MaiHiME Index du Forum Mai HiME
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Citrus
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    MaiHiME Index du Forum -> Shoujo-Ai
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Antiope
Trias


Inscrit le: 14 Juil 2014
Messages: 619

MessagePosté le: Mer Juin 20, 2018 4:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
J'ai lu ton résumé et tu ne semble pas porter de jugement là-dessus, mais il y a des choses à redire:
- le chantage de Matsuri est invraisemblable et le fait que Mei lui obéisse encore plus !
- et tout ça pour se réconcilier comme rien dès le lendemain comme si rien de tout ça n'était arrivé, et on passe à autre chose, comme pour Himeko avant, c'est du vrai foutage de gueule!
- sans parler de la chronologie de la journée qui ne colle pas vraiment, ce qui m'énerve aussi... le nombre d'invraisemblances que l'auteur veut nous faire gober pour faciliter son intrigue, ça commence à devenir lourd !
Bon, j'y reviendrai dans le détail plus loin

Ahah, c'est vrai que j'ai pas spécialement insisté là-dessus (j'ai tellement pas aimé Matsuri que je suis plutôt contente qu'on soit débarrassé de ce problème !) mais le dénouement m'a aussi pas mal surprise.
Mais je nuancerais un peu, le chantage de Matsuri ne m'a pas spécialement surprise puisqu'elle semble prête à tout pour éliminer une rivale. Par contre qu'elle aille aussi loin juste pour s'amuser, puisque visiblement c'est à ça que ça se résume... Elle doit vraiment avoir une vie bien pourrie !
Que Mei lui obéisse n'est pas non plus si surprenant, elle a beaucoup à perdre si la photo venait à être diffusée, et on sait bien que Mei est très attachée aux apparences (cf sa réaction devant le manga incestueux de Yuzu). A priori elle a pris le temps de réfléchir à la chose (scène où elle est seule sur un banc à contempler le téléphone), elle a donc dû réfléchir à ce qu'elle dirait au gars pour essayer de s'en tirer sans dommage.


Citation:
Citation:

Dans l'épisode d'avant, elle avait dit à Yuzu qu'elles ne devaient pas aller plus loin. Maintenant bien sûr, avec l'arrivée d'une rivale, elle se rend compte que ce n'est pas ce que son coeur désire... Tout comme, quelques épisodes plus tôt, Yuzu pensait mettre ses sentiments de côté pour se consacrer à son rôle de grande soeur, mais n'a pas pu s'y tenir quand elle a vu que Himeko aussi avait des vues sur Mei.

c'est un bon résumé de leur situation, mais finalement la symétrie parfaite de ces intrigues est vraiment assez artificielle je trouve, et surtout la façon dont les rivales sont évacuées vite fait et n'importe comment après nous avoir bien montré leur grande motivation, c'est lamentable, ça fait scénario bâclé ! Si 12 épisodes ne sont pas assez, qu'ils en prennent 16, 20, 26, mais que les sujets soient traités! Je sais bien que c'est le couple Mei-Yuzu qui restera toujours au premier plan mais quand on créée des personnages secondaires importants pour nourrir l'intrigue on ne les bazarde pas au bout de 2 épisodes comme ça... alors que dans le même temps les seules autres persos qu'on revoit régulièrement depuis le début sont la mère et Harumi et on ne peut pas dire qu'elles servent à grand chose au niveau scénario, c'est le monde à l'envers!

Je suis plutôt d'accord avec toi ce sur point, notamment je déplore toujours que le personnage de Harumi ne soit pas plus développé. Peut-être que je finirai par lire le manga papier pour comparer. C'est peut-être plus détaillé, par rapport à un anime de 12 épisodes... (mais je suis d'accord aussi sur le fait qu'ils auraient pu faire ça en 26 épisodes, ceci dit pour une histoire tranche de vie est-ce que cela en vaut la peine ?).

Citation:
Citation:
Pour pas que Mei se sente seule, elle lui propose un mec du Net (un de ses clients ?) et menace Mei de diffuser la photo si celle-ci refuse son cadeau.

Que Matsuri fasse chanter Mei avec la photo, normal. Mais pour obtenir quoi ? Qu'elle cesse de sortir avec Yuzu; il lui suffirait de dire cela. Cette histoire de lui coller une rendez-vous avec un mec, c'est à dire de lui succéder dans son boulot (de pute? ) ça ne mène à rien (à tout prendre pour lui faire passer le goût de Yuzu il vaudrait mieux une fille, non? Il y a Himeko qui ne demande que ça (bon ok Matsuri n'est pas censée le savoir) mais à quoi bon lui refiler son job ? Pour humilier Mei, voir son niveau de soumission (c'est vrai qu'elle se laisse à nouveau bien tripoter sans réagir du tout - je ne suis pas choqué plus que ça de la voir se faire traiter de chaudasse dans ce contexte) mais pour moi ce qui ne tient pas c'est qu'elle accepte de le faire (sans argumenter) d'aller à un "dato" avec un parfait étranger, sans savoir ce qui va se passer après, s'il faudra coucher ou pas etc... alors que n'importe qui dans ce cas irait voir la police pour dénoncer le chantage et le "client" en prendrait pour son grade d'avoir essayé de se payer les charmes d'une mineure et Matsuri aussi pour avoir organisé ce trafic...

Le chantage de Matsuri "ne t'approche pas de ma Yuzu"... elles vivent sous le même toit, berdol ! Difficile de ne pas se côtoyer !
Matsuri disait que Mei est tellement désespérée qu'elle se reporte sur sa petite soeur, et a l'air de sous-entendre, en proposant un RDV avec un homme à Mei, qu'ainsi elle rentrerait dans le droit chemin. Peut-être qu'elle ne le pense pas et que c'est simplement de la provoc, sinon de l'homophobie crasse. Elle se fiche bien de respecter les goûts de Mei en lui proposant une fille, elle doit penser (ou du moins elle sous-entend) que Mei est juste une hystérique frustrée, et qu'avec un coup de b*te ça ira mieux...
Je ne suis pas sûre que n'importe qui (même en France) à la place de Mei irait directement voir la police. Et en ce domaine les Japonaises sont bien plus timorées.
De plus, c'est (malheureusement) très fréquent là-bas que des hommes mûrs sortent avec des lycéennes. Si c'est si courant, j'ose espérer que cela reste chaste (sinon on tombe effectivement dans la prostitution de mineures), donc peut-être que cela ne choque pas plus que ça, y compris les lycéennes elles-mêmes. Finalement, des hommes qui se payent la compagnie de jeunes femmes pour se distraire, cela existe au moins depuis les geisha (qui sont des artistes divertissant les hommes par leur conversation, la danse, la musique, etc, rappelons-le, et non des prostituées de luxe).


Citation:
Citation:
Franchement, cela commence à me saoûler un peu que les personnages ne sachent pas dire non ! Je sais bien que c'est assez typique des Japonais, mais quand même... En plus en acceptant ce rencard, c'est sa mère qu'elle laisse en plan.

en effet, c'est vraiment récurrent, mais là c'est moins grave pour Yuzu que pour Mei ! Et c'est vrai que ça laisse songeur de laisser tomber la mère pour le réveillon.
Cela dit c'est là que j'aimerais parler de la chronologie, là on est à la sortie du lycée vers 17-18h maxi elles ont le temps d'aller faire un tour en ville avant de rentrer, le réveillon c'est la soirée, il leur suffirait de rentrer à 8h pour que le repas avec la mère aie lieu !
pour moi tout ce qu'elles vont faire ensuite (le goûter de Matsuri et Yuzu pendant le rancard de Mei, puis leurs "retrouvailles" sur la place et le retour en train... ça pouvait largement tenir dans ce délai de 2h alors pourquoi elles rentrent si tard, à la nuit tombée, la mère déjà couchée ? ça ne colle pas du tout - c'est juste un truc pour qu'elles se retrouvent toutes seules pour un tête-à-tête intime!

Je pense que les Japonais mangent bien plus tôt que ça (plutôt vers 17h-18h si je ne m'abuse).
Et puis il ne faut pas non plus penser que les Japonais font tout comme nous. Ils fêtent Noël mais sans le côté religieux, regroupement familial... Pour eux la fête de famille par excellence c'est le Nouvel An, tandis que Noël est plutôt fêté en amoureux !
Moi c'est surtout sur la géographie que je me pose des questions. Tokyo c'est immense ! C'est tout-à-fait possible que Matsuri ait traîné Yuzu dans un quartier branché du centre, et que les filles aient ensuite 1h de train pour rentrer chez elles. Par contre, dire "Mei a RDV devant la gare avec un inconnu", OK, mais quelle gare ? Il y en a plein à Tokyo ! Et bien entendu Matsuri a emmené Yuzu dans un établissement à côté de ladite gare ?


Citation:
Citation:
Yuzu pense à Mei en se demandant si elle a fait le bon choix, mais ce qu'elle ne peut pas savoir c'est que les bureaux du BDE sont vides... (d'ailleurs où sont les N°2 et 3 ? elles étaient pas censées bosser ?). Finalement, l'intérêt que Yuzu accepte ce RDV, c'est qu'elle ne comprenne pas tout de suite que Mei lui a menti.

ce plan sur le bureau vide pose problème, soit c'est une incohérence grave (Mei pourrait y être déjà, mais surtout Himeko et la binoclarde dont on nous a bien dit qu'elle restaient) soit ça veut dire quelque chose... que personne n'est resté bosser ce soir-là malgré ses affirmations hypocrites, que chacune a d'abord pensé à son réveillon en famille !?
(parce que bon si ils ne voulaient pas qu'on y voie une incohérence il leur suffisait de ne pas montrer ce plan qui ne sert à rien)

Comme je l'ai dit plus haut, la notion de réveillon de Noël en famille, cela n'existe pas vraiment au Japon. Par contre puisque Himeko pensait à la base passer le réveillon avec Mei, c'est qu'elle n'avait rien prévu de son côté (à moins qu'elle n'ait prévu quelque chose après coup, m'enfin elle avait l'air de dire qu'elle "tiendrait la boutique").

Citation:
Citation:
Arrivée à sa destination, elle est rejointe par le mec en question, que l'on voit simplement de dos et qui a l'air plutôt propre sur lui (mais y'a pas de raisons que les mecs en costard ne puissent pas être des pervers !).
a fortiori si ça indique qu'il s'agit d'un adulte qui "se paye" une lycéenne pour égayer sa soirée! on peut toujours se dire que c'est juste pour avoir un peu de compagnie en ce soir de réveillon, sans arrière-pensées sexuelles, mais je n'y crois guère !

Comme dit plus haut, je pense au contraire que cela doit être juste de la compagnie et non du sexe sinon clairement illégal et (a priori) plus difficile à mettre en place, plus caché... Je ne pense pas que cela soit un client de Matsuri, puisqu'elle disait qu'elle ne se compromet pas, envoie des vidéos porno trouvées sur le net. Mais elle doit bien savoir où chercher pour dégoter un "rencard" à Mei ! Les mecs pervers, elle connaît !

Citation:
Mais de la part de Mei et Matsuri plus sombre et revanchardes c'est autre chose !

Que veux-tu dire par là ? Qu'elles font la paix trop facilement ? Mei est une fille discrète, le triomphalisme éclatant ce n'est pas pour elle. Matsuri c'est autre chose mais finalement on ne la connaît pas assez. J'ai l'impression que quand elle trouve un truc qui l'intéresse elle se met à fond dessus, mais qu'ensuite elle change très facilement de "jouet", de cible. Il n'y a qu'à voir la désinvolture avec laquelle elle évacue de son téléphone (et sûrement de sa vie) la fille qu'elle réconfortait dans la scène où on l'a vue pour la première fois.

Citation:
Citation:
Yuzu se précipite alors en pleurant dans les bras de Mei, sous les yeux de Matsuri. Elles prennent ensuite le train toutes les trois, Matsuri jouant sur son téléphone, Yuzu dormant ou somnolant sur l'épaule de Mei. Alors que Mei demande à Matsuri si elle a profité du réveillon, celle-ci explique qu'elle s'est faite engueuler par Yuzu et que Mei lui a piqué sa place de petite soeur. Elle semble résignée. Elle admet être la perdante, et que Mei est la gagnante. Vu que Yuzu avait engueulé Matsuri quand celle-ci a déjà mentionné ces termes, il faut croire que c'est quelque chose qui est habituel chez elle, cela doit être une sorte de jeu, elle voulait juste "gagner".

cette scène du train... outre le fait qu'on est juste après la scène du salon de thé, ce qui devrait les amener à la maison largement à temps pour le dîner, cette scène qui les montre toutes apaisées et réconciliées est tellement en contradiction avec tout ce qui a précédé que j'ai cru avoir mal compris, mais non en effet Matsuri se résigne déjà (???)et fait la paix avec Mei qui était son ennemie jurée il y a un quart d'heure, j'ai du mal à avaler ça. Admettons que ce sont comme des jeux d'enfants, on se bat et on se rabiboche après avoir joué dans le bac à sable tout l'après-midi, admettons que Matsuri est effectivement immature au possible, elle ne peut pas renoncer aussi vite, justement à cause de son côté gamine joueuse! Qu'elle aie renoncé, supprimé la photo sans qu'on lui demande, qu'elle accepte de renter avec les 2 filles collées l'une à l'autre , en n'étant plus que la 3ème roue du carrosse, celle qui tient la chandelle presque (aie! mes métaphores!) ça me semble fou, sitôt après le conflit précédent, sa résolution lors de la scène du chantage...
tout ça va beaucoup trop vite pour moi.

Tout va très vite dans cet anime ! Ceci dit, je sais bien qu'on est en hiver, mais c'est vrai que la nuit est tombée d'un coup ! Avaient-elles donc tant de temps de trajet que ça ?

Citation:
Citation:
l y a également juste une petite phrase concernant le mec que Mei devait rencontrer ("qu'aurais-tu fait s'il t'avait emmenée de force ?"). De toute évidence Mei a réussi à se débarrasser de lui diplomatiquement.
on peut se dire que Mei a de l'expéreince dans ce domaine puisqu'elle était harcelée au lycée par le prof qu'elle devait épouser, mais... justement là non plus elle ne se défendait pas vraiment quand il voulait l'embrasser (une constante chez elle , se laisser faire!) donc avec le client ça aurait pu aller loin !? On ne le saura jamais !

Après, pour donner le change à Matsuri, elle aurait également pu aller faire un tour là-bas mais ne pas se déclarer auprès de l'homme (celui qu'on voit lui parler ne faisait peut-être que lui demander son chemin, qui sait ?), juste pour ne pas être dans les pattes de Matsuri, et voir si Yuzu viendrait la "sauver" puisqu'elle semble dire qu'elle voulait tester les sentiments de Yuzu (cette phrase était d'ailleurs un peu bizarre, mais bon).

Citation:
Citation:
. A ces mots, Matsuri efface la photo compromettante, en lui recommandant d'être plus honnête avec ses propres sentiments (j'ai déjà entendu ça quelque part !).

comme dis précédemment, pour moi c'est totalement "out of character" mais à ce stade la scène toute entière (pourquoi Yuzu dort, elle n'a rien à leur dire peut-être ? Trop pratique de la zapper comme ça)

Epuisée par les émotions, à cause de son inquiétude pour Mei ? Mais effectivement c'est très pratique de "l'écarter" ainsi pour que les deux rivales puissent faire la paix. Mais il n'empêche, si Yuzu n'est pas au courant de la photo compromettante et du chantage exercé par Matsuri, pourquoi croit-elle que Mei a accepté ce RDV avec un inconnu ? ça c'est bizarre !

Citation:
Citation:
elle confie à l'oreille de Yuzu que malgré son air froid, Mei l'aime beaucoup ("en tant que grande soeur bien sûr"). Elle les salue ensuite en les appelant toutes les deux ses grandes soeurs, et lance une dernière pique ("quand vous serez chaudes on fera un ménage à trois").

ce rétro-pédalage voulant nous convaincre que Matsuri n'est en fait qu'une petite collégienne facétieuse mais inoffensive et même bienveillante a quand même du mal à me convaincre. On nous l'a montrée comme dangereuse et sans scrupules un épisode plus tôt(et même au début de celui-ci) et on devrait avoir oublié ? Non, c'est pas sérieux !

Je pense qu'il n'y a pas vraiment de grands méchants dans cet anime : soit ils sont évacués très vite (le fiancé), soit ils repassent du côté des gentils (le grand-père, Matsuri).
Je ne dirais pas que Matsuri est bienveillante, loin de là. Juste qu'elle est prête à tout pour s'amuser, y compris aux dépens des autres.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
fandanHIME!
Trias


Inscrit le: 25 Avr 2007
Messages: 956
Localisation: 95

MessagePosté le: Jeu Juin 21, 2018 5:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Par contre qu'elle aille aussi loin juste pour s'amuser, puisque visiblement c'est à ça que ça se résume... Elle doit vraiment avoir une vie bien pourrie !

c'est probablement la clé du personnage en effet mais il aurait fallu nous en dire plus sur ce qu'elle a vécu pour devenir aussi désabusée, mais le sujet ne sera pas traité, hélas

Citation:
Que Mei lui obéisse n'est pas non plus si surprenant, elle a beaucoup à perdre si la photo venait à être diffusée, et on sait bien que Mei est très attachée aux apparences (cf sa réaction devant le manga incestueux de Yuzu). A priori elle a pris le temps de réfléchir à la chose (scène où elle est seule sur un banc à contempler le téléphone), elle a donc dû réfléchir à ce qu'elle dirait au gars pour essayer de s'en tirer sans dommage.

je commence à comprendre, grâce à la lecture complète de ton post, que tout cela devient bien plus plausible à partir du moment où le "business" de Matsuri est assez inoffensif et consiste à de simples escortes ou sorties "en tout bien tout honneur" avec des hommes adultes, mais pas de prostitution. Du coup Mei a en effet pu peser les risques et choisir d'obtempérer en espérant annuler le deal avec le client s'il est compréhensif.

Citation:
Je suis plutôt d'accord avec toi ce sur point, notamment je déplore toujours que le personnage de Harumi ne soit pas plus développé. Peut-être que je finirai par lire le manga papier pour comparer. C'est peut-être plus détaillé, par rapport à un anime de 12 épisodes... (mais je suis d'accord aussi sur le fait qu'ils auraient pu faire ça en 26 épisodes, ceci dit pour une histoire tranche de vie est-ce que cela en vaut la peine ?).
c'était purement rétorique,car je pense que c'est impossible, si la matière première ne figure pas déjà dans la manga à la base, ce qui ne semble pas le cas (comme je l'ai déjà dit quelque part, j'avais lu que ces 12 épisodes d'anime correspondent juste aux 4 premiers tomes, donc sur le papier aussi l'histoire file à grande vitesse !

Citation:
Le chantage de Matsuri "ne t'approche pas de ma Yuzu"... elles vivent sous le même toit, berdol ! Difficile de ne pas se côtoyer !

ce à quoi je pensais c'était de lui interdire d'accepter de sortir ensemble en ville, même si Yuzu le propose, à la manière d'un "dato" romantique comme le jour du cimetière, en menaçant de les dénoncer publiquement peut-être ?
Après ça n'empêche pas que des choses se passent dans leur chambre le soir mais là personne n'est censé le savoir !

Citation:
De plus, c'est (malheureusement) très fréquent là-bas que des hommes mûrs sortent avec des lycéennes. Si c'est si courant, j'ose espérer que cela reste chaste (sinon on tombe effectivement dans la prostitution de mineures), donc peut-être que cela ne choque pas plus que ça, y compris les lycéennes elles-mêmes. Finalement, des hommes qui se payent la compagnie de jeunes femmes pour se distraire, cela existe au moins depuis les geisha (qui sont des artistes divertissant les hommes par leur conversation, la danse, la musique, etc, rappelons-le, et non des prostituées de luxe).

Absolument, les geishas étaient des artistes, et les escort-girls (et boys d'ailleurs) ça existe aussi, des hommes ou femmes d'affaire ayant besoin d'aller à des soirées accompagnés se paient les services de pros, sans q'uil soit question de sexe, donc de prostitution.

Citation:
Je pense que les Japonais mangent bien plus tôt que ça (plutôt vers 17h-18h si je ne m'abuse).
Et puis il ne faut pas non plus penser que les Japonais font tout comme nous. Ils fêtent Noël mais sans le côté religieux, regroupement familial... Pour eux la fête de famille par excellence c'est le Nouvel An, tandis que Noël est plutôt fêté en amoureux !

pour l'heure du repas ok mais un soir comme ça est-ce que ce n'est pas l'occasion de faire un plus grand repas qui finirait plus tard ?
bien sûr ce n'est pas le même réveillon de Noêl que chez nous mais s'il n'y a pas de religion il y a bien des cadeaux il me semble, et si la mère est prévue comme présente ce n'est pas un truc de St Valentin, c'est un moment de partage en famille alors le zapper et laisser sa mère en plan c'est moyen... surtout si le 25 n'est pas férié il n'y aura pas d'autre occasion !

Citation:
Moi c'est surtout sur la géographie que je me pose des questions. Tokyo c'est immense ! C'est tout-à-fait possible que Matsuri ait traîné Yuzu dans un quartier branché du centre, et que les filles aient ensuite 1h de train pour rentrer chez elles. Par contre, dire "Mei a RDV devant la gare avec un inconnu", OK, mais quelle gare ? Il y en a plein à Tokyo ! Et bien entendu Matsuri a emmené Yuzu dans un établissement à côté de ladite gare ?

pour surveiller les opérations sans doute ! Quand à la phrase vague à propos de la gare ça me conforte dans l'idée que l'info doit figurer dans le portable avec une sorte de géolocalisation des RV par une appli à GPS intégré..; mais bon c'est un détail!

Citation:
Par contre puisque Himeko pensait à la base passer le réveillon avec Mei, c'est qu'elle n'avait rien prévu de son côté (à moins qu'elle n'ait prévu quelque chose après coup, m'enfin elle avait l'air de dire qu'elle "tiendrait la boutique").

ben oui c'est bel et bien contradictoire avec ce qui a précédé, donc surprenant voir incohérent, je ne pige pas.

Citation:
Mais de la part de Mei et Matsuri plus sombre et revanchardes c'est autre chose !

[b][color=blue]Que veux-tu dire par là ? Qu'elles font la paix trop facilement ? Mei est une fille discrète, le triomphalisme éclatant ce n'est pas pour elle. Matsuri c'est autre chose mais finalement on ne la connaît pas assez. J'ai l'impression que quand elle trouve un truc qui l'intéresse elle se met à fond dessus, mais qu'ensuite elle change très facilement de "jouet", de cible. [/quote]
lors de leur affrontement au lycée après les cours (au début de l'épisode)on nous les a montrées le regard bien sombre et déterminé, comme deux ennemies irréductibles unies dans une haine réciproque, voir tout ça se dégonfler d'un coup ça fait drôle. C'était que du chiqué ou alors en effet elles sont versatiles et changeantes comme c'est pas permis (et pas que Matsuri)

Citation:
Tout va très vite dans cet anime ! Ceci dit, je sais bien qu'on est en hiver, mais c'est vrai que la nuit est tombée d'un coup ! Avaient-elles donc tant de temps de trajet que ça ?

si c'est l'hiver il fait nuit à 18h mais ça ne veut pas dire qu'on est en retard pour le dîner! Le temps de trajet, je veux bien qu'il soir conséquent puisque elles ont le temps de discuter tranquillement mais pas forcément une heure quand même !

Citation:
Après, pour donner le change à Matsuri, elle aurait également pu aller faire un tour là-bas mais ne pas se déclarer auprès de l'homme (celui qu'on voit lui parler ne faisait peut-être que lui demander son chemin, qui sait ?), juste pour ne pas être dans les pattes de Matsuri, et voir si Yuzu viendrait la "sauver" puisqu'elle semble dire qu'elle voulait tester les sentiments de Yuzu (cette phrase était d'ailleurs un peu bizarre, mais bon).

c'est une possibilité, et cette latitude qu'on nous laisse dans l'interprétation de la scène montre que ce n'est pas clair, volontairement laissé dans le flou par l'auteur !

Citation:
]Epuisée par les émotions, à cause de son inquiétude pour Mei ? Mais effectivement c'est très pratique de "l'écarter" ainsi pour que les deux rivales puissent faire la paix. Mais il n'empêche, si Yuzu n'est pas au courant de la photo compromettante et du chantage exercé par Matsuri, pourquoi croit-elle que Mei a accepté ce RDV avec un inconnu ? ça c'est bizarre !

il est probable qu'elle non plus n'a pas eu d'explications satisfaisantes à ce sujet, d'ailleurs je ne m'étais pas posé la question ! Mais pourquoi Mei lui cacherait la vérité, par honte sans doute, par peur que Yuzu le prenne mal? Yuzu est si positive qu'elle se serait contentée de se féliciter que tout s'est bien terminé, sans en vouloir à l'une ou l'autre, c'est peut-être pour cela qu'elle peut dormir paisiblement après tout ça, pas seulement parce qu'elle ne sait rien

Citation:
Je pense qu'il n'y a pas vraiment de grands méchants dans cet anime : soit ils sont évacués très vite (le fiancé), soit ils repassent du côté des gentils (le grand-père, Matsuri).

c'est ce que je constate! Winry m'avait déjà écrit la même chose quand je découvrais l'anime au début de ce topic, et ça s'avère juste, même si on nous vend quand même d'abord les personnage de Himeko et Matsuri comme des rivales dangereuses pour nos 2 héroïnes, à la suite de quoi le soufflé retombe... à suivre !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Antiope
Trias


Inscrit le: 14 Juil 2014
Messages: 619

MessagePosté le: Sam Juin 23, 2018 10:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
je commence à comprendre, grâce à la lecture complète de ton post, que tout cela devient bien plus plausible à partir du moment où le "business" de Matsuri est assez inoffensif et consiste à de simples escortes ou sorties "en tout bien tout honneur" avec des hommes adultes, mais pas de prostitution. Du coup Mei a en effet pu peser les risques et choisir d'obtempérer en espérant annuler le deal avec le client s'il est compréhensif.

C'est seulement maintenant que tu lis mes posts complètement ? Laughing
Blague à part, je viens de revisionner l'épisode 9 avant d'attaquer le 10, et quand Matsuri prête son téléphone professionnel à Mei, elle lui dit bien "n'allez pas trop loin sinon ce serait illégal".


Citation:
comme je l'ai déjà dit quelque part, j'avais lu que ces 12 épisodes d'anime correspondent juste aux 4 premiers tomes, donc sur le papier aussi l'histoire file à grande vitesse !

Merci pour ce rappel. D'après Wikipédia on en est à 9 tomes actuellement, il y aurait donc matière à faire une deuxième saison...

Citation:
Citation:
Je pense que les Japonais mangent bien plus tôt que ça (plutôt vers 17h-18h si je ne m'abuse).
Et puis il ne faut pas non plus penser que les Japonais font tout comme nous. Ils fêtent Noël mais sans le côté religieux, regroupement familial... Pour eux la fête de famille par excellence c'est le Nouvel An, tandis que Noël est plutôt fêté en amoureux !

pour l'heure du repas ok mais un soir comme ça est-ce que ce n'est pas l'occasion de faire un plus grand repas qui finirait plus tard ?
bien sûr ce n'est pas le même réveillon de Noêl que chez nous mais s'il n'y a pas de religion il y a bien des cadeaux il me semble, et si la mère est prévue comme présente ce n'est pas un truc de St Valentin, c'est un moment de partage en famille alors le zapper et laisser sa mère en plan c'est moyen... surtout si le 25 n'est pas férié il n'y aura pas d'autre occasion !

Je ne sais pas si les Japonais s'offrent des cadeaux à Noël. Peut-être seulement entre amoureux ou entre amis ? Après une rapide recherche, j'ai trouvé quelques infos ici.
Vu que le 25 n'est pas férié, si cela tombe en semaine, avec les horaires qu'ils font cela m'étonnerait qu'ils aient envie de passer plus de temps que nécessaire à table !
Yuzu et sa mère fêtent Noël ensemble surtout parce que pendant des années elles vivaient seulement toutes les deux donc elles se sont créé leurs petites traditions. Maintenant Yuzu a grandi et la mère doit bien s'attendre à ce qu'un jour Yuzu finisse par faire comme les autres jeunes : fêter Noël entre amis (ou entre amoureux).


Citation:
Citation:
Citation:
Mais de la part de Mei et Matsuri plus sombre et revanchardes c'est autre chose !

Que veux-tu dire par là ? Qu'elles font la paix trop facilement ? Mei est une fille discrète, le triomphalisme éclatant ce n'est pas pour elle. Matsuri c'est autre chose mais finalement on ne la connaît pas assez. J'ai l'impression que quand elle trouve un truc qui l'intéresse elle se met à fond dessus, mais qu'ensuite elle change très facilement de "jouet", de cible.

lors de leur affrontement au lycée après les cours (au début de l'épisode)on nous les a montrées le regard bien sombre et déterminé, comme deux ennemies irréductibles unies dans une haine réciproque, voir tout ça se dégonfler d'un coup ça fait drôle. C'était que du chiqué ou alors en effet elles sont versatiles et changeantes comme c'est pas permis (et pas que Matsuri)

Mei a eu ce qu'elle voulait alors inutile de rabaisser son adversaire outre mesure. Pour autant je ne pense pas qu'elle devienne copine avec Matsuri, mais ce n'est pas nécessaire. Matsuri n'habite plus à côté de chez Yuzu, elle va pas non plus débarquer tous les jours.

Citation:
Citation:
Tout va très vite dans cet anime ! Ceci dit, je sais bien qu'on est en hiver, mais c'est vrai que la nuit est tombée d'un coup ! Avaient-elles donc tant de temps de trajet que ça ?

si c'est l'hiver il fait nuit à 18h mais ça ne veut pas dire qu'on est en retard pour le dîner! Le temps de trajet, je veux bien qu'il soir conséquent puisque elles ont le temps de discuter tranquillement mais pas forcément une heure quand même !

En tout cas sur la portion de trajet qu'elles font ensemble, il fait encore jour (d'après les couleurs, je dirais que c'est le crépuscule). Faut croire qu'il y a eu une faille spatio-temporelle entre le moment où elles quittent Matsuri et le moment où elles arrivent chez elles !

Citation:
Citation:
]Epuisée par les émotions, à cause de son inquiétude pour Mei ? Mais effectivement c'est très pratique de "l'écarter" ainsi pour que les deux rivales puissent faire la paix. Mais il n'empêche, si Yuzu n'est pas au courant de la photo compromettante et du chantage exercé par Matsuri, pourquoi croit-elle que Mei a accepté ce RDV avec un inconnu ? ça c'est bizarre !

il est probable qu'elle non plus n'a pas eu d'explications satisfaisantes à ce sujet, d'ailleurs je ne m'étais pas posé la question ! Mais pourquoi Mei lui cacherait la vérité, par honte sans doute, par peur que Yuzu le prenne mal? Yuzu est si positive qu'elle se serait contentée de se féliciter que tout s'est bien terminé, sans en vouloir à l'une ou l'autre, c'est peut-être pour cela qu'elle peut dormir paisiblement après tout ça, pas seulement parce qu'elle ne sait rien

Mei ne va pas se vanter d'avoir embrassé une autre fille, même si c'était pour "reprendre" le baiser de Yuzu (ce qui reviendrait à avouer qu'elle les a vues s'embrasser dans la rue l'autre jour). Cela reviendrait aussi à avouer sa jalousie, et donc ses sentiments pour Yuzu. Or ce n'est qu'à la fin de l'épisode qu'elle va s'ouvrir un peu ("écoute la voix de mon coeur" Mr. Green )

Episode 10.

Pour remercier Yuzu d'avoir gentiment forcée Mei à résoudre ses problèmes avec son père et son grand-père, Mei enlève sa cravate et son chemisier, et autorise Yuzu à faire ce qu'elle veut. Yuzu est gênée, mais puisque Mei dit que c'est bon... Elle s'approche, lui prend la joue, mais n'arrive pas à l'embrasser. Mei se rhabille, lui souhaite une bonne nuit et s'en va, comme d'habitude l'air neutre, on ne sait pas comment elle a ressenti cet "échec".

Le lendemain, Yuzu semble déprimée, des affaires jonchant son lit. Matsuri sonne à l'interphone, et on apprend qu'en fait cela ne se déroule pas le lendemain de cette scène sur le canapé, mais un mois plus tard ! (Yuzu dit à Matsuri que fin Janvier on ne fête plus trop la nouvelle année).
Mei n'est pas là, trop occupée à la préparation du voyage scolaire (la N°3 du BDE avait dit que c'est en Février, donc maintenant c'est très proche !).
Matsuri demande à Yuzu si elles ont bien baisé pour Noël (mais ça lui arrive de penser à autre chose ? Laughing ). Vu l'air déconfit de Yuzu elle lui demande si elles se sont pris la tête (est-ce que cela veut dire aussi que cela fait un mois que les choses sont tendues entre Yuzu et Mei ?).
Fouillant dans la bibliothèque, elle vire plein de livres pour découvrir la rangée du fond, et notamment les mangas avec la relation entre soeurs, dont on voit que Yuzu possède maintenant 4 tomes ! Matsuri dit à Yuzu que si elle aime Mei, elle devrait faire plus attention à ses sentiments (ça me fait marrer, ces gens qui donnent des conseils dans des domaines qu'ils ne connaissent pas !).
Du coup, avec la découverte de la cachette de Yuzu pour ses mangas, je crois que je comprends une des scènes du générique !
Le soir, Yuzu boucle son sac, puis va se coucher, souhaitant une bonne nuit à Mei déjà allongée (et que Yuzu doit croire endormie, mais qui en fait ne l'est pas).

A la gare (je n'ose plus dire "le lendemain", il peut y avoir encore des semaines qui se sont écoulées !), au milieu d'un groupe d'élèves, 2 jeunes filles au cheveux gris sortent du lot. Depuis le temps qu'on les voit dans le générique, évidemment, maintenant que le problème "Matsuri" est réglé, c'est le moment de faire venir de nouveaux personnages !
Elles sont en voyage scolaire à Tokyo si j'ai bien compris, et sont sur le point de repartir. Sur le panneau d'affichage on voit les horaires de train en direction de Hiroshima, Osaka ou Hakata (je ne sais pas s'il y a plusieurs villes nommées Hakata, celle que j'ai trouvée est proche de Fukuoka, sur l'île de Kyûshû, au sud de l'île principale. Depuis Tokyo cela fait une sacrée trotte !).
Apparemment la grande s'appelle Nina, et la petite je ne sais pas mais l'autre l'appelle "onee" (= "grande soeur").

Pendant ce temps-là Yuzu sort en courant de chez elle et en portant son sac. C'est le jour du départ, et son réveil n'a pas sonné ! Elle appelle donc Harumi pour la prévenir. Les profs vont faire l'appel alors si Yuzu doit prendre le métro, ça va être chaud... Mei est arrivée depuis longtemps, avant de partir elle aurait pu réveiller Yuzu quand même ! En plus, vu que Yuzu prend toujours du temps pour se maquiller, Mei devrait savoir que Yuzu n'est pas du genre à se préparer en 2 minutes ! Elles sont donc toujours fâchées ?
Yuzu pense le même genre de chose ("ça ne t'aurait pas tuée de me réveiller, Mei. ça y est, tu n'en a plus rien à foutre de moi ?").

Une fois arrivée à la gare, c'est effectivement trop tard. Yuzu rencontre la jeune fille aux cheveux gris partie chercher une babiole pour sa soeur (un porte-clés d'une mascotte appelée Yuzubocchi), et qui a l'air d'avoir raté l'heure à laquelle elle devait être de retour sur son quai ! Visiblement elles vont au même endroit (Kyoto) donc elles prennent le même Shinkansen. La jeune fille se présente, elle s'appelle Sara. Malgré son apparence et sa voix suraiguë, apparemment elle a le même âge que Yuzu. Sara a l'air d'être à fond sur le destin, les horoscopes, tout ça...(Plus tôt elle avait dit que son horoscope est bon, que c'était le destin qui a voulu qu'elles se perdent, ce qui lui a permis de faire une rencontre merveilleuse, maintenant c'est grâce à Yuzubocchi qu'elle a rencontré quelqu'un qui va au même endroit qu'elle...).

Le voyage en train va durer plusieurs heures, c'est l'occasion pour en apprendre plus sur cette fille, qui a l'air plutôt bavarde. Elle et sa soeur sont jumelles (des fausses jumelles alors !) mais elle souffre de la comparaison : sa soeur est grande, mince, intelligente... Yuzu ne peut que compatir, elle sait bien ce que c'est que d'avoir une petite soeur trop parfaite ! Par contre elle dit aussi que c'est une forte tête, moi je l'ai trouvée plutôt molle et passive, mais bon, ce n'était qu'une courte scène ! (Nina avait surtout l'air d'avoir envie d'être avec sa soeur, encore une histoire d'amour incestueux ? entre vraies soeurs biologiques cette fois ? Shocked ).
Sara en revient vite à sa merveilleuse rencontre avec une déesse. Laissez-moi deviner : Mei ? (bon a priori, si on aura la réponse, ce sera plus tard ! pitié, pas encore une rivalité à la noix !)
Yuzu est surprise quand elle comprend qu'il s'agit d'une fille, mais Sara lui répond que l'amour dépasse les questions de sexe masculin ou féminin (là encore, Yuzu est bien placée pour le savoir !).
Encore une fois Sara affirme que c'est le destin qui en a voulu ainsi. Yuzu admire son ouverture d'esprit.

Première scène à Kyoto, je reconnais immédiatement le Kiyomizu-dera <3 Cela n'est pas étonnant, quand Harumi regardait une vidéo sur un voyage à Kyoto pendant que Yuzu découvrait son manga d'amour sororal, il était question d'artères touristiques voisines du Kiyomizu-dera.
ça me fait plaisir de voir en anime des endroits que j'ai visités en vrai *_*

Yuzu a fini par arriver aussi à Kyoto. Au téléphone avec Harumi elle demande si Mei a dit quelque chose à son propos, mais non... Décidément il y a de l'eau dans le gaz !
On voit le planning sur le téléphone de Yuzu :
9h30 gare de Tokyo
12h15 gare de Kyoto
13h10 Kiyomizu-dera
13h40 Fushimi Inari Taisha
14h château de Nijô
15h30 Kinkaku-ji
17h hôtel
Ce sont des visites express !
Je doute qu'une heure soit nécessaire pour rejoindre le Kiyomizu-dera depuis la gare, par contre seulement 30 minutes pour le visiter + le temps de trajet pour rejoindre Fushimi Inari, ça c'est franchement fantaisiste ! Et ensuite seulement 20 min pour la visite + le temps de trajet pour le château de Nijô c'est pas mieux !

Yuzu est dotée de son planning, et Sara d'un plan des lignes de bus (j'ai le même Very Happy ). Visiblement elles vont bien se compléter ! Elles se rendent directement au sanctuaire Fushimi Inari Taisha, puis visitent le château Nijô mais visiblement sans parvenir à rejoindre le groupe de Yuzu. Yuzu est désappointée en voyant passer un bus (qui ne ressemble pas à un bus de ville mais plutôt à un bus de transport scolaire), a-t-elle reconnu ses camarades dedans ?

Le Kinkaku-ji est aussi beau en dessin qu'en vrai ! Superbe travail !
Yuzu et Sara font une pause, et c'est l'occasion pour Yuzu de se confier (car Sara a bien vu qu'il n'y a pas que la perte de son groupe qui préoccupe Yuzu). Yuzu explique être amoureuse de sa soeur par alliance, qu'elles s'étaient enfin rapprochées mais qu'elles se sont engueulées à Noël et depuis ne se parlent pratiquement plus. "engueulées" n'est peut-être pas le terme approprié, mais Yuzu simplifie. Dommage qu'elle n'ait pas eu le courage de parler à Mei après cela, de lui demander ce qu'elle-même elle veut,...
Yuzu fond en larmes sur son banc. Sara la réconforte de son mieux.

Finalement, les deux filles se rendent compte qu'elles se rendent au même hôtel ("cela fait beaucoup de coïncidences !"). Sara n'est donc pas plus de Kyoto que Yuzu, elle est toujours en voyage scolaire, mais après avoir fait une étape à Tokyo (ou alors j'ai rien compris).
Nina, la soeur jumelle de Sara, arrive en courant et se jette dans les bras de sa soeur. Elle porte un yukata mal resserré qui met bien en valeur sa poitrine ! Yuzu est surprise en la voyant, c'est vraiment une grande perche !
Après que Yuzu est partie rejoindre ses camarades, Sara "rhabille" Nina tandis que celle-ci voit passer Mei (à la recherche de Yuzu ?). J'avais raison, c'est bien Mei la "personne merveilleuse" que Sara et Nina ont rencontrée le matin même à Tokyo, et pour qui Sara a eu le coup de foudre ! C'est l'occasion pour Sara de lui demander son nom.
Une fois rentrée dans le hall, Mei entend Himeko engueuler Yuzu. A côté, la caricature de Miss Maria à la coiffure grotesque somnole sur sa banquette ! (j'ai oublié son nom...)
Yuzu voit passer Mei alors elle quitte Himeko, rattrape Mei et demande à lui parler seule à seule, mais Himeko revient à la charge et Mei en profite pour s'en aller sans un mot.

Sara et Nina aussi se sont faites engueuler, Nina ouvre grand son décolleté et réalise qu'elle a perdu le Yuzubocchi que Sara lui a offert (c'est quand même à cause de ça que Sara a raté son train !). Elle se met alors à pleurer. C'est moi ou cette fille a une case en moins ? Shocked
A les voir marcher l'une à côté de l'autre, la grande perche passive qui ne fait que suivre la petite, leadeuse du groupe, je pense à Minus et Cortex Laughing

Yuzu a quand même pu entraîner Mei dehors pour discuter. Tout d'abord elle lui demande pourquoi Mei ne l'a pas réveillée, et celle-ci est hyper sèche ("suis-je censée veiller sur tes heures de sommeil ? je ne suis pas ta mère"). Yuzu n'insiste pas et passe à l'autre sujet (avant que Mei ne se défile !). Yuzu explique à Mei qu'elle a été hyper touchée par ses sentiments, mais trouvait qu'entre soeurs, c'était aller trop loin. Mei veut alors mettre les points sur les "i" : que ressent Yuzu pour elle exactement ? Yuzu lui répond qu'elle l'aime, en tant que grande soeur elle veut prendre soin d'elle, mais aussi... Mais Mei ne la laisse pas terminer, elle lui dit d'oublier ce qui s'est passé ce jour-là, et s'en va. Encore une fois, un grand pas en arrière ! Faudra-t-il une rivale aux cheveux argentés pour les pousser encore l'une vers l'autre ? (d'ailleurs, la grande perche a entendu les dernières paroles de Yuzu, après avoir retrouvé sa babiole).

En résumé, on a réglé le problème Matsuri, mais contrairement à ce que l'on aurait pu penser, cela n'a pas suffi à rapprocher vraiment Mei et Yuzu. Elles se parlent à peine, Mei est toujours aussi froide et Yuzu aussi déprimée, on a l'impression d'être revenus 6 épisodes en arrière ! La tentative de dialogue de Yuzu n'a pas vraiment eu d'effets au moins immédiatement. Je gage que Mei continue de cogiter de son côté, mais ce n'est jamais elle qui initie les contacts avec Yuzu... Le moins qu'on puisse dire c'est qu'elle met vraiment Yuzu à l'épreuve !
J'ai l'impression que de toute manière, elles vont jouer au chat et à la souris pendant toute l'histoire, à partir du moment où elles seront heureuses ensemble il n'y aura plus rien à dire ! (c'est ce que doivent penser les auteurs en tout cas, et c'est finalement assez classique, on ne compte plus les fictions où deux personnages sont visiblement amoureux mais n'arrivent pas à se mettre ensemble et on passe notre temps à attendre leur happy-end).
Je ne sais pas combien de chapitres compte un volume du manga. Le spoil que j'avais lu sur Internet et qui m'avait inquiétée pour la suite doit se dérouler après le voyage à Kyoto, alors c'est potentiellement bientôt, à moins que le voyage à Kyoto ne dure longtemps !
Du coup maintenant j'espère aussi une saison 2 ^^

Et sinon, petite parenthèse capillaire : ma prof (100 % Japonaise) m'a appris que quand elle était petite elle avait les cheveux bouclés ! Apparemment ce n'est pas si rare, souvent les cheveux raidissent en grandissant mais pas toujours, parfois des élèves doivent donner un papier à leur établissement scolaire attestant que leurs cheveux sont naturels !
Donc les boucles de Himeko sont peut-être bien naturelles après tout Laughing
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
fandanHIME!
Trias


Inscrit le: 25 Avr 2007
Messages: 956
Localisation: 95

MessagePosté le: Mar Juin 26, 2018 12:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:

Blague à part, je viens de revisionner l'épisode 9 avant d'attaquer le 10, et quand Matsuri prête son téléphone professionnel à Mei, elle lui dit bien "n'allez pas trop loin sinon ce serait illégal".

Ah? j'ai raté ça aussi, mais ça me rassure sur le job de Matsuri qui n'est donc pas la dépravée qu'on pouvait croire à première vue. Mais on le savait depuis le début d'ailleurs...

Citation:

Yuzu et sa mère fêtent Noël ensemble surtout parce que pendant des années elles vivaient seulement toutes les deux donc elles se sont créé leurs petites traditions. Maintenant Yuzu a grandi et la mère doit bien s'attendre à ce qu'un jour Yuzu finisse par faire comme les autres jeunes : fêter Noël entre amis (ou entre amoureux).

l'équivalent du réveillon du 31 décembre pour nous, donc...
D'après l'article que tu as mis en lien, Noel pour eux c'est avant tout la fête du Père Noel, donc il y a forcément des cadeaux, entre amoureux mais surtout pour les enfants.. peut-être pas pour les grands. D'ailleurs il n'en est pas trop question dans l'anime (pas de cadeau prévu pour la mère par exemple)

Citation:
. Matsuri n'habite plus à côté de chez Yuzu, elle va pas non plus débarquer tous les jours.

et c'est pourquoi j'ai été assez surpris de la voir débarquer chez Yuzu dans l'épisode suivant, comme si c'était tout naturel et qu'il ne s'était rien passé !

Episode 10.

Citation:
Elle s'approche, lui prend la joue, mais n'arrive pas à l'embrasser. Mei se rhabille, lui souhaite une bonne nuit et s'en va, comme d'habitude l'air neutre, on ne sait pas comment elle a ressenti cet "échec".

lol! Grosse impression de "déjà vu" comme disent les américains !

Citation:
Fouillant dans la bibliothèque, elle vire plein de livres pour découvrir la rangée du fond, et notamment les mangas avec la relation entre soeurs, dont on voit que Yuzu possède maintenant 4 tomes !

voilà un détail très bien venu qui montre que ce manga a continué de la fasciner et a peut-être accompagné sa réflexion sur la possibilité de concrétiser son attirance pour Mei, bien qu'on ne l'aie plus vu le lire depuis 4 ou 5 épisodes.

Citation:
Matsuri dit à Yuzu que si elle aime Mei, elle devrait faire plus attention à ses sentiments (ça me fait marrer, ces gens qui donnent des conseils dans des domaines qu'ils ne connaissent pas !).

de la part de Matsuri qui a tout fait pour les séparer, et qui a jeté une de ses copines comme une merde dès sa première apparition dans la série, ça ne passe pas, en effet ! On veut vraiment nous faire gober que depuis un mois elle est redevenue une fille bien et sympa, mais on n'a pas oublié ses débuts !

Citation:
Du coup, avec la découverte de la cachette de Yuzu pour ses mangas, je crois que je comprends une des scènes du générique !
il n'y aurait pas un plan qui suggère que Mei les a subitement trouvés, ce qui fait rougir Yuzu ? Elle les lisait donc en cachette de Mei ? mais celle-ci était déjà au courant, depuis le tome 1!


Citation:
Pendant ce temps-là Yuzu sort en courant de chez elle et en portant son sac. C'est le jour du départ, et son réveil n'a pas sonné ! Elle appelle donc Harumi pour la prévenir. Les profs vont faire l'appel alors si Yuzu doit prendre le métro, ça va être chaud... Mei est arrivée depuis longtemps, avant de partir elle aurait pu réveiller Yuzu quand même !

Franchement pas crédible... Yuzu a besoin d'un réveil pour être à l'heure, mais pas Mei, qui peut se lever, s'habiller etc ...sans la réveiller (même si elle fait exprès d'être discrète j'ai des doutes) ? Et puis on avait vu que Yuzu avait pris l'habitude de se lever en même temps que Mei pour aller au Lycée très tôt comme les autres membres du BDE, afin de faire le chemin ensemble... donc elle a l'habitude! et puis le jour du voyage scolaire, quand même !

Citation:
Le voyage en train va durer plusieurs heures, c'est l'occasion pour en apprendre plus sur cette fille, qui a l'air plutôt bavarde. Elle et sa soeur sont jumelles (des fausses jumelles alors !)

je me demande la raison de cela, en dehors des effets comiques (la petite soeur est la plus grande!) ça peut suggérer qu'elles ne sont en fait que demi-soeurs ? Dans tous les cas leur lien biologique est réel donc en cas de tentation incestueuse c'est plus "grave" que pour Mei et Yuzu...ce contre-exemple renforce l'argument "on n'est que soeurs par alliance" sert d'alibi à leur relation.
Par contre pour l'instant pas d'histoire entre les 2 "jumelles" puisque l'une d'elles vient de tomber amoureuse de Mei!Mmais l'arrivée d'une tierce personne dans leur relation aura-t-elle les mêmes effets que pour Mei et Yuzu (à savoir les rapprocher face à l'adversité)?


Citation:
Première scène à Kyoto, je reconnais immédiatement le Kiyomizu-dera <3 Cela n'est pas étonnant, quand Harumi regardait une vidéo sur un voyage à Kyoto pendant que Yuzu découvrait son manga d'amour sororal, il était question d'artères touristiques voisines du Kiyomizu-dera.
ça me fait plaisir de voir en anime des endroits que j'ai visités en vrai *_*
je comprends ça, mais pour ma par, bien qu'ayant vu des tas d'animes avec une séquence à Kyoto je ne connais pas la configuration de la ville ni les noms des monuments et des lieux, ça reste juste un beau décor !

Citation:
Ce sont des visites express !

comme quoi il n'y a pas que quand ils "font l'Europe" qu'ils y vont au pas de charge! ça m'avait frappé dans d'autres animes déjà, (avec l'autre destination traditionnelle du voyage scolaire: l'île d'Okinawa)

Citation:
Finalement, les deux filles se rendent compte qu'elles se rendent au même hôtel ("cela fait beaucoup de coïncidences !"). Sara n'est donc pas plus de Kyoto que Yuzu, elle est toujours en voyage scolaire, mais après avoir fait une étape à Tokyo (ou alors j'ai rien compris).

cette réplique c'est un clin d'oeil, l'auteur ironisant lui-même sur le fait de ne pas (à nouveau!) s'embarrasser de vraisemblance pour faire se rencontrer ses personnages, seule l'intrigue compte !

Citation:
J'avais raison, c'est bien Mei la "personne merveilleuse" que Sara et Nina ont rencontrée le matin même à Tokyo, et pour qui Sara a eu le coup de foudre !

en aparté j'aimerais signaler que je ne trouve pas le look de Mei si exceptionnel que ça, pas pour justifier un coup de foudre immédiat (mais j'accepte le présupposé qui veut qu'elle soit d'une grande beauté, si tous les personnages le disent) mais comme elle fait tout le temps la gueule, difficile de voir en elle une personne exceptionnelle non plus. On va supposer que c'est sa beauté qui les fait toutes craquer, alors... ce qui est un peu superficiel au départ, mais comme quand on la connait on tombe de haut tant elle est réfrigérante, il est curieux de voir que sa popularité reste intacte... et qu'elle ne s'explique que par son physique, donc.
(je sais que tu ne vas pas être d'accord, mais tant mieux ça nourrit le débat)

Citation:
Une fois rentrée dans le hall, Mei entend Himeko engueuler Yuzu. A côté, la caricature de Miss Maria à la coiffure grotesque somnole sur sa banquette ! (j'ai oublié son nom...)

Après recherche elle s'appelle Mineko!
Mineko Fuji en fait (jeu de mot probable avec Fujiko Mine le personnage de la série Lupin the 3rd)

Citation:
Elle se met alors à pleurer. C'est moi ou cette fille a une case en moins ? Shocked
A les voir marcher l'une à côté de l'autre, la grande perche passive qui ne fait que suivre la petite, leadeuse du groupe, je pense à Minus et Cortex Laughing

connait pas cette référence, c'est trop récent pour moi !
Mais dire qu'elle est bête parce qu'elle est émotive c'est aller un peu vite ! disons qu'elle est moins mature que sa soeur, mais on nous a bien expliqué qu'elle était très intelligente !

Citation:
Encore une fois, un grand pas en arrière ! Faudra-t-il une rivale aux cheveux argentés pour les pousser encore l'une vers l'autre ?
je vois que tu as compris le principe! Qui ne le ferait pas, d'ailleurs, puisque c'est la 3ème fois qu'on nous fait le coup ! Espérons un peu plus d'originalité cette fois (déjà ça se passe à Kyoto donc ça change!)

Citation:
J'ai l'impression que de toute manière, elles vont jouer au chat et à la souris pendant toute l'histoire, à partir du moment où elles seront heureuses ensemble il n'y aura plus rien à dire ! (c'est ce que doivent penser les auteurs en tout cas, et c'est finalement assez classique, on ne compte plus les fictions où deux personnages sont visiblement amoureux mais n'arrivent pas à se mettre ensemble et on passe notre temps à attendre leur happy-end).

Attention à ne pas te spoiler toi-même , lol !
Mais puisque le manga continue au-delà de l'histoire racontée dans l'anime c'est donc qu'on n'a pas encore trop à se préoccuper de cela pour le moment. On en reparlera à la toute fin de l'épisode 12 pour spéculer sur la suite possible !

Citation:
Et sinon, petite parenthèse capillaire : ma prof (100 % Japonaise) m'a appris que quand elle était petite elle avait les cheveux bouclés ! Apparemment ce n'est pas si rare, souvent les cheveux raidissent en grandissant mais pas toujours, parfois des élèves doivent donner un papier à leur établissement scolaire attestant que leurs cheveux sont naturels !
Donc les boucles de Himeko sont peut-être bien naturelles après tout Laughing
Tant mieux pour Himeko, mais c'est ahurissant que les cheveux bouclés naturels puissent être vus comme une provocation par les écoles! Le changement de couleur de cheveux, ok (d'ailleurs Matsuri, on n'en a pas parlé, comment elle fait ?) mais sinon.. on veut vraiment que tout le monde rentre dans le moule, physique et moral, ça en dit long sur la pression que subissent les gens là-bas, dès tous jeunes !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Antiope
Trias


Inscrit le: 14 Juil 2014
Messages: 619

MessagePosté le: Mer Juin 27, 2018 1:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Citation:
Blague à part, je viens de revisionner l'épisode 9 avant d'attaquer le 10, et quand Matsuri prête son téléphone professionnel à Mei, elle lui dit bien "n'allez pas trop loin sinon ce serait illégal".

Ah? j'ai raté ça aussi, mais ça me rassure sur le job de Matsuri qui n'est donc pas la dépravée qu'on pouvait croire à première vue. Mais on le savait depuis le début d'ailleurs...

Même si elle n'est pas "la dépravée qu'on pouvait croire", elle est loin d'être un ange... Embrasser Yuzu de force, piéger Mei dans un parking, la provoquer et l'insulter pour pousser Mei à la frapper et utiliser ensuite la photo contre elle (même si le dénouement n'a pas été celui qu'elle pensait, l'intention était là), utiliser la photo comme moyen de pression pour envoyer Mei vers un inconnu du Net qui aurait pu l'agresser (et s'étonner ensuite que Mei y soit réellement allée ! "qu'aurais-tu fait s'il t'avait emmenée de force ?" Matsuri aurait pu se poser la question avant de mettre Mei dans cette situation !).
Bref, toi tu n'aimes pas Mei, moi je n'aime pas Matsuri Mr. Green


Citation:
Citation:

Yuzu et sa mère fêtent Noël ensemble surtout parce que pendant des années elles vivaient seulement toutes les deux donc elles se sont créé leurs petites traditions. Maintenant Yuzu a grandi et la mère doit bien s'attendre à ce qu'un jour Yuzu finisse par faire comme les autres jeunes : fêter Noël entre amis (ou entre amoureux).

l'équivalent du réveillon du 31 décembre pour nous, donc...
D'après l'article que tu as mis en lien, Noel pour eux c'est avant tout la fête du Père Noel, donc il y a forcément des cadeaux, entre amoureux mais surtout pour les enfants.. peut-être pas pour les grands. D'ailleurs il n'en est pas trop question dans l'anime (pas de cadeau prévu pour la mère par exemple)

Je ne pense pas qu'il y ait de cadeaux non plus pour Yuzu, elle est trop grande pour ça. Cela me fait un peu penser à la petite souris : les enfants reçoivent des cadeaux ou de l'argent tant qu'ils sont petits et qu'ils y croient. Si ce n'est que Noël il y a tout le consumérisme qui va avec !

Citation:
Citation:
. Matsuri n'habite plus à côté de chez Yuzu, elle va pas non plus débarquer tous les jours.

et c'est pourquoi j'ai été assez surpris de la voir débarquer chez Yuzu dans l'épisode suivant, comme si c'était tout naturel et qu'il ne s'était rien passé !

Toutefois Matsuri n'est a priori pas revenue entre-temps, puisqu'elle souhaite la bonne année en arrivant, et qu'elle demande comment s'est passé leur réveillon. Cette scène sert juste à nous montrer qu'elle est rentrée dans le droit chemin, et que maintenant que Yuzu et Matsuri se sont retrouvées, elles vont continuer à se voir.

Citation:
Citation:
Elle s'approche, lui prend la joue, mais n'arrive pas à l'embrasser. Mei se rhabille, lui souhaite une bonne nuit et s'en va, comme d'habitude l'air neutre, on ne sait pas comment elle a ressenti cet "échec".

lol! Grosse impression de "déjà vu" comme disent les américains !

Ah ? Tu fais référence à quoi là ?

Citation:
Citation:
Fouillant dans la bibliothèque, elle vire plein de livres pour découvrir la rangée du fond, et notamment les mangas avec la relation entre soeurs, dont on voit que Yuzu possède maintenant 4 tomes !

voilà un détail très bien venu qui montre que ce manga a continué de la fasciner et a peut-être accompagné sa réflexion sur la possibilité de concrétiser son attirance pour Mei, bien qu'on ne l'aie plus vu le lire depuis 4 ou 5 épisodes.

C'est parce qu'elle le lit en cachette Mr. Green
Spoiler:


(scène du générique)


Citation:
Citation:
Du coup, avec la découverte de la cachette de Yuzu pour ses mangas, je crois que je comprends une des scènes du générique !
il n'y aurait pas un plan qui suggère que Mei les a subitement trouvés, ce qui fait rougir Yuzu ? Elle les lisait donc en cachette de Mei ? mais celle-ci était déjà au courant, depuis le tome 1!

C'est pas tant le rougissement, c'est surtout qu'elle s'agite en tentant a priori de détourner Mei, mais l'idée est là !
Spoiler:


Mei était au courant de l'existence de ce manga mais après le sermon qu'elle a fait à Yuzu à ce sujet, Yuzu aurait aussi pu ne pas en continuer la lecture, ou bien se contenter de les lire dans un manga café sans les ramener chez elle.


Citation:
Citation:
Pendant ce temps-là Yuzu sort en courant de chez elle et en portant son sac. C'est le jour du départ, et son réveil n'a pas sonné ! Elle appelle donc Harumi pour la prévenir. Les profs vont faire l'appel alors si Yuzu doit prendre le métro, ça va être chaud... Mei est arrivée depuis longtemps, avant de partir elle aurait pu réveiller Yuzu quand même !

Franchement pas crédible... Yuzu a besoin d'un réveil pour être à l'heure, mais pas Mei, qui peut se lever, s'habiller etc ...sans la réveiller (même si elle fait exprès d'être discrète j'ai des doutes) ? Et puis on avait vu que Yuzu avait pris l'habitude de se lever en même temps que Mei pour aller au Lycée très tôt comme les autres membres du BDE, afin de faire le chemin ensemble... donc elle a l'habitude! et puis le jour du voyage scolaire, quand même !

Evidemment c'est un gros coup de malchance que cela tombe justement ce jour-là, mais personnellement je n'ai pas vraiment remis en cause la crédibilité. Tous les gens qui partagent leur lit ne sont pas systématiquement réveillés par le réveil de leur compagnon de lit ! Il y a des gens qui ont le sommeil très lourd (et ont déjà du mal à réagir à leur propre réveil !), d'autres qui ont l'oreille sélective...
De plus Yuzu dit que depuis le réveillon elles ne se parlent quasiment plus, alors elles ne font peut-être plus le trajet ensemble. Peut-être aussi qu'il a fallu se lever plus tôt que d'habitude pour aller à la gare prendre le train, alors Yuzu n'est pas forcément habituée à se lever à cette heure.
Suite à une mésaventure similaire qui m'est arrivée récemment (mais pour laquelle j'ai heureusement évité les conséquences fâcheuses), je ne peux que compatir avec Yuzu.
Spoiler:

La veille de mon examen de japonais, j'ai été passer la nuit chez une amie qui était absente, pour m'occuper de ses chats. J'avais mis le réveil sur mon portable à 6h35 mais il n'a pas sonné... En effet de temps en temps il bugue, il reste tout noir quoi que je fasse, et quelques minutes ou heures plus tard c'est bon je peux à nouveau l'utiliser (c'est indépendant du niveau de la batterie). Et évidemment il a fallu que ça m'arrive ce jour-là. Mais heureusement vu l'importance de ne pas louper le réveil ce jour-là, j'avais aussi apporté mon radio-réveil habituel donc je me suis levée à l'heure prévue.



Citation:
Citation:
Le voyage en train va durer plusieurs heures, c'est l'occasion pour en apprendre plus sur cette fille, qui a l'air plutôt bavarde. Elle et sa soeur sont jumelles (des fausses jumelles alors !)

je me demande la raison de cela, en dehors des effets comiques (la petite soeur est la plus grande!) ça peut suggérer qu'elles ne sont en fait que demi-soeurs ? Dans tous les cas leur lien biologique est réel donc en cas de tentation incestueuse c'est plus "grave" que pour Mei et Yuzu...ce contre-exemple renforce l'argument "on n'est que soeurs par alliance" sert d'alibi à leur relation.

Pourquoi forcément des demi-soeurs ? (ça devait être sympa la conception des gamines Mr. Green ). Des fausses jumelles c'est suffisant. Des fausses jumelles n'ont pas plus de ressemblance génétique que des frères et soeurs non jumeaux, et il peut très bien y avoir des différences de taille. Que l'aînée soit la plus petite, bah elles doivent être nées à quelques minutes ou quelques heures d'intervalle seulement alors cela ne change pas grand-chose (mais les Japonais sont très attachés à la hiérarchie y compris dans les fratries).
Sur certains aspects, Sara et Nina c'est un peu Mei et Yuzu en exagéré : l'aînée est la plus petite, la plus jeune est réputée pour être la plus intelligente tandis que l'autre souffre de la comparaison...


Citation:
Par contre pour l'instant pas d'histoire entre les 2 "jumelles" puisque l'une d'elles vient de tomber amoureuse de Mei!Mmais l'arrivée d'une tierce personne dans leur relation aura-t-elle les mêmes effets que pour Mei et Yuzu (à savoir les rapprocher face à l'adversité)?

Encore une fois on a une situation assez proche de celle que Yuzu et Mei (et même Yuzu/Matsuri, pseudo-relation amoureuse à sens unique) si Nina a effectivement ce genre de sentiments pour Sara. Une des deux soeurs amoureuse mais pas l'autre, il y aura peut-être de la jalousie de la part de Nina, encore une fois il n'y a rien de nouveau.

Citation:
Citation:
Ce sont des visites express !

comme quoi il n'y a pas que quand ils "font l'Europe" qu'ils y vont au pas de charge! ça m'avait frappé dans d'autres animes déjà, (avec l'autre destination traditionnelle du voyage scolaire: l'île d'Okinawa)

Mais là ce n'est pas simplement des visites au pas de charge, c'est tout simplement irréalisable compte tenu des temps de trajet entre les différents endroits !

Citation:
Citation:
J'avais raison, c'est bien Mei la "personne merveilleuse" que Sara et Nina ont rencontrée le matin même à Tokyo, et pour qui Sara a eu le coup de foudre !

en aparté j'aimerais signaler que je ne trouve pas le look de Mei si exceptionnel que ça, pas pour justifier un coup de foudre immédiat (mais j'accepte le présupposé qui veut qu'elle soit d'une grande beauté, si tous les personnages le disent) mais comme elle fait tout le temps la gueule, difficile de voir en elle une personne exceptionnelle non plus. On va supposer que c'est sa beauté qui les fait toutes craquer, alors... ce qui est un peu superficiel au départ, mais comme quand on la connait on tombe de haut tant elle est réfrigérante, il est curieux de voir que sa popularité reste intacte... et qu'elle ne s'explique que par son physique, donc.
(je sais que tu ne vas pas être d'accord, mais tant mieux ça nourrit le débat)

Laughing
Allez, c'est parti pour la guerre rangée Laughing
Moi j'aime bien le look de Mei, et notamment j'aime beaucoup ses yeux (la couleur des yeux c'est bien le seul élément de fantaisie, parmi toutes ces brunes !). J'aime le fait que ce ne soit pas des yeux immenses mangeant la moitié du visage comme c'est si classique dans les shôjo. En plus le violet est ma couleur préférée...
Par contre je trouve Mei plus jolie quand elle ne sourit pas ^^
Ceci dit, elle est souvent froide avec Yuzu, auprès de qui elle souffle le chaud et le froid, mais cela ne veut pas dire qu'elle est comme ça avec tout le monde. Sara a dit que Mei les a guidées avec beaucoup de gentillesse quand elle était perdue avec sa soeur (ce qui n'est pas étonnant des Japonais, ils sont capables de se plier en quatre pour aider quelqu'un). Outre la beauté (ce qui est toujours subjectif) de Mei, Sara a pu être touchée par son aide, notamment à un moment où elle était perdue et en détresse dans un endroit inconnu.
La popularité de Mei au lycée peut aussi s'expliquer par ses bonnes notes et le fait qu'elle soit efficace dans son travail de Kaichou (c'est apprécié des Japonais).
Quant à la popularité qui ne s'explique que par le physique, Natsuki en est un très bel exemple : beaucoup de garçons bavent devant elle et notamment Takeda. Aussi sèche soit-elle avec lui, il s'accroche, mais contrairement à Shizuru il ne peut pas dire qu'il connaisse le fond de son coeur, il ne connaît que son côté froid et l'aime uniquement pour sa beauté physique.


Citation:
Citation:
Une fois rentrée dans le hall, Mei entend Himeko engueuler Yuzu. A côté, la caricature de Miss Maria à la coiffure grotesque somnole sur sa banquette ! (j'ai oublié son nom...)

Après recherche elle s'appelle Mineko!
Mineko Fuji en fait (jeu de mot probable avec Fujiko Mine le personnage de la série Lupin the 3rd)

Merci pour cette recherche ^^ Mais je ne connais pas la référence...

Citation:
Citation:
Elle se met alors à pleurer. C'est moi ou cette fille a une case en moins ? Shocked
A les voir marcher l'une à côté de l'autre, la grande perche passive qui ne fait que suivre la petite, leadeuse du groupe, je pense à Minus et Cortex Laughing

connait pas cette référence, c'est trop récent pour moi !
Mais dire qu'elle est bête parce qu'elle est émotive c'est aller un peu vite ! disons qu'elle est moins mature que sa soeur, mais on nous a bien expliqué qu'elle était très intelligente !

C'est pourtant pas si récent que ça ! Mais quel âge as-tu donc ? Laughing
Disons que c'est l'impression générale que me renvoie Nina : elle a l'air de n'avoir aucune personnalité et de suivre sa soeur passivement, elle n'a pas l'air d'avoir vraiment conscience des convenances (cela ne lui pose aucun problème de se balader avec le yukata mal ajusté, avec un grand décolleté, alors que sa soeur la rhabille aussitôt quand elle voit ça)... De plus, pleurer parce qu'elle a perdu l'objet offert par soeur, OK, mais pleurer comme un enfant en se laissant tomber par terre ?
Et puis bon, on dit peut-être qu'elle est intelligente parce qu'elle a de bonnes notes, mais cela ne veut pas forcément dire qu'elle est très futée (surtout avec le système scolaire japonais qui valorise surtout le par-coeur).


Citation:
Citation:
Encore une fois, un grand pas en arrière ! Faudra-t-il une rivale aux cheveux argentés pour les pousser encore l'une vers l'autre ?
je vois que tu as compris le principe! Qui ne le ferait pas, d'ailleurs, puisque c'est la 3ème fois qu'on nous fait le coup ! Espérons un peu plus d'originalité cette fois (déjà ça se passe à Kyoto donc ça change!)

Oui on commence à avoir l'habitude, toutefois là cela me semble être une régression disproportionnée (dont je m'attends à ce qu'il faille un événement assez intense pour les rapprocher à nouveau). On en est à peu près revenu au stade où Mei disait ne pas vouloir sympathiser avec Yuzu et qu'elle ne lui parlerait que le strict minimum pour sauver les apparences. Après avoir pacifié les relations avec le grand-père puis le père, après la prise de conscience par Mei des sentiments de Yuzu, après le discours que Mei a fait à Matsuri à propos de la chance qu'elle a d'avoir rencontré une personne prête à l'aimer sans conditions, elle dont le coeur s'était vidé et refermé faute d'attention, ben c'est quand même très frustrant d'en être revenu là. On pensait avoir dépassé ce stade, mais hélas non.

Citation:
Citation:
J'ai l'impression que de toute manière, elles vont jouer au chat et à la souris pendant toute l'histoire, à partir du moment où elles seront heureuses ensemble il n'y aura plus rien à dire ! (c'est ce que doivent penser les auteurs en tout cas, et c'est finalement assez classique, on ne compte plus les fictions où deux personnages sont visiblement amoureux mais n'arrivent pas à se mettre ensemble et on passe notre temps à attendre leur happy-end).

Attention à ne pas te spoiler toi-même , lol !
Mais puisque le manga continue au-delà de l'histoire racontée dans l'anime c'est donc qu'on n'a pas encore trop à se préoccuper de cela pour le moment. On en reparlera à la toute fin de l'épisode 12 pour spéculer sur la suite possible !

J'air peur pour la suite Sad
Et puis surtout je me demande bien ce qu'ils vont réussir à caser dans les 2 derniers épisodes qui restent. Est-ce qu'on va se retrouver avec un cliffhanger de malade qui va forcément appeler une saison 2 ?
En tout cas je pense qu'une fois que j'aurai fini les 12 épisodes je me mettrai au manga ! Tant pis si je me spoile une éventuelle saison 2 dont je ne suis de toute manière même pas sûre qu'elle arrivera un jour !


Citation:
Citation:
Et sinon, petite parenthèse capillaire : ma prof (100 % Japonaise) m'a appris que quand elle était petite elle avait les cheveux bouclés ! Apparemment ce n'est pas si rare, souvent les cheveux raidissent en grandissant mais pas toujours, parfois des élèves doivent donner un papier à leur établissement scolaire attestant que leurs cheveux sont naturels !
Donc les boucles de Himeko sont peut-être bien naturelles après tout Laughing
Tant mieux pour Himeko, mais c'est ahurissant que les cheveux bouclés naturels puissent être vus comme une provocation par les écoles! Le changement de couleur de cheveux, ok (d'ailleurs Matsuri, on n'en a pas parlé, comment elle fait ?) mais sinon.. on veut vraiment que tout le monde rentre dans le moule, physique et moral, ça en dit long sur la pression que subissent les gens là-bas, dès tous jeunes !

Peut-être que toutes les écoles ne sont pas aussi regardantes sur la discipline non plus (même Yuzu finalement on ne l'a pas embêtée bien longtemps avec ses cheveux blonds alors la rebelle Matsuri, elle en a probablement rien à fiche des remarques/avertissements/punitions éventuels).
Eh oui, au Japon en particulier, "le clou qui dépasse attire le marteau", on aime l'uniformité !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
fandanHIME!
Trias


Inscrit le: 25 Avr 2007
Messages: 956
Localisation: 95

MessagePosté le: Jeu Juin 28, 2018 8:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:

Bref, toi tu n'aimes pas Mei, moi je n'aime pas Matsuri Mr. Green
ce n'est pas que j'aime Matsuri non plus, je dis juste qu'elle est moins antipahtique qu'il y paraissait à première vue, c'est tout (même si son revirement est assez forcé) quand à Mei on en reparle plus loin si je ne m'abuse !

Citation:
Toutefois Matsuri n'est a priori pas revenue entre-temps, puisqu'elle souhaite la bonne année en arrivant, et qu'elle demande comment s'est passé leur réveillon. Cette scène sert juste à nous montrer qu'elle est rentrée dans le droit chemin, et que maintenant que Yuzu et Matsuri se sont retrouvées, elles vont continuer à se voir.

oui et ça n'allait pas de soi vu ce qui s'était passé, et j'avais cru comprendre que Matsuri habite assez loin... donc ça ne va pas redevenir la bonne copine de tous les jours, comme au temps du primaire, il y a Harumi dans ce rôle , donc elles se verront de temps à autre et de façon exceptionnelle.

Citation:

lol! Grosse impression de "déjà vu" comme disent les américains !
]Ah ? Tu fais référence à quoi là ?

il ne s'agit pas d'une scène en particulier qui serait la même, mais le côté douche froide que l'une inflige à l'autre en ne répondant pas à ses attentes...Mei est la spécialiste pour ça, elle prend l'initiative, on la croit un instant chaleureuse, amicale ou amoureuse et puis juste après ou le lendemain elle se mure dans son silence méprisant, explique que c'est fini, on n'a pas le droit de faire ça etc... ses voltes-faces commencent à être une habitude!

Citation:

]C'est parce qu'elle le lit en cachette Mr. Green

merci pour l'image... cela dit on sait que Mei est au courant depuis la scène du cartable (quand elle lui demandait de le cacher, et de ne plus l'amener au lycée) , alors elle doit en avoir honte quelque part... elle s'est faite piquer la main dans le sac, et elle n'assume pas; dommage ça aurait pu "pimenter" leur relation, vu que les soeurs du manga ont clairement "franchi le pas" dès le tome 1 (c'est autre chose que Citrus! Droit au but !)

Citation:
il n'y aurait pas un plan qui suggère que Mei les a subitement trouvés, ce qui fait rougir Yuzu ? Elle les lisait donc en cachette de Mei ? mais celle-ci était déjà au courant, depuis le tome 1!

et donc probablement c'est juste pour la taquiner un peu, lui mettre la honte, genre "tu fais quoi avec ces cochonneries?"

Citation:
Mei était au courant de l'existence de ce manga mais après le sermon qu'elle a fait à Yuzu à ce sujet, Yuzu aurait aussi pu ne pas en continuer la lecture, ou bien se contenter de les lire dans un manga café sans les ramener chez elle.
on doit en conclure que c'est assez important pour elle, ça nourrit ses fantasmes et peut-être même ses plaisirs solitaires, sinon en effet pas besoin de l'avoir chez soi! Quand le risque de se faire piquer compte moins que l'excitation de l'avoir sous la main, c'est que l'objet est devenu vital !

Citation:

De plus Yuzu dit que depuis le réveillon elles ne se parlent quasiment plus, alors elles ne font peut-être plus le trajet ensemble. Peut-être aussi qu'il a fallu se lever plus tôt que d'habitude pour aller à la gare prendre le train, alors Yuzu n'est pas forcément habituée à se lever à cette heure.

je me rends à tes arguments concernant le contexte.Quand à ton anecdote personnelle, que dire si ce n'est que les personnages auraient dû aussi penser à faire sonner 2 réveils, par sécurité ! A moins que cette garce de Mei les ait éteint avant qu'ils ne sonnent pour vraiment mettre Yuzu en retard !

Citation:

Sur certains aspects, Sara et Nina c'est un peu Mei et Yuzu en exagéré : l'aînée est la plus petite, la plus jeune est réputée pour être la plus intelligente tandis que l'autre souffre de la comparaison...

je pensais à des demi-soeurs car ça pouvait expliquer leur différence physique et leur comportement très proche.
dans le cas de jumelles les tentations incestueuses (de l'une au moins) ont une autre résonance, il n'y a pas l'excuse de dire "on n'est que soeurs par alliance, on n'est pas du même sang"... C'est assez tendancieux, de leur fournir ce modèle afin qu'elles se disent "tu vois on n'est pas les seules" !

Citation:
Encore une fois on a une situation assez proche de celle que Yuzu et Mei (et même Yuzu/Matsuri, pseudo-relation amoureuse à sens unique) si Nina a effectivement ce genre de sentiments pour Sara. Une des deux soeurs amoureuse mais pas l'autre, il y aura peut-être de la jalousie de la part de Nina, encore une fois il n'y a rien de nouveau.

c'est le moins qu'on puisse dire, l'auteur radote , répète les mêmes schémas et peine à se renouveler! Voir plus loin !

Citation:

Outre la beauté (ce qui est toujours subjectif) de Mei, Sara a pu être touchée par son aide, notamment à un moment où elle était perdue et en détresse dans un endroit inconnu.

je suis d'accord que c'est bien subjectif, mais la préférer quand elle ne sourit pas, quand même... sinon c'est quand même emblématique que cette scène dont tu parles où Mei était aimable, serviable avec Sara n'a pas été montrée ! On ne la voit jamais comme ça, et à la fin de l'épisode quand elle reparle à Sara c'est avec sa tête de six pieds de long habituelle, mais bon si c'est comme ça que tu la préfère, je n'insiste pas !
Allez: spéciale dédicace :
Spoiler:


(j'exagère exprès, elle ne fait pas vraiment la gueule, c'est plutôt une sorte de regard triste, désenchanté, ou alors elle pose à la brune ténébreuse, mystérieuse et secrète que rien ne saurait toucher... il y a des amateurs !



Citation:
Merci pour cette recherche ^^ Mais je ne connais pas la référence...

Spoiler:


Tiens, c'est une série pourtant très célèbre au Japon, et aussi en France, sous le titre "Edgar de la cambriole" (et on appelait Fujiko "Magali" en VF!) tu n'as pas vu"le château de Cagliostro" de Myiazaki ?



Citation:
Oui on commence à avoir l'habitude, toutefois là cela me semble être une régression disproportionnée (dont je m'attends à ce qu'il faille un événement assez intense pour les rapprocher à nouveau). On en est à peu près revenu au stade où Mei disait ne pas vouloir sympathiser avec Yuzu et qu'elle ne lui parlerait que le strict minimum pour sauver les apparences. Après avoir pacifié les relations avec le grand-père puis le père, après la prise de conscience par Mei des sentiments de Yuzu, après le discours que Mei a fait à Matsuri à propos de la chance qu'elle a d'avoir rencontré une personne prête à l'aimer sans conditions, elle dont le coeur s'était vidé et refermé faute d'attention, ben c'est quand même très frustrant d'en être revenu là. On pensait avoir dépassé ce stade, mais hélas non.

c'est surtout difficile à avaler ! C'est vraiment caricatural, ses crises psychologiques à répétition sans explication... jalousie ? culpabilité? Simple volonté de nuisance ? qu'est-ce qui pourrait pousser Mei à saboter sa relation avec Yuzu comme ça sans arrêt, alors qu'elle l'aime ? Je crois surtout que c'est l'auteur qui pédale dans la semoule...

Citation:
J'air peur pour la suite Sad
Et puis surtout je me demande bien ce qu'ils vont réussir à caser dans les 2 derniers épisodes qui restent. Est-ce qu'on va se retrouver avec un cliffhanger de malade qui va forcément appeler une saison 2 ?
En tout cas je pense qu'une fois que j'aurai fini les 12 épisodes je me mettrai au manga ! Tant pis si je me spoile une éventuelle saison 2 dont je ne suis de toute manière même pas sûre qu'elle arrivera un jour !
hum ! par curiosité j'ai lu vite fait le résumé des tomes 5 et 6 du manga paru chez nous, et ça ne m'a pas rassuré: fini les intrigues fortes quoique répétitives avec rivales à la clé, on tombe dans la tranche de vie pure et simple, faite de micro-événements qui ne concernent que Yuzu et Mei, je commence à me douter de pourquoi la saison 2 se fait attendre: il n'y a peut-être pas la matière dramatique pour ça... ou en tous cas ça deviendrait assez différent de la première saison ! Pas grave, on pourra commenter le manga !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Antiope
Trias


Inscrit le: 14 Juil 2014
Messages: 619

MessagePosté le: Sam Juin 30, 2018 10:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Citation:

lol! Grosse impression de "déjà vu" comme disent les américains !
]Ah ? Tu fais référence à quoi là ?

il ne s'agit pas d'une scène en particulier qui serait la même, mais le côté douche froide que l'une inflige à l'autre en ne répondant pas à ses attentes...Mei est la spécialiste pour ça, elle prend l'initiative, on la croit un instant chaleureuse, amicale ou amoureuse et puis juste après ou le lendemain elle se mure dans son silence méprisant, explique que c'est fini, on n'a pas le droit de faire ça etc... ses voltes-faces commencent à être une habitude!

Ah d'accord, je comprends ce que tu veux dire. C'est vrai que Mei n'a pas cessé ses volte-faces depuis le début de la série... Même son "oublie ce qui s'est passé ce jour-là" (à propos du soir de Noël) sonnait plutôt familier !

Citation:
Citation:

]C'est parce qu'elle le lit en cachette Mr. Green

merci pour l'image... cela dit on sait que Mei est au courant depuis la scène du cartable (quand elle lui demandait de le cacher, et de ne plus l'amener au lycée) , alors elle doit en avoir honte quelque part... elle s'est faite piquer la main dans le sac, et elle n'assume pas; dommage ça aurait pu "pimenter" leur relation, vu que les soeurs du manga ont clairement "franchi le pas" dès le tome 1 (c'est autre chose que Citrus! Droit au but !)

Pimenter leur relation ? Elles n'en sont pas là encore ! Encore faudrait-il qu'il y ait déjà une vraie relation !

Citation:
Citation:

De plus Yuzu dit que depuis le réveillon elles ne se parlent quasiment plus, alors elles ne font peut-être plus le trajet ensemble. Peut-être aussi qu'il a fallu se lever plus tôt que d'habitude pour aller à la gare prendre le train, alors Yuzu n'est pas forcément habituée à se lever à cette heure.

je me rends à tes arguments concernant le contexte.Quand à ton anecdote personnelle, que dire si ce n'est que les personnages auraient dû aussi penser à faire sonner 2 réveils, par sécurité ! A moins que cette garce de Mei les ait éteint avant qu'ils ne sonnent pour vraiment mettre Yuzu en retard !

Après revisionnage de l'épisode 10, Yuzu demande à Mei "Pourquoi tu ne m'as pas réveillée ? On va toujours au lycée ensemble." J'avais donc peut-être extrapolé pour excuser Mei !
Tu crois que Mei aurait pu faire exprès d'éteindre le réveil de Yuzu ? Ce serait particulièrement vicieux ! En est-elle capable ?


Citation:
je suis d'accord que c'est bien subjectif, mais la préférer quand elle ne sourit pas, quand même... sinon c'est quand même emblématique que cette scène dont tu parles où Mei était aimable, serviable avec Sara n'a pas été montrée ! On ne la voit jamais comme ça, et à la fin de l'épisode quand elle reparle à Sara c'est avec sa tête de six pieds de long habituelle, mais bon si c'est comme ça que tu la préfère, je n'insiste pas !
Allez: spéciale dédicace :
Spoiler:


(j'exagère exprès, elle ne fait pas vraiment la gueule, c'est plutôt une sorte de regard triste, désenchanté, ou alors elle pose à la brune ténébreuse, mystérieuse et secrète que rien ne saurait toucher... il y a des amateurs !


Si on en va par là, on n'a pas vu non plus la scène où Mei rejette Himeko dans les locaux du BDE, et on n'a pas non plus eu de flash-back pour savoir comment ça s'est passé.
La plupart du temps quand on voit Mei, c'est par rapport à Yuzu, on ne voit que peu ses interactions avec les autres personnages.
Je ne pense pas que Mei ait été spécialement souriante avec Sara et Nina, juste aimable, mais cela a suffit pour faire chavirer Sara...
Disons que pour le sourire je pensais surtout à cette scène-là :
Spoiler:


C'est peut-être juste parce qu'on n'y est pas habitués, mais je ne trouve pas ce sourire très beau.
Je la préfère ici :
Spoiler:


Si belle, et vulnérable ! Elle a baissé sa garde, elle est naturelle.
Il y a aussi cette image-là qui me plaît beaucoup. les deux rougissent tout pareil, ici Mei n'est pas dans la manipulation.
Spoiler:



Mais j'avoue, la brune ténébreuse et mystérieuse me plaît Smile


Citation:
Citation:
Merci pour cette recherche ^^ Mais je ne connais pas la référence...

Spoiler:


Tiens, c'est une série pourtant très célèbre au Japon, et aussi en France, sous le titre "Edgar de la cambriole" (et on appelait Fujiko "Magali" en VF!) tu n'as pas vu"le château de Cagliostro" de Myiazaki ?


Oui je connais le film de Miyazaki (même si je ne l'ai vu qu'une seule fois) mais je ne savais pas qu'il y avait aussi une série.

Citation:
c'est surtout difficile à avaler ! C'est vraiment caricatural, ses crises psychologiques à répétition sans explication... jalousie ? culpabilité? Simple volonté de nuisance ? qu'est-ce qui pourrait pousser Mei à saboter sa relation avec Yuzu comme ça sans arrêt, alors qu'elle l'aime ? Je crois surtout que c'est l'auteur qui pédale dans la semoule...

Pour moi elle met Yuzu à l'épreuve, elle teste ses sentiments (et visiblement vu que Yuzu elle-même se met à douter en se demandant si c'est vraiment de l'amour qu'elle ressent, Mei n'a peut-être pas tort de la tester !). Mei n'a tellement pas l'habitude de recevoir de l'affection sincère, désintéressée, qu'avant de s'abandonner, elle veut être sûre de pouvoir faire confiance.

Citation:
Citation:
J'air peur pour la suite Sad
Et puis surtout je me demande bien ce qu'ils vont réussir à caser dans les 2 derniers épisodes qui restent. Est-ce qu'on va se retrouver avec un cliffhanger de malade qui va forcément appeler une saison 2 ?
En tout cas je pense qu'une fois que j'aurai fini les 12 épisodes je me mettrai au manga ! Tant pis si je me spoile une éventuelle saison 2 dont je ne suis de toute manière même pas sûre qu'elle arrivera un jour !
hum ! par curiosité j'ai lu vite fait le résumé des tomes 5 et 6 du manga paru chez nous, et ça ne m'a pas rassuré: fini les intrigues fortes quoique répétitives avec rivales à la clé, on tombe dans la tranche de vie pure et simple, faite de micro-événements qui ne concernent que Yuzu et Mei, je commence à me douter de pourquoi la saison 2 se fait attendre: il n'y a peut-être pas la matière dramatique pour ça... ou en tous cas ça deviendrait assez différent de la première saison ! Pas grave, on pourra commenter le manga !

Hmm... S'il n'y a plus de rivales et de jalousies, peut-être qu'on peut enfin espérer un couple stable et heureux, mais je ne suis pas sûre d'avoir envie que tu me spoiles à ce sujet Mr. Green

Episode 11.

Avant le générique, on reprend sur la scène à l'extérieur de l'hôtel. Nina, qui avait assisté à la scène, n'en revient pas. "Elles avaient donc ce genre de relation ?". Mais au final elle est contente et se dit qu'elle a trouvé comment aider sa soeur. Si j'avais cru qu'elle pouvait elle aussi avoir des sentiments amoureux pour sa soeur, on dirait que je me suis fourvoyée !

Yuzu et Harumi partagent une chambre (donc il y a des chances que la cinglée à bouclettes ait réussi son coup pour partager celle de Mei !). Yuzu se lamente sous sa couette, tandis que Harumi perd patience à voir Yuzu ne pas profiter du voyage. Elle vire la couette et se met à chatouiller Yuzu pour la détendre !
Harumi se plaint aussi des prévisions de météo pourries du lendemain, qui risquent de lui gâcher la visite au sanctuaire Yasaka-jinja. Elle découvre alors que le Yasaka-jinja est un sanctuaire pour trouver l'amour. Pour un voyage entre filles, elle trouve ridicule qu'il soit à leur programme. (Elle devrait se rappeler qu'elle a elle-même expliqué à Yuzu que beaucoup de filles du lycée sont en couple avec une fille, mais elle doit penser que c'est purement sexuel, hormonal, et pas pour l'amour en soi).
Yuzu, elle, ne serait pas contre l'aide d'une divinité pour apaiser les tensions entre Mei et elle...

Tandis que Harumi se demande qui a concocté le programme, on enchaîne avec Himeko qui éternue... (maintenant je connais le gag !). Ce n'est pas le moment pour elle d'être malade, elle veut à tout prix aller au sanctuaire de l'amour ! Nina l'aborde alors, on ne sait pas ce qu'elles se diront mais on peut s'en faire une idée, car le lendemain Nina entraîne Sara au Yasaka-jinja en lui expliquant que le lycée de Mei a prévu une visite ici, et que c'est donc l'occasion rêvée pour "s'approprier Mei". Le terme "approprier" m'a choquée, je me demandais si la traduction était foireuse mais non d'après la réaction de Sara ("ne parle pas d'elle comme si c'était un objet !").
Alors que Sara s'éloigne, Nina pense "ne t'inquiète pas, je vais te mâcher le travail". Elle est peut-être moins cruche et plus fourbe que je ne l'avais cru...

On retrouve la similarité entre les rivales Yuzu et Himeko, qui prient en même temps, et longtemps, pour le bien de leur relation avec Mei (tandis que Harumi s'impatiente !).
Puis Sara arrive et rejoint Yuzu. Elle lui explique qu'elle a retrouvé le fille dont elle est tombée amoureuse, et qu'elle a décidé de lui avouer ses sentiments. Comme le dit Yuzu, c'est probablement un peu tôt, mais une telle occasion ne se renouvellera peut-être jamais. Yuzu est admirative et un peu jalouse de voir Sara aller de l'avant ainsi alors que sa propre relation avec Mei piétine. Et je suis surprise que Sara n'ait pas donné le nom de sa "déesse", mais c'est sûrement pour ne pas casser trop vite la nouvelle amitié entre Yuzu et Sara, la rivalité viendra plus tard !

La pluie arrive, les visiteurs s'abritent tous tant bien que mal, et c'est une occasion d'en pousser certains vers la boutique. Harumi et Himeko achètent toutes les deux des "omamori", des petits porte-bonheur qui ont souvent un rôle bien particulier (favoriser l'amour, la santé, la fortune, etc). Elles rejoignent ensuite toutes les deux Yuzu qui continue de broyer du noir, et chacune lui donne un omamori. Sur celui donné par Harumi il y a marqué "enmusubi". C'est donc une amulette pour favoriser l'amour. Le omamori donné par Himeko, je ne sais pas, dessus il y a le kanji de la beauté et le kanji de "mamoru" (mamoru : protéger, mamori : amulette ; le 2ème kanji est donc souvent présent sur les omamori). Je ne sais pas trop ce qu'il faut comprendre ici, c'est une amulette pour rester belle ?
Himeko explique qu'en en ayant chacune un identique cela renforcera leurs liens, et elle prétend en avoir acheté 2 par inadvertance et remarqué ensuite que le style correspond à celui de Yuzu. Aux moqueries de Harumi elle se défend en rougissant. C'est étonnant, pourquoi donc Himeko donne-t-elle un tel objet à Yuzu et pas à Mei ?

Mei, elle, s'est abritée sous la grande porte du sanctuaire, seule jusqu'à ce que Nina vienne la rejoindre (elle cache alors précipitamment son petit ours en peluche dans sa poche). Nina lui demande si elle ne va pas prier avec les autres, Mei lui répond qu'elle ne croit pas en ces choses incertaines. Nina lui explique alors que sa grande soeur est amoureuse d'elle, alors si Mei n'a personne elle pourrait aller prier avec elle. Mei est surprise bien sûr (même si elle n'est pas du genre démonstrative), elle lui explique qu'elle n'est pas intéressée par l'amour. Nina prétend savoir ce que Mei désire, et s'en va aussi vite qu'elle est arrivée.

Sara arrive peu après, à la recherche de sa soeur. Mei lui dit qu'elle était là l'instant d'avant. Après un instant d'hésitation, Sara avoue ses sentiments à Mei, qui ouvre de grands yeux (peut-être n'avait-elle pas cru Nina ?). Après le petit laïus de Sara, Mei lui demande si elle a besoin d'elle (ce à quoi Sara répond bien sûr par l'affirmative). Cela semble être l'obsession de Mei, de savoir qu'on a besoin d'elle.

La pluie a cessé. Yuzu va à son tour à la boutique, et semble intéressée par une double amulette, pour la réussite du couple. Le soir à l'hôtel elle aborde Mei (qui lui demande sèchement de faire court). Yuzu revient sur la discussion de la veille, et dit qu'en plus de vouloir prendre soin d'elle comme une soeur, elle l'a toujours ai... mais pas moyen, cela ne sort pas ! Mei la coupe alors en lui disant qu'aujourd'hui quelqu'un lui a déclaré sa flamme et qu'elle a l'intention de lui laisser sa chance.
Mei n'en finira pas de nous surprendre ! Est-elle en train de mentir pour faire réagir Yuzu, peut-être la rendre jalouse, l'aider à faire sortir les mots qui coincent ?

Yuzu va alors noyer son chagrin à la cafétéria (mais malgré le plan sur les bouteilles de vin, j'ai l'impression que c'est simplement du jus de fruits qu'elle boit ! ceci dit ce serait logique vu qu'elle est mineure). Elle pleure, se lamente "Fidèle à elle-même, Mei a fait un truc incompréhensible ! Quel genre de personne faut-il être pour qu'elle dise oui ?" Elle n'a pas l'air de se poser plus de questions que cela... Elle aurait au moins pu soupçonner Himeko.
Nina arrive, lui annonce que la déclaration de Sara s'est bien passée (Mei n'aurait donc peut-être pas menti ?), et Yuzu est contente pour elle. Elle promet à Nina de soutenir la relation de Sara. Elle n'a pas pensé que la coïncidence était grosse...
Yuzu quitte Nina pour aller prendre son bain (même s'il est déjà tard). Elle continue de ruminer tout en se déshabillant, et alors qu'elle va quitter le vestiaire pour rejoindre les bains, elle tombe sur Mei ! Celle-ci lui fait la morale bien comme il faut, et comme on n'avait pas vu depuis un moment de la part de Mei ! Yuzu s'emporte ("ouais ouais c'est bon j'ai capté ! je me lave et je sors direct") et claque la porte. Quand elle a commencé à élever la voix, j'espérais plutôt une scène comme dans le bureau du proviseur ^^'

Sara était aussi toujours dans le bain (dont Mei est sorti un instant plus tôt, rappelons-le !). Sara est sur un petit nuage, visiblement Mei ne l'a pas encore "refroidie".
Yuzu quant à elle, lui explique qu'elle n'a pas eu le temps d'avouer ses propres sentiments, l'élue de son coeur s'étant trouvé quelqu'un. C'est quand même dingue qu'à aucun moment elles ne pensent qu'il puisse s'agir de la même personne ! Quand elle s'est présentée, Yuzu n'a peut-être pas dit son nom de famille ? Sara sait pourtant que Yuzu est amoureuse de sa soeur par alliance, mais elle non plus n'a pas compris qu'il s'agit de sa déesse ! Elle enjoint Yuzu à avouer ses sentiments malgré tout, et Yuzu s'y décide.

Ah bah j'ai ma réponse l'instant d'après : dans le vestiaire Sara trouve le carnet d'élève de Yuzu, voit son nom de famille et comprend...

Yuzu guette dans le couloir, voit Himeko sortir de la chambre alors elle en profite pour rejoindre Mei afin de poursuivre leur conversation, mais Mei refuse de l'écouter et veut la renvoyer dans sa chambre ("le couvre-feu est passé, cela attendra demain"...). Mais Himeko a été rapide, elle est déjà de retour. Mei éteint alors précipitamment la lumière et entraîne Yuzu pour la cacher.... dans son lit ! Yuzu est heureuse que Mei ait choisi de la protéger. Elle est troublée par l'odeur de Mei, les battements de son coeur... Elle l'enlace alors, l'embrasse dans le cou. Mei halète, mais quand Yuzu s'apprête à l'embrasser, elle l'en empêche et lui dit de partir.
Une fois dehors, Yuzu ne se laisse pas démonter, elle est bien déterminée à avouer ses sentiments à un moment ou à un autre.

Le lendemain, Himeko bouleversée apprend à Yuzu que Mei a choisi d'aller à la gare de Kyoto pendant son temps libre. Yuzu se précipite alors pour la rejoindre. Yuzu a-t-elle entendu Himeko ajouter que Mei est accompagnée ?
Tandis que Yuzu cherche Mei à la gare, je m'interroge : qu'irait faire Mei là-bas ? Une fugue d'amoureuse, surtout avec une fille qu'elle connaît à peine, cela ne lui ressemble pas.
Nina rejoint Yuzu, et lui explique que Mei est avec Sara. Elle apprend aussi à Yuzu que Mei est la copine de Sara...
Quant à Mei et Sara, elles sont dans la tour d'observation (mince, je savais pas qu'on pouvait y monter ! mais je vois parfaitement de quelle tour il s'agit). Sara demande à Mei si elle peut l'embrasser, et la suite au prochain épisode ! Mais pour rebondir sur ce que je disais plus haut par rapport au fait que l'on ne montre que superficiellement les interactions entre Mei et les autres personnages que Yuzu, cela ne m'étonnerait pas que l'on ne nous montre pas non plus ce qui va se passer et qu'on en aura qu'une petite phrase d'explication soit par Mei soit par Sara !

Mei m'a déçue sur cet épisode. Jusqu'ici j'ai toujours essayé de lui trouver des excuses, mais là j'ai du mal à comprendre pourquoi elle a accepté de donner sa chance à une fille qu'elle connaît à peine et qu'elle aura beaucoup plus de mal à continuer de voir une fois le voyage scolaire terminé ? Je sais bien qu'elle est imprévisible, mais je l'aurais crue plus rationnelle.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
fandanHIME!
Trias


Inscrit le: 25 Avr 2007
Messages: 956
Localisation: 95

MessagePosté le: Lun Juil 02, 2018 8:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai revu l'épisode ce soir mais je n'ai pas le temps de le commenter avant demain.

De manière générale j'ai été à la fois séduit et exaspéré: sur le plan visuel les vues de Kyoto, la pluie, etc... c'est superbement fait! Mais pour ce qui est du scénario, on ne s'ennuie pas c'est sûr, il se passe plein de choses, mais les invraisemblances battent tous les records ! A suivre !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Antiope
Trias


Inscrit le: 14 Juil 2014
Messages: 619

MessagePosté le: Lun Juil 02, 2018 8:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Eh bien, avant que tu puisses me charrier par rapport à la dernière phrase de mon commentaire, je tiens à t'avouer que j'ai été tellement surprise par cet épisode que je n'ai pas pu m'empêcher de regarder le 12 ce dimanche.
De fait, je sais maintenant comment ça se termine et je suis satisfaite <3 Et je peux comprendre et excuser Mei Mr. Green
Je vais essayer d'en faire abstraction pour répondre à tes futurs commentaires sur l'épisode 11.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
fandanHIME!
Trias


Inscrit le: 25 Avr 2007
Messages: 956
Localisation: 95

MessagePosté le: Mar Juil 03, 2018 7:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Tu crois que Mei aurait pu faire exprès d'éteindre le réveil de Yuzu ? Ce serait particulièrement vicieux ! En est-elle capable ?

ben oui, pour la punir de ne pas avoir répondu à ses avances à Noel... enfin ce n'est pas sûr mais ça me parait plausible, sans diaboliser Mei à outrance elle a en elle assez de froideur pour le faire. j'ai vraiment du mal à voir en elle une gentille fille victime de son statut et des circonstances qui l'obligerait à jouer la méchante alors qu'elle n'est qu'amour... elle fait trop bien la tête pour que je n'y croie pas à fond !

Citation:
Disons que pour le sourire je pensais surtout à cette scène-là :
Spoiler:


C'est peut-être juste parce qu'on n'y est pas habitués, mais je ne trouve pas ce sourire très beau.

moi si, il est émouvant à défaut d'être beau..; mais c'est si rare que je l'avais oublié, c'était la scène du cimetière non? ça remonte !

Citation:

Il y a aussi cette image-là qui me plaît beaucoup. les deux rougissent tout pareil, ici Mei n'est pas dans la manipulation.
Spoiler:


un moment rare là aussi puisqu'on a vu mainte fois que pour elle un baiser servait avant tout à déstabiliser l'adversaire! sans parler de la scène des avances à Noël qui montre que la manipulatrice est toujours là!
Il faudra attendre la toute fin pour la retrouver émouvante spontanée et sincère comme ça, c'est quand même problématique... le reste du temps il faut se farcir la Prez' !


Citation:
Pour moi elle met Yuzu à l'épreuve, elle teste ses sentiments (et visiblement vu que Yuzu elle-même se met à douter en se demandant si c'est vraiment de l'amour qu'elle ressent, Mei n'a peut-être pas tort de la tester !). Mei n'a tellement pas l'habitude de recevoir de l'affection sincère, désintéressée, qu'avant de s'abandonner, elle veut être sûre de pouvoir faire confiance.

je comprends ça mais ça va une fois ou deux mais là on a compris, et Yuzu a déjà fait des efforts et elle continue à la balader! il lui reste sa déclaration à faire mais elle va passer l'épisode 11 entier à essayer mais c'est jamais le moment ! Et pourquoi ce ne serait pas Mei qui ferait un effort aussi , c'est quoi cette Princesse hautaine et son attitude genre si tu m'aimes, prouve-le, tu dois me mériter ! Et elle qu'est-ce qu'elle mérite ?! (c'est clair qu'elle m'énerve de trop!)

Episode 11.

Citation:
Harumi se plaint aussi des prévisions de météo pourries du lendemain, qui risquent de lui gâcher la visite au sanctuaire Yasaka-jinja.
Elle semble la seule à être studieuse, lire les guides sur la ville et s'intéresser vraiment au voyage, toutes les autres ne se préoccupant de leurs affaires de coeur... ça la met vraiment à l'écart des autres sur le plan dramatique une nouvelle fois... cela dit elle a surtout une fonction de faire-valoir comique dans cet épisode (c'est dommage car elle vaut mieux que ça) la scène des chatouilles bien sûr (un peu forcée quand même, si j'avais l'esprit mal tourné...) et par la suite au temple quand elle s'impatiente pendant la prière de Yuzu et Himeko!

Citation:
Alors que Sara s'éloigne, Nina pense "ne t'inquiète pas, je vais te mâcher le travail". Elle est peut-être moins cruche et plus fourbe que je ne l'avais cru...

c'est sûr que ce qu'on avait vu d'elle dans l'épisode précédent permettait de penser que c'est une cruche, mais finalement l'histoire d'amour de sa soeur a tout changé, ça la motive! Donc l'affection entre ces soeurs est vraiment forte et sans ambiguité,

Citation:
Puis Sara arrive et rejoint Yuzu. Elle lui explique qu'elle a retrouvé la fille dont elle est tombée amoureuse, et qu'elle a décidé de lui avouer ses sentiments. Comme le dit Yuzu, c'est probablement un peu tôt, mais une telle occasion ne se renouvellera peut-être jamais. Yuzu est admirative et un peu jalouse de voir Sara aller de l'avant ainsi alors que sa propre relation avec Mei piétine. Et je suis surprise que Sara n'ait pas donné le nom de sa "déesse", mais c'est sûrement pour ne pas casser trop vite la nouvelle amitié entre Yuzu et Sara, la rivalité viendra plus tard !
quand je parlais d'invraisemblances je pensait avant tout à toutes ces scènes où Yuzu parle avec Nina et Sara sans jamais se douter qu'il puisse s'agir de Mei, et que Yuzu parle aussi d'elle quand elle évoque ses sentiments à elle. Pourquoi ? Parce qu'on ne nous montre jamais les 4 filles ne même temps - ce qui est fallacieux car elles ont bien dû se croiser et donc se parler tout ce temps dans les parties communes de l'hotel, aux repas etc...

Citation:
Himeko explique qu'en en ayant chacune un identique cela renforcera leurs liens, et elle prétend en avoir acheté 2 par inadvertance et remarqué ensuite que le style correspond à celui de Yuzu. Aux moqueries de Harumi elle se défend en rougissant. C'est étonnant, pourquoi donc Himeko donne-t-elle un tel objet à Yuzu et pas à Mei ?
moi aussi ça me parait aberrant, je ne comprends pas, il doit nous manquer des infos ! serait-ce le départ d'un défi à sa rivale, genre à partir de maintenant on a les mêmes atouts, on verra la première qui y arrivera ! ( A lui faire sa déclaration avant l'autre ?) pure hypothèse que rien ne confirme !

Citation:
Après le petit laïus de Sara, Mei lui demande si elle a besoin d'elle (ce à quoi Sara répond bien sûr par l'affirmative). Cela semble être l'obsession de Mei, de savoir qu'on a besoin d'elle.

c'est bien normal, une élève lui parle, en plein voyage scolaire u'ell supervise, bref c'est la Prez' qui parle et elle est dans son rôle. Qu'elle décide de "lui donner sa chance " par contre.... sauf si c'est juste pour faire réagir Yuzu bien sûr, lui désigner le bon exemple à suivre !

Citation:
Yuzu va alors noyer son chagrin à la cafétéria (mais malgré le plan sur les bouteilles de vin, j'ai l'impression que c'est simplement du jus de fruits qu'elle boit ! ceci dit ce serait logique vu qu'elle est mineure). Elle pleure, se lamente "Fidèle à elle-même, Mei a fait un truc incompréhensible ! Quel genre de personne faut-il être pour qu'elle dise oui ?" Elle n'a pas l'air de se poser plus de questions que cela... Elle aurait au moins pu soupçonner Himeko.

primo pour ma part je pensais que c'était un genre de soda, mais peu importe, elle peut en boire des litres ça ne va pas changer grand chose, cette pantomime de l'ivresse est assez absurde du coup !
deuxio je trouve rafraichissante sa réaction "quelle personne faut-il être..." elle se pose la question de ce qu'elle aurait dû dire ou faire, pas de "qui à fait le coup", elle n'est pas dans une réaction de fureur ou de jalousie contre l'élue en question, peut importe qui c'est, elle ne va pas aller lui casser la gueule pour autant, c'est à elle-même qu'elle s'en doit prendre car elle n'a pas su y arriver ! (je me demande d'ailleurs si elle considère encore Himeko comme une rivale sérieuse vu comme Mei l'a déjà envoyé balader au lycée)

Citation:
Nina arrive, lui annonce que la déclaration de Sara s'est bien passée (Mei n'aurait donc peut-être pas menti ?), et Yuzu est contente pour elle. Elle promet à Nina de soutenir la relation de Sara. Elle n'a pas pensé que la coïncidence était grosse...

maintenant que Nina lui parle de cette déclaration juste après ce qu'on vient de voir, comment accepter que Yuzu ne fasse pas le rapprochement entre une fille qui se déclare à Mei et Sara qui se déclare le même jour au même moment ???? ça ne tient pas, même si elle n'est pas futée vu le contexte c'est pas possible qu'elle ne se pose pas au moins la question !!!
Là l'auteur m'en demande trop en termes de "suspension d'incrédulité" encore une fois ! Par contre ça pourrait expliquer la fureur de Mei et la façon dont elle la traite, si elle escomptait justement que Yuzu comprenne et réagisse aussitôt !


Citation:
C'est quand même dingue qu'à aucun moment elles ne pensent qu'il puisse s'agir de la même personne !

Ouf! je croyais être le seul à ressentir ça, tu me rassures enfin !
Je note que Yuzu a dit à Mei "je me lave vite fait" et qu'elle traine pas mal dans le bain finalement... comme une façon de l'envoyer balader ?

Citation:
Ah bah j'ai ma réponse l'instant d'après : dans le vestiaire Sara trouve le carnet d'élève de Yuzu, voit son nom de famille et comprend...
oui mais il n'y a pas que Sara qui a un truc à comprendre et qui n'y arrive pas !

Citation:
Mei éteint alors précipitamment la lumière et entraîne Yuzu pour la cacher.... dans son lit ! Yuzu est heureuse que Mei ait choisi de la protéger. Elle est troublée par l'odeur de Mei, les battements de son coeur... Elle l'enlace alors, l'embrasse dans le cou. Mei halète, mais quand Yuzu s'apprête à l'embrasser, elle l'en empêche et lui dit de partir.

pour une fois je suis d'accord avec Mei ,il y a des limites... c'est pas le moment de faire des calins avec Himeko juste à côté ! déjà que bon, elle s'est endormie en 10 secondes chrono ce qui est bien pratique et semble avoir le sommeil lourd, il ne faut pas tenter le diable. Une scène encore un peu difficile à croire, même ce n'est pas la pire !

Citation:
Une fois dehors, Yuzu ne se laisse pas démonter, elle est bien déterminée à avouer ses sentiments à un moment ou à un autre.

pourquoi n'était-ce pas le moment quand elles étaient ensemble, coincées sous la couette à chuchoter l'une contre l'autre ? La question ne sera pas posée !

Citation:
Tandis que Yuzu cherche Mei à la gare, je m'interroge : qu'irait faire Mei là-bas ? Une fugue d'amoureuse, surtout avec une fille qu'elle connaît à peine, cela ne lui ressemble pas.

tout simplement un rendez-vous, c'est ce qu'elle entendait sans doute par "lui laisser sa chance" (de lui plaire en l'aidant à mieux se connaitre par ce "dato" )

Citation:
Mei m'a déçue sur cet épisode. Jusqu'ici j'ai toujours essayé de lui trouver des excuses, mais là j'ai du mal à comprendre pourquoi elle a accepté de donner sa chance à une fille qu'elle connaît à peine et qu'elle aura beaucoup plus de mal à continuer de voir une fois le voyage scolaire terminé ? Je sais bien qu'elle est imprévisible, mais je l'aurais crue plus rationnelle.

je ne me prononce pas: je n'ai pas encore revu le 12; ce n'est pas que je n'en ai pas envie mais ça me parait de la triche et ça briserait ma précieuse dynamique des commentaires hebdomadaires ! (oui je sais pour une seul épisode ce n'est pas grave!)
Il se peut que l'épisode révèle que Mei avait un plan très élaboré pour pousser Yuzu à la déclaration, ce qui peut rassurer sur son côté rationnel. Pour le reste je ne me souvient plus trop (sauf que Sara se fait jeter mais elle ne le prend pas mal, encore une leçon de vraisemblance!) on verra le week-end prochain!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Antiope
Trias


Inscrit le: 14 Juil 2014
Messages: 619

MessagePosté le: Mer Juil 04, 2018 1:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Citation:
Tu crois que Mei aurait pu faire exprès d'éteindre le réveil de Yuzu ? Ce serait particulièrement vicieux ! En est-elle capable ?

ben oui, pour la punir de ne pas avoir répondu à ses avances à Noel... enfin ce n'est pas sûr mais ça me parait plausible, sans diaboliser Mei à outrance elle a en elle assez de froideur pour le faire. j'ai vraiment du mal à voir en elle une gentille fille victime de son statut et des circonstances qui l'obligerait à jouer la méchante alors qu'elle n'est qu'amour... elle fait trop bien la tête pour que je n'y croie pas à fond !

Je ne pense pas non plus que Mei ne soit qu'amour dans le fond et adopte seulement une façade froide. Je pense qu'elle a de gros problèmes affectifs, des difficultés pour s'ouvrir et faire confiance.
Pour autant il y a quand même encore une nette marge avec le fait d'être capable de faire une telle crasse à Yuzu en éteignant son réveil. Surtout que je pense qu'intérieurement, elle espère toujours que Yuzu va faire le premier pas et avouer ses sentiments.


Citation:
Citation:
Disons que pour le sourire je pensais surtout à cette scène-là :
Spoiler:


C'est peut-être juste parce qu'on n'y est pas habitués, mais je ne trouve pas ce sourire très beau.

moi si, il est émouvant à défaut d'être beau..; mais c'est si rare que je l'avais oublié, c'était la scène du cimetière non? ça remonte !

Oui c'est ça, c'est la scène du cimetière. Pour moi il est juste bizarre ce sourire, pas trop crédible.

Citation:
Citation:

Il y a aussi cette image-là qui me plaît beaucoup. les deux rougissent tout pareil, ici Mei n'est pas dans la manipulation.
Spoiler:


un moment rare là aussi puisqu'on a vu mainte fois que pour elle un baiser servait avant tout à déstabiliser l'adversaire! sans parler de la scène des avances à Noël qui montre que la manipulatrice est toujours là!
Il faudra attendre la toute fin pour la retrouver émouvante spontanée et sincère comme ça, c'est quand même problématique... le reste du temps il faut se farcir la Prez' !

Hmm, pour le coup je dirais que justement à Noël ce n'était pas la manipulatrice qui s'exprimait. Mei a vraiment tenté de s'ouvrir, en disant à Yuzu qu'il y a dans son coeur des choses qu'elle aimerait découvrir mais aussi des choses qui lui feraient peur. Ce genre de déclaration, de sa part ce n'était pas anodin, et le fait qu'elle enlève son chemisier, elle s'est partiellement mise à nu dans tous les sens du terme. Compte tenu de sa personnalité c'était un gros effort, qui s'est soldé par ce qu'elle a pris pour un rejet (en revisionnant, son hoquet de surprise ne m'a pas échappé, même si elle s'est vite reprise pour cacher sa déception).
Juste avant Yuzu lui avait dit "si tu as un problème il faut m'en parler". Et Mei d'enchaîner "eh bien justement...". Mei s'est (un peu) ouverte, a demandé à Yuzu si elle l'accepterait malgré tout, et Yuzu n'a même pas été capable ne serait-ce que de l'embrasser (alors qu'elles ont déjà échangé plusieurs baisers avant). Gros sentiment de rejet et d'humiliation pour Mei qui a dû se sentir baladée, et qui du coup se referme comme une huître. C'est comme si Yuzu avait franchement répondu "non" à la question "m'accepteras-tu telle que je suis ?" !
Mei savait que Yuzu a des sentiments pour elle, elle n'avait qu'à y répondre, mais quand elle le fait, celle-ci la rejette ! Elle a dû penser que soit Yuzu n'est pas prête à accepter la face sombre de Mei, soit finalement ce n'est pas de l'amour (au sens romantique) que Yuzu éprouve.
Après, globalement je ne blâme pas Yuzu (même si je n'aurais pas agi comme elle), toutes les deux ont leurs faiblesses, leurs craintes et leurs modes de communication, et c'est justement leur problème, d'arriver à communiquer !
(ouais, toujours prête à tout pour défendre Mei Mr. Green )


Citation:
Citation:
Pour moi elle met Yuzu à l'épreuve, elle teste ses sentiments (et visiblement vu que Yuzu elle-même se met à douter en se demandant si c'est vraiment de l'amour qu'elle ressent, Mei n'a peut-être pas tort de la tester !). Mei n'a tellement pas l'habitude de recevoir de l'affection sincère, désintéressée, qu'avant de s'abandonner, elle veut être sûre de pouvoir faire confiance.

je comprends ça mais ça va une fois ou deux mais là on a compris, et Yuzu a déjà fait des efforts et elle continue à la balader! il lui reste sa déclaration à faire mais elle va passer l'épisode 11 entier à essayer mais c'est jamais le moment ! Et pourquoi ce ne serait pas Mei qui ferait un effort aussi , c'est quoi cette Princesse hautaine et son attitude genre si tu m'aimes, prouve-le, tu dois me mériter ! Et elle qu'est-ce qu'elle mérite ?! (c'est clair qu'elle m'énerve de trop!)

cf ce que je disais juste avant, je pense que Mei doit considérer qu'elle a fait un gros effort à Noël et elle a été rejetée. Peut-être qu'elle pense que Yuzu s'est jouée d'elle en la chauffant puis en la rejetant (soit exactement ce que Mei elle-même a fait au début Laughing ).
Après la scène dans le bureau du proviseur, Mei n'a pas eu de mal à pardonner à Yuzu car elle se considérait responsable d'avoir mis Yuzu dos au mur, et elle a fait le premier pas (dans la rue en l'appelant par son prénom pour la première fois, puis dans la chambre en engageant la conversation). Maintenant c'est Yuzu la coupable, Mei estime donc que c'est à elle de faire le premier pas.


Citation:
Citation:
Harumi se plaint aussi des prévisions de météo pourries du lendemain, qui risquent de lui gâcher la visite au sanctuaire Yasaka-jinja.
Elle semble la seule à être studieuse, lire les guides sur la ville et s'intéresser vraiment au voyage, toutes les autres ne se préoccupant de leurs affaires de coeur... ça la met vraiment à l'écart des autres sur le plan dramatique une nouvelle fois... cela dit elle a surtout une fonction de faire-valoir comique dans cet épisode (c'est dommage car elle vaut mieux que ça) la scène des chatouilles bien sûr (un peu forcée quand même, si j'avais l'esprit mal tourné...) et par la suite au temple quand elle s'impatiente pendant la prière de Yuzu et Himeko!

Je n'aurais pas dit mieux.

Citation:
Citation:
Puis Sara arrive et rejoint Yuzu. Elle lui explique qu'elle a retrouvé la fille dont elle est tombée amoureuse, et qu'elle a décidé de lui avouer ses sentiments. Comme le dit Yuzu, c'est probablement un peu tôt, mais une telle occasion ne se renouvellera peut-être jamais. Yuzu est admirative et un peu jalouse de voir Sara aller de l'avant ainsi alors que sa propre relation avec Mei piétine. Et je suis surprise que Sara n'ait pas donné le nom de sa "déesse", mais c'est sûrement pour ne pas casser trop vite la nouvelle amitié entre Yuzu et Sara, la rivalité viendra plus tard !
quand je parlais d'invraisemblances je pensait avant tout à toutes ces scènes où Yuzu parle avec Nina et Sara sans jamais se douter qu'il puisse s'agir de Mei, et que Yuzu parle aussi d'elle quand elle évoque ses sentiments à elle. Pourquoi ? Parce qu'on ne nous montre jamais les 4 filles ne même temps - ce qui est fallacieux car elles ont bien dû se croiser et donc se parler tout ce temps dans les parties communes de l'hotel, aux repas etc...

Ben, se croiser et parler toutes les 4 n'aurait pas été facile vu que Mei évite Yuzu et que quand Yuzu arrive à coincer Mei pour discuter, elle cherche un coin discret.
Mais c'est vrai que cela aurait pu être un truc tout bête : j'imagine bien Yuzu, Sara et Nina déjeunant ensemble et Sara apercevant sa déesse dans la salle...


Citation:
Citation:
Himeko explique qu'en en ayant chacune un identique cela renforcera leurs liens, et elle prétend en avoir acheté 2 par inadvertance et remarqué ensuite que le style correspond à celui de Yuzu. Aux moqueries de Harumi elle se défend en rougissant. C'est étonnant, pourquoi donc Himeko donne-t-elle un tel objet à Yuzu et pas à Mei ?
moi aussi ça me parait aberrant, je ne comprends pas, il doit nous manquer des infos ! serait-ce le départ d'un défi à sa rivale, genre à partir de maintenant on a les mêmes atouts, on verra la première qui y arrivera ! ( A lui faire sa déclaration avant l'autre ?) pure hypothèse que rien ne confirme !

Le problème c'est qu'on se focalise sur Yuzu et Mei en négligeant les personnages secondaires, mais j'ai l'impression qu'il y a un début d'amitié entre Himeko, Yuzu et Harumi. Il s'agit peut-être plus de se tolérer quand elles sont forcées d'être ensemble, mais c'est un début. Elles ont été au parc d'attraction à 4 avec Mei. Mei et Yuzu font le trajet ensemble pour le lycée, et Mei est rejointe par Himeko et Yuzu par Harumi donc elles se retrouvent à 4, comme on le voit dans le générique de fin (que tu zappes parce que tu n'aimes pas la musique je crois ?). On voit aussi Himeko et Harumi faire des visites ensemble tandis que Yuzu court après Mei. Toutes les deux sont des élèves sérieuses, même si Himeko est de temps en temps distraite par sa volonté de se rapprocher de Mei.
Même si Himeko ne manque pas une occasion de recadrer Yuzu, elle lui avait quand même avoué l'envier...


Citation:
Citation:
Après le petit laïus de Sara, Mei lui demande si elle a besoin d'elle (ce à quoi Sara répond bien sûr par l'affirmative). Cela semble être l'obsession de Mei, de savoir qu'on a besoin d'elle.

c'est bien normal, une élève lui parle, en plein voyage scolaire u'ell supervise, bref c'est la Prez' qui parle et elle est dans son rôle. Qu'elle décide de "lui donner sa chance " par contre.... sauf si c'est juste pour faire réagir Yuzu bien sûr, lui désigner le bon exemple à suivre !

Tu as mal interprété la question d'avoir besoin de Mei je crois... Mei et Sara ne sont pas dans le même lycée et Mei n'est pas de Kyoto, elle n'est pas spécialement bien placé pour rendre service ou aider Sara.
Par contre on se rappellera qu'à l'arrivée du père, quand Mei est allée pleurer dans sa chambre après qu'il a annoncé ne pas revenir à l'école, elle a demandé à Yuzu "et toi, as-tu besoin de moi ?" (avant de dire que c'était trop facile et qu'elle aurait dû faire pareil avec son père).
Mei s'est sentie rejetée depuis le départ de son père, et son obsession est de savoir que quelqu'un a besoin d'elle. Elle avait d'ailleurs confié à Matsuri son besoin d'affection, qui faute d'être satisfait a conduit son coeur à se refermer. Peut-être d'ailleurs que c'est l'une des raisons qui l'a conduite à devenir Présidente du BDE : ainsi des gens ont besoin d'elle (professionnellement et non affectivement, mais c'est toujours mieux que rien).


Citation:
Citation:
Yuzu va alors noyer son chagrin à la cafétéria (mais malgré le plan sur les bouteilles de vin, j'ai l'impression que c'est simplement du jus de fruits qu'elle boit ! ceci dit ce serait logique vu qu'elle est mineure). Elle pleure, se lamente "Fidèle à elle-même, Mei a fait un truc incompréhensible ! Quel genre de personne faut-il être pour qu'elle dise oui ?" Elle n'a pas l'air de se poser plus de questions que cela... Elle aurait au moins pu soupçonner Himeko.

primo pour ma part je pensais que c'était un genre de soda, mais peu importe, elle peut en boire des litres ça ne va pas changer grand chose, cette pantomime de l'ivresse est assez absurde du coup !
deuxio je trouve rafraichissante sa réaction "quelle personne faut-il être..." elle se pose la question de ce qu'elle aurait dû dire ou faire, pas de "qui à fait le coup", elle n'est pas dans une réaction de fureur ou de jalousie contre l'élue en question, peut importe qui c'est, elle ne va pas aller lui casser la gueule pour autant, c'est à elle-même qu'elle s'en doit prendre car elle n'a pas su y arriver ! (je me demande d'ailleurs si elle considère encore Himeko comme une rivale sérieuse vu comme Mei l'a déjà envoyé balader au lycée)

Soda ou jus de fruits je ne sais pas, mais c'est du soft de toute manière.
Je trouve quand même un peu invraisemblable qu'elle ne se pose pas plus que ça de question sur l'identité de la personne, ni ne soit surprise que cela se passe à plus de 400 km de chez elles (ça fait limite amourette de vacances !), mais effectivement j'aime aussi le questionnement "quel genre de personne...". Elle se dit que Mei une fois de plus est incompréhensible, et doit penser que la personne qui l'a conquise doit sûrement être bizarre aussi...


Citation:
Citation:
Nina arrive, lui annonce que la déclaration de Sara s'est bien passée (Mei n'aurait donc peut-être pas menti ?), et Yuzu est contente pour elle. Elle promet à Nina de soutenir la relation de Sara. Elle n'a pas pensé que la coïncidence était grosse...

maintenant que Nina lui parle de cette déclaration juste après ce qu'on vient de voir, comment accepter que Yuzu ne fasse pas le rapprochement entre une fille qui se déclare à Mei et Sara qui se déclare le même jour au même moment ???? ça ne tient pas, même si elle n'est pas futée vu le contexte c'est pas possible qu'elle ne se pose pas au moins la question !!!
Là l'auteur m'en demande trop en termes de "suspension d'incrédulité" encore une fois ! Par contre ça pourrait expliquer la fureur de Mei et la façon dont elle la traite, si elle escomptait justement que Yuzu comprenne et réagisse aussitôt !

Oui c'est assez invraisemblable, moi à ce moment-là j'ai pensé que cela me confortait dans mon impression initiale que Yuzu est la bonne copine pas futée, comme Arika.

Citation:
Citation:
C'est quand même dingue qu'à aucun moment elles ne pensent qu'il puisse s'agir de la même personne !

Ouf! je croyais être le seul à ressentir ça, tu me rassures enfin !
Je note que Yuzu a dit à Mei "je me lave vite fait" et qu'elle traine pas mal dans le bain finalement... comme une façon de l'envoyer balader ?

Non non cela m'avait surprise dès le début, mais je n'ai peut-être pas assez insisté dessus.
Yuzu traîne pas mal dans le bain déjà parce qu'elle n'avait pas anticipé que Sara y serait encore et qu'elle allait papoter avec elle (par contre plus tard Mei va lui reprocher d'avoir traîné, l'a-t-elle attendue dehors ?).
Ceci dit même sans Sara, j'imagine bien Yuzu cogiter et ne pas voir passer le temps.


Citation:
Citation:
Mei éteint alors précipitamment la lumière et entraîne Yuzu pour la cacher.... dans son lit ! Yuzu est heureuse que Mei ait choisi de la protéger. Elle est troublée par l'odeur de Mei, les battements de son coeur... Elle l'enlace alors, l'embrasse dans le cou. Mei halète, mais quand Yuzu s'apprête à l'embrasser, elle l'en empêche et lui dit de partir.

pour une fois je suis d'accord avec Mei ,il y a des limites... c'est pas le moment de faire des calins avec Himeko juste à côté ! déjà que bon, elle s'est endormie en 10 secondes chrono ce qui est bien pratique et semble avoir le sommeil lourd, il ne faut pas tenter le diable. Une scène encore un peu difficile à croire, même ce n'est pas la pire !

Ahah, oui carrément ! Avec le silence de la pièce, même si elles chuchotent cela doit quand même s'entendre, et encore plus quand Mei se met à haleter sous les caresses et baisers de Yuzu ! Si Himeko est éveillée et entend, elle doit s'imaginer des choses !

Citation:
Citation:
Une fois dehors, Yuzu ne se laisse pas démonter, elle est bien déterminée à avouer ses sentiments à un moment ou à un autre.

pourquoi n'était-ce pas le moment quand elles étaient ensemble, coincées sous la couette à chuchoter l'une contre l'autre ? La question ne sera pas posée !

Yuzu a du mal à sortir les mots, elle essaie de s'exprimer par les actes, avec ses baisers (déjà dans le train pour aller au cimetière elle avait ainsi profité de leur proximité), mais Mei y a mis fin !

Citation:
Citation:
Mei m'a déçue sur cet épisode. Jusqu'ici j'ai toujours essayé de lui trouver des excuses, mais là j'ai du mal à comprendre pourquoi elle a accepté de donner sa chance à une fille qu'elle connaît à peine et qu'elle aura beaucoup plus de mal à continuer de voir une fois le voyage scolaire terminé ? Je sais bien qu'elle est imprévisible, mais je l'aurais crue plus rationnelle.

je ne me prononce pas: je n'ai pas encore revu le 12; ce n'est pas que je n'en ai pas envie mais ça me parait de la triche et ça briserait ma précieuse dynamique des commentaires hebdomadaires ! (oui je sais pour une seul épisode ce n'est pas grave!)
Il se peut que l'épisode révèle que Mei avait un plan très élaboré pour pousser Yuzu à la déclaration, ce qui peut rassurer sur son côté rationnel. Pour le reste je ne me souvient plus trop (sauf que Sara se fait jeter mais elle ne le prend pas mal, encore une leçon de vraisemblance!) on verra le week-end prochain!

Je ne vais pas me dédouaner, j'ai bien conscience que c'est de la triche d'avoir déjà visionné le 12. J'ai hésité, ce n'est pas non plus dans mes habitudes et cela pourrait fausser mon jugement sur le 11 (c'est déjà trop tard), mais bon je n'avais pas envie de ruminer là-dessus pendant une semaine ! Surtout que si l'épisode 12 ne m'avait pas plu, j'aurais encore ruminé un moment sur la série dans son ensemble !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
fandanHIME!
Trias


Inscrit le: 25 Avr 2007
Messages: 956
Localisation: 95

MessagePosté le: Sam Juil 07, 2018 3:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Hmm, pour le coup je dirais que justement à Noël ce n'était pas la manipulatrice qui s'exprimait. Mei a vraiment tenté de s'ouvrir, en disant à Yuzu qu'il y a dans son coeur des choses qu'elle aimerait découvrir mais aussi des choses qui lui feraient peur. Ce genre de déclaration, de sa part ce n'était pas anodin, et le fait qu'elle enlève son chemisier, elle s'est partiellement mise à nu dans tous les sens du terme. Compte tenu de sa personnalité c'était un gros effort, qui s'est soldé par ce qu'elle a pris pour un rejet (en revisionnant, son hoquet de surprise ne m'a pas échappé, même si elle s'est vite reprise pour cacher sa déception).

je ne voyais pas ça aussi clairement merci pour l'analyse !

Citation:
Après, globalement je ne blâme pas Yuzu (même si je n'aurais pas agi comme elle), toutes les deux ont leurs faiblesses, leurs craintes et leurs modes de communication, et c'est justement leur problème, d'arriver à communiquer !
(ouais, toujours prête à tout pour défendre Mei Mr. Green )

oui il y a un problème de communication évident mais il vient souvent du mutisme de Mei, alors les torts sont peut-être partagés, mais pas à 50-50 à mon avis!

Citation:
Mais c'est vrai que cela aurait pu être un truc tout bête : j'imagine bien Yuzu, Sara et Nina déjeunant ensemble et Sara apercevant sa déesse dans la salle...
oui, l'anime évite soigneusement les autres élèves pourtant il doivent être des dizaines à l'hotel, et prendre leur repas en commun. C'est peut-être trop long et compliqué à réaliser pour le budget de la série !

Citation:
Le problème c'est qu'on se focalise sur Yuzu et Mei en négligeant les personnages secondaires, mais j'ai l'impression qu'il y a un début d'amitié entre Himeko, Yuzu et Harumi. Il s'agit peut-être plus de se tolérer quand elles sont forcées d'être ensemble, mais c'est un début. Elles ont été au parc d'attraction à 4 avec Mei. Mei et Yuzu font le trajet ensemble pour le lycée, et Mei est rejointe par Himeko et Yuzu par Harumi donc elles se retrouvent à 4, comme on le voit dans le générique de fin (que tu zappes parce que tu n'aimes pas la musique je crois ?). Même si Himeko ne manque pas une occasion de recadrer Yuzu, elle lui avait quand même avoué l'envier...
elles forment une sorte de trio par la force des choses mais je ne crois pas trop à l'amitié, en particulier avec Himeko étant donné leur passif dans la rivalité par rapport à Mei... mais elles sont dans la même classe, et les voyages scolaires ça rapproche!

Citation:

Mei s'est sentie rejetée depuis le départ de son père, et son obsession est de savoir que quelqu'un a besoin d'elle. Elle avait d'ailleurs confié à Matsuri son besoin d'affection, qui faute d'être satisfait a conduit son coeur à se refermer. Peut-être d'ailleurs que c'est l'une des raisons qui l'a conduite à devenir Présidente du BDE : ainsi des gens ont besoin d'elle (professionnellement et non affectivement, mais c'est toujours mieux que rien).
je trouve ça un peu caricatural, un peu psychologie de bazar de la part de l'auteur, mais bon... admettons !

Citation:
Oui c'est assez invraisemblable, moi à ce moment-là j'ai pensé que cela me confortait dans mon impression initiale que Yuzu est la bonne copine pas futée, comme Arika.
Arika n'est pas fûtée mais c'est une vraie héroïne capable d'exploits réels et dotée d'un cœur d'or; Yuzu est plus une personne ordinaire, avec ses défauts comme tout le monde; et ne rien piger au comportement de Mei ce n'est pas forcément un signe de manque d'intelligence (ou alors je vais me sentir visé!) !

Citation:
Yuzu a du mal à sortir les mots, elle essaie de s'exprimer par les actes, avec ses baisers (déjà dans le train pour aller au cimetière elle avait ainsi profité de leur proximité), mais Mei y a mis fin !
c'est surtout plus pratique de repousser la déclaration jusqu'à l'épisode final, car sinon... il y a eu plein d'occasions!

Citation:
Je ne vais pas me dédouaner, j'ai bien conscience que c'est de la triche d'avoir déjà visionné le 12. J'ai hésité, ce n'est pas non plus dans mes habitudes et cela pourrait fausser mon jugement sur le 11 (c'est déjà trop tard), mais bon je n'avais pas envie de ruminer là-dessus pendant une semaine ! Surtout que si l'épisode 12 ne m'avait pas plu, j'aurais encore ruminé un moment sur la série dans son ensemble !

je comprends très bien, dans la mesure où tu étais impatiente de voir la fin, pour ma part je la connais déjà ayant déjà visionné la série en mars, donc je peux patienter plus facilement, forcément ! Enfin ça prouve que le "suspense" créé dans cet épisode fonctionne plutôt bien !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Antiope
Trias


Inscrit le: 14 Juil 2014
Messages: 619

MessagePosté le: Sam Juil 07, 2018 9:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est parti pour le dernier épisode !

On reprend direct dans la tour d'observation avec Mei et Sara. Sara a demandé à Mei si elle peut l'embrasser. Celle-ci ferme les yeux, et lui répond "vas-y". Sara est surprise (elle semblait résignée à ce que Mei refuse), mais bon c'est quand même pas une réponse enjouée de la part de Mei ^^
Et bien entendu on lance le générique avant de savoir si elles vont ou non s'embrasser !

A la gare, Yuzu galère pour retrouver Mei : c'est trop grand ! Mais elle se fait repérer par Nina qui lui dévoile la vérité : Mei est la copine de Sara. Nina veut que Yuzu respecte sa promesse de soutenir la relation de Sara, mais ce n'est plus possible pour Yuzu. Malgré l'amitié qu'elle porte à Sara, elle doit aller au bout des choses.
Nina refuse pourtant de laisser Yuzu interférer dans le rendez-vous, elle lui saute dessus et la renverse, et se met à pleurer sur elle en expliquant que sa soeur a toujours fait passer le bonheur des autres avant le sien, alors si Yuzu se déclare, elle est sûre que Sara abandonnera l'affaire.
Yuzu est sauvée par la sonnerie de son téléphone. C'est Sara qui l'appelle en lui disant qu'elle a quelque chose à lui donner. Nina essaie une fois de plus de retenir Yuzu mais pas moyen. Même si Yuzu doit perdre l'amitié de Sara et être repoussée par Mei, elle le regrettera si elle abandonne sans rien dire. Nina se résigne mais accompagne Yuzu.

Une fois dans la tour, Sara leur apprend qu'elle a demandé à Mei de partir pour pouvoir parler à Yuzu. Elle rend son carnet à Yuzu, avoue l'avoir lu, et admet qu'elles sont amoureuses de la même fille (ce que Yuzu vient à peine d'apprendre par Nina). Malgré cela elle continue d'encourager Yuzu à parler à Mei, histoire d'être "à armes égales" même si elle doute que les sentiments de Yuzu parviennent à Mei (essaierait-elle malgré tout de la dissuader ?).
Sara dit en avoir beaucoup appris sur Mei, qui est une fille sérieuse et mature mais qui cache un coeur fragile, tout comme Yuzu. Selon elle Mei et Yuzu devraient apprendre à mieux communiquer (ah la la, se prendre ce genre de leçon de la part de quelqu'un qu'on a rencontré 2 jours avant !).

Sara informe Yuzu que Mei doit être au sanctuaire Yasaka, et à la question de Yuzu "et toi ?", répond que ce n'est pas elle que Mei attend...
Yuzu se rappelle alors les omamori donnés par Harumi et Himeko, et elle donne à Sara le omamori de couple qu'elle avait acheté en pensant à Mei, en disant qu'ainsi elles auront le même. C'est un geste un peu surprenant vu que c'est une amulette de couple. J'aurais pensé que les Japonais prêtaient davantage attention à la signification de ces amulettes.
Yuzu demande son soutien à Sara avant de partir, et Sara frime une dernière fois avec sa chance qui ne la quitte pas depuis le début de son voyage.

Une fois Yuzu partie, Nina pleure en disant qu'elle ne supporte pas de voir sa soeur sacrifier son bonheur comme ça, mais Sara la rassure, si grâce à elle Yuzu et Mei se rapprochent, elle est contente. Elle parle du destin pour faire romantique mais sans y croire.

Yuzu se rend à pied au sanctuaire Yasaka, ce qui lui laisse le temps de cogiter sur ce que Sara lui a dit (arriver à mieux communiquer avec Mei, Matsuri lui avait dit la même chose). Yuzu pensait savoir ce que Mei voulait (de fait, cela fait longtemps qu'elle se pose la question, on ne peut pas lui enlever cela). Mais elle réalise qu'elle s'est probablement plantée, et notamment pendant le soir du réveillon, elle pensait que Mei avait merdé (est-ce que cela veut dire qu'elle-même a pris ses distances par rapport à Mei en espérant des excuses ?), mais elle réalise qu'en fait c'est elle qui a rejeté Mei et a ainsi blessé ses sentiments.

Pendant ce temps-là à Tokyo, Matsuri s'inquiète pour Yuzu. Elle s'apprête à l'appeler, en répétant avant son petit sketch ("J'ai oublié de passer ma commande de souvenirs. Au fait ça donne quoi avec Mei ?") mais renonce. Elle fait confiance à Yuzu pour s'en sortir.

De leur côté, Harumi et Himeko visitent ensemble (toujours au pas de charge apparemment, puisque Himeko se plaint de la fatigue). Elles voient passer Yuzu qui court (vers son destin !), tellement absorbée qu'elle ne voit plus ce qui l'entoure. Selon Harumi c'est sa plus grande qualité. Himeko avoue envier un peu Yuzu, mais Harumi l'entraîne vers leur prochaine visite qui, elle le promet, va l'absorber elle aussi !
Peut-être que ces deux-là se sont rapprochées par la force des choses (leurs acolytes respectives les ayant abandonnées), mais elles ont quand même des points communs. Et comme tu le dis, un voyage scolaire ça rapproche !

La nuit commence de tomber quand Yuzu arrive au Yasaka Jinja (au début de l'épisode, dans la gare on voit l'heure à un moment : 14:06. Qu'ont-elles donc fait le matin ?).
Yuzu trouve Mei assez facilement dans le parc qui entoure le sanctuaire. Elle l'appelle, celle-ci se retourne. Elles ne sont alors séparées que par un petit pont. Yuzu lui dit qu'elle veut absolument lui faire passer un message, mais Mei refuse de l'entendre et s'éloigne. A ce moment-là une foule complètement invraisemblable emprunte le pont à contre-courant de Yuzu qui perd ainsi de précieuses secondes. Les deux se mettent à courir. Yuzu ne manque pas de souffle puisqu'elle en profite pour déballer tout ce qu'elle a sur le coeur depuis le début de la série ! Elle n'arrive pas à comprendre Mei, qui la chauffe, l'embrasse, la déshabille mais la casse quand les choses vont mieux. Mais en vrai, elles partagent les mêmes sentiments non ? Mei est surprise à ces mots (surprise que Yuzu ait compris, ou bien surprise parce qu'elle-même n'avait pas pris conscience de ses propres sentiments ? Cela me parait un peu surjoué comme réaction). En haut d'une petite volée de marches Yuzu profite de son élan pour sauter et ainsi gagner quelques secondes. Elle a ainsi presque rattrapé Mei mais elle dérape et se raccroche à elle, les faisant tomber toutes les deux. La course est finie, le guépard a rattrapé sa proie Laughing
Tandis qu'elles reprennent toutes les deux leur souffle, Yuzu s'explique et s'excuse. Elle s'excuse d'avoir repoussé les sentiments de Mei le soir du réveillon, ainsi que quand le père de Mei est rentré (en même temps, les attouchements de Mei sur Yuzu ce soir-là alors qu'elle était dévastée par le chagrin suite à ce que son père lui a dit, peut-on appeler ça l'expression des sentiments amoureux de Mei pour Yuzu ?). Yuzu s'en est voulu à mort d'avoir repoussé Mei et ne veut plus jamais revivre ça. Maintenant elle est sur sa lancée, et n'a aucun problème à lui avouer son amour. Elle lui demande, si ses sentiments sont partagés, de l'embrasser. Yuzu ferme alors les yeux et attend. Mei est troublée, elle hésite, et finalement, c'est son ours en peluche qu'elle pose sur les lèvres de Yuzu. Celle-ci est surprise et ouvre les yeux. Les deux rougissent. Yuzu écarte gentiment l'ourson et embrasse Mei pour de vrai.

Yuzu et Mei rejoignent ensuite Sara et Nina à la gare, et demandent à leur parler. Enfin, c'est seulement Yuzu qui parle à ce moment-là, Mei se cache derrière son écharpe.
Nina prend les choses en main en embarquant Yuzu manger des dango. La tête de Nina est complètement flippante, et elle embarque Yuzu sans que celle-ci puisse faire quoi que ce soit (en la jetant sur son épaule comme un sac de patates, pour le gag).
Cela permet à Sara et Mei de parler seule à seule. Pour cela elles montent sur le toit de la gare. Mei s'excuse et remercie Sara. Elle n'a fait que recevoir sans rien pouvoir offrir en retour. Mais Sara lui dit qu'elle n'a pas à se forcer et que cela ne lui ferait pas plaisir si Mei n'est pas heureuse. "Ne te sacrifie pas, deviens un peu plus égoïste !" Cela revient souvent dans les animes !

Les filles se séparent ensuite (il est un peu plus de 18h). Elles se promettent de se revoir, de visiter Kyoto toutes les 4 (seule Mei n'agite pas les bras. Cette fille n'est vraiment pas démonstrative ^^). Mei prend ensuite rapidement la main de Yuzu, à la grande surprise de celle-ci (il me semble qu'elle dit "Mei... san ?" pourquoi donc utiliserait-elle un suffixe honorifique alors qu'elle ne l'a jamais fait jusqu'ici ?). "C'est chaud, dans tous les sens du terme. On est en plein hiver mais je brûle." "Tais-toi et marche" Bonjour le romantisme Laughing

Dans le train, Sara explique à sa soeur qu'elle a dit à Mei qu'elle lui pardonnerait si Mei rentrait main dans la main avec sa soeur. (du coup Nina veut faire pareil !)

Alors que Mei et Yuzu marchent toujours main dans la main, Yuzu pose à Mei la question qui la turlupine : "le bisou de tout-à-l'heure, il veut dire que tu m'aimes, on est bien d'accord ?" "je ne le saurai pas tant qu'on ne sortira pas ensemble". Au début Yuzu raille un peu le fait que Mei ne dit jamais les choses de manière directe, puis réalise qu'il s'agit d'une manière détournée pour Mei de lui demander de sortir ensemble ! Et nouveau bisou pour sceller l'accord ^^

De retour à Tokyo, on reprend une vie normale mais apaisée.
On voit sur le mur ou le placard des photos du père en vadrouille, et l'assiette avec la répartition des tâches entre Yuzu et sa mère a maintenant son équivalent avec Mei en plus.
Spoiler:


Le dessin n'est pas ressemblant : Mei est souriante dessus Laughing



Mei et Yuzu continuent d'aller au lycée ensemble. Les mains se frôlent, et alors que Yuzu aurait bien envie de saisir la main de Mei, Himeko l'hystérique débarque, se cale entre les deux, grogne devant Yuzu et fait un sourire hypocrite à Mei ! (décidément cette fille, sa tête ne me revient pas, ni sa voix !). Harumi les rejoint ensuite.
La binoclarde semble satisfaite d'être la première arrivée dans les locaux du BDE ?
Matsuri de son côté ne sèche plus les cours, elle porte son uniforme réglementaire et discute tranquillement avec une camarade.
Arrivées au lycée, Harumi et Himeko marchent un peu devant, ce qui permet à Yuzu de coller sa main à celle de Mei, et celle-ci accepte le contact, elle prend la main de Yuzu (qui rougit comme une tomate). Mei reste très peu démonstrative, mais au moins maintenant elle ne refuse plus l'affection de Yuzu, et même si elle a dit à Yuzu qu'elle ne connaîtrait pas ses propres sentiments tant qu'elles ne sortiraient pas ensemble, on sait tous que ce n'était qu'une manière de parler, une demande indirecte pour sortir ensemble.
Leur relation ne fait que commencer, ce n'est que le début !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
fandanHIME!
Trias


Inscrit le: 25 Avr 2007
Messages: 956
Localisation: 95

MessagePosté le: Mar Juil 10, 2018 12:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:

Nina refuse pourtant de laisser Yuzu interférer dans le rendez-vous, elle lui saute dessus et la renverse, et se met à pleurer sur elle en expliquant que sa soeur a toujours fait passer le bonheur des autres avant le sien, alors si Yuzu se déclare, elle est sûre que Sara abandonnera l'affaire.
Finalement cette explication donnée au renoncement de Sara est acceptable, de la façon dont c'est présenté, puisque c'est sa soeur qui nous en parle avant que cela n'arrive, et qu'apparemment Sara est coutumière du fait. Pour une fois je délivre à l'auteur un satisfecit sur sa façon de gérer les événements !

Citation:
Selon elle Mei et Yuzu devraient apprendre à mieux communiquer (ah la la, se prendre ce genre de leçon de la part de quelqu'un qu'on a rencontré 2 jours avant !).
c'est tout de même leur problème numéro 1 et ça crève les yeux surtout quand on parle avec Yuzu, donc ça ne me choque pas

Citation:
Yuzu se rappelle alors les omamori donnés par Harumi et Himeko, et elle donne à Sara le omamori de couple qu'elle avait acheté en pensant à Mei, en disant qu'ainsi elles auront le même. C'est un geste un peu surprenant vu que c'est une amulette de couple.
là encore je n'ai pas tout compris mais il semblerait que Yuzu a le même geste pour sa rivale que Himeko précédemment, la mettre à armes égales avec des port-bonheurs identiques... ça doit avoir une signification même si on ne la connait pas !

Citation:
Une fois Yuzu partie, Nina pleure en disant qu'elle ne supporte pas de voir sa soeur sacrifier son bonheur comme ça, mais Sara la rassure, si grâce à elle Yuzu et Mei se rapprochent, elle est contente. Elle parle du destin pour faire romantique mais sans y croire.

par contre quand c'est Sara qui le dit je trouve que ça passe moins bien, a un côté un peu surjoué mais bon il faut bien qu'elle se convainque elle-même d'abord !

Citation:
Pendant ce temps-là à Tokyo, Matsuri s'inquiète pour Yuzu. Elle s'apprête à l'appeler, en répétant avant son petit sketch ("J'ai oublié de passer ma commande de souvenirs. Au fait ça donne quoi avec Mei ?") mais renonce. Elle fait confiance à Yuzu pour s'en sortir.

un plan assez inutile pour rappeler Matsuri à notre bon souvenir, au cas où on l'aurait oubliée... (pas de risque) et pour bien insister à nouveau sur le fait qu'elle est devenue gentille...

Citation:
Peut-être que ces deux-là se sont rapprochées par la force des choses (leurs acolytes respectives les ayant abandonnées), mais elles ont quand même des points communs. Et comme tu le dis, un voyage scolaire ça rapproche !
oui la symétrie de leur situation a dû les rapprocher, c'est une bonne explication!

Citation:
A ce moment-là une foule complètement invraisemblable emprunte le pont à contre-courant de Yuzu qui perd ainsi de précieuses secondes.

eh oui, tout ça pour arriver au cliché du personnage qui rame à contre-courant dans la foule pour rejoindre l'être aimé...ça fait très comédie romantique !

Citation:
Elle lui demande, si ses sentiments sont partagés, de l'embrasser. Yuzu ferme alors les yeux et attend. Mei est troublée, elle hésite, et finalement, c'est son ours en peluche qu'elle pose sur les lèvres de Yuzu. Celle-ci est surprise et ouvre les yeux. Les deux rougissent. Yuzu écarte gentiment l'ourson et embrasse Mei pour de vrai.

Et là fort opportunément soudain plus personne pour les importuner dans leurs ébats - alors qu'on l'a vu quand elles couraient, il y a plein de gens dans ce parc !

Citation:
Mais Sara lui dit qu'elle n'a pas à se forcer et que cela ne lui ferait pas plaisir si Mei n'est pas heureuse. "Ne te sacrifie pas, deviens un peu plus égoïste !" Cela revient souvent dans les animes !

c'est certainement très japonais mais à ce point là... effectivement si Sara fait ça à chaque fois qu'elle tombe amoureuse elle n'est pas prête de se caser, je suis d'accord avec sa soeur... même si dans ce cas précis on peut comprendre aussi car avec l'éloignement géographique son histoire avec Mei n'avait pas grand avenir !

Citation:
Au début Yuzu raille un peu le fait que Mei ne dit jamais les choses de manière directe, puis réalise qu'il s'agit d'une manière détournée pour Mei de lui demander de sortir ensemble ! Et nouveau bisou pour sceller l'accord ^^

on se réjouira du paradoxe quand même, qui souligne l'importance de "sortir ensemble" pour 2 amoureuses qui ont pourtant déjà la chance inouïe d'habiter ensemble (même toit, même chambre, même lit)

Citation:
Le dessin n'est pas ressemblant : Mei est souriante dessus Laughing
j'avais remarqué ce plan aussi (il me semble même qu'on a pu apercevoir la 2ème assiette précédemment, mais très furtivement. je pensais que c'était un dessin de Yuzu enfant mais du coup comme c'est le même dessin sur la 2ème assiette non, c'est soit Yuzu soit sa mère qui l'a fait très récemment, sans savoir dessiner vraiment. Si Mei sourit ça serait plutôt la mère, non ?

Citation:
La binoclarde semble satisfaite d'être la première arrivée dans les locaux du BDE ?
un autre plan pour nous rappeler l'existence d'un personnage qui n'a servi à rien de toute la série !

Citation:
Mei reste très peu démonstrative, mais au moins maintenant elle ne refuse plus l'affection de Yuzu, et même si elle a dit à Yuzu qu'elle ne connaîtrait pas ses propres sentiments tant qu'elles ne sortiraient pas ensemble, on sait tous que ce n'était qu'une manière de parler, une demande indirecte pour sortir ensemble.

finalement c'est très bien que le fait de se donner la main prenne à la fin autant de valeur érotique que les baisers et autres scène chaudes qu'on a pu avoir au début quand elles n'étaient pas encore sur la même longueur d'onde !
Il leur a fallu 12 épisodes pour résoudre leur problème de communication finalement... mais maintenant que c'est fait que raconter ? C'est un problème qui a dû se poser à l'auteur ! Il faudra bien se pencher là-dessus...


Dernière édition par fandanHIME! le Mer Juil 11, 2018 1:40 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
WinryElric
Natsuki 1st fan


Inscrit le: 13 Sep 2005
Messages: 7068
Localisation: Fuuka avec Shinai <3

MessagePosté le: Mer Juil 11, 2018 8:57 am    Sujet du message: Répondre en citant

fandanHIME! a écrit:
Il leur a fallu 12 épisodes pour résoudre leur problème de communication finalement... mais maintenant que c'est fait que raconter ? C'est un problème qui a dû se poser à l'auteur ! Il faudra bien se pencher là-dessus...
Régler un problème de communication a peut-être permis à Mei et Yuzu de se rapprocher (enfin !) mais c'est loin d'être le seul problème qu'elles devront affronter, en tant que filles et en tant que presque sœurs, je ne pense pas que l'auteur manquera de sujets à aborder :/

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    MaiHiME Index du Forum -> Shoujo-Ai Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Page 5 sur 7

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com