Yuzu répond qu'elle passera se changer avant. Je me rappelle que le jour où le lit a été monté, Mei avait dit à Yuzu que le règlement interdit les sorties, visiblement c'est pour une question d'image : hors de question de voir une jeune fille avec l'uniforme de l'école vagabonder dans les rues.
Mei fait également la morale à Matsuri, et les deux rivales se défient du regard pendant un moment qui semble interminable.
Une fois sortie, Matsuri fiche un grand coup de pied dans un panneau près de l'entrée de l'école, puis appelle aussitôt (l'école ?) pour le signaler (sur le coup j'ai cru qu'elle allait décrire la personne qu'elle a prétendument vu renverser le panneau, en donnant la description de Yuzu ou de Mei !).
Matsuri pense que Mei est vide d'intérêt, creuse, seulement obnubilée par les règles, et que si Yuzu continue à la fréquenter elle va devenir pareille...

Décidément, après la rivalité entre Yuzu et Himeko pour Mei, c'est maintenant une rivalité entre Mei et Matsuri à propos de Yuzu !
J'ai un peu de mal à comprendre l'objectif de Matsuri (à part foutre le bazar ?). Comment la croire quand elle dit qu'elle aime Yuzu depuis toujours ? Alors qu'elles sont restées des années sans se voir, et qu'elle a débarqué simplement après avoir vu une photo de Yuzu dans son téléphone ?

De plus encore une fois la mère est absente de l'épisode, et le père déjà oublié, il ne reste que l'ours géant pour rappeler son bref passage. L'arrivée de Matsuri aura permis de faire diversion, on ne parle pas du tout des états d'âme de Mei vis-à-vis de son père, de l'école, de ses résolutions pour le futur... Comme si tout ça était réglé !
On n'a pas revu non plus le grand-père depuis son hospitalisation. Va-t-il réapparaître par la suite ou bien n'a-t-il plus d'intérêt dans la série ?
Dernière remarque : on n'a plus non plus abordé la question du fiancé de Mei depuis qu'il a quitté l'école... Au final on ne sait toujours pas si les fiançailles ont été rompues ou non.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
fandanHIME!
Trias


Inscrit le: 25 Avr 2007
Messages: 956
Localisation: 95

MessagePosté le: Lun Juin 04, 2018 5:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Il me semble que dans l'épisode précédent, quand Mei a fait un malaise dans les escaliers, Himeko avait déjà évoqué le travail supplémentaire accompli par Mei, et puis même simplement au début de cet épisode, quand Yuzu vante les mérites de Mei auprès de son père, elle dit aussi que Mei fait le travail du proviseur en attendant...

je me souviens de son malaise, ça prouve qu'elle se surmène, travaille trop au lycée, mais pas qu'elle remplace le proviseur, je ne vois pas comment - un proviseur ce n'est pas que le maintient de la discipline dans l'établissement, il s'occupe de plein d'autres choses administratives, conseiller les profs, recevoir les partenaires, les parents etc... comment une simple élève pourrait faire ça ? Et Yuzu dans le 6 dit seulement "s'il est enfin rentré ça veut dire que Mei va pouvoir souffler" c'est quand même très vague, et ça peut aussi vouloir dire tout autre chose, que Mei ne sera plus stressée par la longue absence de ce père fuyant, que sa présence à la maison lui donnera une bonne raison de rentrer plus tôt etc...
(bon je n'y crois pas forcément mais c'est une possibilité parmi d'autres, puisqu'on reste dans le vague complet (comme souvent!) l'anime n'ayant pas vraiment donné à mon avis la preuve flagrante que Mei dirige le lycée par intérim. Chacun conclu ce qu'il veut !

Citation:
(m'enfin dans Mai HiME, Mashiro, la directrice de l'école, n'a que 11 ans...). Je doute que cela se passe comme ça en vrai, cela doit être juste pour le scénario.

Ah bon, moi j'avais compris qu'elle avait plus de 300 ans ou un truc du genre, faudrait savoir... à mon avis on n'a pas confié Fuuka à une débutante naive vu ce qui doit s'y passer, même si Mashiro a un corps de gamine pour des raison magiques c'était la gagnante précédente du Festival si je me souviens bien ! Et puis à Fuuka il y avait quand même des adultes pour faire le taf, des profs, une infirmière... le problème avec Citrus est qu'on n'y voit jamais d'adultes dans leur lycée,!

Citation:
]Mouais, je pense que ce que dit Harumi au début est globalement assez vrai : les filles au lycée peuvent s'amuser entre elles, cela reste une passade avant de passer aux choses sérieuses et de se marier. Mei porte sur ses épaules l'héritage de sa famille, elle va avoir la pression pour se marier et faire des enfants. Le mariage pour tous, la PMA pour les couples de femmes, cela n'existe pas au Japon. Si leur histoire doit se terminer, à mon avis c'est Mei qui y mettra fin, pour "rentrer dans le rang" Sad
avoir la pression puis rentre dans le rang je le crois volontiers mais bon, il y a bien des exceptions, aussi, des lesbiennes qui s'assument au grand jour et qui travaillent ? Genre Natsuki Kruger qui dirige une école tout en restant célibataire et proche de son amie... OK MO c'est pas dans le vrai Japon; alors demandons-nous alors si dans MH les amours de Natsuki et Shizuru auraient fini comme ça aussi , après tout Shizuru semble héritière d'une vielle famille de Kyoto qui ne l'aurait pas laissée faire ce qu'elle veut non plus !? Pourquoi ça ne serait pas possible pour Mei et Yuzu de défier leurs familles? Je pose la question, seul l'auteur a la réponse !

On verra bien ! Episode 7 !

Citation:
. Dernière hypothèse, qui semble la bonne : c'est un rêve ! Yuzu est en train de rêver ou de rêvasser, et se réveille alors qu'elle tombe et heurte le sol !
on constate alors qu'elle est habillée très sagement (en uniforme) donc on peut conclure que ce qui précédait n'était pas réel!

Citation:
Sa voix est très douce mais ses paroles sont fermes : "Non seulement nous sommes deux filles, mais nous sommes soeurs. Notre relation ne peut pas aller plus loin. Arrêtons ce genre de choses." (c'est la scène que j'avais vue dans la preview).

Mei continue donc à souffler le chaud et le froid, un pas en avant un pas en arrière, donc rien n'a encore changé chez elle... on dirait qu'elle n'a pas encore vraiment pris la décision de s'investir dans cette relation, bien que Yuzu soit demandeuse, elle le sait désormais.

Citation:
On apprend au passage que Matsuri est en 4ème alors que Yuzu, Harumi, Mei... sont en seconde, Matsuri est donc plus jeune (ça a quel genre de voix, une fille de 13 ans ?)
on ne saura jamais comment elle était avant, mais je suis sûr que sa voix haut perchée c'est fait exprès (pour exciter les hommes mûrs - ses clients !) pour composer son personnage de lolita perverse qui monnaie ses prestations!

Citation:
et puis Yuzu a déménagé, comment Matsuri a-t-elle pu la trouver si facilement ? Des salles d'arcade, ce n'est pas ça qui manque à Tokyo !
énigme intéressante... à la limite elle avait peut-être son numero de portable qui lui aurait permis de retrouver son adresse en faisant des recherches sur internet... la photo avec Yuzu dans son portable étant probablement un genre de selfie ça prouverait qu'elle avait déjà un portable à la fin du primaire (si Matsuri est en 4eme ça ne fait que 3 ans en arrière, et c'est donc possible que Yuzu aie eu déjà son portable aussi à l'époque...)

Citation:
Quelque chose me dit qu'il va se passer des trucs craignos par la suite !
Possible; on en viendrait presque à la souhaiter, pour booster un peu l'intrigue (l'arrivée de la rivale sans complexe qui bouscule le couple principal qui fait du sur-place...) mais il est possible aussi que Matsuri soit une mytho, grande gueule qui en fait beaucoup moins qu'elle le prétend, à vérifier !

Citation:
. Vu les 4 personnes présentes sur la photo, il faut croire que la sortie au parc d'attraction a bel et bien eu lieu (les filles ne portent pas leur uniforme, la photo a donc été prise hors de l'école).

c'est ce que j'ai pensé, on a la preuve ! cette sortie a donc été zappée, dommage ! Elle a dû être intéressante ! et ça apporte la preuve aussi que Harumi et Himeko sont depuis lors parfaitement au courant pour le lien familial de Yuzu et Mei (ce genre de photo se "décorant" en direct sur le photomaton) pour Himeko on le savait mais pour Harumi c'était un peu dans le non-dit

Citation:
Matsuri profite aussi de l'occasion pour fouiller dans le téléphone de Yuzu, elle ouvre une appli appelée "shine" qui doit être une sorte de parodie de "Line", un réseau social très populaire au Japon. Je suis sûre qu'elle va chercher des infos sur Mei !

et moi qui pensait qu'elle cherchait tout simplement son numéro (au cas où...) je suis vraiment largué !

Citation:
Mei semble surprise/songeuse, et ses deux acolytes s'étonnent de sa tête, mais je comprends pas trop là...

on pourrait supposer que l'évocation du résultat de Yuzu lui rappelle leurs séances de révision - sans lesquelles celle-ci aurait échoué- , et notamment celle qu'on a vu où elle l'a encore une fois envoyée balader, et que peut-être elle le regrette déjà ?

Citation:
D'après l'espèce d'assiette au mur (qu'on a déjà vue plusieurs fois), c'est Yuzu qui est responsable du repas du soir,

on apprend du coup que cette assiette n'est pas seulement une décoration ou un souvenir d'enfance mais qu'elle a bien une fonction quotidienne que l'on ne soupçonnait pas avant ! Mais pourquoi Mei n'est pas incluse dans le système,pourquoi ce n'est jamais à elle de préparer le repas ? Parce qu'elle rentre plus tard (la preuve que pas toujours!) Il m'a semblé voir une autre assiette sur le mur à côté de celle-ci , mais on ne voit pas ce qu'il y a dessus...

Citation:
Elle prend Yuzu à part pour lui dire qu'il faut absolument raccompagner Matsuri à la gare (pourquoi y met-elle un point d'honneur ? Elle ne la connaît pas finalement, cette fichue gamine !)

par ce que c'est une gamine justement (quoique après ce qu'elle leur a dit qu'elle fait pour l'argent!) elle est plus jeune et c'est surement le rôle des ainées de protéger les "petits", on les accompagne chez eux, ou du moins jusqu'au métro pour qu'ils rentrent bien... ça fait curieux de la traiter comme une enfant après ce qu'on sait d'elle et en même temps avec sa voix de gamine...

Citation:
mais à ce moment-là Harumi reçoit un message de sa grande soeur. Première nouvelle ! Harumi a une soeur ! Jusqu'ici elle vivait seule avec sa grand-mère !

je pense que c'est toujours le cas et que cette soeur vit ailleurs...chez leurs parents ? ou elle est peut-être adulte et travaille... et je crois qu'on n'en saura guère plus l'auteur ayant juste voulu l'écarter pour faciliter le face à face Yuzu-Matsuri

Citation:
Et là Matsuri la renverse sur la banquette et lui dit qu'elle aussi elle aime quelqu'un : Yuzu !

c'est exactement ce qu je voulais dire la dernière fois en disant "c'est la Himeko de Yuzu"! je ne pouvais pas développer sans spoiler mais là c'est clair et symétrique: il s'agit du même genre de rivale que Himeko pour Yuzu , une fille qui pense que puisqu'elle la connait depuis l'enfance, elle une sorte de droit de préséance et veut donc prendre la place prise par Mei ! Une rivale qui semble plus énergique et sans scrupule et qui donc peut mettre en danger leur relation, ça va corser l'histoire !

Citation:
C'est Mei qui appelle depuis un téléphone public (vu comme les Japonais sont hyper-connectés, je n'aurais pas cru qu'il en reste encore au Japon !),

la vraie question c'est Mei a-t-elle un portable ? On ne le voit pas au lycée mais elle est tellement reglement-reglement que c'est normal; mais l'a-t-on vu avec autre part - je ne me rapelle plus? parce que si elle en a un (comme tout le monde dans l'anime) pourquoi appeler d'une cabine- sinon cette scène sert justement à nous apprendre qu'elle n'en na pas ? Alors la photo de la sortie à 4 il n'y a que Yuzu qui l'a eue? pas clair pour moi !

Citation:
Quant à Matsuri, je ne sais pas trop quel était son but en faisant cela, mais son geste a clairement rendu Mei jalouse donc au final, si cela l'aide à comprendre ses sentiments pour Yuzu, cela va peut-être aider la relation Mei x Yuzu...
oui ça va relancer tout, on l'espère, et pour Matsuri je dirais que c'est un geste de défi à l'intention de Mei, une façon de se poser en rivale, que les choses soient bien claires dès le départ entre elles, c'est la guerre !

Citation:
Alors que Mei dit que ce n'est pas choquant que des soeurs fassent ce genre de choses, Yuzu pense que si. Décidément avec ces deux-là, quand l'une avance, l'autre recule !

je comprends Yuzu il y a de quoi être décontenancée par les volte-faces continuels de Mei; elle affirmait très clairement le contraire "ça ne se fait pas entre soeurs" au début de l'épisode, donc quelques jours avant ! On ne peut pas la suivre, elle change d'avis comme de chemise ! (tout ça parce qu'elle a maintenant une rivale, ce qui l'inquiète, alors qu'avant elle n'avait pas de souci à se faire, étant seule sur l'affaire...)

Citation:
. "A part la pelle qu'elle m'a roulée il ne s'est rien passé de spécial" et Harumi de s'effondrer : "Adieu ma pure et innocente Yuzu". Si elle savait Laughing Laughing Laughing

ça fait un peu surjoué cette réplique d'Harumi, mais on comprend bien qu c'est de l'humour, elle s'en fiche bien de la "pureté" supposée de Yuzu! enfin ça prouve que Yuzu ne lui raconte pas grand chose de sa vie sentimentale, même en transposant !

Citation:
Matsuri ne se laisse pas démonter. "Tu es la nouvelle petite soeur de Yuzu ? Enchantée, Mei-san". Au moins elle utilise le suffixe "san", mais elle l'appelle quand même par son prénom. Sans compter qu'elle a dévoilé à la cantonade la relation de famille entre Mei et Yuzu.

oui et si ça n'a pas beaucoup de conséquences sur le moment j'espère que ça en aura ensuite, sinon c'est une lacune du scénario... ou alors c'était pas la peine de faire tant de cachotteries avec ça !!!

Mei remonte les bretelles de Yuzu, en lui rappelant de ne pas sortir le soir, tandis que Yuzu répond qu'elle passera se changer avant. Je me rappelle que le jour où le lit a été monté, Mei avait dit à Yuzu que le règlement interdit les sorties, visiblement c'est pour une question d'image : hors de question de voir une jeune fille avec l'uniforme de l'école vagabonder dans les rues.[/quote]je ne comprenais pas au début, mais très juste, d'ailleurs j'ai vérifié et quand Mei faisait les courses elle s'était change elle aussi.

Citation:
Une fois sortie, Matsuri fiche un grand coup de pied dans un panneau près de l'entrée de l'école, puis appelle aussitôt (l'école ?) pour le signaler (sur le coup j'ai cru qu'elle allait décrire la personne qu'elle a prétendument vu renverser le panneau, en donnant la description de Yuzu ou de Mei !).
si c'est la police c'est juste un jeu..; si c'est l'école, vu que tout le monde l'a vu quitter seule le lycée, on va savoir que c'est elle: c'est donc un défi, à l'autorité scolaire, à ce lycée don elle se fout et qui l'a humiliée en la virant comme une malpropre ?

Citation:
Matsuri pense que Mei est vide d'intérêt, creuse,

c'est celle qui le dit qui y est ! Matsuri a l'air elle même assez vide, je trouve, elle regarde le monde le regard vide, sans pensées, elle passe son temps à écouter de la musique et à mâcher du chewing-gum..; pas le profil de la fille qui a une vie intérieure riche et intense... (bon elle a peut-être souffert et perdu ses illusions sur la vie trop tôt) mais si être intéressant c'est défier le règles en shootant dans un panneau, en jouer à la lolita perverse pour de l'argent... heureusement que tout le monde ne suit pas ce modèle là !

Citation:
Comment la croire quand elle dit qu'elle aime Yuzu depuis toujours ? Alors qu'elles sont restées des années sans se voir, et qu'elle a débarqué simplement après avoir vu une photo de Yuzu dans son téléphone ?
exact, c'était un pur hasard..; Matsuri est juste le genre de personne qui aime provoquer les autres, débarquer dans leurs vies et les pousser dans leurs retranchements... de toutes façons ell n'aime pas les gens, il est probable qu'elle n'a aucune vraie amie (evoir comment elle a débinée la fille qu'elle faisait semblant d'aider l'épisode d'avant) et sa solitude aggrave sa misanthropie ! Donc oui cet amour est sans doute un prétexte bidon pour bousculer Yuzu; et si elle et Mei tiennent bon elle se lassera peut-être de les embêter ?!

Citation:
De plus encore une fois la mère est absente de l'épisode, et le père déjà oublié, il ne reste que l'ours géant pour rappeler son bref passage. L'arrivée de Matsuri aura permis de faire diversion, on ne parle pas du tout des états d'âme de Mei vis-à-vis de son père, de l'école, de ses résolutions pour le futur... Comme si tout ça était réglé !
On n'a pas revu non plus le grand-père depuis son hospitalisation. Va-t-il réapparaître par la suite ou bien n'a-t-il plus d'intérêt dans la série ?
Dernière remarque : on n'a plus non plus abordé la question du fiancé de Mei depuis qu'il a quitté l'école... Au final on ne sait toujours pas si les fiançailles ont été rompues ou non

le grand-père comme le père n'a eu qu'un rôle épisodique à jouer, à mon avis, l'essentiel est derrière nous, mais je peux me tromper; par contre la mère est censée être là tous les jours... en même temps je vois mal en quoi elle aurait eu sa place dans cette histoire avec Matsuri. Déjà que quand le père était là elle était hyper-discrète !
pour le mariage je suis toujours convaincu que c'est de l'histoire ancienne car nul n'en a reparlé, si ça avait été encore une épée de Damoclès pour Mei on l'aurait dit à un moment ou à un autre comme on reparle régulièrement de l'héritage du lycée, du fait qu'elle va le diriger plus tard;

Bref un bon épisode qui relance bien l'intérêt, dans le sens où les filles étaient un peu trop centrées sur elles-mêmes et nous sur elles, voici que l'environnement reprend ses droits et va les obliger à réagir pour défendre leur relation, c'est plutôt bien ! Au premier visionnage j'avais trouvé que cet épisode était un tournant, qu'il annonçait du neuf au niveau dramatique, on verra si ça tient ses promesses de ce côté là !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Antiope
Trias


Inscrit le: 14 Juil 2014
Messages: 619

MessagePosté le: Lun Juin 04, 2018 10:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Citation:
Il me semble que dans l'épisode précédent, quand Mei a fait un malaise dans les escaliers, Himeko avait déjà évoqué le travail supplémentaire accompli par Mei, et puis même simplement au début de cet épisode, quand Yuzu vante les mérites de Mei auprès de son père, elle dit aussi que Mei fait le travail du proviseur en attendant...

je me souviens de son malaise, ça prouve qu'elle se surmène, travaille trop au lycée, mais pas qu'elle remplace le proviseur, je ne vois pas comment - un proviseur ce n'est pas que le maintient de la discipline dans l'établissement, il s'occupe de plein d'autres choses administratives, conseiller les profs, recevoir les partenaires, les parents etc... comment une simple élève pourrait faire ça ? Et Yuzu dans le 6 dit seulement "s'il est enfin rentré ça veut dire que Mei va pouvoir souffler" c'est quand même très vague, et ça peut aussi vouloir dire tout autre chose, que Mei ne sera plus stressée par la longue absence de ce père fuyant, que sa présence à la maison lui donnera une bonne raison de rentrer plus tôt etc...
(bon je n'y crois pas forcément mais c'est une possibilité parmi d'autres, puisqu'on reste dans le vague complet (comme souvent!) l'anime n'ayant pas vraiment donné à mon avis la preuve flagrante que Mei dirige le lycée par intérim. Chacun conclu ce qu'il veut !

Bon, je suis retournée voir le passage du malaise dans l'escalier, ce n'est pas à ce moment-là, mais j'étais sûre qu'à un moment Himeko disait que Mei fait le boulot du proviseur en son absence. En tout cas Yuzu le précise bien au père quand il arrive et qu'elle vante les mérites de Mei : "en votre absence elle fait même le boulot du provi..." et c'est à ce moment-là que Mei lui coupe la parole.
Rencontrer les partenaires, Shizuru le faisait aussi. Mais peut-être que c'était juste parce que c'était mieux que ce soit une jeune femme de 18 ans plutôt qu'une fille de 11 ans d'apparence ? Laughing


Citation:
Citation:
(m'enfin dans Mai HiME, Mashiro, la directrice de l'école, n'a que 11 ans...). Je doute que cela se passe comme ça en vrai, cela doit être juste pour le scénario.

Ah bon, moi j'avais compris qu'elle avait plus de 300 ans ou un truc du genre, faudrait savoir... à mon avis on n'a pas confié Fuuka à une débutante naive vu ce qui doit s'y passer, même si Mashiro a un corps de gamine pour des raison magiques c'était la gagnante précédente du Festival si je me souviens bien ! Et puis à Fuuka il y avait quand même des adultes pour faire le taf, des profs, une infirmière... le problème avec Citrus est qu'on n'y voit jamais d'adultes dans leur lycée,!

Oui c'est vrai, Mashiro a 11 ans d'apparence mais en réalité 300 environ, ce n'est pas la même maturité ! M'enfin, à part Fumi qui est au courant ? Cela ne choque personne qu'une fille de 11 ans dirige une prestigieuse école pour riches ?

Citation:
Citation:
]Mouais, je pense que ce que dit Harumi au début est globalement assez vrai : les filles au lycée peuvent s'amuser entre elles, cela reste une passade avant de passer aux choses sérieuses et de se marier. Mei porte sur ses épaules l'héritage de sa famille, elle va avoir la pression pour se marier et faire des enfants. Le mariage pour tous, la PMA pour les couples de femmes, cela n'existe pas au Japon. Si leur histoire doit se terminer, à mon avis c'est Mei qui y mettra fin, pour "rentrer dans le rang" Sad
avoir la pression puis rentre dans le rang je le crois volontiers mais bon, il y a bien des exceptions, aussi, des lesbiennes qui s'assument au grand jour et qui travaillent ? Genre Natsuki Kruger qui dirige une école tout en restant célibataire et proche de son amie... OK MO c'est pas dans le vrai Japon; alors demandons-nous alors si dans MH les amours de Natsuki et Shizuru auraient fini comme ça aussi , après tout Shizuru semble héritière d'une vielle famille de Kyoto qui ne l'aurait pas laissée faire ce qu'elle veut non plus !? Pourquoi ça ne serait pas possible pour Mei et Yuzu de défier leurs familles? Je pose la question, seul l'auteur a la réponse !

Shizuru vient assez vraisemblablement d'une famille prestigieuse, comme la plupart des autres élèves de l'école et des HiME notamment (à l'exception notable de Mai et Nao), toutefois on n'a aucune info sur sa famille. Qui sait si elle n'a pas un grand frère ou une grande soeur qui pourra hériter et la libérer de cette pression ? Par ailleurs, Shizuru (à mon grand regret) n'est pas un personnage important, et la relation entre Natsuki et Shizuru, bien qu'elle soit essentielle pour le rôle joué par Shizuru, n'est pas non plus centrale, donc les auteurs ne se sont pas trop mouillés en leur accordant un happy-end, officialisé dans le guidebook.

Citation:
Citation:
Sa voix est très douce mais ses paroles sont fermes : "Non seulement nous sommes deux filles, mais nous sommes soeurs. Notre relation ne peut pas aller plus loin. Arrêtons ce genre de choses." (c'est la scène que j'avais vue dans la preview).

Mei continue donc à souffler le chaud et le froid, un pas en avant un pas en arrière, donc rien n'a encore changé chez elle... on dirait qu'elle n'a pas encore vraiment pris la décision de s'investir dans cette relation, bien que Yuzu soit demandeuse, elle le sait désormais.

ça fait même un moment qu'elle le sait, il ne peut plus y avoir d'ambiguité ! Depuis que Yuzu l'a embrassée dans le bureau du proviseur, en pleurant et en disant qu'elle est perdue...

Citation:
Citation:
et puis Yuzu a déménagé, comment Matsuri a-t-elle pu la trouver si facilement ? Des salles d'arcade, ce n'est pas ça qui manque à Tokyo !
énigme intéressante... à la limite elle avait peut-être son numero de portable qui lui aurait permis de retrouver son adresse en faisant des recherches sur internet... la photo avec Yuzu dans son portable étant probablement un genre de selfie ça prouverait qu'elle avait déjà un portable à la fin du primaire (si Matsuri est en 4eme ça ne fait que 3 ans en arrière, et c'est donc possible que Yuzu aie eu déjà son portable aussi à l'époque...)

Je n'ai pas de problème à admettre qu'elles avaient déjà toutes les deux un portable à l'époque où elles étaient voisines, c'est plutôt comment Matsuri a retrouvé Yuzu qui me perturbe : elle ignorait que la mère de Yuzu s'était remariée (et avait de fait changé de nom) alors comment a-t-elle trouvé leur adresse, le lycée de Yuzu... ?

Citation:
Citation:
. Vu les 4 personnes présentes sur la photo, il faut croire que la sortie au parc d'attraction a bel et bien eu lieu (les filles ne portent pas leur uniforme, la photo a donc été prise hors de l'école).

c'est ce que j'ai pensé, on a la preuve ! cette sortie a donc été zappée, dommage ! Elle a dû être intéressante ! et ça apporte la preuve aussi que Harumi et Himeko sont depuis lors parfaitement au courant pour le lien familial de Yuzu et Mei (ce genre de photo se "décorant" en direct sur le photomaton) pour Himeko on le savait mais pour Harumi c'était un peu dans le non-dit

Que nenni, Harumi le sait depuis la fin de l'épisode 2 : Yuzu le lui apprend lors d'une discussion dans un café, après la scène dans la maison du grand-père et son renvoi. Harumi se lève et parle fort "Quoi ? La pres' du BDE est devenue ta petite soeur et tu t'es fait renvoyer en voulant l'aider ?" (c'est d'ailleurs lors de cette même discussion que Yuzu a compris ses sentiments pour Mei).
C'est pour ça que ça m'énerve que Yuzu ne confie pas ses problèmes à Harumi, quelque part elle a déjà commencé ! Lorsqu'elles sont dans ce manga café où Yuzu lit puis achète un manga yuri entre soeurs, Harumi console Yuzu en disant qu'elle sait les efforts que celle-ci fait pour être une bonne grande soeur. Puis quand Yuzu va passer la nuit chez Harumi et se lamente dans son placard, juste quand Harumi la rejoint elle crie ""désolée d'être une grande soeur pareille", et puis quoi encore ?" (c'est la phrase qu'elle avait dite à Mei après l'avoir embrassée et avant de s'enfuir, et que visiblement elle regrette). Harumi doit avoir conscience que tout n'est pas rose entre Yuzu et Mei, mais elle aurait pu comprendre que Yuzu est amoureuse.


Citation:
Citation:
Matsuri profite aussi de l'occasion pour fouiller dans le téléphone de Yuzu, elle ouvre une appli appelée "shine" qui doit être une sorte de parodie de "Line", un réseau social très populaire au Japon. Je suis sûre qu'elle va chercher des infos sur Mei !

et moi qui pensait qu'elle cherchait tout simplement son numéro (au cas où...) je suis vraiment largué !

Honnêtement je n'ai pas de certitudes, c'était juste une supposition. Si elle avait eu plus de temps, elle ne se serait pas privée pour fouiller davantage, mais là visiblement elle a surtout profité de ce temps pour transférer la photo via une appli de discussion sur laquelle on peut supposer que Matsuri et Yuzu sont amies.

Citation:
Citation:
D'après l'espèce d'assiette au mur (qu'on a déjà vue plusieurs fois), c'est Yuzu qui est responsable du repas du soir,

on apprend du coup que cette assiette n'est pas seulement une décoration ou un souvenir d'enfance mais qu'elle a bien une fonction quotidienne que l'on ne soupçonnait pas avant ! Mais pourquoi Mei n'est pas incluse dans le système,pourquoi ce n'est jamais à elle de préparer le repas ? Parce qu'elle rentre plus tard (la preuve que pas toujours!) Il m'a semblé voir une autre assiette sur le mur à côté de celle-ci , mais on ne voit pas ce qu'il y a dessus...

Que TU ne soupçonnais pas parce que tu ne sais pas lire ce qui est marqué dessus Laughing
Bon ceci dit, moi j'avais bien repéré les mots "petit déjeuner", "bento", "repas du soir", etc, mais sans vraiment percuter que c'est un système pour désigner qui fait quoi.
Et je me suis fait la même réflexion, elles auraient pu garder le même système en y incluant Mei.


Citation:
Citation:
mais à ce moment-là Harumi reçoit un message de sa grande soeur. Première nouvelle ! Harumi a une soeur ! Jusqu'ici elle vivait seule avec sa grand-mère !

je pense que c'est toujours le cas et que cette soeur vit ailleurs...chez leurs parents ? ou elle est peut-être adulte et travaille... et je crois qu'on n'en saura guère plus l'auteur ayant juste voulu l'écarter pour faciliter le face à face Yuzu-Matsuri

Oui j'imagine aussi que la grande soeur doit avoir fait sa vie et qu'elle a son propre logement. Il n'empêche que c'est la première fois qu'on entend parler d'elle, et qu'elle sert probablement uniquement à faire diversion.

Citation:
Citation:
C'est Mei qui appelle depuis un téléphone public (vu comme les Japonais sont hyper-connectés, je n'aurais pas cru qu'il en reste encore au Japon !),

la vraie question c'est Mei a-t-elle un portable ? On ne le voit pas au lycée mais elle est tellement reglement-reglement que c'est normal; mais l'a-t-on vu avec autre part - je ne me rapelle plus? parce que si elle en a un (comme tout le monde dans l'anime) pourquoi appeler d'une cabine- sinon cette scène sert justement à nous apprendre qu'elle n'en na pas ? Alors la photo de la sortie à 4 il n'y a que Yuzu qui l'a eue? pas clair pour moi !

Oui je suppose aussi que Mei n'a pas de portable. C'est interdit au lycée, et vu que sa vie c'est le boulot, elle ne doit pas en avoir beaucoup d'utilité...
Bah, la photo de la sortie à 4 il n'y a pas besoin d'avoir un téléphone pour l'avoir. Quand tu fais ce genre de photo que tu décores ensuite, tu peux la recevoir par e-mail mais aussi l'imprimer sur du papier photo.


Citation:
Citation:
Quant à Matsuri, je ne sais pas trop quel était son but en faisant cela, mais son geste a clairement rendu Mei jalouse donc au final, si cela l'aide à comprendre ses sentiments pour Yuzu, cela va peut-être aider la relation Mei x Yuzu...
oui ça va relancer tout, on l'espère, et pour Matsuri je dirais que c'est un geste de défi à l'intention de Mei, une façon de se poser en rivale, que les choses soient bien claires dès le départ entre elles, c'est la guerre !

Une Mei jalouse, ça me plaît Laughing

Citation:
Citation:
Alors que Mei dit que ce n'est pas choquant que des soeurs fassent ce genre de choses, Yuzu pense que si. Décidément avec ces deux-là, quand l'une avance, l'autre recule !

je comprends Yuzu il y a de quoi être décontenancée par les volte-faces continuels de Mei; elle affirmait très clairement le contraire "ça ne se fait pas entre soeurs" au début de l'épisode, donc quelques jours avant ! On ne peut pas la suivre, elle change d'avis comme de chemise ! (tout ça parce qu'elle a maintenant une rivale, ce qui l'inquiète, alors qu'avant elle n'avait pas de souci à se faire, étant seule sur l'affaire...)

Certes, mais jusqu'ici Yuzu n'a jamais perdu espoir malgré les signaux négatifs ou les reculades de Mei. Il y a peu elle en rêvait, de ces attouchements. Alors OK Mei a douché (provisoirement ?) ses espoirs, mais justement, le fait qu'elle change d'avis devrait rendre Yuzu heureuse.

Citation:
Citation:
. "A part la pelle qu'elle m'a roulée il ne s'est rien passé de spécial" et Harumi de s'effondrer : "Adieu ma pure et innocente Yuzu". Si elle savait Laughing Laughing Laughing

ça fait un peu surjoué cette réplique d'Harumi, mais on comprend bien qu c'est de l'humour, elle s'en fiche bien de la "pureté" supposée de Yuzu! enfin ça prouve que Yuzu ne lui raconte pas grand chose de sa vie sentimentale, même en transposant !

C'est tout autant surjoué que la scène où Himeko apprend le lien familial entre Mei et Yuzu, c'est un gag d'anime, toutefois c'est vrai que la réaction de Harumi montre bien une fois de plus que Yuzu ne lui raconte rien.

Citation:
Citation:
Matsuri ne se laisse pas démonter. "Tu es la nouvelle petite soeur de Yuzu ? Enchantée, Mei-san". Au moins elle utilise le suffixe "san", mais elle l'appelle quand même par son prénom. Sans compter qu'elle a dévoilé à la cantonade la relation de famille entre Mei et Yuzu.

oui et si ça n'a pas beaucoup de conséquences sur le moment j'espère que ça en aura ensuite, sinon c'est une lacune du scénario... ou alors c'était pas la peine de faire tant de cachotteries avec ça !!!

Il y a déjà tant de choses qui sont traitées trop superficiellement... C'était important au début, quand Yuzu était la rebelle, la racaille fraichement débarquée et qui ne manquait pas une occasion de se faire remarquer. Elle souffrait alors de la froideur de Mei à son égard et des rumeurs qui couraient à son sujet. Maintenant les choses vont beaucoup mieux entre Mei et Yuzu (c'est pas encore l'amour déclaré mais au moins elles se parlent, ont des moments de complicité) et Yuzu, même si elle n'est pas encore tout-à-fait dans les clous, se fait beaucoup moins remarquer au lycée.

Citation:
Citation:
Une fois sortie, Matsuri fiche un grand coup de pied dans un panneau près de l'entrée de l'école, puis appelle aussitôt (l'école ?) pour le signaler (sur le coup j'ai cru qu'elle allait décrire la personne qu'elle a prétendument vu renverser le panneau, en donnant la description de Yuzu ou de Mei !).
si c'est la police c'est juste un jeu..; si c'est l'école, vu que tout le monde l'a vu quitter seule le lycée, on va savoir que c'est elle: c'est donc un défi, à l'autorité scolaire, à ce lycée don elle se fout et qui l'a humiliée en la virant comme une malpropre ?

C'est vraisemblablement l'école qu'elle appelle. Elle n'a pas besoin de donner beaucoup de détails : "le panneau près de l'entrée". La personne qui répond au téléphone a peu de chances de l'avoir vu partir du lycée (à moins que son bureau ne donne sur l'entrée !), et il n'y a que Yuzu qui connaît le nom de Matsuri alors celle-ci se fiche bien que le personnel administratif devine que c'est la fille aux cheveux roses qui a shooté dans le panneau, cela n'aura pas de conséquence.

Citation:
Citation:
Matsuri pense que Mei est vide d'intérêt, creuse,

c'est celle qui le dit qui y est ! Matsuri a l'air elle même assez vide, je trouve, elle regarde le monde le regard vide, sans pensées, elle passe son temps à écouter de la musique et à mâcher du chewing-gum..; pas le profil de la fille qui a une vie intérieure riche et intense... (bon elle a peut-être souffert et perdu ses illusions sur la vie trop tôt) mais si être intéressant c'est défier le règles en shootant dans un panneau, en jouer à la lolita perverse pour de l'argent... heureusement que tout le monde ne suit pas ce modèle là !

Eh bien, tu as l'air de l'apprécier autant que moi Laughing
J'imagine (ou quelque part j'espère) que son comportement, son petit boulot craignos s'expliquent par une raison ou une autre. Des conditions de vie difficiles peut-être, une famille désargentée, des parents divorcés... mais je doute qu'on s'attarde sur sa vie, j'ai l'impression qu'elle ne va servir qu'à faire avancer la relation entre Mei et Yuzu. Finalement, la seule personne dans cette série dont on creuse le passé, c'est Mei.


Citation:
Citation:
Comment la croire quand elle dit qu'elle aime Yuzu depuis toujours ? Alors qu'elles sont restées des années sans se voir, et qu'elle a débarqué simplement après avoir vu une photo de Yuzu dans son téléphone ?
exact, c'était un pur hasard..; Matsuri est juste le genre de personne qui aime provoquer les autres, débarquer dans leurs vies et les pousser dans leurs retranchements... de toutes façons ell n'aime pas les gens, il est probable qu'elle n'a aucune vraie amie (evoir comment elle a débinée la fille qu'elle faisait semblant d'aider l'épisode d'avant) et sa solitude aggrave sa misanthropie ! Donc oui cet amour est sans doute un prétexte bidon pour bousculer Yuzu; et si elle et Mei tiennent bon elle se lassera peut-être de les embêter ?!

Un obstacle de plus à surmonter pour notre couple de tourterelles, après le grand-père, Himeko, la tension avec le père dissipée...

Citation:
Citation:
De plus encore une fois la mère est absente de l'épisode, et le père déjà oublié, il ne reste que l'ours géant pour rappeler son bref passage. L'arrivée de Matsuri aura permis de faire diversion, on ne parle pas du tout des états d'âme de Mei vis-à-vis de son père, de l'école, de ses résolutions pour le futur... Comme si tout ça était réglé !
On n'a pas revu non plus le grand-père depuis son hospitalisation. Va-t-il réapparaître par la suite ou bien n'a-t-il plus d'intérêt dans la série ?
Dernière remarque : on n'a plus non plus abordé la question du fiancé de Mei depuis qu'il a quitté l'école... Au final on ne sait toujours pas si les fiançailles ont été rompues ou non

le grand-père comme le père n'a eu qu'un rôle épisodique à jouer, à mon avis, l'essentiel est derrière nous, mais je peux me tromper; par contre la mère est censée être là tous les jours... en même temps je vois mal en quoi elle aurait eu sa place dans cette histoire avec Matsuri. Déjà que quand le père était là elle était hyper-discrète !
pour le mariage je suis toujours convaincu que c'est de l'histoire ancienne car nul n'en a reparlé, si ça avait été encore une épée de Damoclès pour Mei on l'aurait dit à un moment ou à un autre comme on reparle régulièrement de l'héritage du lycée, du fait qu'elle va le diriger plus tard;

Non c'est vrai la mère n'avait guère de raison d'apparaître. De plus son absence est bien commode pour avoir un prétexte pour que Mei aille faire les courses à la place de Yuzu !
Je pense aussi que les fiançailles ont été annulées, toutefois je commence à trouver dommage qu'autant d'éléments soient purement et simplement évacués de l'histoire sans qu'on s'y attarde et sans qu'on n'explique rien !
Quant au père, je trouve ça quand même un peu fort de l'évacuer comme ça. Pendant la moitié de la série on nous aura bassiné avec ce père dont l'absence a tant fait souffrir Mei, il revient le temps qu'un épisode et ensuite basta ? Je me demande si le manga papier est plus détaillé...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
fandanHIME!
Trias


Inscrit le: 25 Avr 2007
Messages: 956
Localisation: 95

MessagePosté le: Mar Juin 05, 2018 1:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Antiope a écrit:
Bon, je suis retournée voir le passage du malaise dans l'escalier, ce n'est pas à ce moment-là, mais j'étais sûre qu'à un moment Himeko disait que Mei fait le boulot du proviseur en son absence. En tout cas Yuzu le précise bien au père quand il arrive et qu'elle vante les mérites de Mei : "en votre absence elle fait même le boulot du provi..." et c'est à ce moment-là que Mei lui coupe la parole.
je n'ai pas retrouvé le passage mais je te crois volontiers... ça ne m'avait pas frappé, ça reste curieux pour moi, mais je n'y reviens pas, et après tout c'est du provisoire, le grand-père étant censé revenir prochainement !

Citation:
Cela ne choque personne qu'une fille de 11 ans dirige une prestigieuse école pour riches ?

dan MO Mashiro a la même apparence, elle a 15 ans et devient reine , alors tout ça c'est assez confus, apparemment au Japon la jeunesse n'est pas un obstacle pour diriger si on est la personne légitime !

Citation:
Je n'ai pas de problème à admettre qu'elles avaient déjà toutes les deux un portable à l'époque où elles étaient voisines, c'est plutôt comment Matsuri a retrouvé Yuzu qui me perturbe : elle ignorait que la mère de Yuzu s'était remariée (et avait de fait changé de nom) alors comment a-t-elle trouvé leur adresse, le lycée de Yuzu... ?

oui disons que c'est pas évident mais tu dois pouvoir consulter un annuaire des 06 qui te donnent alors un nom et une adresse, et s'il est à jour tu as le nouveau nom et la nouvelle adresse... Matsuri doit assurer avec internet si elle fait du chat et met des vidéos en ligne !

Citation:
Que nenni, Harumi le sait depuis la fin de l'épisode 2 : Yuzu le lui apprend lors d'une discussion dans un café, après la scène dans la maison du grand-père et son renvoi. Harumi se lève et parle fort "Quoi ? La pres' du BDE est devenue ta petite soeur et tu t'es fait renvoyer en voulant l'aider ?" (c'est d'ailleurs lors de cette même discussion que Yuzu a compris ses sentiments pour Mei)

damned! j'avais déjà oublié, quelle mémoire de poisson rouge !

Citation:

Et je me suis fait la même réflexion, elles auraient pu garder le même système en y incluant Mei.

soit elle est dispensée en raison de ses responsabilités au lycée qui a font rentrer tard, soit elle ne l'est pas et c'est à ça que sert la 2ème assiette, on le saura peut-être un jour !

Citation:
Alors OK Mei a douché (provisoirement ?) ses espoirs, mais justement, le fait qu'elle change d'avis devrait rendre Yuzu heureuse.
...jusqu'au prochain changement où elle l'enverra à nouveau bouler pour cette raison ou une autre... on peut s'y attendre puisqu'elle n'a fait que ça jusqu'ici.

Citation:
Yuzu, même si elle n'est pas encore tout-à-fait dans les clous, se fait beaucoup moins remarquer au lycée.
ça va lui retomber dessus d'ailleurs, car on va évidemment associer Yuzu à l'intrusion de Matsuri venue la voir, une autre racaille donc, qui se ressemble s'assemble etc... enfin c'est ce qui se passerait si on nous montrait ce que les élèves se disent entre elles dans les couloirs mais ça ne sera pas traité bien sûr, ou plus tard ...

Citation:
C'est vraisemblablement l'école qu'elle appelle. Elle n'a pas besoin de donner beaucoup de détails : "le panneau près de l'entrée". La personne qui répond au téléphone a peu de chances de l'avoir vu partir du lycée (à moins que son bureau ne donne sur l'entrée !), et il n'y a que Yuzu qui connaît le nom de Matsuri alors celle-ci se fiche bien que le personnel administratif devine que c'est la fille aux cheveux roses qui a shooté dans le panneau, cela n'aura pas de conséquence.
oui ça n'a pas de conséquences mais on peut aussi se demander le pourquoi de cet appel, il sert à quoi sinon à narguer le lycée ? ou montrer que Matsuri se fout des règles, de l'autorité ? ou qu'elle est une évaporée qui fait n'importe quoi au gré de ses humeurs du moment? Pour montrer son côté un peu psychopathe, un peu dangereux qui fait d'elle une vraie menace pour nos héroïnes? un peu de tout ça peut-être!

Citation:
Un obstacle de plus à surmonter pour notre couple de tourterelles, après le grand-père, Himeko, la tension avec le père dissipée...
certains obstacles sont bel et bien surmontés (le grand-père a changé d'avis sur Yuzu, le père s'est réconcilié avec Mei) mais d'autres... enfin Himeko a été zappée un peu vite je trouve! Qui nous dit qu'elle a renoncé, elle qui était à fond les manettes il y a encore quelques jours ("on a franchit le pas!") mais je ne me souviens pas que cette intrigue aie été conclue de manière satisfaisante, il faudra que je revoie son épisode d'ailleurs car Himeko contrairement aux autres personnages cités est toujours là, elle, et pourrait "revenir dans le jeu"!
Mais ça montre que le scénario procède par a-coups sans aller au bout des choses; on aligne les péripéties sans assurer le suivi psychologique, seul le couple central est détaillé, au détriment de l'entourage proche, on constate ça depuis le début, et c'est très frustrant. ça donne un côté trop superficiel à cette anime par ailleurs originale et intéressante, mais qui reste pour moi en-deça des possibilités de son sujet...
... mais il est trop tôt pour les bilans, il reste 5 épisodes !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Antiope
Trias


Inscrit le: 14 Juil 2014
Messages: 619

MessagePosté le: Jeu Juin 07, 2018 9:25 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Antiope a écrit:
Bon, je suis retournée voir le passage du malaise dans l'escalier, ce n'est pas à ce moment-là, mais j'étais sûre qu'à un moment Himeko disait que Mei fait le boulot du proviseur en son absence. En tout cas Yuzu le précise bien au père quand il arrive et qu'elle vante les mérites de Mei : "en votre absence elle fait même le boulot du provi..." et c'est à ce moment-là que Mei lui coupe la parole.
je n'ai pas retrouvé le passage mais je te crois volontiers... ça ne m'avait pas frappé, ça reste curieux pour moi, mais je n'y reviens pas, et après tout c'est du provisoire, le grand-père étant censé revenir prochainement !

Oui je suppose et j'espère aussi que c'est du provisoire.
On sait que le père de Mei a dirigé l'école pendant un temps, on peut supposer que lorsqu'il est parti faire le tour du monde, le grand-père est sorti de sa retraite pour reprendre l'école, jusqu'au retour de son fils ou bien que Mei puisse diriger à son tour. Je doute que Mei puisse légalement diriger tant qu'elle n'est pas majeure !
Je n'ai aucune idée de comment ça fonctionne une école privée, surtout au Japon. Si le grand-père n'est pas en état de revenir, est-ce qu'ils ne pourraient pas embaucher provisoirement un autre proviseur ? Quelques années, le temps que Mei termine ses études... S'ils ne le font pas, c'est qu'ils doivent considérer que l'absence du grand-père n'est que l'affaire de quelques jours ou quelques semaines.


Citation:
Citation:
Cela ne choque personne qu'une fille de 11 ans dirige une prestigieuse école pour riches ?

dan MO Mashiro a la même apparence, elle a 15 ans et devient reine , alors tout ça c'est assez confus, apparemment au Japon la jeunesse n'est pas un obstacle pour diriger si on est la personne légitime !

Mouais enfin dans MO, Windbloom est un royaume et Mashiro est l'héritière ! MH et Citrus se déroulent dans le Japon contemporain, même s'il y a un empereur il ne sert guère que pour le protocole.
Mais d'un autre côté il est vrai que dans le monde du travail au Japon, les promotions se font beaucoup plus sur des critères d'ancienneté (et donc de "légitimité") que de compétences.


Citation:
Citation:
Je n'ai pas de problème à admettre qu'elles avaient déjà toutes les deux un portable à l'époque où elles étaient voisines, c'est plutôt comment Matsuri a retrouvé Yuzu qui me perturbe : elle ignorait que la mère de Yuzu s'était remariée (et avait de fait changé de nom) alors comment a-t-elle trouvé leur adresse, le lycée de Yuzu... ?

oui disons que c'est pas évident mais tu dois pouvoir consulter un annuaire des 06 qui te donnent alors un nom et une adresse, et s'il est à jour tu as le nouveau nom et la nouvelle adresse... Matsuri doit assurer avec internet si elle fait du chat et met des vidéos en ligne !

Ouais, après tout le Japon a souvent une longueur d'avance dans les nouvelles technologies.

Citation:
Citation:
Alors OK Mei a douché (provisoirement ?) ses espoirs, mais justement, le fait qu'elle change d'avis devrait rendre Yuzu heureuse.
...jusqu'au prochain changement où elle l'enverra à nouveau bouler pour cette raison ou une autre... on peut s'y attendre puisqu'elle n'a fait que ça jusqu'ici.

Quand on voit toutes les scènes de bisous dans le générique, je me demande si à un moment elles arriveront à être un couple "stable", à accepter ce fait toutes les deux, où si elles vont passer leur temps à faire le yo-yo... Ce que j'ai pu lire à propos du manga papier ne me rassure pas vraiment là-dessus !

Citation:
Citation:
Yuzu, même si elle n'est pas encore tout-à-fait dans les clous, se fait beaucoup moins remarquer au lycée.
ça va lui retomber dessus d'ailleurs, car on va évidemment associer Yuzu à l'intrusion de Matsuri venue la voir, une autre racaille donc, qui se ressemble s'assemble etc... enfin c'est ce qui se passerait si on nous montrait ce que les élèves se disent entre elles dans les couloirs mais ça ne sera pas traité bien sûr, ou plus tard ...

A mon avis les remontrances viendront principalement de Himeko, parmi les "responsables" c'est la personne la plus à cheval sur la discipline et la plus exigeante vis-à-vis de Yuzu : le grand-père est hors-jeu, et Mei a toujours été plutôt tolérante vis-à-vis des écarts de Yuzu. Et en ce qui concerne Mei j'ai l'impression que, plutôt que de faire des reproches à Yuzu concernant le fait d'être responsable de l'intrusion de Matsuri, la jalousie va plutôt la pousser à "s'approprier" Yuzu, à marquer son territoire face à sa rivale Razz

Citation:
Citation:
C'est vraisemblablement l'école qu'elle appelle. Elle n'a pas besoin de donner beaucoup de détails : "le panneau près de l'entrée". La personne qui répond au téléphone a peu de chances de l'avoir vu partir du lycée (à moins que son bureau ne donne sur l'entrée !), et il n'y a que Yuzu qui connaît le nom de Matsuri alors celle-ci se fiche bien que le personnel administratif devine que c'est la fille aux cheveux roses qui a shooté dans le panneau, cela n'aura pas de conséquence.
oui ça n'a pas de conséquences mais on peut aussi se demander le pourquoi de cet appel, il sert à quoi sinon à narguer le lycée ? ou montrer que Matsuri se fout des règles, de l'autorité ? ou qu'elle est une évaporée qui fait n'importe quoi au gré de ses humeurs du moment? Pour montrer son côté un peu psychopathe, un peu dangereux qui fait d'elle une vraie menace pour nos héroïnes? un peu de tout ça peut-être!

Ouaip, probablement un peu tout ça, et puis nous la rendre antipathique aussi ^^

Citation:
Citation:
Un obstacle de plus à surmonter pour notre couple de tourterelles, après le grand-père, Himeko, la tension avec le père dissipée...
certains obstacles sont bel et bien surmontés (le grand-père a changé d'avis sur Yuzu, le père s'est réconcilié avec Mei) mais d'autres... enfin Himeko a été zappée un peu vite je trouve! Qui nous dit qu'elle a renoncé, elle qui était à fond les manettes il y a encore quelques jours ("on a franchit le pas!") mais je ne me souviens pas que cette intrigue aie été conclue de manière satisfaisante, il faudra que je revoie son épisode d'ailleurs car Himeko contrairement aux autres personnages cités est toujours là, elle, et pourrait "revenir dans le jeu"!
Mais ça montre que le scénario procède par a-coups sans aller au bout des choses; on aligne les péripéties sans assurer le suivi psychologique, seul le couple central est détaillé, au détriment de l'entourage proche, on constate ça depuis le début, et c'est très frustrant. ça donne un côté trop superficiel à cette anime par ailleurs originale et intéressante, mais qui reste pour moi en-deça des possibilités de son sujet...
... mais il est trop tôt pour les bilans, il reste 5 épisodes !

C'est vrai que la rivalité avec Himeko a été évacuée assez rapidement aussi. Mei a expliqué à Yuzu qu'elle avait remis Himeko à sa place, et même si au début celle-ci s'est un peu obstinée, il faut croire que quand Mei lui a dit devant Yuzu "Ce que tu fais me dérange. Arrête de donner des idées bizarres à Yuzu", cela a calmé Himeko...
Ceci dit, si Himeko se rend compte que Matsuri "poursuit" Yuzu, peut-être qu'elle y verra une opportunité : si sa rivale Yuzu est "détournée" par quelqu'un d'autre, cela "libère" Mei et Himeko peut à nouveau tenter sa chance...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
fandanHIME!
Trias


Inscrit le: 25 Avr 2007
Messages: 956
Localisation: 95

MessagePosté le: Dim Juin 10, 2018 9:40 am    Sujet du message: Répondre en citant

Antiope a écrit:
Je doute que Mei puisse légalement diriger tant qu'elle n'est pas majeure !
Je n'ai aucune idée de comment ça fonctionne une école privée, surtout au Japon. Si le grand-père n'est pas en état de revenir, est-ce qu'ils ne pourraient pas embaucher provisoirement un autre proviseur ? Quelques années, le temps que Mei termine ses études... S'ils ne le font pas, c'est qu'ils doivent considérer que l'absence du grand-père n'est que l'affaire de quelques jours ou quelques semaines.

même sans parler de ça un proviseur n'est jamais tout seul, il a toujours un adjoint ou des collègues (gestionnaires, assistants) qui peuvent assurer l'interim, surtout si c'est pour peu de temps, mais on ne voit personne! Ils sont où tous ces jeunes costumés qui ont débarqué à l'hopital l'autre fois ? on ne les voit jamais au lycée ! En tous cas malgré sa filiation, suggérer que c'est Mei, une simple élève, qui se tape tout son boulot me semble vraiment fantaisiste, même si elle a peut-être plus de choses à faire que d'habitude, il y a une administration (invisible) qui continue à bosser!

Citation:
Quand on voit toutes les scènes de bisous dans le générique, je me demande si à un moment elles arriveront à être un couple "stable", à accepter ce fait toutes les deux, où si elles vont passer leur temps à faire le yo-yo... Ce que j'ai pu lire à propos du manga papier ne me rassure pas vraiment là-dessus !

normalement c'est là que je spoile la suite mais ouf heureusement je sais me tenir !

Citation:
A mon avis les remontrances viendront principalement de Himeko, parmi les "responsables" c'est la personne la plus à cheval sur la discipline et la plus exigeante vis-à-vis de Yuzu : le grand-père est hors-jeu, et Mei a toujours été plutôt tolérante vis-à-vis des écarts de Yuzu. Et en ce qui concerne Mei j'ai l'impression que, plutôt que de faire des reproches à Yuzu concernant le fait d'être responsable de l'intrusion de Matsuri, la jalousie va plutôt la pousser à "s'approprier" Yuzu, à marquer son territoire face à sa rivale Razz

oui j'aurais hâte de voir ça même si j'ai un peu des doutes, j'ai l'impression que Himeko est maintenant oubliée de l'histoire depuis qu'il y a un nouveau personnage... ce qui serait dommage car ça donnerait des interactions intéressantes! l'épisode suivant nous le dira !

Citation:
Ouaip, probablement un peu tout ça, et puis nous la rendre antipathique aussi ^^

bizarrement je trouve déjà Matsuri moins antipathique que ça, elle a plein de défauts c'est sûr mais elle a aussi parfois un côté pauvre fille résignée/brisée par la vie qui fait passer la pilule; il n'est pas interdit de penser qu'elle n'a pas mauvais fond malgré tout...

Citation:
C'est vrai que la rivalité avec Himeko a été évacuée assez rapidement aussi. Mei a expliqué à Yuzu qu'elle avait remis Himeko à sa place, et même si au début celle-ci s'est un peu obstinée, il faut croire que quand Mei lui a dit devant Yuzu "Ce que tu fais me dérange. Arrête de donner des idées bizarres à Yuzu", cela a calmé Himeko...

oui j'avais oublié! Mais qu'elle se calme dans ses assauts sur Mei est une chose, mais ça ne devrait pas l'empêcher de continuer à rentrer dans le lard de Yuzu dès qu'elle en a l'occasion, or ce n'est pas trop ce qu'on voit... comme si elle avait vraiment renoncé... ou que l'auteur l'avait oubliée, mise de côté désormais

Citation:
Ceci dit, si Himeko se rend compte que Matsuri "poursuit" Yuzu, peut-être qu'elle y verra une opportunité : si sa rivale Yuzu est "détournée" par quelqu'un d'autre, cela "libère" Mei et Himeko peut à nouveau tenter sa chance...

ah ça serait bien de voir l'action rebondir dans ce sens, mais... j'ai bien peur que maintenant Matsuri prenne toute la place... A suivre!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Antiope
Trias


Inscrit le: 14 Juil 2014
Messages: 619

MessagePosté le: Dim Juin 10, 2018 9:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Episode 8.

Dans une gare, Matsuri attend Yuzu, le casque toujours vissé sur les oreilles. Quand celle-ci arrive, Matsuri lui reproche son retard, que Yuzu justifie par le fait qu'elle est rentrée pour se changer.
Je me dis qu'il faut quand même que Yuzu ait de bons souvenirs d'enfance avec Matsuri pour avoir toujours envie de la voir après ce qui s'est passé dans l'épisode précédent, et le comportement de Matsuri !
Et comme Tokyo est décidément une ville bien petite Laughing juste après Yuzu, c'est Mei qui sort du métro, ce qui ne plaît pas vraiment à Matsuri ! Etait-ce prémédité que Mei les accompagne ? Ont-elles voyagé ensemble, et Yuzu aurait passé le portique de sortie un peu avant Mei, pour une raison ou une autre ?

Ce qui devait être une sortie à 2 devient donc une sortie à 3. Magasins de vêtements, de musique... Yuzu et Matsuri discutent et s'amusent, Mei est à part mais jamais bien loin. Elle donne un peu l'impression de les chaperonner !
Dans un magasin, Yuzu repère une petite peluche ou figurine d'ours, et quand elle dit à Matsuri que ce ne serait pas pour elle mais pour Mei, celle-ci se renfrogne puis se colle à Yuzu sous prétexte qu'il fait froid.
Matsuri demande à Yuzu pourquoi elle a amené Mei (qui est à ce moment-là attablée à une table non loin), et Yuzu ne sait pas quoi répondre. Matsuri sait bien que c'est parce qu' Yuzu est amoureuse de Mei, bien que Yuzu démente (et repose l'ourson au passage comme pour confirmer ses dires !). Matsuri fait ensuite un laïus sur le fait que Yuzu doit forcément avoir envie de baiser avec Mei, et que sinon c'est simplement de l'amitié et pas de l'amour. (Essaie-t-elle de la rendre confuse, de la faire se poser des questions sur ses sentiments ?).
Matsuri parle assez fort, des gens non loin entendent, ce qui met Yuzu mal à l'aise. Matsuri enlace Yuzu en lui disant qu'elle, elle l'aime vraiment et qu'elles peuvent donc baiser si Yuzu le veut (mais quelle vulgarité Laughing ). Comme Yuzu essaie (mollement !) d'échapper à l'étreinte, Matsuri la lâche en l'accusant d'être dégueulasse, puis s'en va.

Voyant cela, Mei range son livre et rejoint Yuzu, lui propose de l'accompagner à la recherche de Matsuri mais Yuzu lui demande de la laisser gérer seule. Vraiment, la pauvre Mei est vraiment laissée pour compte ! Je me demande bien si c'est Yuzu qui à la base lui avait demandé de l'accompagner voir Matsuri ou si c'est Mei qui a tenu à venir (pour les surveiller).

Pendant ce temps-là, Matsuri est dans une salle d'arcade en train de jouer à un jeu de réflexe où elle peut bien se défouler ! Etant sur une estrade, 2 jeunes garçons en contrebas en profitent pour mater, mais Matsuri les a remarqués et leur propose de l'aider en échange d'un cadeau.

Quand Matsuri accepte enfin de répondre au coup de fil de Yuzu, c'est pour lui dire qu'actuellement elle s'amuse bien et qu'elle reviendra une fois qu'elle aura terminé. Elle en profite pour aller rejoindre Mei pour avoir une discussion sérieuse entre "petites soeurs", et quand Yuzu revient Mei n'est plus là... Matsuri a emmené Mei au parking pour pouvoir discuter sans être embêtées (là je flippe un peu, sachant que Matsuri a demandé à 2 garçons de lui rendre un service...).
Matsuri débite des insanités à Mei, comme quoi elle est une chaudasse, elle a allumé la pauvre Yuzu trop gentille qui à la base voulait un mec, et qui accepte tout ce qu'on lui demande, y compris les penchants pervers de sa petite soeur (elle peut parler Laughing ).
Mei ne se laisse pas démonter, lui demande si elle a dit tout ce qu'elle avait à dire, puis suite à la réponse affirmative de Matsuri, l'empoigne par le collet pour l'embrasser ! Matsuri ne s'attendait vraiment pas à ça, elle s'en laisse tomber par terre une fois que c'est terminé ! Et Mei d'expliquer : "je t'ai repris le baiser de Yuzu". Elle s'en va ensuite rejoindre Yuzu (qui est en train de parcourir le centre commercial probablement à la recherche de Mei, mais comme celle-ci n'a pas de portable, elle se dirige vers un point d'information) et recommande à Matsuri de ne pas traîner non plus.
Après le départ de Mei, Matsuri éclate de rire : "un baiser carrément ? elle est plus marrante que je ne le pensais".
Elle fait ensuite sortir les deux garçons de leur cachette. Elle pensait pousser Mei à bout pour que celle-ci la frappe, et voulait que les deux gamins immortalisent la scène, mais finalement la photo du baiser lui convient bien aussi.

Peu après une annonce au micro se fait entendre (mais cette fois-ci Yuzu n'a pas eu à s'emparer du micro par la force Laughing ). Elle a demandé à l'accueil de transmettre un message pour dire que Matsuri et Mei sont attendues à l'accueil.
Mei est la première à arriver. L'inquiétude de Yuzu à son sujet semble la toucher. Il ne manque plus que Matsuri, qui téléphone à Yuzu pour prévenir qu'elle rentre seule.

Dehors la nuit est tombée et il s'est mis à neiger. Yuzu et Mei se retrouvent seules pour rentrer. Mei note que Matsuri a l'air de beaucoup compter pour elle, et Yuzu lui explique. Elles ont emménagé presque en même temps, donc elle a eu envie qu'elles soient amies (ce n'est pas dur de comprendre avec le flash-back que Yuzu se sentait seule). Assez bizarrement, Yuzu explique qu'elle était peut-être la seule à en avoir envie, et que Matsuri a peut-être été gavée par la tendance de Yuzu à s'emballer.

A cause de la neige, le trafic ferroviaire a été interrompu, et les filles se retrouvent à attendre dans le froid à un arrêt de bus (mouais, c'est une excuse française ça ! Et puis si les trains ne circulent pas, les bus cela ne va pas être mieux).
Yuzu s'inquiète pour Matsuri, Mei s'excuse en disant que c'est de sa faute si Matsuri est partie plus tôt (mais Yuzu n'imagine pas pourquoi Mei dit cela !). Yuzu culpabilise d'avoir blessé Matsuri, et encore plus quand Mei lui dit qu'elle va culpabiliser davantage si Yuzu continue à faire cette tête ! Mais Yuzu ne sait pas être imperturbable comme Mei.

Finalement, Yuzu profite de l'excuse du froid pour demander à Mei si elles peuvent se tenir la main. "Entre soeurs ce n'est pas bizarre, n'est-ce pas ? - Non en effet". Et Yuzu de nager dans le bonheur !
Yuzu a la main chaude, Mei n'est pas surprise. Elle explique alors que le fait qu'elles dorment ensemble, en été c'est désagréable parce qu'il fait chaud, mais en hiver c'est bien utile. Mei se demande si cela veut dire qu'elle a l'esprit tordu, d'aimer ainsi sentir la chaleur de quelqu'un, mais Yuzu la rassure en lui disant que le sien d'esprit est bien pire. Yuzu commence de s'épancher, en avouant qu'elle pense en permanence au fait qu'elle a envie de toucher Mei, mais celle-ci ne semble pas avoir entendu cette phrase (ou alors elle ne le montre pas mais cela ressortira plus tard ?), elle coupe Yuzu pour lui faire remarquer qu'il n'y a plus de bus.
Les filles décident alors de rentrer à pied (elles pourraient appeler un taxi !). Comme c'est bientôt Noël et que Yuzu a l'habitude de le fêter en famille, elle demande à Mei de réserver sa soirée pour le passer ensemble. Les filles continuent leur chemin en se tenant la main, ce que Yuzu observe du haut d'une passerelle.

Le lendemain au lycée, nulle trace de neige ! Himeko se plaint que le BDE doive boucler le budget pour l'an prochain, alors que tout le monde se réjouit de l'approche de Noël. De quel budget parle-t-elle ? Pas de celui du lycée quand même ? Encore une fois on peut se demander s'il y a du personnel administratif qui bosse dans ce lycée !
La N°3 du BDE tente de remonter le moral de Himeko en évoquant la bûche de Noël et le voyage scolaire de Février (laissez-moi deviner : à Kyoto !). Himeko reprend alors du poil de la bête et s'imagine déjà passer la soirée du 24 avec Mei, où elle pourra évoquer le voyage scolaire, qu'elle espère passer en bonne place aux côtés de Mei. Mei arrive à ce moment-là en leur informant qu'elle souhaite prendre congé le 24 Décembre pour passer la journée en famille. Himeko accepte tant que c'est pour passer un moment avec sa nouvelle famille, mais si c'est pour un tête-à-tête avec Yuzu, attention ! Elle dit ça sans scrupule devant la N°3, tout le monde est donc maintenant au courant de la nouvelle situation familiale de Mei ? Matsuri l'avait dit haut et fort à l'entrée du lycée, et on se demandait quelles seraient les conséquences...
Visiblement la rivalité Himeko-Yuzu n'a pas été oubliée ! Et quelle serait la réaction de Himeko si elle voyait la photo de Mei embrassant Matsuri ? Laughing

Yuzu est en train de faire des courses pour Noël, et ne s'émeut même pas des singeries de Harumi (qui jette quand même ses accessoires (fausse moustache, chapeau...) dans le panier de Yuzu !). Yuzu veut s'essayer à la pâtisserie pour la première fois (des fraises fraîches en hiver, sérieux ?) et Harumi est impressionnée, elle lui dit qu'elle fera une bonne épouse plus tard. La pensée fait rougir Yuzu "si seulement cela pouvait se faire...". Elle ne pense pas du tout au fait que plus tard on la poussera peut-être à se "ranger" avec un homme, à ce moment-là elle pense seulement que ce serait chouette si elle pouvait se marier avec Mei...
Hélas, le Japon n'autorise pas le mariage des couples de même sexe (ceci dit la mairie de Shibuya (arrondissement de Tokyo, dont il me semble qu'elles ne sont pas très loin voir y vivent) délivre des certificats aux couples de même sexe pour leur faciliter certaines démarches. C'est loin du mariage, mais c'est déjà un premier pas). Enfin, tout ceci est bien beau, mais de toute manière tant qu'elles seront soeurs par alliance, il ne faut pas y compter !

Au lycée, Mei décline la proposition de Himeko de rentrer ensemble, elle a encore du travail (encore raté, Himeko Laughing ), tandis qu'à la maison, Yuzu prépare tout pour le repas du soir. Elle décore le gros ours avec la fausse moustache et le chapeau, lui met le petit ours entre les pattes. Sur la table on voit la barquette de fraises. Mei avait annoncé vouloir travailler jusqu'au 23 et prendre son 24, donc puisqu'elle est encore en train de travailler, est-ce que cela signifie qu'on est encore le 23 et que Yuzu anticipe la préparation de la soirée ?

Alors qu'elle s'apprête à quitter le lycée, Mei se fait rejoindre par Matsuri. Cela n'augure rien de bon...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
fandanHIME!
Trias


Inscrit le: 25 Avr 2007
Messages: 956
Localisation: 95

MessagePosté le: Mar Juin 12, 2018 8:11 am    Sujet du message: Répondre en citant

Antiope a écrit:
[b][color=blue]Matsuri sait bien que c'est parce qu' Yuzu est amoureuse de Mei, bien que Yuzu démente (et repose l'ourson au passage comme pour confirmer ses dires !).

pour moi c'est surtout la façon dont Yuzu rougit à ce moment-là qui confirme ses sentiments, malgré ses dénégations, son trouble crève les yeux.

Citation:
Comme Yuzu essaie (mollement !) d'échapper à l'étreinte, Matsuri la lâche en l'accusant d'être dégueulasse, puis s'en va.

j'ai été surpris par ce mot qui me semble un peu fort pour la situation et à la réflexion il se justifie seulement dans le cas où Yuzu aurait déjà eu une liaison avec Matsuri (on sait que non) ou lui aurait promis d'être sa copine "quand elle seraient grandes" mais ça ne semble pas être le cas non plus, c'est juste Matsuri qui s'est fait un film et qui est outrageusement possessive (pourtant elle n'a renoué avec Yuzu que par hasard... mais maintenant qu'elle a commencé elle ira jusqu'au bout!

Citation:
. Matsuri a emmené Mei au parking pour pouvoir discuter sans être embêtées (là je flippe un peu, sachant que Matsuri a demandé à 2 garçons de lui rendre un service...).

étant donné l'âge des garçons, qui ne sont que des gamins (plus jeunes qu'elle) ça ne pouvait être que soft, donc je n'ai pas stressé là-dessus ! si tu pensais à un viol ou une agression physique sur Mei, elle aurait alors "recruté" des grands ou des adultes...

Citation:
Matsuri débite des insanités à Mei, comme quoi elle est une chaudasse, elle a allumé la pauvre Yuzu trop gentille qui à la base voulait un mec, et qui accepte tout ce qu'on lui demande, y compris les penchants pervers de sa petite soeur (elle peut parler Laughing ).

ben, il y a un fond de vrai là-dedans! Yuzu n'aurait jamais pensé toute seule à une relation avec une fille et surtout sa "soeur" si Mei ne l'avait pas provoquée plusieurs fois, déclenchant en elle des envies inédites, donc oui on peut dire que Mei l'a allumée ce n'est pas faux.


Citation:
Mei ne se laisse pas démonter, lui demand si elle a dit tout ce qu'elle avait à dire, puis suite à la réponse affirmative de Matsuri, l'empoigne par le collet pour l'embrasser ! Matsuri ne s'attendait vraiment pas à ça, elle s'en laisse tomber par terre une fois que c'est terminé ! Et Mei d'expliquer : "je t'ai repris le baiser de Yuzu".

cette justification n'a aucun sens pour moi, même si elle révèle la jalousie de Mei, mais je n'y vois rien de romantique, au contraire, on voit surtout qu'elle n'a pas évolué depuis le début de l'anime, utilisant toujours le baiser comme une agression, une arme pour déstabiliser et dominer les autres filles, et ça me la rend très antipathique. Je n'aurais rien contre le fait qu'elle lui mette des gifles, lui tire les cheveux etc..(ce que Matsuri attendait!) mais cette pratique déviante du baiser montre que cette fille a toujours un grain !

Citation:
Après le départ de Mei, Matsuri éclate de rire : "un baiser carrément ? elle est plus marrante que je ne le pensais".

evidemment, ça c'est la preuve que Matsuri aussi a un grain! Même pas choquée, ça l'amuse ! C'est le duel des perverses ! Attention à l'escalade !
mais que veut-elle faire de la photo? L'envoyer à qui ?


Citation:
. Elles ont emménagé presque en même temps, donc elle a eu envie qu'elles soient amies (ce n'est pas dur de comprendre avec le flash-back que Yuzu se sentait seule). Assez bizarrement, Yuzu explique qu'elle était peut-être la seule à en avoir envie, et que Matsuri a peut-être été gavée par la tendance de Yuzu à s'emballer.

on ne voit que leur première rencontre or après ça elles vont être ensemble tout le primaire donc plusieurs années, c'est bien qu'il y a eu des atomes crochus entre elles par la suite ! Après c'est Matsuri qu ia peut-être trop attendu de leur relation, on ne sait pas comment elles se sont quittées...

Citation:
A cause de la neige, le trafic ferroviaire a été interrompu, et les filles se retrouvent à attendre dans le froid à un arrêt de bus (mouais, c'est une excuse française ça ! Et puis si les trains ne circulent pas, les bus cela ne va pas être mieux).

oui et elles ne regardent pas les horaires... bon la neige c'est joli c'est romantique mais Yuzu est en short elle doit se cailler (si elle a un collant on ne le décèle pas) !

Citation:
Yuzu commence de s'épancher, en avouant qu'elle pense en permanence au fait qu'elle a envie de toucher Mei, mais celle-ci ne semble pas avoir entendu cette phrase (ou alors elle ne le montre pas mais cela ressortira plus tard ?), elle coupe Yuzu pour lui faire remarquer qu'il n'y a plus de bus.

j'ai l'impression que ce n'est pas la première fois, Yuzu s'épanche, exprime ses sentiments, et n'obtient rien en retour de la part de Mei qui refuse de parler de ça... ce qui montre qu'elle à un problème , soit elle ne l'aime pas comme ça soit elle est incapable de le dire, comme toujours bloquée par ses traumatismes passés ?

Citation:

Visiblement la rivalité Himeko-Yuzu n'a pas été oubliée ! Et quelle serait la réaction de Himeko si elle voyait la photo de Mei embrassant Matsuri ? Laughing
je suis très content que Himeko n'aie pas été oubliée de l'histoire !

Citation:
Elle ne pense pas du tout au fait que plus tard on la poussera peut-être à se "ranger" avec un homme, à ce moment-là elle pense seulement que ce serait chouette si elle pouvait se marier avec Mei...
c'es tà cela qu'elle pense c'est sûr, mais pas forcément ce à quoi pensait Harumi j'ai l'impression, c'était du mariage traditionnel en général qu'elle parlait... je doute qu'elle soit complice à ce point des amours de Yuzu!

Citation:
Alors qu'elle s'apprête à quitter le lycée, Mei se fait rejoindre par Matsuri. Cela n'augure rien de bon...

cette scène annonce une confrontation décisive entre 2 rivales en guerre ouverte, alors j'espère qu'on ne sera pas déçus et que ça ne va pas retomber comme un soufflé, il y a déjà eu des précédents !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Antiope
Trias


Inscrit le: 14 Juil 2014
Messages: 619

MessagePosté le: Mar Juin 12, 2018 10:57 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Antiope a écrit:
Matsuri sait bien que c'est parce qu' Yuzu est amoureuse de Mei, bien que Yuzu démente (et repose l'ourson au passage comme pour confirmer ses dires !).

pour moi c'est surtout la façon dont Yuzu rougit à ce moment-là qui confirme ses sentiments, malgré ses dénégations, son trouble crève les yeux.

Oui bien sûr, mais ça elle ne le contrôle pas. Reposer l'ourson qu'elle voulait offrir à Mei c'est un geste symbolique pour appuyer ses propos, même si, compte tenu de sa réaction (rougissement et bégaiement) personne n'est dupe, ni Matsuri ni nous !

Citation:
Citation:
Comme Yuzu essaie (mollement !) d'échapper à l'étreinte, Matsuri la lâche en l'accusant d'être dégueulasse, puis s'en va.

j'ai été surpris par ce mot qui me semble un peu fort pour la situation et à la réflexion il se justifie seulement dans le cas où Yuzu aurait déjà eu une liaison avec Matsuri (on sait que non) ou lui aurait promis d'être sa copine "quand elle seraient grandes" mais ça ne semble pas être le cas non plus, c'est juste Matsuri qui s'est fait un film et qui est outrageusement possessive (pourtant elle n'a renoué avec Yuzu que par hasard... mais maintenant qu'elle a commencé elle ira jusqu'au bout!

Oui le mot est assez fort, mais il n'a peut-être pour but que de faire réagir Yuzu. Est-ce que Matsuri s'est réellement fait des films et a réellement envie d'aller plus loin avec Yuzu, ou bien est-ce que tout cela n'est qu'un jeu pour elle, pour l'instant ce n'est pas encore clair pour moi !

Citation:
Citation:
. Matsuri a emmené Mei au parking pour pouvoir discuter sans être embêtées (là je flippe un peu, sachant que Matsuri a demandé à 2 garçons de lui rendre un service...).

étant donné l'âge des garçons, qui ne sont que des gamins (plus jeunes qu'elle) ça ne pouvait être que soft, donc je n'ai pas stressé là-dessus ! si tu pensais à un viol ou une agression physique sur Mei, elle aurait alors "recruté" des grands ou des adultes...

Des plus grands ou des adultes n'auraient peut-être pas marché, ou du moins si elle voulait trouver des mecs sans scrupules prêt à agresser une fille, il aurait fallu chercher ailleurs plutôt que de demander au hasard à quelqu'un rencontré dans le centre commercial car la probabilité est grande qu'un adulte dise non et veuille dénoncer Matsuri pour ce qu'elle s'apprêtait à faire.
Là elle a fait avec les moyens du bord, elle a profité de ce qu'elle avait un moyen de pression sur ces deux gosses, sans ça elle n'aurait peut-être rien fait.
Et non, vu l'âge des gamins je ne m'attendais pas à un viol, mais même si tous les trois ils sont plus jeunes que Mei, à 3 contre 1 ils auraient quand même pu l'agresser physiquement.


Citation:
Citation:
Matsuri débite des insanités à Mei, comme quoi elle est une chaudasse, elle a allumé la pauvre Yuzu trop gentille qui à la base voulait un mec, et qui accepte tout ce qu'on lui demande, y compris les penchants pervers de sa petite soeur (elle peut parler Laughing ).

ben, il y a un fond de vrai là-dedans! Yuzu n'aurait jamais pensé toute seule à une relation avec une fille et surtout sa "soeur" si Mei ne l'avait pas provoquée plusieurs fois, déclenchant en elle des envies inédites, donc oui on peut dire que Mei l'a allumée ce n'est pas faux.

"Yuzu n'aurait jamais pensé toute seule à une relation avec une fille" ça, on n'en sait rien. On ne devient pas lesbienne ou bi juste parce qu'on a été embrassée par une fille ! Si seulement c'était aussi facile, tant de lesbiennes n'auraient pas le coeur brisé pour être tombée amoureuse d'une fille hétéro ! Il y avait forcément un terrain favorable du côté de Yuzu, sinon elle ne se serait pas mise à chercher le contact avec Mei. On ne pense pas qu'on est lesbienne, jusqu'au jour où on découvre qu'on est amoureuse d'une fille.
Dès le tout début de la série, Yuzu a été troublée par le parfum de Mei (quand elle l'a pelotée pour lui piquer son téléphone), par la beauté de ses cheveux, de sa peau (dans le bain commun après la chute dans un bassin), par la beauté de Mei quand elle dort... Même si Mei n'avait rien initié, le fait qu'elles doivent vivre ensemble implique une proximité qui aurait de toute manière donné bien des occasions à Yuzu d'être troublée par Mei.
Et puis franchement, dire que Yuzu est tombée amoureuse de Mei suite aux agressions de celle-ci, cela relève du syndrome de Stockholm !
Je pense juste que, sans les provocations de Mei qui ont poussé Yuzu à se poser des questions, cela aurait simplement pris plus de temps.


Citation:
Citation:
Mei ne se laisse pas démonter, lui demand si elle a dit tout ce qu'elle avait à dire, puis suite à la réponse affirmative de Matsuri, l'empoigne par le collet pour l'embrasser ! Matsuri ne s'attendait vraiment pas à ça, elle s'en laisse tomber par terre une fois que c'est terminé ! Et Mei d'expliquer : "je t'ai repris le baiser de Yuzu".

cette justification n'a aucun sens pour moi, même si elle révèle la jalousie de Mei, mais je n'y vois rien de romantique, au contraire, on voit surtout qu'elle n'a pas évolué depuis le début de l'anime, utilisant toujours le baiser comme une agression, une arme pour déstabiliser et dominer les autres filles, et ça me la rend très antipathique. Je n'aurais rien contre le fait qu'elle lui mette des gifles, lui tire les cheveux etc..(ce que Matsuri attendait!) mais cette pratique déviante du baiser montre que cette fille a toujours un grain !

Si certains Japonais pensent qu'il y a baiser indirect quand plusieurs personnes utilisent les mêmes baguettes sans les laver, alors ils peuvent aussi penser qu'il y a baiser indirect dans ce genre de situation !
Ce n'est pas le genre de Mei de s'adonner à la violence physique du type gifles, tirer les cheveux... Et non bien sûr ce baiser n'a pas de raison d'être romantique (Mei n'a aucun sentiment de ce genre pour Matsuri), il n'a pour but que de déstabiliser l'adversaire. Encore une fois je me demande si Mei a déjà appliqué cette méthode à d'autres filles avant Yuzu...
Oui on peut dire que Mei a un grain, mais en même temps c'est ce qui la rend intéressante pour moi. Les filles trop parfaites sont ennuyeuses ! S'il n'y avait pas ça, Citrus ne serait qu'un manga à l'eau de rose comme tant d'autres !


Citation:
Citation:
Après le départ de Mei, Matsuri éclate de rire : "un baiser carrément ? elle est plus marrante que je ne le pensais".

evidemment, ça c'est la preuve que Matsuri aussi a un grain! Même pas choquée, ça l'amuse ! C'est le duel des perverses ! Attention à l'escalade !
mais que veut-elle faire de la photo? L'envoyer à qui ?

Peut-être à Yuzu en premier lieu, pour lui montrer que sa chère et tendre est une dévergondée, et tenter de l'éloigner ainsi d'elle. Mais je n'ai aucun doute que cela ne suffira pas, que Yuzu est trop amoureuse et Mei trop envoûtante pour que cela suffise à les séparer.
Par contre cela pourrait faire des dégâts si cette photo venait à se répandre parmi les élèves du lycée. Que deviendrait la réputation de la Présidente ?


Citation:
Citation:
. Elles ont emménagé presque en même temps, donc elle a eu envie qu'elles soient amies (ce n'est pas dur de comprendre avec le flash-back que Yuzu se sentait seule). Assez bizarrement, Yuzu explique qu'elle était peut-être la seule à en avoir envie, et que Matsuri a peut-être été gavée par la tendance de Yuzu à s'emballer.

on ne voit que leur première rencontre or après ça elles vont être ensemble tout le primaire donc plusieurs années, c'est bien qu'il y a eu des atomes crochus entre elles par la suite ! Après c'est Matsuri qu ia peut-être trop attendu de leur relation, on ne sait pas comment elles se sont quittées...

Oui, disons que j'ai simplement été surprise par ce retournement de situation : au tout début c'était Yuzu qui était pot de colle, et ensuite c'était Matsuri.

Citation:
Citation:
A cause de la neige, le trafic ferroviaire a été interrompu, et les filles se retrouvent à attendre dans le froid à un arrêt de bus (mouais, c'est une excuse française ça ! Et puis si les trains ne circulent pas, les bus cela ne va pas être mieux).

oui et elles ne regardent pas les horaires... bon la neige c'est joli c'est romantique mais Yuzu est en short elle doit se cailler (si elle a un collant on ne le décèle pas) !

On est en hiver, elle doit quand même au moins avoir un collant couleur chair (même si un collant ça remplace pas un pantalon ou une jupe longue !).
Le fait qu'elles ne vérifient pas les horaires de bus et qu'elles ne pensent pas à prendre un taxi pour rentrer, préférant rentrer à pied (alors qu'elles ont sûrement les moyens de prendre un taxi), c'est peu crédible, cela sert juste à leur donner un moment d'intimité.


Citation:
Citation:
Yuzu commence de s'épancher, en avouant qu'elle pense en permanence au fait qu'elle a envie de toucher Mei, mais celle-ci ne semble pas avoir entendu cette phrase (ou alors elle ne le montre pas mais cela ressortira plus tard ?), elle coupe Yuzu pour lui faire remarquer qu'il n'y a plus de bus.

j'ai l'impression que ce n'est pas la première fois, Yuzu s'épanche, exprime ses sentiments, et n'obtient rien en retour de la part de Mei qui refuse de parler de ça... ce qui montre qu'elle à un problème , soit elle ne l'aime pas comme ça soit elle est incapable de le dire, comme toujours bloquée par ses traumatismes passés ?

C'est pas faux, je n'y avais pas pensé. Perso je pense que les sentiments du côté de Mei commencent à être là (le baiser spontané dans la chambre suite à l'ouverture des lettres du père et le rougissement de Mei en sont la plus belle preuve), mais qu'elle n'est pas encore prête à les accepter.

Citation:
Citation:
Elle ne pense pas du tout au fait que plus tard on la poussera peut-être à se "ranger" avec un homme, à ce moment-là elle pense seulement que ce serait chouette si elle pouvait se marier avec Mei...
c'es tà cela qu'elle pense c'est sûr, mais pas forcément ce à quoi pensait Harumi j'ai l'impression, c'était du mariage traditionnel en général qu'elle parlait... je doute qu'elle soit complice à ce point des amours de Yuzu!

Oui je pense pareil, Harumi n'est toujours au courant de rien, à coup sûr !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
fandanHIME!
Trias


Inscrit le: 25 Avr 2007
Messages: 956
Localisation: 95

MessagePosté le: Ven Juin 15, 2018 7:44 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Est-ce que Matsuri s'est réellement fait des films et a réellement envie d'aller plus loin avec Yuzu, ou bien est-ce que tout cela n'est qu'un jeu pour elle, pour l'instant ce n'est pas encore clair pour moi !

cette ambiguité est intéressante, effectivement on ne sait pas encore si c'est une vraie rivale ou juste une fille qui s'amuse à les bousculer, juste par ennui, mais ça m'a l'air plausible vu le personnage, son attitude blasée etc...

Citation:

Et non, vu l'âge des gamins je ne m'attendais pas à un viol, mais même si tous les trois ils sont plus jeunes que Mei, à 3 contre 1 ils auraient quand même pu l'agresser physiquement.

ouais mais l'auraient-il voulu ? En fait ce sont de braves gosses qui se sont amusés à reluquer la culotte de Matsuri parce qu'elle était sur une estrade, mais c'est tout ce qu'il y a à leur reprocher; donc u'elel obtienne d'eux de prendre une photo ça ne m'étonne pas mais une agression ça m'aurait paru disproportionné!

Citation:
Il y avait forcément un terrain favorable du côté de Yuzu, sinon elle ne se serait pas mise à chercher le contact avec Mei. On ne pense pas qu'on est lesbienne, jusqu'au jour où on découvre qu'on est amoureuse d'une fille.

absolument et c'est peut-être une explication au fait qu'elle n'avait jamais tenté sa chance avec un garçon - malgré ses dires pour donner le change aux copines - quand elle était en collège mixte: dès cette époque ça ne la tentait pas tant que ça finalement, et en effet la rencontre avec Yuzu a juste servi de déclencheur

Citation:

Si certains Japonais pensent qu'il y a baiser indirect quand plusieurs personnes utilisent les mêmes baguettes sans les laver, alors ils peuvent aussi penser qu'il y a baiser indirect dans ce genre de situation !

je n'avais pas pensé au baiser indirect vu que c'est explicite ici dans le discours de reprendre un baiser donné à Yuzu mais ça fait bizarre quand même quand on se pose en rivales, en ennemies, de s'embrasser si facilement, même sous prétexte d'agression, c'est paradoxal au moins! Matsuri en est surprise d'ailleurs, mais ne le prend pas mal, ça lui fait plaisir comme si ça lui confirmait dans son idée que la Miss Parfaite du lycée est bien une perverse qui cache bien son jeu !

Citation:
Oui on peut dire que Mei a un grain, mais en même temps c'est ce qui la rend intéressante pour moi. Les filles trop parfaites sont ennuyeuses ! S'il n'y avait pas ça, Citrus ne serait qu'un manga à l'eau de rose comme tant d'autres !

oui mais de l'eau de rose il en faudrait quand même un peu, ne serait-ce u'à la fin (toi qui attend un happy-end) sinon c'est monotone aussi, cette succession de crêpages de chignons entre protagonistes et leurs rivales successives, à quand la romance, le calme, la stabilité ?

Citation:
Peut-être à Yuzu en premier lieu, pour lui montrer que sa chère et tendre est une dévergondée, et tenter de l'éloigner ainsi d'elle. Mais je n'ai aucun doute que cela ne suffira pas, que Yuzu est trop amoureuse et Mei trop envoûtante pour que cela suffise à les séparer.

c'est ce que je crois aussi être la stratégie de Matsuri comme je l'ai dit plus haut mais en effet ça ne peut pas suffire car à ce stade Yuzu est vraiment amoureuse, et elle sait à quel point Mei peut être tordue, ou disons imprévisible !

Citation:
Par contre cela pourrait faire des dégâts si cette photo venait à se répandre parmi les élèves du lycée. Que deviendrait la réputation de la Présidente ?
ça serait un développement intéressant mais je doute qu'on aille par là, je ne crois pas que Matsuri en aie l'idée ou possède la noirceur suffisante pour faire ça , à moins que l'auteur ne veuille pas aller par là car ça bouleverserait totalement la série, de voir le statut de Mei complètement changé au lycée, dans sa famille ensuite, ça changerait tout, c'est un chantier trop vaste !

Citation:

Le fait qu'elles ne vérifient pas les horaires de bus et qu'elles ne pensent pas à prendre un taxi pour rentrer, préférant rentrer à pied (alors qu'elles ont sûrement les moyens de prendre un taxi), c'est peu crédible, cela sert juste à leur donner un moment d'intimité.

oui c'est même carrément un cliché, cet arret sur un banc sous la neige, c'est le moment romantique de l'épisode !

Citation:
C'est pas faux, je n'y avais pas pensé. Perso je pense que les sentiments du côté de Mei commencent à être là (le baiser spontané dans la chambre suite à l'ouverture des lettres du père et le rougissement de Mei en sont la plus belle preuve), mais qu'elle n'est pas encore prête à les accepter.
la pression créée par une rivale devrait justement la pousser à évoluer sur ce point, ou sinon elle attend quoi ? en tous cas c'est tout l'intérêt de cet épisode:confrontées à un élément perturbateur les 2 heroines réagissent chacune à leur manière pour défendre leur relation, mais ça reste encore trop feutré, du drame svp!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Antiope
Trias


Inscrit le: 14 Juil 2014
Messages: 619

MessagePosté le: Dim Juin 17, 2018 9:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Citation:
Et non, vu l'âge des gamins je ne m'attendais pas à un viol, mais même si tous les trois ils sont plus jeunes que Mei, à 3 contre 1 ils auraient quand même pu l'agresser physiquement.

ouais mais l'auraient-il voulu ? En fait ce sont de braves gosses qui se sont amusés à reluquer la culotte de Matsuri parce qu'elle était sur une estrade, mais c'est tout ce qu'il y a à leur reprocher; donc u'elel obtienne d'eux de prendre une photo ça ne m'étonne pas mais une agression ça m'aurait paru disproportionné!

Des braves gosses qui matent sous les jupes de filles, mouais, de la graine de futur harceleur ça ! Evil or Very Mad
Plus sérieusement, ils se sentaient obligés vu qu'ils ont été pris en flagrant délit de matage, mais effectivement on peut se demander jusqu'où ils auraient accepté d'aller pour expier leur faute


Citation:
Citation:
Par contre cela pourrait faire des dégâts si cette photo venait à se répandre parmi les élèves du lycée. Que deviendrait la réputation de la Présidente ?
ça serait un développement intéressant mais je doute qu'on aille par là, je ne crois pas que Matsuri en aie l'idée ou possède la noirceur suffisante pour faire ça , à moins que l'auteur ne veuille pas aller par là car ça bouleverserait totalement la série, de voir le statut de Mei complètement changé au lycée, dans sa famille ensuite, ça changerait tout, c'est un chantier trop vaste !

La noirceur nécessaire, à mon avis Matsuri la possède. Mais je pense plutôt qu'avec seulement 3 épisodes restants, on n'a clairement pas le temps de s'attaquer à ça sans bâcler le sujet (ce qui finalement ne serait pas la première fois).

Citation:
Citation:
C'est pas faux, je n'y avais pas pensé. Perso je pense que les sentiments du côté de Mei commencent à être là (le baiser spontané dans la chambre suite à l'ouverture des lettres du père et le rougissement de Mei en sont la plus belle preuve), mais qu'elle n'est pas encore prête à les accepter.
la pression créée par une rivale devrait justement la pousser à évoluer sur ce point, ou sinon elle attend quoi ? en tous cas c'est tout l'intérêt de cet épisode:confrontées à un élément perturbateur les 2 heroines réagissent chacune à leur manière pour défendre leur relation, mais ça reste encore trop feutré, du drame svp!

Ce que Mei attend ? Mais d'avoir mis ses sentiments au clair, tout simplement. Même si l'anime est centré sur le ressenti de Yuzu et que Mei arbore une pokerface quasiment en permanence, on peut quand même comprendre en filigrane des trucs en ce qui la concerne, et notamment le fait qu'une histoire d'amour avec sa nouvelle soeur ce n'est pas évident pour elle.
Dans l'épisode d'avant, elle avait dit à Yuzu qu'elles ne devaient pas aller plus loin. Maintenant bien sûr, avec l'arrivée d'une rivale, elle se rend compte que ce n'est pas ce que son coeur désire... Tout comme, quelques épisodes plus tôt, Yuzu pensait mettre ses sentiments de côté pour se consacrer à son rôle de grande soeur, mais n'a pas pu s'y tenir quand elle a vu que Himeko aussi avait des vues sur Mei.

Episode 9.

On reprend l'épisode là où on en était restés : Matsuri qui rejoint Mei au lycée. Elle la tripote un peu pour la provoquer, tout en continuant ses insanités (comme quoi vu comme Mei est une perverse, ce serait plus une récompense qu'une punition pour elle), mais aborde rapidement le point sensible : la fameuse photo. Pour pas que Mei se sente seule, elle lui propose un mec du Net (un de ses clients ?) et menace Mei de diffuser la photo si celle-ci refuse son cadeau. Elle ne précise pas à qui, cela pourrait être simplement à Yuzu, mais à ce moment-là on nous montre le bureau du proviseur et la photo de famille. Le père devenu baba cool, je pense qu'il s'en cogne un peu, mais le grand-père ? Ses encouragements à prendre ses propres décisions suite à son hospitalisation, seront-ils suffisants pour faire passer la pilule ?

Pendant ce temps-là à l'appartement, Yuzu enchaîne les échecs sur son gâteau, ce qui fait gentiment rire sa mère (le retour ! cela faisait depuis le départ du père qu'on ne l'avait pas vue, non ?). Par fierté Yuzu refuse d'acheter un gâteau, cette année il sera fait maison !

Dehors, sur un banc Mei cogite en regardant le téléphone que Matsuri lui a laissé.
Quand elle rentre à l'appartement, où Yuzu et sa mère se réjouissent de ce que Yuzu a enfin réussi son gâteau, et du bon réveillon qui s'annonce, Mei les informe qu'elle ne pourra pas passer le réveillon avec elles car il lui reste du travail du BDE (elle est encore plus occupée qu'un salaryman japonais !).

Dans la chambre après le bain de Yuzu, celle-ci essaie de convaincre Mei de se joindre quand même à elles, tandis que Mei est toujours focalisée sur son téléphone (que Yuzu semble ne pas avoir remarqué, et que Mei finit par cacher). Avec les sous-titres qui cachent partiellement le texte, je ne peux pas trop voir ce qui est écrit sur l'écran, mais avec ID suivi de plein de chiffres, cela donne à penser qu'il s'agit bien d'un mec sur un site de rencontres ou un truc du genre.
Mei lui dit qu'il y a quelque chose qu'elle doit absolument faire. On retrouve la Mei froide et distante que l'on connaît bien, tandis que Yuzu doit bien se poser des questions...
Puis Yuzu reçoit un SMS de Matsuri, et là j'ai presque tout compris ce qui est écrit Very Happy Elle lui propose un rencard le lendemain soir après les cours, dans un magasin qui propose des bons gâteaux. Elle précise aussi que comme c'est un rencard, elles ne doivent être que toutes les deux...
Comme Yuzu mentionne le contenu vite fait à haute voix, Mei l'enjoint à passer le réveillon avec elle, en disant que Matsuri a besoin d'elle.

A la sortie des cours, Yuzu explique à Harumi (qui a remarqué le manque d'entrain de Yuzu pour son réveillon) que finalement Mei sera prise par son travail au BDE. A ces mots Harumi la plante là, puisque selon elle Yuzu va aller l'aider, et ça, très peu pour elle. Yuzu n'y avait pas pensé et se précipité en direction du BDE (si cela peut aider Mei et sauver leur réveillon, elle est prête à bosser pour le BDE ! d'ailleurs ce n'est même pas la première fois qu'elle l'envisage) mais Matsuri la coupe en plein élan. Yuzu prétend qu'elle n'a pas répondu au message de Matsuri car elle ne connaissait pas encore son planning, et après réflexion, elle lui dit qu'elle est dispo. Elle aurait pu lui répondre qu'elle n'est pas libre ou qu'elle a déjà prévu de passer le réveillon en famille. Franchement, cela commence à me saoûler un peu que les personnages ne sachent pas dire non ! Je sais bien que c'est assez typique des Japonais, mais quand même... En plus en acceptant ce rencard, c'est sa mère qu'elle laisse en plan.
Yuzu pense à Mei en se demandant si elle a fait le bon choix, mais ce qu'elle ne peut pas savoir c'est que les bureaux du BDE sont vides... (d'ailleurs où sont les N°2 et 3 ? elles étaient pas censées bosser ?). Finalement, l'intérêt que Yuzu accepte ce RDV, c'est qu'elle ne comprenne pas tout de suite que Mei lui a menti.

Pendant ce temps-là Mei est dans le train, et se rend à son propre RDV. Cette fois-ci on a droit à une traduction du message qu'elle a reçu !
Arrivée à sa destination, elle est rejointe par le mec en question, que l'on voit simplement de dos et qui a l'air plutôt propre sur lui (mais y'a pas de raisons que les mecs en costard ne puissent pas être des pervers !).

Matsuri et Yuzu sont dans l'établissement que Matsuri avait proposé. Flash-back sur le passé, on apprend qu'avant elles passaient leurs réveillons ensemble car Matsuri était seule du fait que ses parents travaillent beaucoup. Comme c'est toujours le cas, Yuzu propose à Matsuri de venir passer le réveillon avec elle, en disant que cela fera aussi plaisir à sa mère et à Mei. Bien sûr, l'évocation de Mei énerve Matsuri, mais déjà pourquoi Yuzu en parle puisque Mei a dit qu'elle ne serait pas là ? Alors Matsuri se lâche. Elle informe Yuzu que Mei (en possession de son téléphone du boulot, donc de son boulot craignos consistant à faire plaisir à des pervers) doit rencontrer un inconnu devant la gare, elle traite Mei de chaudasse et de mytho, comme si c'était le genre de Mei de chercher à droite à gauche, et sans mentionner que si Mei va à se RDV c'est sous la contrainte de Matsuri ! Mais Yuzu ne croit pas Matsuri et veut qu'elles aillent lui demander pardon, car selon elle, la phrase de Mei ("cette fille a besoin de toi") prouvait au contraire que Mei se préoccupe de Matsuri. Matsuri voudrait que Yuzu oublie Mei, qu'elle considère comme une fille sans intérêt et comme "la perdante", mais cela énerve Yuzu qui s'en va (en embarquant quand même le téléphone de Matsuri. Va-t-elle tomber sur la photo compromettante ?).

Yuzu se précipite à la gare, essaie d'appeler Mei qui ne répond pas, et l'instant d'après celle-ci est là (expliquant que ne sachant pas comment répondre, à la place elle a raccroché).
Yuzu se précipite alors en pleurant dans les bras de Mei, sous les yeux de Matsuri. Elles prennent ensuite le train toutes les trois, Matsuri jouant sur son téléphone, Yuzu dormant ou somnolant sur l'épaule de Mei. Alors que Mei demande à Matsuri si elle a profité du réveillon, celle-ci explique qu'elle s'est faite engueuler par Yuzu et que Mei lui a piqué sa place de petite soeur. Elle semble résignée. Elle admet être la perdante, et que Mei est la gagnante. Vu que Yuzu avait engueulé Matsuri quand celle-ci a déjà mentionné ces termes, il faut croire que c'est quelque chose qui est habituel chez elle, cela doit être une sorte de jeu, elle voulait juste "gagner".
Matsuri déplore qu'il n'y a personne pour faire attention à elle, et Mei lui explique alors qu'elles sont pareilles. Elle aussi elle était en quête d'affection, et elle a laissé son coeur se renfermer jusqu'à devenir vide, jusqu'à ce que Yuzu arrive. On retrouve un peu de Natsuki là-dedans, tandis que la rancoeur de Matsuri me fait penser à Nao.
Il y a également juste une petite phrase concernant le mec que Mei devait rencontrer ("qu'aurais-tu fait s'il t'avait emmenée de force ?"). De toute évidence Mei a réussi à se débarrasser de lui diplomatiquement.
Mei admet aussi qu'intérieurement elle voulait s'assurer des sentiments de Yuzu (elle voulait que Yuzu viennent la délivrer du méchant pervers ?!). A ces mots, Matsuri efface la photo compromettante, en lui recommandant d'être plus honnête avec ses propres sentiments (j'ai déjà entendu ça quelque part !).

Mei et Yuzu raccompagnent Matsuri jusqu'au train qui va la raccompagner chez elle. En guise d'excuse pour le dérangement, elle confie à l'oreille de Yuzu que malgré son air froid, Mei l'aime beaucoup ("en tant que grande soeur bien sûr"). Elle les salue ensuite en les appelant toutes les deux ses grandes soeurs, et lance une dernière pique ("quand vous serez chaudes on fera un ménage à trois").

Yuzu et Mei rentrent ensuite chez elles. Comme elles s'y attendaient, la mère est déjà couchée. Mei insiste pour goûter le gâteau (il a été préparé pour l'occasion du réveillon, le lendemain il ne sera plus aussi bon) et taquine Yuzu en prétendant qu'il n'est pas bon.
Yuzu s'excuse ensuite pour la journée passée, déplore encore une fois de ne pas être une bonne grande soeur. Elle demande à Mei de ne plus se mettre en danger comme ça (mais au final, elle pense que Mei a fait ça pourquoi ?). Yuzu demande à Mei de ne pas hésiter à lui parler si elle a un problème, du coup Mei s'ouvre. Elle saisit la main de Yuzu pour la placer sur son sein ("c'est la voix de mon coeur" Laughing on sent pas le coeur battre à travers un nichon Laughing ). Elle lui avoue qu'il y a dans son coeur des choses que Yuzu aimerait découvrir, et d'autres déplaisantes, et demande si malgré cela Yuzu veut les découvrir.

Pour résumer cet épisode, on a clos le chapitre "Matsuri" et Mei semble avoir fait un certain pas en avant, en ce qui concerne le fait d'arriver à déterminer ses sentiments, et s'ouvrir à Yuzu !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
fandanHIME!
Trias


Inscrit le: 25 Avr 2007
Messages: 956
Localisation: 95

MessagePosté le: Lun Juin 18, 2018 12:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
La noirceur nécessaire, à mon avis Matsuri la possède. Mais je pense plutôt qu'avec seulement 3 épisodes restants, on n'a clairement pas le temps de s'attaquer à ça sans bâcler le sujet (ce qui finalement ne serait pas la première fois).

mais de là à sortir un épisode 9 aussi décevant il y avait une marge ! je viens de le revoir et je suis effondré!.. J'ai lu ton résumé et tu ne semble pas porter de jugement là-dessus, mais il y a des choses à redire:
- le chantage de Matsuri est invraisemblable et le fait que Mei lui obéisse encore plus !
- et tout ça pour se réconcilier comme rien dès le lendemain comme si rien de tout ça n'était arrivé, et on passe à autre chose, comme pour Himeko avant, c'est du vrai foutage de gueule!
- sans parler de la chronologie de la journée qui ne colle pas vraiment, ce qui m'énerve aussi... le nombre d'invraisemblances que l'auteur veut nous faire gober pour faciliter son intrigue, ça commence à devenir lourd !
Bon, j'y reviendrai dans le détail plus loin

Citation:

Dans l'épisode d'avant, elle avait dit à Yuzu qu'elles ne devaient pas aller plus loin. Maintenant bien sûr, avec l'arrivée d'une rivale, elle se rend compte que ce n'est pas ce que son coeur désire... Tout comme, quelques épisodes plus tôt, Yuzu pensait mettre ses sentiments de côté pour se consacrer à son rôle de grande soeur, mais n'a pas pu s'y tenir quand elle a vu que Himeko aussi avait des vues sur Mei.

c'est un bon résumé de leur situation, mais finalement la symétrie parfaite de ces intrigues est vraiment assez artificielle je trouve, et surtout la façon dont les rivales sont évacuées vite fait et n'importe comment après nous avoir bien montré leur grande motivation, c'est lamentable, ça fait scénario bâclé ! Si 12 épisodes ne sont pas assez, qu'ils en prennent 16, 20, 26, mais que les sujets soient traités! Je sais bien que c'est le couple Mei-Yuzu qui restera toujours au premier plan mais quand on créée des personnages secondaires importants pour nourrir l'intrigue on ne les bazarde pas au bout de 2 épisodes comme ça... alors que dans le même temps les seules autres persos qu'on revoit régulièrement depuis le début sont la mère et Harumi et on ne peut pas dire qu'elles servent à grand chose au niveau scénario, c'est le monde à l'envers!

Episode 9.

Citation:
Pour pas que Mei se sente seule, elle lui propose un mec du Net (un de ses clients ?) et menace Mei de diffuser la photo si celle-ci refuse son cadeau.

Que Matsuri fasse chanter Mei avec la photo, normal. Mais pour obtenir quoi ? Qu'elle cesse de sortir avec Yuzu; il lui suffirait de dire cela. Cette histoire de lui coller une rendez-vous avec un mec, c'est à dire de lui succéder dans son boulot (de pute? ) ça ne mène à rien (à tout prendre pour lui faire passer le goût de Yuzu il vaudrait mieux une fille, non? Il y a Himeko qui ne demande que ça (bon ok Matsuri n'est pas censée le savoir) mais à quoi bon lui refiler son job ? Pour humilier Mei, voir son niveau de soumission (c'est vrai qu'elle se laisse à nouveau bien tripoter sans réagir du tout - je ne suis pas choqué plus que ça de la voir se faire traiter de chaudasse dans ce contexte) mais pour moi ce qui ne tient pas c'est qu'elle accepte de le faire (sans argumenter) d'aller à un "dato" avec un parfait étranger, sans savoir ce qui va se passer après, s'il faudra coucher ou pas etc... alors que n'importe qui dans ce cas irait voir la police pour dénoncer le chantage et le "client" en prendrait pour son grade d'avoir essayé de se payer les charmes d'une mineure et Matsuri aussi pour avoir organisé ce trafic...

Citation:
Comme Yuzu mentionne le contenu vite fait à haute voix, Mei l'enjoint à passer le réveillon avec elle, en disant que Matsuri a besoin d'elle.

ici on est par contre dans les conséquences vraiment plausibles du chantage de Matsuri, qui aurait ne consister qu'à forcer Mei à se détourner de Yuzu et pousser celle-ci vers Matsuri - pas besoin que Mei sorte avec des mecs pour ça, donc. mais il fallait bien épicer la série... cela dit pour ceux qui croient encore que Matsuri est une vraie grande méchante... ils vont être surpris en fin d'épisode !

Citation:
Franchement, cela commence à me saoûler un peu que les personnages ne sachent pas dire non ! Je sais bien que c'est assez typique des Japonais, mais quand même... En plus en acceptant ce rencard, c'est sa mère qu'elle laisse en plan.

en effet, c'est vraiment récurrent, mais là c'est moins grave pour Yuzu que pour Mei ! Et c'est vrai que ça laisse songeur de laisser tomber la mère pour le réveillon.
Cela dit c'est là que j'aimerais parler de la chronologie, là on est à la sortie du lycée vers 17-18h maxi elles ont le temps d'aller faire un tour en ville avant de rentrer, le réveillon c'est la soirée, il leur suffirait de rentrer à 8h pour que le repas avec la mère aie lieu !
pour moi tout ce qu'elles vont faire ensuite (le goûter de Matsuri et Yuzu pendant le rancard de Mei, puis leurs "retrouvailles" sur la place et le retour en train... ça pouvait largement tenir dans ce délai de 2h alors pourquoi elles rentrent si tard, à la nuit tombée, la mère déjà couchée ? ça ne colle pas du tout - c'est juste un truc pour qu'elles se retrouvent toutes seules pour un tête-à-tête intime!

Citation:
Yuzu pense à Mei en se demandant si elle a fait le bon choix, mais ce qu'elle ne peut pas savoir c'est que les bureaux du BDE sont vides... (d'ailleurs où sont les N°2 et 3 ? elles étaient pas censées bosser ?). Finalement, l'intérêt que Yuzu accepte ce RDV, c'est qu'elle ne comprenne pas tout de suite que Mei lui a menti.

ce plan sur le bureau vide pose problème, soit c'est une incohérence grave (Mei pourrait y être déjà, mais surtout Himeko et la binoclarde dont on nous a bien dit qu'elle restaient) soit ça veut dire quelque chose... que personne n'est resté bosser ce soir-là malgré ses affirmations hypocrites, que chacune a d'abord pensé à son réveillon en famille !?
(parce que bon si ils ne voulaient pas qu'on y voie une incohérence il leur suffisait de ne pas montrer ce plan qui ne sert à rien)

Citation:
Arrivée à sa destination, elle est rejointe par le mec en question, que l'on voit simplement de dos et qui a l'air plutôt propre sur lui (mais y'a pas de raisons que les mecs en costard ne puissent pas être des pervers !).
a fortiori si ça indique qu'il s'agit d'un adulte qui "se paye" une lycéenne pour égayer sa soirée! on peut toujours se dire que c'est juste pour avoir un peu de compagnie en ce soir de réveillon, sans arrière-pensées sexuelles, mais je n'y crois guère !

Citation:
Mais Yuzu ne croit pas Matsuri et veut qu'elles aillent lui demander pardon, car selon elle, la phrase de Mei ("cette fille a besoin de toi") prouvait au contraire que Mei se préoccupe de Matsuri.

toujours le côté optimiste et girl-scout de Yuzu, qui cherche à aider, résoudre les problèmes, les conflits, et c'est ce qui la rend touchante. De sa part je ne suis pas étonné qu'elle ne voie pas les manigances de Matsuri et lui pardonne ensuite facilement. Mais de la part de Mei et Matsuri plus sombre et revanchardes c'est autre chose !

Citation:
Va-t-elle tomber sur la photo compromettante ?).

même pas ! ça aurait été un bon rebondissement pourtant ! Pourquoi prend-elle le portable alors ? Elle pouvait choper le numéro de celui de Mei et le faire sur le sien..; à moins que Matsuri aie une appli de localisation pour ses RV qui montre où se trouve la porteuse de l'autre appareil... ce qui semble le cas au vu de la suite

Citation:
Yuzu se précipite alors en pleurant dans les bras de Mei, sous les yeux de Matsuri. Elles prennent ensuite le train toutes les trois, Matsuri jouant sur son téléphone, Yuzu dormant ou somnolant sur l'épaule de Mei. Alors que Mei demande à Matsuri si elle a profité du réveillon, celle-ci explique qu'elle s'est faite engueuler par Yuzu et que Mei lui a piqué sa place de petite soeur. Elle semble résignée. Elle admet être la perdante, et que Mei est la gagnante. Vu que Yuzu avait engueulé Matsuri quand celle-ci a déjà mentionné ces termes, il faut croire que c'est quelque chose qui est habituel chez elle, cela doit être une sorte de jeu, elle voulait juste "gagner".

cette scène du train... outre le fait qu'on est juste après la scène du salon de thé, ce qui devrait les amener à la maison largement à temps pour le dîner, cette scène qui les montre toutes apaisées et réconciliées est tellement en contradiction avec tout ce qui a précédé que j'ai cru avoir mal compris, mais non en effet Matsuri se résigne déjà (???)et fait la paix avec Mei qui était son ennemie jurée il y a un quart d'heure, j'ai du mal à avaler ça. Admettons que ce sont comme des jeux d'enfants, on se bat et on se rabiboche après avoir joué dans le bac à sable tout l'après-midi, admettons que Matsuri est effectivement immature au possible, elle ne peut pas renoncer aussi vite, justement à cause de son côté gamine joueuse! Qu'elle aie renoncé, supprimé la photo sans qu'on lui demande, qu'elle accepte de renter avec les 2 filles collées l'une à l'autre , en n'étant plus que la 3ème roue du carrosse, celle qui tient la chandelle presque (aie! mes métaphores!) ça me semble fou, sitôt après le conflit précédent, sa résolution lors de la scène du chantage...
tout ça va beaucoup trop vite pour moi.

Citation:
l y a également juste une petite phrase concernant le mec que Mei devait rencontrer ("qu'aurais-tu fait s'il t'avait emmenée de force ?"). De toute évidence Mei a réussi à se débarrasser de lui diplomatiquement.
on peut se dire que Mei a de l'expéreince dans ce domaine puisqu'elle était harcelée au lycée par le prof qu'elle devait épouser, mais... justement là non plus elle ne se défendait pas vraiment quand il voulait l'embrasser (une constante chez elle , se laisser faire!) donc avec le client ça aurait pu aller loin !? On ne le saura jamais !

Citation:
. A ces mots, Matsuri efface la photo compromettante, en lui recommandant d'être plus honnête avec ses propres sentiments (j'ai déjà entendu ça quelque part !).

comme dis précédemment, pour moi c'est totalement "out of character" mais à ce stade la scène toute entière (pourquoi Yuzu dort, elle n'a rien à leur dire peut-être ? Trop pratique de la zapper comme ça)

Citation:
elle confie à l'oreille de Yuzu que malgré son air froid, Mei l'aime beaucoup ("en tant que grande soeur bien sûr"). Elle les salue ensuite en les appelant toutes les deux ses grandes soeurs, et lance une dernière pique ("quand vous serez chaudes on fera un ménage à trois").

ce rétro-pédalage voulant nous convaincre que Matsuri n'est en fait qu'une petite collégienne facétieuse mais inoffensive et même bienveillante a quand même du mal à me convaincre. On nous l'a montrée comme dangereuse et sans scrupules un épisode plus tôt(et même au début de celui-ci) et on devrait avoir oublié ? Non, c'est pas sérieux !

Citation:
Yuzu demande à Mei de ne pas hésiter à lui parler si elle a un problème, du coup Mei s'ouvre. Elle saisit la main de Yuzu pour la placer sur son sein ("c'est la voix de mon coeur" Laughing on sent pas le coeur battre à travers un nichon Laughing ). Elle lui avoue qu'il y a dans son coeur des choses que Yuzu aimerait découvrir, et d'autres déplaisantes, et demande si malgré cela Yuzu veut les découvrir.

c'est un peu un cliché de shojo romantique ça, "touche mon coeur. tu verras comme je t'aime" peut importe si c'est juste sur le plan anatomico-médical ! Une fois de plus il faut qu'elles aient frôlé la catastrophe pour se rapprocher physiquement et s'avouer leurs sentiments... que dans un contexte normal elles devraient enfouir pour des raisons de lien familial. ça peut durer longtemps, ce jeu-là !

Après Matsuri évacuée avec le brio que l'on sait, on attend donc la menace suivante qui pourra à nouveau les jeter l'une dans les bras de l'autre ? Ce schéma dure depuis le début de la série, on commence à le connaitre...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    MaiHiME Index du Forum -> Shoujo-Ai Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Page 4 sur 7

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com