MaiHiME Index du Forum Mai HiME
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Yagate Kimi ni Naru (Bloom into you)
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 12, 13, 14, 15  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    MaiHiME Index du Forum -> Shoujo-Ai
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Antiope
Trias


Inscrit le: 14 Juil 2014
Messages: 615

MessagePosté le: Jeu Oct 01, 2020 3:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Hello !

ça fait un moment aussi que je me dis qu'il faut que je réponde ici ! De mon côté aussi en ce moment c'est assez chargé, aussi bien sur le plan professionnel que personnel...

Je viens (enfin !) de commander les 2 premiers tomes du light novel sur Sayaka. Je dois les recevoir en début de semaine prochaine. Je les (re)lirai avec grand plaisir, mais j'ai bien compris que nos intérêts divergent concernant cette série ^^

Du coup je pense qu'on peut clore ce topic et passer à autre chose.
Mais après Citrus et Bloom into You, je ne sais pas s'il y a un nouveau manga/une nouvelle série yuri/shoujo-ai dans la même lignée !

Sinon, tu as autre chose à recommander ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
fandanHIME!
Trias


Inscrit le: 25 Avr 2007
Messages: 949
Localisation: 95

MessagePosté le: Lun Oct 05, 2020 8:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je cherche, je cherche...
Dans les derniers mois il y a eu un manga Yuri qui m'a intrigué au point de l'essayer, car les dessins et le design des personnages ma plu, c'est celui-là:



Mais après avoir lu le tome 1 j'ai laissé tomber, c'était sympa mais un peu trop gentillet, trop plein de bons sentiments, un peu trop guimauve quoi! Ensuite j'ai appris que ce manga n'a pas été adapté en anime, mais en une seule OAV (de 50 mn quand même !) qui adapte les tome 3 et 4. tu peux tester ici:

http://www.anime-ultime.net/file-0-1/5551/Asagao-to-Kase-san-vostfr

Sinon dans le plus ancien il y a toujours Aoi Hana/Sweet blue flowers, tu connais sûrement, c'est un classique ! J'ai les 8 tomes du manga paru chez Asuka il y a longtemps car j'aimais bien le dessin épuré, l''ambiance éthérée, mais je me suis un peu perdu entre tous les personnages...



Il y a un animé mais je ne l'ai encore jamais vu! Ce serait l'occasion. Cela dit il ne se passe vraiment pas grand chose, c'est très différent de Bloom into You! A tester si tu as le temps:

http://www.anime-kun.net/animes/fiche-aoi-hana-3459.html

http://www.anime-ultime.net/file-0-01/1749/Aoi-Hana-vostfr
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
WinryElric
Natsuki 1st fan


Inscrit le: 13 Sep 2005
Messages: 7068
Localisation: Fuuka avec Shinai <3

MessagePosté le: Mar Oct 06, 2020 7:57 am    Sujet du message: Répondre en citant

Il y a aussi Sasameki Koto que j'avais adoré,

Qui a aussi une adaptation en anime.

Girl Friends (et tous les autres manga de Morinaga Milk), l'un de mes yuri préférés Rolling Eyes


Kase-san c'est gentillet au début, ça me dérangeait aussi mais la seconde saison Kase-san et Yamada l'est beaucoup moins, les personnages ont muri et ça se sent.

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
fandanHIME!
Trias


Inscrit le: 25 Avr 2007
Messages: 949
Localisation: 95

MessagePosté le: Jeu Oct 08, 2020 12:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour ces tuyaux, Winry !
Je vais me pencher là-dessus ce week-end, en attendant qu'Antiope passe aussi donner son avis !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Antiope
Trias


Inscrit le: 14 Juil 2014
Messages: 615

MessagePosté le: Mer Oct 14, 2020 3:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Hello ! Je suis en train de passer des concours en ce moment alors je reviendrai quand j'aurai sorti la tête de l'eau Mr. Green
J'ai reçu mes light novel de Sayaka mais pas eu le temps de les relire encore...
A+ !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Antiope
Trias


Inscrit le: 14 Juil 2014
Messages: 615

MessagePosté le: Lun Nov 09, 2020 10:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Hello ! J'ai traîné encore une fois mais maintenant j'ai plus de temps libre (faut juste que j'arrive à trouver mon rythme pendant ce nouveau confinement...).
(non je n'ai pas spécialement attendu le 9 Novembre et l'anniversaire de Shindou Naomi pour répondre...)

Il y a quelques années j'avais cherché des références d'anime yuri / shoujo ai (dans l'espoir de trouver un couple qui me plairait au moins autant que ShizNat, mais peine perdue).
Du coup j'avais accumulé des listes d'animes à regarder mais au final j'en ai visionné très peu (après une ou deux déceptions j'ai laissé tomber).

Pour le coup j'ai Aoi Hana en stock ! (merci aussi le collègue qui m'a prêté un disque dur externe avec plein d'anime dessus Mr. Green )
Par contre j'imagine qu'on ne condense pas 8 tomes en 11 épisodes donc l'anime ne doit pas contenir l'histoire complète ?

Girl Friends de Morinaga Milk j'en ai souvent entendu parler mais je n'ai jamais lu/visionné non plus. C'est uniquement un manga papier ou bien il y a une adaptation en anime ?

On peut aussi regarder Asagao to Kase san si la deuxième saison est plus intéressante.

Sinon moi j'aimerais bien revisionner Kannazuki no Miko. Je l'ai vu il y a des années, je me suis un peu fait ch*er pendant 11 épisodes et j'ai trouvé le dernier magistral. Comme c'est quand même une référence il faudrait que je lui donne une seconde chance.


EDIT j'ai oublié de mentionner le fait que j'ai commencé à (re)lire les light novels autour de Sayaka. Je ne m'attendais pas à ce que ce soit aussi épais (plus de 200 pages).
J'avais oublié aussi que le premier chapitre n'était pas complet sur le site où on l'a lu donc là finalement je découvre. Je suis en train de lire la partie consacrée à sa senpai au collège.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
WinryElric
Natsuki 1st fan


Inscrit le: 13 Sep 2005
Messages: 7068
Localisation: Fuuka avec Shinai <3

MessagePosté le: Ven Nov 27, 2020 9:46 am    Sujet du message: Répondre en citant

Laisse tomber, tu ne trouveras rien au niveau de Shizuru et Natsuki Cool
Aoi Hana, évidement il y a plus dans le manga, mais je ne m'en souviens plus en détails, je n'ai pas spécialement aimé :/
Il n'existe aucun anime des manga de Morinaga Milk =_= c'est bien dommage.
Pour Kase-san, je parlais d'une suite en manga, pas en anime Smile
Pour Kannazuki no miko, 90% de l'anime est à jeter XD surtout ce type avec ton meca ridicule ! Mais juste pour Chikane et son amour pour Himeko, il est magnifique *_*

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Antiope
Trias


Inscrit le: 14 Juil 2014
Messages: 615

MessagePosté le: Mar Déc 01, 2020 10:33 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Laisse tomber, tu ne trouveras rien au niveau de Shizuru et Natsuki Cool

Oui je doute effectivement de trouver aussi bien qu'elles (même si j'ai beaucoup d'affection pour Riko x Miyako) mais c'est un peu désespérant quand même !
Mai HiME c'était quand même y'a 15 ans... Crying or Very sad


Citation:
Pour Kannazuki no miko, 90% de l'anime est à jeter XD surtout ce type avec ton meca ridicule ! Mais juste pour Chikane et son amour pour Himeko, il est magnifique *_*

Moi ce qui m'avait surtout frustrée c'est qu'il y en a une des deux qui est amoureuse d'un mec à la base ! Et j'me disais qu'une histoire de lesbienne qui tombe amoureuse d'une hétéro, non merci, je connais ça trop bien. Il me semble qu'elles finissent quand même +/- ensemble ? Mais faut vraiment que je le revisionne, je ne me rappelle plus de grand-chose.

Allez, j’ai envie de m’étendre un peu sur le light novel consacré à Sayaka. Vu que je doute que fandanHIME! l’achète vu son manque d’intérêt pour Sayaka, je vais faire ma BA en le commentant ^^

Le tome 1 se déroule intégralement avant le début de la série.

Spoiler:


Tout d’abord Sayaka plante le décor : fille (unique) de famille riche, elle vit avec ses parents, ses grands-parents paternels et 2 chats dans une maison avec jardin (au Japon, ce simple fait est signe de richesse !). La famille emploie une domestique.
Sayaka est une excellente élève, son seul plaisir dans la vie est d’apprendre. Elle est très perfectionniste et a l’esprit de compétition, elle veut toujours être la meilleure en tout. Elle prend de nombreuses leçons extra-scolaires : piano, calligraphie, ikebana (arrangement floral), natation…

C’est ce dernier point sur lequel elle va se focaliser au début de la nouvelle, qui se passe à l’école primaire.
Le mercredi après les cours, Sayaka suit des cours de natation dans une piscine située à 10 min à pied de chez elle. Sur ce créneau les enfants ne sont pas très nombreux, 6 élèves seulement, dont une élève assez dissipée qui ne suit pas les instructions de l’entraîneur et ne fait que s’amuser dans l’eau. Cette fille semble être l’opposée de Sayaka, qui est une fille de bonne famille, bien éduquée, sérieuse, réservée, posée, ayant peu (voire pas ?) d’amis, à la peau claire car elle préfère travailler pendant les récréations que jouer dehors avec les autres enfants…. La fille a une peau bronzée, est vive, amicale, a un langage plus familier, reconnaît qu’elle n’est pas très intelligente, ne se préoccupe pas des convenances ni de gêner les autres.
Au grand déplaisir de Sayaka, cette fille souhaite devenir son amie et l’attend tous les mercredi à l’entrée de la piscine pour discuter. Devant la froideur de Sayaka elle finit par lui demander si celle-ci ne l’aime pas, et Sayaka répond franchement que non et explique que c’est parce qu’elle est dissipée et gêne le cours.
La fille (on ne saura jamais son nom) “se range“ alors, elle suit le cours comme les autres enfants et Sayaka découvre qu’elle a un très bon niveau de natation, même meilleur que le sien (première leçon de vie : même en travaillant dur, il pourra toujours arriver que des gens soient meilleurs qu’elle. Son simple travail ne lui assurera pas toujours la première place.)
La fille explique aussi à Sayaka qu’à chaque fois qu’elle la voit, ses paumes de main deviennent chaudes, elle transpire, son coeur bat plus vite. Sayaka ne comprend pas mais mémorise.
Un jour, après le cours, au lieu de quitter la piscine pour rejoindre les vestiaires, sur un coup de tête la fille replonge dans l’eau. Sayaka va la rejoindre (pour l’aider ? pense-t-elle à un malaise, un coup de folie ?). Alors qu’elles sont toutes les deux sous l’eau (bravo les championnes d’apnée ! ce moment semble durer une éternité) la fille attrape les mains de Sayaka, entrelaçant leurs doigts (Sayaka prétend sentir la chaleur de ses paumes, sous l’eau j’ai du mal à y croire) et surtout elle embrasse Sayaka dans le cou. Celle-ci est complètement choquée, elle se précipite hors de l’eau, hors du bâtiment, court pour rentrer chez elle et annonce à ses parents qu’elle souhaite arrêter toutes ses activités extra-scolaires (sauf l’ikebana je crois).
On n’aura aucune info sur ses autres activités et comment elles se déroulaient. En tout cas Sayaka ne mentionne pas s’y être fait des amies.

On passe ensuite au collège, un établissement pour filles qui va jusqu’au lycée. C’est plus loin de la maison (30 min de train pour s’y rendre) mais c’est un établissement coté (pour gosses de riches, quoi).
Sayaka est en 2ème année (au Japon le collège, comme le lycée, se déroule en 3 ans). Elle fait partie du club chorale. Parmi les autres membres, une élève de 3ème année nommée Chie Yuzuki, que Sayaka appelle Yuzuki-senpai ou simplement Senpai.
Le récit n’est pas toujours linéaire, ce n’est que plus tard qu’on apprendra comment/pourquoi Sayaka a rejoint ce club : lors de la journée de présentation des clubs Yuzuki faisait partie des élèves qui tenaient le stand de la chorale, elle a interpellé Sayaka de sa voix chaleureuse et c’est ce qui a donné envie à Sayaka de rejoindre la chorale.
Au Japon l’année scolaire a un rythme bien particulier, les cours se déroulant d'Avril à Mars avec une coupure estivale. Il est attendu (au moins dans cet établissement, j’ignore si c’est une généralité) que les élèves de 3ème année cessent leurs activités de club à partir de l’été, pour se concentrer sur leurs examens de fin d’année.
Pendant quelques sorties avec la chorale, Yuzuki se colle un peu à Sayaka, la bombardant de questions pour mieux la connaître mais sans laisser à Sayaka le temps de poser des questions elle-même. Celle-ci sait juste que Yuzuki est aussi une fille de bonne famille (pas étonnant, compte tenu de l’établissement) et qu’elle n’avait jamais été dans un restaurant familial ou dans un karaoke avant de le faire avec la chorale. Embarrassée par son inexpérience, elle imite Sayaka (qui n’est pas forcément beaucoup plus habituée qu’elle).
Pendant l’automne Yuzuki vient voir Sayaka à la chorale (dont Sayaka a été bombardée présidente, qu’elle le veuille ou non, car c’est elle qui a les meilleures notes dans le groupe) pour lui donner RDV dans la cour après la répétition de chorale pour lui parler. Elle lui dit alors qu’elle est amoureuse d’elle et veut sortir avec elle. Au moins cette fois-ci Sayaka ne s’enfuit pas en courant (en même temps Yuzuki n’a eu aucun geste déplacé) et demande un peu de temps pour y réfléchir.
Cette confession la perturbe beaucoup, au point qu’elle n’arrive pas à penser à autre chose ni à se concentrer sur les cours ou ses devoirs. Sa grand-mère, une personne très observatrice, se rend compte que quelque chose perturbe Sayaka et la questionne. Enfin, elle ne questionne guère finalement (heureusement pour Sayaka), elle se contente de l’encourager : “si tu traites ce qui te perturbe actuellement avec le même sérieux que tu traites tout le reste, tu t’en sortiras très bien”. Elle lui dit aussi que les adultes deviennent couards car, anticipant les conséquences de leurs actes, ils n’entreprennent plus rien. Il n’y a que les enfants qui peuvent faire de nouvelles expériences. Ces mots entraînent un déclic chez Sayaka qui décide de se lancer dans cette nouvelle expérience. Elle accepte donc de sortir avec Yuzuki-senpai.
Les deux filles se retrouvent régulièrement dans la cour, près de la fontaine, ce qui est leur spot privilégié. Elles mangent ensemble le midi et se retrouvent le soir, quand Sayaka a fini la chorale.
On découvre aussi que les choses sont très compartimentées au Japon. Je savais que chaque classe a sa salle dédiée et que ce sont les professeurs qui se déplacent entre les cours, mais là j’apprends que les niveaux ont également des étages ou couloirs dédiés. Un élève de 2ème année n’a donc en général que peu de raisons de se rendre à l’étage des 3ème année, et vice-versa.
Sayaka et sa copine n’ont pas grand-chose en commun mais Sayaka fait de gros efforts pour être aimée de Yuzuki. Par exemple elle se met à lire des nouvelles, des fictions alors que d’habitude elle n’en lit pas. Elle achète des livres sur les recommandations de sa senpai, notamment une nouvelle de Hayashi Renma qui pour l’anecdote est l’auteur (en fait l’autrice) qu’affectionne Koyomi, l’amie de Yuu.
Un jour Yuzuki demande à Sayaka si elle peut l’embrasser. Sayaka accepte et est chamboulée par ce baiser. Elle réalise qu’elle a les mains chaudes, comme sa camarade de la piscine à l’époque, et comprend qu’elle est amoureuse, ce qu’elle indique à Yuzuki quand celle-ci l’interroge sur ce qu’elle a ressenti. C’est la première fois que Sayaka confesse son amour à Yuzuki mais celle-ci ne semble pas particulièrement heureuse, se contentant de répondre “je vois”. Celle-ci n’a visiblement pas particulièrement apprécié le baiser.
Pour l’anecdote Sayaka n’a jamais demandé à sa Senpai qu’elle est son prénom, elle ne le connaît que pour avoir entendu des camarades de classe l’appeler par son prénom, Chie.
Les deux filles vont continuer de se voir (et s’embrasser occasionnellement) jusqu’à ce que Yuzuki rentre au lycée. Le lycée a beau faire partie du même établissement, les collégiennes et les lycéennes ne se mélangent pas et les filles ne se voient plus, au grand désespoir de Sayaka qui n’a aucun moyen de joindre Yuzuki (alors que celle-ci le pourrait, par le passé elle lui a téléphoné au domicile de ses parents, Sayaka s’en rappellera plus tard). Sayaka finit par aller attendre Yuzuki à la sortie du lycée. Celle-ci est surprise, pas plus enthousiaste que ça, ne comprend pas qu’elle a manqué à Sayaka. Sayaka demande son numéro de portable à Yuzuki (aucune des deux n’avait de portable l’année d’avant). A la place c’est Yuzuki qui prend le numéro de Sayaka en lui disant qu’elle essaiera de l’appeler plus tard. Le lecteur voit arriver à des lieues à la ronde le fait que Yuzuki n'appellera jamais, mais non, elle appelle bel et bien Sayaka ce soir-là. Les deux filles se téléphoneront occasionnellement, ne se verront jamais jusqu’au jour où Yuzuki annonce à Sayaka qu’elle veut lui parler et se déplacera au collège pour ça.
Là c’est la douche froide pour Sayaka. Yuzuki (qui est distante et fuit le contact) lui annonce qu’elles ne sont plus des enfants et qu’elles devraient cesser de *jouer* à être des petites copines (scène dont on avait vu un flash-back dans la série). Le terme “jouer” est très douloureux pour Sayaka qui comprend que Yuzuki n’a jamais été amoureuse mais voulait seulement faire de nouvelles expériences. Le coeur brisé, Sayaka décide de ne pas intégrer le même lycée pour ne pas risquer de recroiser Yuzuki, et pour cela prétexte à ses parents qu’elle en a assez des longs trajets en train.
Elle prend aussi la résolution de ne plus tomber amoureuse, résolution qui volera en miettes au moment même où elle verra Nanami Touko pour la première fois.
Ce moment arrive lors de la cérémonie d’accueil des nouveaux élèves, à son entrée au lycée. L’élève qui a eu les meilleures notes aux examens d’entrée est invité-e à faire un discours, et il ne s’agit pas de Sayaka (il y a donc un-e élève meilleur-e qu’elle dans ce lycée !). C’est Nanami Touko, et pour Sayaka c’est le coup de foudre.
A la fin de la cérémonie, quand les élèves se dirigent vers leurs salles de classe respectives, Sayaka va aborder Touko. Celle-ci lui demande assez rapidement si elle serait intéressée par le conseil des élèves (Sayaka lui donne l’impression d’être une fille sérieuse).
A partir de là les deux filles vont devenir amies, s’appeler par leur prénom (ce que Sayaka ne faisait jamais avant). Sayaka qui voulait toujours être la première se contentera d’être aux côtés de Touko, sans jamais la dépasser.



Le tome 2 couvre +/- la période du lycée.

Spoiler:


Le tome commence avec l’arrivée de Yuu au conseil des étudiants, ce qui me déçoit car j’espérais plus de détails sur la première année de Sayaka et Touko au lycée, mais finalement cela vient après, encore une fois l’histoire n’est pas racontée de manière chronologique.

J’ai été surprise en voyant le sommaire par la longueur très inégale des chapitres : une trentaine de pages pour le premier, puis environ 150 pour le deuxième et une dizaine pour le dernier.
Le premier chapitre n’est qu’un rappel de choses que l’on a vues dans la série, de l’arrivée de Yuu au conseil des étudiants jusqu’à la déclaration (rejetée) de Sayaka à Touko.
Le deuxième raconte (enfin !) la première année de Sayaka et Touko, tandis que le troisième sera consacré à sa rencontre avec Haru à l’Université.

Je ne vais pas revenir sur le premier chapitre, ce sont des choses que l’on a vues dans la série et le manga (du point de vue de Sayaka certes, mais cela ne change pas grand-chose).

Le deuxième chapitre fait directement suite à ce qui était raconté dans le dernier chapitre du tome 1 : le premier jour de lycée. Le choix de l’ordre des chapitres est un peu déroutant...

A la fin du tome 1 Sayaka raconte la cérémonie d’accueil des nouveaux élèves. C’est Touko qui a eu les meilleures notes aux examens d’entrée, c’est donc elle qui est invitée à faire un discours en tant que représentante des élèves. Sayaka est un peu jalouse de ne pas être la meilleure, jusqu’à ce qu’elle voie Touko (coup de foudre !). Elle va lui parler à la fin de la cérémonie, quand les élèves se dirigent vers leurs salles de classe. Touko l’invite à rejoindre le conseil des étudiants. Quand Sayaka lui demande pourquoi elle-même souhaite le rejoindre, Touko se crispe légèrement. Quand les deux filles rejoignent la salle du conseil des étudiants (situé dans un bâtiment à part, un peu isolé de l’école), aux membres présents Touko annonce qu’elle est là pour rejoindre, pas pour observer, et Sayaka suit. Touko regarde partout comme si elle cherchait quelque chose, ce que Sayaka a bien remarqué.

Un soir en sortant du conseil des étudiants, Sayaka demande à parler à Touko. Elle semble bien décidée à “lui dire”. Déclaration d’amour ? (d’ailleurs Touko plaisante sur ce point, tant l’air sérieux de Sayaka le lui laisse penser). Mais non, Sayaka lui demande juste l’autorisation de l’appeler par son prénom ! (a-t-elle perdu son courage et changé d’avis suite à la plaisanterie de Touko ?).
Touko a compris dès le premier jour que Sayaka vient d’une famille riche, et il semble que cela l’intrigue et l’amuse régulièrement. Les réactions de Sayaka ne cessent de l’étonner !
Dans la conversation Touko indique qu’elle a des projets pour le conseil des étudiants, mais qu’il est encore trop tôt pour en parler à Sayaka, elle attend qu’elles soient officiellement devenues des membres du conseil.
Dès que c’est officialisé, Touko parle à Sayaka de son envie que le conseil des étudiants présente une pièce de théâtre lors du festival culturel de l’école. Elle lui dit que c’est une ancienne tradition qu’elle souhaite ressusciter, mais elle n’explique pas (et Sayaka ne demande pas) comment elle a entendu parler de cette tradition.
Touko et Sayaka en parlent au président du BDE, qui refuse (trop de travail, et puis en plus ils n’ont pas de script). Touko ne se laisse pas démonter, elle va “démarcher” un peu les clubs du lycée. Même si elle accepte assez vite que ce ne sera pas pour cette année, au moins elle anticipe pour l’année suivante.

Le moment que j’attendais tant arrive aux ¾ du tome (mais dans la chronologie de l’histoire cela arrive relativement tôt, avant l’été, sachant que l’année scolaire au Japon commence en Avril).
Alors que Touko et Sayaka rendent visite au club de littérature pour savoir si quelqu’un peut écrire un script pour une pièce de théâtre, Sayaka entend une fille dire qu’elle a eu du mal à reconnaître Touko. Intriguée, elle retourne la voir pour l’interroger : connaissait-elle Touko avant ? Comment était elle, petite ? Elle ne s’attendait certainement pas aux réponses qu’elle a reçues !
D’une part, Touko à l’école primaire était banale. Ses notes étaient moyennes, elle était nulle en sport, elle faisait le strict minimum. Incroyable pour Sayaka ! Elle qui aurait rêvé de connaître Touko plus tôt se rend compte que si elles s’étaient connues à l’école primaire, elle ne l’aurait probablement même pas calculée !
Deuxième révélation : Touko aujourd’hui ressemble beaucoup plus à sa grande soeur. “Quoi, Touko a une grande soeur ? Oui, mais elle est décédée dans un accident”.
Le monde de Sayaka s’écroule. Elle aimait Touko pour sa perfection. Elle qui est très compétitive, n’acceptait d’être deuxième que parce que Touko était la première. Elle se demandait parfois si elle continuerait à l’aimer si ses notes chutaient. Finalement elle se rend compte que la perfection de Touko n’est qu’une façade, à l’intérieur elle est très différente. Elle se sent abusée, et en vient même à douter de ses sentiments pour Touko.
Finalement, c’est une discussion avec un garçon quelconque qui va l’aider à remettre de l’ordre dans ses sentiments. En effet, si Touko reçoit très souvent des déclarations d’amour, Sayaka aussi est une fille attirante, et peu de temps après sa découverte, c’est elle qui reçoit une déclaration. Elle en profite pour “cuisiner” un peu le garçon, en se disant qu’un point de vue extérieur pourrait l’aider à résoudre ses problèmes. Puisque ce qui l’a attiré en premier chez elle c’est sa beauté, qu’en serait-il si ce n’était qu’une façade pour cacher son passé ? (j’ai du mal à voir comment être une jolie fille au temps présent pourrait être une façade pour masquer son passé, mais soit). La réponse du garçon est plus profonde que ce qu’elle en espérait : “Ce n’est pas comme si ton passé annulait ce que tu es maintenant. Et d’un autre côté ce n’est pas comme si ton passé pouvait disparaître parce que tout va bien maintenant. Cependant ce n’est pas comme si tu étais liée à ton passé, donc ce que tu es maintenant est tout.”
Cela va faire réfléchir Sayaka, qui va réaliser que Touko n’est pas qu’une tentative d’imitation de sa soeur, elle a aussi ses traits qui lui sont propres. (C’est logique : pour le physique, Touko n’a pas fait de chirurgie pour ressembler à sa soeur, elle n’a fait que se laisser pousser les cheveux ! Et après tout c’est son physique qui a attiré Sayaka au premier regard. Quant aux notes, même si Touko était une élève moyenne à l’école primaire, depuis elle a travaillé dur pour s’améliorer. Ce n’est pas comme si elle avait usurpé ses bonnes notes !)
Sayaka va ensuite, grâce à quelques recherches (les mêmes que Yuu dans la série ?) comprendre pourquoi Touko a rejoint le conseil des étudiants et pourquoi elle tient tant à la pièce de théâtre.
Il ne lui reste plus qu’à avouer à son amie qu’elle a découvert son secret, mais elle a honte d’avoir fouiné et a peur de la réaction de Touko. Elle s’était décidé à le lui dire juste avant les vacances d’été mais le babillage de Touko (à propos d’une fait qu’une semaine avant quelqu’un lui a encore fait une déclaration d’amour, qu’elle ne s’imagine pas finir par tomber amoureuse, etc) décourage Sayaka qui se contente de lui proposer d’aller ensemble au festival culturel.

Le dernier paragraphe de ce long chapitre consacré à la première année de lycée est décevant : une longue ellipse temporelle nous emmène directement au début de la troisième année de lycée ! (pour diminuer l’écart avec le chapitre suivant qui nous emmène en deuxième année de fac ?).
Sayaka et Touko cherchent leurs noms sur les listes des élèves et se rendent compte avec tristesse que cette année elles ne seront pas dans la même classe. Elles se disent qu’elles ne seront pas très loin l’une de l’autre, que ce n’est pas ça qui va mettre un terme à leur amitié (mais cela va peut-être y contribuer… On sait qu’à la fac elles ne seront plus spécialement proches l’une de l’autre).
Comme Yuu arrive, Touko va la rejoindre et Sayaka regarde s’éloigner celle qu’elle a tant aimée (même si elle lui promet de revenir dans une minute). Quelle fin théâtrale !
Et au final on ne sait toujours pas comment Touko découvrira que Sayaka est au courant pour sa soeur. Je suis sûre que dans l’anime Touko sait que Sayaka sait (lors du camp d’été, elles en discutent après que Touko a été chamboulée par sa conversation avec le professeur de théâtre qui a connu sa soeur). Donc soit Sayaka a trouvé le courage de lui dire ce qu’elle a découvert, soit Touko va finir par avoir suffisamment confiance en Sayaka pour lui dire.

Pour résumer cette partie consacrée au lycée, Sayaka est tombée amoureuse de Touko au premier regard, lors de la cérémonie d’accueil des nouveaux élèves. Elle a été “foudroyée” par sa beauté mais aussi attirée par le fait que Touko a de meilleures notes qu’elle. La compétitive Sayaka semble ne pouvoir aimer que quelqu’un de meilleur qu’elle. L’obsession de Touko pour le conseil des étudiants étant assez évidente, Sayaka comprend vite qu’il y a un mystère là-dessus. Voulant tout connaître de celle qu’elle aime pour pouvoir se rapprocher d’elle, elle découvre la vérité au sujet de la grande soeur décédée de Touko, que celle-ci semble vouloir à tout prix remplacer. Sayaka se dit que ce n’est pas une bonne chose, qu’il faudrait que Touko oublie cette obsession pour sa soeur et se mette à vivre pour elle, mais elle a trop peur de la perdre si celle-ci change, et également trop peur de détruire leur amitié si elle lui déclare ses sentiments (Touko n’arrête pas de répéter qu’elle ne veut pas tomber amoureuse). C’est paralysée par cette peur qu’elle va passer ces deux années aux côtés de Touko, en étant plutôt passive. Elle attend que Touko change, ou que quelqu’un change Touko, sauf qu’une fois que ce changement est amorcé (en 2ème année de lycée) c’est trop tard pour elle car Touko en aime une autre…
C’est vraiment dommage car je pense qu’elles auraient fait un beau couple. Touko n’était pas intéressée par toutes les personnes qui papillonnaient autour d’elle, elle a été attirée par une fille qui se désintéressait d’elle sur le plan amoureux, en pensant qu’elle est comme elle, du genre à ne pas tomber amoureuse (j’ai toujours trouvé bizarre cet argument de Touko pour justifier son attirance pour Yuu). Sayaka n’avait pas d’histoire d’amour connue de Touko, rejetait également systématiquement ses quelques prétendants, restait à une distance raisonnable de Touko… Touko fait régulièrement des compliments à Sayaka (“je pense au moins une fois par jour “je suis contente que Sayaka soit là””, “quand je suis avec toi j’ai l’impression de m’approcher de la version idéale de moi-même” la pauvre Sayaka est toute chamboulée par chacune de ces déclarations !) mais j’ai l’impression que Touko considère Sayaka comme quelqu’un d’inaccessible ou de trop bien pour elle. Le fait qu’elle soit une gosse de riche l’impressionne (et l’intimide) peut-être. A voir le comportement dominateur de Touko vis-à-vis de Yuu dans la série, j’ai l’impression aussi que Touko a ce besoin de dominer et qu’elle ne pense pas pouvoir le faire avec Sayaka (alors pourtant que celle-ci est tout-à-fait prête à se laisser dominer par Touko !).

Le dernier chapitre raconte la rencontre entre Sayaka et Haru, par contre ce n’est pas tout-à-fait comme ce que j’avais compris en lisant le tome 3.
Sayaka est à la fac, assise sur un banc à prendre le soleil dans un coin peu fréquenté du campus, quand Haru arrive en pleurant. Elles ne se parlent pas vraiment (se contentant de s’excuser réciproquement de causer un moment d’embarrassement), et Sayaka s’en va rejoindre la salle de son prochain cours pour laisser de l’espace à Haru. Tellement similaire à la rencontre entre Riko et Miyako !
Haru a été tellement surprise de tomber sur quelqu’un à un moment où elle ne s’y attendait pas, et de la réaction de Sayaka, qu’elle en arrête de pleurer. Elles se retrouvent en cours (Haru s’assoit à côté de Sayaka) et Haru propose à la fin du cours à Sayaka d’aller manger ensemble. To be continued...
A aucun moment on ne nous donne le nom de Haru (puisque c’est du point de vue de Sayaka, et qu’elle ne l’a pas encore appris).
Par contre on apprend que Haru est en 1ère année et Sayaka en 2ème année alors je ne comprends pas comment elles peuvent se retrouver en cours (même si je ne connais pas bien le système universitaire japonais).



Maintenant cela me donne envie de revisionner la série / relire l’anime pour remettre les choses en perspective ^^
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
WinryElric
Natsuki 1st fan


Inscrit le: 13 Sep 2005
Messages: 7068
Localisation: Fuuka avec Shinai <3

MessagePosté le: Jeu Déc 03, 2020 8:49 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Allez, j’ai envie de m’étendre un peu sur le light novel consacré à Sayaka. Vu que je doute que fandanHIME! l’achète vu son manque d’intérêt pour Sayaka, je vais faire ma BA en le commentant ^^


Quand tu parles de l'acheter, tu parles de la version japonaise ou alors il en existe une anglaise ? Parce que moi au contraire j'ai beaucoup d'intérêt pour Sayaka ^^ (du coup, je suis désolée mais je ne vais pas lire tes commentaires pour éviter tout spoil)

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Antiope
Trias


Inscrit le: 14 Juil 2014
Messages: 615

MessagePosté le: Jeu Déc 03, 2020 10:13 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ah ça oui je suis certaine qu'il ne les achètera pas en japonais Mr. Green (et moi non plus, j'ai pas ce niveau !)

Mais il existe bien une version anglaise, les deux premiers tomes sont sortis et le troisième doit sortir en Janvier 2021 (j'voulais le demander au Papa Noël mais le timing n'est pas bon)

https://www.amazon.fr/Bloom-into-You-Light-Novel/dp/1642757543/ref=sr_1_1?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&crid=3ECU6ADI6JRDR&dchild=1&keywords=bloom+into+you+regarding+saeki+sayaka&qid=1606986447&sprefix=bloom+into%2Caps%2C466&sr=8-1

https://www.amazon.fr/Bloom-into-You-Hitoma-Iruma/dp/1645054624/ref=sr_1_2?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&crid=3ECU6ADI6JRDR&dchild=1&keywords=bloom+into+you+regarding+saeki+sayaka&qid=1606986447&sprefix=bloom+into%2Caps%2C466&sr=8-2

https://www.amazon.fr/Bloom-into-You-Regarding-Sayaka/dp/1645057275/ref=sr_1_3?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&crid=3ECU6ADI6JRDR&dchild=1&keywords=bloom+into+you+regarding+saeki+sayaka&qid=1606986447&sprefix=bloom+into%2Caps%2C466&sr=8-3

(j'encourage pas à utiliser Amazon hein, c'est juste pour montrer qu'ils sont dispo)

Contente de savoir que je ne suis pas la seule à apprécier Sayaka *_*
On pourra débrifer quand tu auras lu les light novel Very Happy

J'ai revisionné les deux premiers épisodes de la série hier, ça m'a fait bizarre, Sayaka semble beaucoup moins "coincée" que ce qu'elle est dans le light novel !

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
WinryElric
Natsuki 1st fan


Inscrit le: 13 Sep 2005
Messages: 7068
Localisation: Fuuka avec Shinai <3

MessagePosté le: Jeu Déc 03, 2020 10:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bon, je vais commander les versions anglaises Smile

J'ai demandé hier à Kana si ils envisageaient de l'éditer, voici leur réponse :

"Bonjour, merci pour votre message. Pour l'instant nous étudions l'anthologie de la série mais le light novel, lui, n'est malheureusement pas envisagé pour le moment"

Du coup, vous savez ce que c'est exactement l'anthologie ? (désolée si vous avez déjà évoqué le sujet avant)

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Shinai
Pilier


Inscrit le: 12 Déc 2005
Messages: 3794
Localisation: Avec ma Master Winry

MessagePosté le: Jeu Déc 03, 2020 10:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Aaaah Sayaka... je comprends toujours pas pourquoi c'est pas elle qui finit avec Touko... Rolling Eyes
Pour Kana je pense pas qu'ils le sortent un jour, il me semble qu'ils font pas de Light Novels. Par contre si ça avait été licencié par Taifu ça serait surement sorti chez Oefelbe. Confused
Et oui ça fait des siècles que j'ai pas posté ici ^^'

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
WinryElric
Natsuki 1st fan


Inscrit le: 13 Sep 2005
Messages: 7068
Localisation: Fuuka avec Shinai <3

MessagePosté le: Jeu Déc 03, 2020 11:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

*sautille autour de son otome enfin de retour*
On a toujours des problèmes de bonnes séries qui tombent chez les mauvais éditeurs ^^’ (je ne dis absolument pas que Kana est un mauvais éditeur ! Bien au contraire ! mais c’est dommage qu’ils ne publient pas de light novels Sad ) C’est un peu comme cette pauvre petite série Mai-HiME qui est tombée dans les abysses à cause de Beez...

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Antiope
Trias


Inscrit le: 14 Juil 2014
Messages: 615

MessagePosté le: Ven Déc 04, 2020 10:15 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ils sont rapides à répondre, chez Kana !

Sur le coup je me suis dit "je ne savais pas qu'il y avait une anthologie" et puis en cherchant un peu je suis tombée dessus :
https://mangadex.org/chapter/512994/1

Je l'avais trouvée sur un autre site mais je n'avais eu le temps de lire que le chapitre 10 (qui concerne Riko et Miyako, mes autres chouchoutes) avant que le lien ne soit plus valide.
Et je ne savais pas que c'était quelque chose d'officiel, j'avais pensé à un simple doujinshi.

Donc non, on n'a pas commenté l'anthologie.


Citation:
Aaaah Sayaka... je comprends toujours pas pourquoi c'est pas elle qui finit avec Touko...


Tout pareil !

Tiens ?
WinryElric -> localisation : Fuuka avec Shinai <3
Shinai -> localisation : Avec Haruka

Nani ? Laughing

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Shinai
Pilier


Inscrit le: 12 Déc 2005
Messages: 3794
Localisation: Avec ma Master Winry

MessagePosté le: Dim Déc 06, 2020 9:33 am    Sujet du message: Répondre en citant

La mangaka en parle dans les postfaces de l'Anthologie. ^^ Je sais plus si elle dit qu'elle travaille dessus ou si elle en fait juste la promotion par contre. Confused

Ouah je savais même plus que j'avais mis "Avec Haruka". XD Bah ça m'étonne pas vu qu'après Shizuru c'est Haruka mon personnage préféré. Very Happy

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    MaiHiME Index du Forum -> Shoujo-Ai Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 12, 13, 14, 15  Suivante
Page 13 sur 15

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com